Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2015

Endives braisées à l'orange

   On a comme ça parfois des révélations en allant porter sa poubelle au conteneur !
En soulevant le couvercle, je vois un magazine NOTRE TEMPS ancien mais nickel, je l'emporte en me disant que j'éplucherai les recettes ;-)

Le chapitre cuisine s'intitulait RESTER MINCE EN HIVER, saison où l'on a tendance à moins bouger, à manger plus gras et donc à prendre du poids.... Et qu'est-ce que vous croyez, hein, les vieux aussi font gaffe à leur ligne !!

Immédiatement, j'ai été séduite par la photo d'une recette, par sa mini liste d'ingrédients et par ses couleurs attrayantes (en gros je bavais, quoi).

Donc merci à NOTRE TEMPS, j'ai réalisé la recette et -comme je m'en doutais- je me suis régalée... avec 106 calories : Fantastique ! On partage parce que ça intéressera les plus jeunes !

POUR 4 PERSONNES IL NOUS FAUT :
endives.jpg navelorange.jpg
- 8 endives

- 1 orange
- 2 c. à s. d'huile d'olive

Préparation : 10 minutes - Cuisson : 35 minutes en tout

NOTA : Pour bien braiser les légumes, ils doivent être étalés, serrés les uns contre les autres et non superposés. Sans vaste sauteuse et avec des grosses endives, j'ai dû travailler dans deux marmites. Avis à la population !

LA RECETTE :
300439376_ea29dfa35e.jpg
- Prélever le 1/4 de la peau d'orange puis la couper assez finement en bâtonnets, mais la prochaine fois, je ne prendrai pas la peau blanche qui devient spongieuse, le zeste suffira et sera plus élégant.
zeste.jpg
Désolée pour la vapeur qui trouble l'image !!

- Afin d'en retirer l'amertume, on jette les lanières d'écorce dans une petite casserole contenant un verre d'eau bouillante. Maintenir l'ébullition 1 minute, les égoutter, recommencer la même opération avec une eau propre. Rincer, égoutter et réserver.
7333547866_0ed8357e4a_o.jpg
- Préparer les endives : Retrait des feuilles abîmées, lavage rapide. Ensuite, les tailler en deux dans la hauteur. Perso je ne retire pas le "trognon" jugé amer, maintenant je l'aime donc je le garde !
keto-braised-endives-575x262.jpg
- Chauffer l'huile d'olive sur feu vif dans une sauteuse, y déposer les 1/2 endives, côté plat dans l'huile.
Avec une spatule, les faire bouger afin qu'elles n'attachent pas mais qu'elles dorent un peu, puis les retourner une à une délicatement afin de dorer légèrement la face bombée, pas plus que sur la photo ci-dessus.
Pour finir la recette, retourner les endives face plate contre le fond. Cette étape prend moins de 10 minutes.
hand-squeezing-orange-juice-4066748.jpgbraiser.jpg
- Presser le jus de l'orange, l'ajouter dans la sauteuse avec les zestes, saler et poivrer. Baisser le feu afin que les endives cuisent doucement, sous couvercle pendant environ 25 minutes.
endives fini.jpg
Et voilou ! Super bon, léger, fruité... le jus a épaissi en cuisant, excellente recette basses calories, je dirai presque qu'on a là des endives chics, un coup à épater les réfractaires ou les indécrottables de l'endive-jambon !

De plus, le jus d'orange étant naturellement sucré, il atténue considérablement l'amertume tant reprochée aux "perles du Nord".

28/10/2015

La soupe, vite faite, bien faite...

   Et oui, c'est la saison des soupes fumantes...

Dimanche 25 sur France 5 (20h45), on nous montrait que les soupes du commerce contiennent zéro nutriment, beaucoup d'amidon et en moyenne 3% de légumes, ceci dans le reportage "La soupe, quel potage !".
Une exception qualité pour les soupes fraîches en bouteilles... hors de prix.

