Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2017

Est-ce qu'on peut parler musique ?

   Y a des réflexions qui commencent à me pomper l'air...

Comme beaucoup (enfin... je suppose) chez moi ou dans la voiture, j'aime entendre des variétés, plutôt actuelles puisque j'écoute Fun Radio et si possible des chansons qui donnent du pep's et qui (mine de rien) relativisent nos tracas.

Et donc, de l'avis des "puristes", je suis une courge qui se laisse bouffer par des chansons COMMERCIALES qui n'ont rien à voir avec la recherche musicale, avec le génie et le talent....
Ainsi, il faudrait avoir une telle culture en la matière que je pourrais trier le bon Rap du mauvais Rap, virer Soprano au profit d'Orelsan, écraser la petite Vitaa (lien zical ici) comme une merde et bannir Vianney de mon poste !

Ce à quoi je réponds que c'est peut-être commercial mais que je n'achète rien, j'écoute.
Mais on me rétorque vite fait "change de station radio, celle-là est pourrie ! "

C'est quoi cet extrémisme musical ? Il y aurait donc 2 musiques ? Une réservée aux oreilles averties et l'autre pour la populace ?

Bien sûr qu'il existe des tas de groupes de jeunes qui se battent pour leurs créations, qui ne cherchent pas à gagner des millions et que l'on devrait les écouter. Mais bon.... quand je sors de chez ma mère, franchement, je préfère écouter Black M et son "French kiss" que des rebelles en mal de révolution !

Comment vous la vivez la musique ? Elle tient une place importante ou pas ? Est-ce qu'on pourrait vivre SANS ? Est-ce qu'on est obligé de connaître tous les répertoires et est-ce que (par hasard) nos choix n'évolueraient pas suivant notre parcours ?

Si je dis des couillonnades, y aucun souci, j'attends les critiques avec plaisir, vous me ferez grandir !!

24/08/2016

Quand le son de la harpe sort d'un wok...

  Bonjour ! Retrouvailles en zique !!!!

Une découverte pour moi, bien que les Hang Massive existent depuis 2011, j'en suis totalement addict
maxresdefault.jpg
Si vous cherchez la sérénité, écoutez ces formidables jeunes gens. On devrait diffuser la "Hang music" chez Daesh....

L'instrument que l'on voit (comparable à un wok) est né en Suisse en 2000. Il en a été fabriqué à 20 000 exemplaires, la production est arrêtée depuis plusieurs années.

Cliquer sur la flèche ci-dessous pour voir et entendre du bon son d'Amour :



On cause trombinoscope ensuite, laissez-moi retrouver mes chats et les couvrir de câlins puis je lirai toutes vos suggestions à tête reposée... Grosses bises à tout le monde !!!

04:04 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (42)

01/08/2016

Satan est au chômage

  Allez, je n'y tiens plus, je poste ce billet, non sans vous remercier pour les commentaires sur le Baume du Tigre !

Parmi les rappeurs repentis qui font carrière avec talent, j'ai un gros faible pour SOPRANO.

La chanson a toujours été un vecteur de pensées. Avec "Le diable ne s'habille plus en Prada", Soprano évoque les causes et les conséquences du terrorisme à sa façon, originale et réaliste.

Et comme le chanteur utilise des périphrases, de nombreux fans n'ont pas tout pigé aux paroles...
J'ai adoré "l'explication de texte" qu'une jeune fille en donne sur un forum. L'humour absolu -qui fait du bien dans la tragédie que nous vivons en Europe- est porté par son style cash, par le manque de ponctuation et par un vocabulaire de son âge... mais tout est dit, je lui laisse la parole :

"Z'AVEZ RIEN CAPTÉ ? EXPLICATION TOUTE SIMPLE :
Les hommes sont devenus tellement mauvais que Satan qui s'occupait de foutre la merde sur terre n'a plus besoin de le faire vu que les hommes le font eux même. Conséquence de quoi il a perdu son job il est devenu pauvre raison pour laquelle il ne peut plus s'habiller en Prada!"

Et toc ! Pour écouter (et voir) la zique de Soprano, c'est ici :