Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2017

Les jujubes.... cueillette et souvenirs

   Dans le Midi, pour trouver des amandiers, des noyers, des figuiers et des jujubiers rescapés et libres, il faut se placer en haut d'une colline afin d'embrasser la plaine du regard et lorsqu'on aperçoit une bâtisse en ruine, c'est là qu'il faut aller !
Autrefois, les arbres nourriciers étaient sacrés et protecteurs, donc plantés contre les murs orientés au Sud, sans oublier le laurier-sauce pour les futures daubes...
Abandonnés, ils prennent des formes échevelées et tourmentées mais ils donnent encore des fruits, forcément sains puisque ignorés de tous... sauf des oiseaux, des rongeurs et des lapins de garenne qui s'en régalent et les cantinent pour l'hiver !

azufaifo.jpg
Mes pas m'ayant portée vers ce magnifique jujubier accolé à une ruine, je restais un moment interdite...
Port élégant, racé, rappelant un peu la nonchalance du saule pleureur, ses feuilles sont vert clair, dentées, vernies, les branches sont porteuses de redoutables épines défensives.
Les fruits mûrs se mêlent à ceux qui n'ont pas encore pris leur belle teinte chocolat, ce qui autorise plusieurs récoltes et j'vais pas m'gêner !!

jeudi.jpg
J'ai beau savoir que cette note n'intéressera pas trop les "nordistes", il y a parmi elles des personnes originaires d'Italie où l'on vénère le jujubier, d'Asie (il est né en Chine), des lectrices dont les racines sont en Afrique du Nord et les jujubes, elles connaissent !
En Asie, les jujubes trouvent une large place en cuisine, il est appelée "Datte chinoise". Au Maroc et en Algérie, on le nomme suivant les régions "Sidr" ou "Aneb" ou encore "Zefzouf" mais dans ces deux pays, le jujube est surtout utilisé pour ses vertus cosmétiques, médicinales et.... pour chasser le mauvais œil !!

1DaK1cCgZmBaEEgocaQvytosQZ0.jpg
Le jujubier (Ziziphus Jujuba) en fleurs au printemps. Pas vilain non plus, hein ?!

Tout en cueillant mes petits fruits adorés (et en m'en goinfrant) j'ai eu comme une envie de parler des jujubes ici, d'en faire un peu le tour avec vous, un genre de voyage vers un fruit sauvage en voie de disparition, méprisé, ignoré en France alors qu'en Italie toute proche, il a son jour de fête.

Souvenirs... souvenirs...

Le jujube -pas plus gros qu'une belle olive- m'émeut au plus haut point car il me replonge dans une petite enfance que je me suis efforcée d'oublier à l'exception de mon grand-père et de son jardin.
Lorsque dans la maison on se battait à coups de n'importe quoi et qu'on hurlait trop fort, mon pépé voulait m'épargner : il venait me chercher à l'école (ce qui était mauvais signe) et nous marchions tout doucement main dans la main vers la maison.
Au lieu d'y entrer, Eugénio m'emmenait vers son potager où il y avait toujours une petite tomate pour moi, une fraise, un grappillon de raisin, et bien sûr un jujube ! Il en surveillait la maturité afin que j'en ai toujours la primeur dans cette parenthèse à l'écart de la guerre.
J'adorais la saveur douce et mielleuse des jujubes dont la pulpe fond trop vite dans la bouche.... et mon grand-père le savait bien, lui aussi les aimait mais il s'en privait pour moi.

montresor-brodo-guggiole-700.jpg
En Italie, on fabrique artisanalement une liqueur précieuse à base de jujubes, sombre et épaisse (semblable au vin de noix, photo ci-dessus).

jujube-butter-blog.jpg
Dans toutes les contrées où l'on cueille les jujubes, on les transforme en une pâte dont la saveur rappelle la pâte de dattes.

miel-de-jujubier-royal-sidr-maliky-99.jpg
En Afrique et en Asie, on place des ruches au milieu des jujubiers, les abeilles sont friandes des fleurs comme des fruits et produisent un miel aussi cher qu'incroyablement parfumé, ayant (dit-on) des pouvoirs aphrodisiaques.

image11.jpg
Les feuilles sèches du jujubier permettent des tisanes qui soignent les problèmes intestinaux, le diabète mais dont la première vertu est d'apaiser l'esprit, puis accroître l'énergie vitale et renforcer le tonus musculaire.

jujube-oil-30ml.jpg
L'huile de jujube soigne le psoriasis, l'eczéma et la gale mais répare aussi les rides et les cernes noirs dus aux maladies du foie. Un antioxydant parfait.

pdr-de-jujubier.jpg
Quant à la poudre de feuilles de jujubier, les femmes du Maghreb l'emploient pour laver leurs cheveux à la place du shampoing, renforcer la fibre capillaire, favoriser la repousse et redonner du volume. Elle donne de la luminosité aux cheveux, et peut être utilisée comme une alternative au henné neutre (non colorant).
Comparable à la Spiruline par sa composition et sa teneur en vitamine A, la poudre mélangée à un peu d'eau devient un véritable masque-soin des cheveux cassants, fins et sans volume.