Précision : Un seul industriel a accepté de recevoir les journalistes (!) non pas qu'il soit plus sérieux que les autres, mais parce qu'il assume totalement les ingrédients d'une soupe que le consommateur exige bon marché : Glutamate, amidon de maïs (avec ou sans OGM ?), sucres, graisses, arômes artificiels, colorants, etc...

Bref, ça porte bien le nom de soupe mais ce n'est pas de la soupe, rien qu'un concentré de produits chimiques tolérés par l'agence de sécurité alimentaire européenne (EFSA).

J'en veux pour preuve la soupe déshydratée en sachets suivante :
115959-z.jpg
Alors mes amies, qu'y a-t-il de bon dans cette Crème de Volaille ?

Je recopie in-extenso la liste des ingrédients (que chacun peut vérifier en magasin) :

- Amidon de pommes de terre et de maïs (ça c'est pour épaissir la chose liquide)
- Sirop de glucose (envoyez les sucres !)
- Huile de palme (envoyez le gras !)
- Sel
Je rappelle au passage qu'une liste place les ingrédients par leur ordre de quantité, donc l'ingrédient majoritaire est ici l'amidon)
- Carottes + navets : 5% (là on a du bol, sont déshydratés mais sont bien présents)
- Arômes
- Exhausteurs de goût : chlorure de potassium + glutamate de sodium. (Oups, c'est encore du sel + de la gélatine !)
- Graisse de poulet 1,9%
- Viande de poulet 1,5% (elle arrive après la graisse en quantité, hein, et puis 1,5% de 60 grammes de produit, ça représente une lichette de bidoche quasi invisible : 1,5% = 0,9 gramme, soit moins de 1 gramme !!!)
- Lactose + protéines de lait
- Stabilisants (non précisés, pas grave, c'est que pour des humains après tout...)
- Ail, curcuma, persil, curry, farine de blé (les éléments naturels que voilà se trouvent en proportion si infime qu'elle ne peut même pas être quantifiée... fin de liste.)

   Alors hein, si vous avez besoin de liquide chaud au boulot, la "pause Royco" que nous claironne la pub TV, remplacez-la par un thé brûlant avec une barre de céréales ou une soupe maison emmenée en Thermos, votre organisme vous en remerciera, la Sécurité Sociale aussi.
mix-veg-soup-1.jpg
Mais ça, c'est de la vraie soupe !

Je peux dire que la préparation d'une soupe maison aura été le combat de toute ma vie, lol !

Pourquoi ?
Parce que (une fois de plus) si les soupes artificielles envahissent le marché c'est que nous en sommes responsables.
CA VA PLUS VITE DE DÉLAYER UN SACHET DANS UNE TASSE OU DE CHAUFFER UNE SOUPE EN BRIQUE et les soupes maison sont souvent jugées "moins bonnes que les industrielles".
Tout est dit...

Surtout quand je regarde faire une soupe avec autant de mépris que je viens de le voir :

La dame met une marmite d'eau à bouillir, elle y jette un cube de bouillon (un vrai concentré de saloperies) puis un tas de légumes prétranchés surgelés. Sel, poivre, on ferme le couvercle et on va s'affaler dans le canapé, les mains greffées au smartphone.
Cette soit-disant soupe cuira ainsi une bonne heure, n'aura donc aucun goût ni aucun nutriment à son arrivée dans l'assiette et pire : Elle n'aura pas reçu le moindre geste d'amour...

Si ça c'est une soupe, moi je suis la reine d'Angleterre et Royco a effectivement un très bel avenir !
images.jpg
BEURK !

Tout le monde constate qu'il y a de plus en plus de cancers et dès le tout jeune âge. Chacun sait aussi que notre alimentation est notre première médecine.
Alors pourquoi ne pas consacrer 15 minutes à préparer des soupes simples et naturelles ??? C'est impensable ? Impossible ? Inimaginable ?

Encore une fois (même pas lassée, j'ai la passion de l'eau chaude !) je démontrerai -photos et timing à l'appui- qu'une bonne soupe ne demande que quelques minutes de travail et ce n'est pas le bagne.
6a00d83451fa5069e2014e8b62f1f0970d.jpg
CONSERVATION - RÉCHAUFFAGE :

On évitera de préparer une énorme marmite de soupe pour la réchauffer pendant 4 ou 5 jours.
Dès le second jour, elle aura perdu toutes ses vitamines et minéraux.
Ensuite, certains légumes opèrent une mutation constitutionnelle lors du réchauffage.
C'est le cas du céleri, du chou vert, des brocolis et des épinards.
Ces 4 légumes contiennent naturellement des nitrates qui acceptent un seul passage à la chaleur.
Le second (réchauffage) transforme les nitrates inoffensifs en NITRITES qui eux, sont hautement cancérigènes.
Et une fois découpés en petits bouts ou mixés, allez les retirer de la marmite, tiens, c'est mission impossible !
celeri-branche.jpg
Il est donc sage de carrément oublier ces légumes des recettes de soupes destinées à être réchauffées, c'est un premier geste de sécurité.
Ensuite, un grand volume de soupe sera bien meilleur et plus sain si on le congèle en portions plutôt que de mettre toute la marmite au frigo pendant X jours.
La décongélation lente est préconisée : Le matin en se levant, on sort une portion glacée pour la laisser décongeler tranquillou DANS LE FRIGO.
Le soir venu, on réchauffe la soupe SANS LA FAIRE BOUILLIR car à force de cuire et de recuire, tout élément nutritionnel sera carbonisé.
creme-aux-oeufs-a-la-coco-et-sa-gelee-de-mangue-en-trompe-l-oeil.jpg
Autres éléments qui deviennent dangereux au réchauffage : Les œufs et la crème. Ils supportent 48 heures maximum de mise au réfrigérateur. Mais ça, tout le monde le sait.
De toutes façons, la soupe sera meilleure si on ajoute un trait de crème dans l'assiette et non en cuisson.

Voilà autant de raisons majeures qui favorisent la préparation d'une soupe CHAQUE SOIR DIFFÉRENTE ou pour deux jours maxi.
Avec les petits restes du frigo, nous pouvons varier les recettes :
Un fond de lentilles, quelques haricots cocos, un trognon de courge, chips, nouilles cuites, riz, une louche de petits pois surgelés, restant de ratatouille et petits soldes de viandes ou d'os de volaille un peu garnis.
départ.jpg
Donc, par ici la bonne soupe !

Étant le plus souvent seule le soir, je n'ai pas besoin de l'aide d'un robot mais pour plus de deux personnes au foyer, le tranchage automatique sera bienvenu... euh... si votre robot ne réclame pas 3 heures de nettoyage par la suite !

Après avoir lavé les légumes (photo ci-dessus), on les tranchera TRÈS FINEMENT.
Car plus un ingrédient est taillé fin, plus sa cuisson sera courte, c'est une grosse évidence à ne jamais perdre de vue !
dép.jpg
Je lance le chrono, top départ !

LAVAGE - ÉPLUCHAGE -TRANCHAGE :
Combien de temps pour 2 carottes, une grosse patate, 1/2 courgette, 1/2 oignon et 1/2 poireau ?
051115088-01-how-to-wash-leeks_xlg.jpg
Le poireau est le légume le plus sale de tous. Il faut le couper dans la longueur et le rincer sous le robinet ; ainsi, toute la terre s'en ira. Ensuite, on le tranche le plus fin possible.
img_0609.jpg
Carotte : Rapidement épluchée au rasoir à légumes (non épluchée si elle est Bio), elle aussi sera coupée en minces rondelles.
aloo-pakora3.jpg
Patate : Tout pareil.
courg tranch.jpg
Courgette : Lavée mais non épluchée.
poir coup fin.jpg
1/2 oignon sera taillé aussi fin que le poireau dont on conserve la partie verte la plus saine.
photo-2.jpg
15.jpg
Combien ai-je mis de temps pour cette préparation au couteau ? 15 minutes.