Mais ce n'est pas tout, placée en pyramide dans une coupelle près de la porte d'entrée, la poudre magique chasse le mauvais esprit et les vilaines sorcières !!

Jeolla-honey-jujube-tea-510g-South-Korea-imported-natural-fruit-tea.jpg
En confiture (ci-dessus) j'ai essayé une fois, et je n'ai pas trouvé cela extraordinaire, la saveur est trop discrète, mais la couleur d'ambre est superbe.

Avant de reparler du fruit frais, on va voir que même le bois du jujubier est (a été chez nous) utilisé pour fabriquer des instruments de musique, des objets religieux ou culinaires. Son veinage et sa brillance sont incomparables :
spruce-wood-jujube-wood-tailpiece-4-4-violin-send-violin-case-bows-maple-side-panel.jpg
jujubewood juzu blue woven balls_01.jpg
Nouveauté-font-b-jujube-b-font-bois-tasse-de-café-thé-lait-bière-naturel-à-la.jpg
Du coup, une pensée traverse ma tête :
Au fil du temps, on aurait pas un peu perdu toute une tripotée de métiers, de rituels, de préparations ?
Des "choses" qui faisaient notre histoire, notre bonne santé, notre patrimoine et quelque part, notre fierté ?

La "vox populi" incrimine un peu trop facilement les étrangers qui débarquent en France comme s'ils venaient nous prendre notre travail. Mais.... a-t-on vraiment eu besoin des émigrés pour laisser tomber des métiers qui avaient une valeur et une âme ?

D'un arbre, on tirait des fruits, des feuilles, des noyaux, de la sève, du bois d'ébénisterie, des écorces protectrices de semis.... Non ? Je délire ?

Bref, revenons à nos gourmandises buissonnières...

6a00d8341d1d7953ef0153919f7d45970b-800wi.jpg
Voilà les trois stades d'un jujube:

- A gauche, très brun, il est encore trop ferme, sa chair est presque verte et assez acide mais certains l'aiment ainsi.
- Au centre, un peu blet, il est en confiture à l'intérieur, c'est comme ça qu'il est au top. Son goût est indéfinissable car unique même si la texture et la saveur rappellent un peu la datte.

- A droite, il a séché (en principe sur des claies au soleil) et sera employé pour préparer un thé médicinal :
Jujube-Tea.jpg
Dans l'eau bouillante, les jujubes se réhydratent lentement. Bu le soir, ce faux thé offrira une nuit des plus paisibles et le matin à jeun, il débarrassera l'organisme de ses toxines.

fresh-jujube-pit-sliced-open.jpg
Ici, u
n jujube frais, tranché et dénoyauté pour que l'on voit bien l'intérieur de ce fruit sauvage.

495389314_XS.jpg
A ce stade (un peu blets), c'est juste du bonheur ! Un cœur coulant dans une robe fine orange foncé et croquante qui éclate en bouche en faisant du bruit...

giuggiole-640x427.jpg
Allez, j'en laisse sécher une poignée, pour le plaisir de les voir encore un peu en hiver...

image_1_large.jpg
Mais la froidure n'est pas encore arrivée !
Demain, je retourne cueillir des jujubes, je vais revenir une fois de plus toute griffée par les épines acérées de l'arbre sous lequel je dois me faufiler mais cocagne, la joie que j'éprouve est incommensurable.

Et puis... je revois le regard bienveillant et malicieux de mon grand-père qui me tend un jujube comme un trésor souverain, j'entends son fort accent italien et sa voix rocailleuse qui me dit "Mange, petite, c'est rien que pour toi "....

09bassa.jpg
Cette note ayant été rédigée en plusieurs fois, je suis revenue entre temps sur "mon" lieu de cueillette un peu comme l'assassin revient sur le lieu de son crime ;)
Car même si l'endroit est abandonné, je voyais bien le toit d'une grande ferme non loin de là.

Où que l'on soit (disait mon grand-père) on est toujours chez quelqu'un !
J'éprouvais donc un certain malaise à me saisir d'un bien qui ne m'appartenait pas...
Après avoir rempli un ième panier, je me suis dirigée vers la ferme, cherchant à apaiser ma conscience.
Un homme âgé prenait le soleil devant la porte.

Sans la moindre crainte, il m'a offert de m'asseoir près de lui.
Je lui ai montré ma cueillette et raconté ma petite histoire...
Il a baissé la tête, est resté silencieux un long moment puis a lâché "Et si on se buvait un petit café ? "
Proposition acceptée avec joie !
normandy_france_3285711b.jpg
On a bien bavardé, il a passé un moment inattendu, et moi je me suis encore enrichie...
Avant que je ne prenne congé, le vieil homme m'a dit "Vous pouvez revenir quand bon vous semble et même ramasser tous les jujubes... mais je crois qu'ils ont le ver ! "
J'ai répondu "C'est pas grave Monsieur, au contraire c'est signe de naturel et comme ça je mange aussi des protéines !"

J'ai largement remercié le grand-père et en partant, on s'est embrassé mais il n'allait pas me lâcher si facilement !
En m'emboîtant le pas, on a traversé son potager. C'est très émouvant le potager d'un papet.

Sans rien dire, il a ramassé les dernières tomates, puis a sorti un Opinel de sa poche pour couper une courge muscade et m'a offert le tout.
J'en aurais pleuré... Allez, encore un gros bisous et on s'est dit "A la prochaine !"

20/09/2017

Sauté de porc aux prunes beurk

   Beurk oui !

On prend vraiment les consommateurs pour des taches.
J'adore les reines-claudes mais les VRAIES, celles qui ont la goutte de sucre qui perle dans leurs petits creux dorés, c'est du miel, du parfum et du bonheur presque trop sucré...

Sauf que même si la barquette est clairement étiquetée "reines-claudes".... dedans, c'est une pâle copie, bien imitée question robe mais niveau goût, c'est de la merde âcre et insipide !
Ça n'existe plus les vraies reines-claudes ou quoi ?? 

Le genre d'achat qui me fout en boule direct. Elles ont finies en tarte. 
Pas têtue, puisque c'est la pleine saison, pour l'achat suivant je me rabats sur des prunes rouges et rondes, locales, vendues en vrac.... et c'est du pareil au même : Aucune saveur. De quoi rager grave !

Pas sucrées, très fermes, jolie couleur... moi j'vous l'dis, elles vont être traitées comme des légumes !

472e72d0-1bc5-4b40-a063-1de9f045a716--3837140896_466652a519.jpg
Les prunes (j'en avais 300g) sont lavées soigneusement puis ouvertes et dénoyautées.

Sans trop savoir pourquoi, je l'ai joué asiatique...

Dans une cocotte (ou au wok) faire chauffer 2 càs d'huile neutre, y faire revenir un oignon émincé et des morceaux de sauté de porc (mais je pense que du poulet ou de la dinde iraient parfaitement aussi).
Bien saisir la viande sur toutes ses faces.

Ajouter 2 càs de sauce soja, mélanger, puis 2 càs de miel et une bonne rasade de "cinq épices", poivrer (je n'ai pas salé à cause de la sauce soja), verser un petit verre d'eau, couvrir et laisser mijoter 20 minutes sur feu doux.

On vient remuer de temps en temps, vérifier que la viande n'attache pas puis on ajoute les prunes (si on peut appeler ça des prunes...).
Poursuivre la cuisson encore 20 minutes. Ne pas avoir peur d'écrabouiller les fruits (s'ils n'opposent pas de résistance) en venant remuer la préparation.

tndrloin_plumrelish_W1.jpg
Etant donné qu'il y avait beaucoup de jus (ces prunes sont pleines de flotte), j'ai servi avec une purée de pommes de terre mais du riz aurait été bienvenu aussi.

Voilà, si on oublie que les trucs rouges sont des fruits (c'est super facile), on a un bon sauté de porc très parfumé.... grâce à l'assaisonnement...

J'arrête de rouscailler !

18/09/2017

On revient sur les wraps...

... Il en est souvent question ici mais sans œufs de saumon ni autres ingrédients de luxe, juste du recyclage qu'on aime manger avec les doigts !

Sur feu le site, notre amie Marie-Claude avait proposé un tour de main fort sympathique :
wrap3.jpg
wrap5.jpg
Il s'agissait d'aplatir au rouleau à pâtisserie des tranches de pain de mie (écroûtées) pour qu'elles soient fines, solides et plus digestes car débarrassées de leur trop plein d'air. Sans oublier que c'est "du tout cuit", du rapide et du fastoche ^^
Nous en étions restés à une garniture basique : Beurre et jambon.

cinntoast40.jpg
Je suis revenue sur ce "concept" intéressant pour une simple raison : Je garde toujours un paquet de pain de mie en cas de manque de pain frais, seulement voilà, chaque fois c'est la même histoire, le pain de mie arrive à sa date de péremption et si je ne veux pas le voir moisir, il faut le recycler !