Et maintenant (je redémarre le chrono), on lance la cuisson en commençant par NE PAS METTRE DE L'EAU !!!!
ho.jpg
Non, non, non et non !!!! Nous faisons couler un petit fond d'huile d'olive puis on met un feu vif sous la marmite afin de faire RISSOLER en remuant sans cesse (3 minutes) poireau, oignon et courgette, soit : Tous les éléments tendres de la soupe.
oign courg poirea.jpg
Ainsi, nous fermons les chairs tout en les dorant, geste qui apportera une saveur décuplée, tous les sucs étant restés emprisonnés DANS les légumes et non partis se diluer dans 2 litres de flotte.

ail, pers,thym, menthe basil.jpg
L'ajout d'un peu d'ail et de persil sera bienvenu. Les rejoindront : 3 feuilles de menthe fraîche, du thym et les dernières feuilles du basilic. A remplacer par des herbes de Provence sèches mais il est INDISPENSABLE de PARFUMER la soupe, les aromates valorisent la saveur des légumes.
verse eau.jpg
Une fois que les premiers légumes ont été saisis-dorés, on ajoute les plus fermes : Patate, carotte.
Et LÀ SEULEMENT nous versons de l'eau car nous avons la bonne visibilité du volume qui convient.

Si on met de l'eau avant patate et carotte, on en mettra toujours trop !
Il suffit que les légumes soient couverts et ne dépassent pas du liquide lors de l'ébullition.
Il sera beaucoup plus aisé "d'allonger" la soupe en rajoutant de l'eau que d'en retirer et plus le volume d'eau est minime, plus la cuisson sera brève. Logique, non ?
dernier etape avec eau.jpg
Sel, poivre, une volée d'herbes (ou un mélange d'herbes + épices "spécial potage") et on chauffe !
couvercle décalé.jpg
On fait cuire sans brutalité pour conserver vitamines et minéraux, on n'a pas besoin d'une forte ébullition ni d'un autocuiseur (ça ne cuira pas plus vite !) mais d'un bouillonnement moyen.

Bien entendu, ON COUVRE LA CASSEROLE OU LA MARMITE en faisant glisser le couvercle de manière à laisser un petit échappatoire à la vapeur (photo ci-dessus).
piq carot.jpg
Pour vérifier si la cuisson est correcte, la pointe d'un couteau piquera le plus dur des ingrédients employés, ici c'est la carotte.
Il est inutile qu'elle soit molle. Si la lame pénètre le cœur de la rondelle sans forcer : STOP, c'est fini, ON COUPE LE FEU.
finie de cuire.jpg
OÙ EN EST LE TIMING ?
8.jpg
Il a fallu seulement 8 minutes de cuisson
jusqu'à ce qu'on coupe le feu et que l'on couvre la marmite TOTALEMENT CETTE FOIS, l
'eau suffisamment chaude finira de cuire les légumes. C'est valable pour les nouilles ? C'est valable pour tout !
Laissons la soupe ainsi sans intervenir.
Creamy-Vegtable-Cooking-Cooking_3.jpg
Dernière étape qui dépend des goûts de chacun : Soit on laisse les légumes en morceaux, soit on les mixe (un peu ou totalement).
Dans l'assiette, on ajoutera (ou pas) une lichette de crème, un filet d'huile d'olive, quelques croûtons, du lard grillé, des fines herbes ciselées, etc... et toujours une belle volée de poivre du moulin !
25.jpg
En tout, depuis le top départ (lavage des légumes) il aura fallu 23 minutes que j'arrondis à 25 minutes maxi car pendant la cuisson qui se fait seule, on peut faire autre chose.
Et je ne me suis pas mise en mode hystérique façon "Cauchemar en cuisine", je l'ai joué cool, sans affolement et... avec grand plaisir.