Et puis étant en manque de tambouiller, je me suis carrément lâchée sur cette affaire, en version salée et sucrée.
On partage et comme la chose est facilement personnalisable, chacune créera SA garniture à son goût !
avocado-mayo-sandwich-28-768x512.jpg
Maïs, avocat, tomates, oignon, tites crevettes, salade, mayo, tapenade.... TOUT est possible et présentable à la verticale si on le souhaite.

Les bords de tranches se collent très bien par simple pression des doigts si leur "aplatissage" est tout frais ; sinon, un peu d'eau fera la "colle".
avocado-mayo-sandwich-24-768x664.jpg
avocado-mayo-sandwich-25-768x766.jpg
avocado-mayo-sandwich-26-768x462.jpg
Voilà ! Je pense que le principe est clair !! On rectifie les bords au couteau pour qu'ils soient nets. Et si ce sont des grandes tranches, elles seront recoupées en deux à la taille d'une bouchée.

PizzaRolls_Duhlicious_5.jpg
Jusqu'à présent, nous étions sur des wraps à consommer froids. On va voir comment les traduire en petit plat chaud.... Ci-dessus, ça ne parait pas.... mais ce sont des pizzas !!
PizzaRolls_Duhlicious_3.jpg
Le principe est toujours le même : Tranches aplaties puis garniture à son goût : Sauce tomate, chorizo, jambon, fromage à fondre, herbes odorantes, petits dès d'olives, etc..., on garnit et on roule !
On imagine aussi des wraps façon hot-dog (moutarde et petite saucisse).
aufour (piz) beurre.jpg
Les wraps sont alors badigeonnés de beurre fondu avant de passer au four quelques minutes.
Toute la préparation peut se faire à l'avance voire la veille, il sera alors prudent de rouler chaque wrap dans du film alimentaire bien serré avant de ranger le plat au frigo :
film.jpg
Le passage au four, lui, se fera au dernier moment.

Il va de soi qu'on peut garnir les wraps d'une effilochée de volaille, de petits légumes cuits (ratatouille), de poisson.... tous les restes y passent haut la main !

maxresdefault.jpg
Ci-dessus, simplement du fromage et des lamelles de courgettes précuites. Les possibilités sont infinies...
bread-samosa-recipe-how-to-make-bread-samosa-easy-samosa-recipe-23-696x696.jpg
... comme ici où l'on ose une découpe en losange (replié sur lui-même) pour de bien curieuses mini samossas à frire rapidement.
Egg-Bacon-Toast-Cups.jpg
On la jouera presque chic si on possède du pain de mie "grandes tranches" : Elles seront beurrées au pinceau puis doublées et mises "à cheval" dans des alvéoles pour former des coques à garnir, que l'on passe au four vides.
1603p52-egg-toast-cups_0.jpg
Genre œufs cocotte, quoi ! Si vous mettez du lard, il sera sage de le griller à sec à la poêle (avant lui aussi) et de vous fier ainsi à la juste cuisson de l'œuf dont le jaune doit rester liquide.

*********************************************************************

En version sucrée, il m'a semblé plus cohérent de traiter le wrap comme un pain perdu, donc poêlé, mais je suppose que ça fonctionne aussi au four.
sucre.jpg
Totale liberté de garniture : Fromage de type Mascarpone et fruits rouges, confiture, Nutella, poires taillés en fines lamelles et crème chocolat, miel et compote de pommes, etc, etc.....
oeuf.jpg
L'arme indispensable : Un petit mélange œuf battu et lait dans lequel on passe nos wraps...
brdF2vdc.jpg-large.jpg
... qui vont ensuite dorer au beurre et à la poêle (le Ghee est absolument bienvenu dans ce cas puisqu'il ne carbonise pas).
sucrecannelle.jpg
Pour une finition aussi gourmande que sympa on roule les wraps chauds dans un mélange sucre-cannelle.

nutella-peanut-butter-cream-cheese-roll-ups-with-cinnamon-sugar-in-half.jpg
Pour le fun et parce que mon fils est accro au beurre de cacahuètes depuis 30 ans ^^, j'ai tartiné du "peanuts-butter" ET du Nutella... une véritable bombe calorique, n'est-il pas ??

Enfin bref, on peut faire vite et bien avec pas grand chose.... et même acheter du pain de mie EXPRÈS pour jouer avec la nourriture. Non, ce n'est pas MAL puisqu'on ne jette rien, on mange tout  (*_*)