   Le plaisir et la satisfaction de faire soi-même, voilà peut-être ce qui manque... plus que le temps.
Et puis enfin, il faudra qu'un jour quelqu'un me dise à quoi est utilisé ce temps économisé sur la préparation des repas...
Il existe une émission qui se nomme "MANGER C'EST VOTER", diablerie mais comme c'est juste.

29/09/2015

Cuite, la salade !

   Nous v'là à nouveau dans la cuisine pour une modeste recette très économique basée sur la récup' et la cueillette !
04.jpg
- Vous avez été tenté(e) par un achat en lot de 3 salades, une seule a été mangée, il en reste 2 qui font la gueule ?

- Vous avez ramassé des salades des champs en quantité ? Il y en a plein partout en cette saison et de toutes sortes.

- Il vous reste un trognon de chou vert ou blanc ? Quelques feuilles de blettes ou d'épinards mal en point ?

Et bien on lave tout ça, on sépare les côtes dures car elles passeront en premier à la casserole...

Mais avant tout, pour celles qui ne connaîtraient pas la meilleure astuce conservation salades, la voici :
maxresdefault.jpg
Traitez vos salades comme des fleurs (idem pour les artichauts) toujours après avoir recoupé la base :

Un verre d'eau, le cul au frais, et en plus, c'est BEAU un bouquet de scarole !
Ainsi, la salade se garde super fraîche 4 à 5 jours. Attention ! Elle "boit" beaucoup, faut remettre de l'eau dans le verre assez souvent.
Si j'ai 3 salades, je remplis une bassine d'eau pour en immerger les trognons réunis.

Mais revenons à notre excellente recette de récup' :

Le seul inconvénient est qu'il faut un grand volume de verdure défraîchie pour en faire tout un plat.
En cuisant (les fans le savent bien :-) la salade diminue énormément en volume, ce qui est normal car elle est constituée d'eau à 85%.
Insalata 1.jpg
Commençons par faire fondre un oignon émincé dans un petit fond d'huile d'olive et d'eau, ajoutons les parties dures de nos légumes : Côtes de chou, de blettes, de céleri et de salades.
Remuer très souvent, rajouter un peu d'eau, couvrir et laisser cuire une dizaine de minutes maximum.
img0952o.jpg
Ajouter les feuilles de ce que vous avez : Salades vertes flagadas, pissenlits ramollos (qui apportent une agréable amertume), choux, épinards, blettes, etc... et allez-y par poignées successives.

En remuant, le volume diminue, on rajoute alors la suite et on continue la cuisson sans oublier la volée de sel et de poivre.
dandelion-greens.jpg
Lorsque tous vos soldes de végétaux sont cuits, balancez une bonne rasade de vinaigre, c'est essentiel et super bon ! Enfin, si quelques olives jouent les rescapées du frigo ou une cuillerée de pignons (à l'italienne !), des graines (sésame, courge, tournesol...) et même des raisins secs ou des lardons, envoyez-les dans la poêle !

Pour 80 centimes de plus, on fera chic et consistant en préparant une tourte avec 2 pâtes feuilletées discount, une dessous, une dessus, on "soude" le contour puis passage au four très chaud quelques minutes :
2335120237_821f34794a.jpg
Sinon, en version "sortie de poêle", nous avons-là un accompagnement idéal pour viande froide, manchons de poulets achetés tout grillés, tranches de jambon, filets de poisson (cro bon), etc...

   C'est un coup à vider le frigo de tous ses petits restes, à ne plus jamais regretter d'avoir acheté ou ramassé trop de salades et en plus on se régale en mode paléolithique, surtout si on n'oublie pas l'incontournable trait de vinaigre en fin de cuisson !