Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2017

La "golden" betterave

   Une découverte que j'ai fortement appréciée :
bette.jpg
De saveur plus sucrée que sa sœur pourpre, de consistance égale à celle de la carotte, la betterave "golden" apporte une quantité de magnésium très intéressante et une couleur qui ensoleille nos plats.

J'en ai récupéré un kilo en Bio (gratos), donc, j'ai fait divers tests culinaires, presque toujours en gardant la jolie teinte sanguine de la peau qu'il suffit de frotter au Scotch-Brite (bah... oui ^^) sous le robinet.

Avant tout, j'ai évité une cuisson longue : Pas question d'aggraver la facture d'énergie.

1835578445.JPG
Donc, Marguerite, viens un peu par ici ! 10 minutes de cuisson vapeur puis feu coupé sans retirer le couvercle, on laisse finir 10 minutes pour un résultat parfait : Fermeté agréable sous la dent, texture souple et savoureuse.
vapeur.jpg
Voilà ! Rondelles tranchées à la mandoline, épaisseur entre 3 et 4 mm. Un tit filet d'huile de noix, autre assaisonnement inutile, j'ai adoré.

bette car.jpg
Quitte à mettre de la couleur dans nos assiettes pendant ces jours de grisaille, on râpe (gros trous) carotte et betterave golden pour une salade panachée et goûtue en diable ! Ça fait quand même très plaisir de manger des légumes qui ont un vrai goût typé, net et franc !

Je sais que je rabâche mais j'insiste : Si nous retrouvons autant de différentes sauces sur les linéaires, c'est d'abord et avant tout parce que NOS ALIMENTS N'ONT PLUS AUCUNE SAVEUR ! On compense par des ajouts aussi divers que nuisibles car bourrés de graisses, sucres et autres produits chimiques.

Bref, je ne me suis pas lancée dans les chips de betterave golden ni dans les tranches plus épaisses rôties au four, mais les deux doivent donner de bons résultats aussi.

bette ferm.jpg
Comment ne pas lacto-fermenter un si beau légume ?

J'y ai simplement parsemé quelques graines de cumin, très peu, une petite pincée juste pour accompagner et surtout pas pour y perdre la saveur originale du produit.

De nombreuses personnes n'aiment pas la betterave de base (la rouge) à cause de sa mollesse en bouche une fois bouillie.
À celles-là je dis "Goûtez la golden, vous sentirez immédiatement la différence et mangez-la CRUE ! "

Autre avantage non négligeable, la golden (cuite ou crue) ne "déteint" pas sur les autres légumes ni sur nos doigts, elle ne colore ni nos récipients... ni nos vêtements !!

06/01/2017

Lacto-fermentation

   La diététique s'en empare et les médecins qui en connaissent les effets bénéfiques, la recommandent lorsque la flore intestinale a été endommagée.

Sur feu notre site de cuisine, Danielle avait réalisé un excellent reportage sur ses préparations ; ici, Tomyam nous a expliqué son engouement pour les légumes fermentés puis ce fut au tour de Martine de se lancer dans l'aventure, mais je crois que d'autres cousines s'y sont mises aussi !!

cat.jpg   martine.JPG
A gauche, les bocaux de (et avec)
Tomyam, à droite, les jolies carottes de Martine !


POURQUOI ET COMMENT ?
A ces deux grandes questions, je vais laisser répondre une spécialiste -Marie Claire Frédéric- dont le blog "NI CRU NI CUIT" fait office de référence en la matière.
comment-fermenter-legumes-80832891.jpg
Toutes celles qui me suivent depuis longtemps savent que je ne les redirige jamais vers un univers dénué d'authenticité.

"Ni cru ni cuit" affiche un vrai travail de fond et un investissement personnel, il est bien écrit et bien illustré, allez-y en confiance !

Tout ce qui concerne la lacto-fermentation y est clairement expliqué : Bienfaits, initiation, matériel utile, recettes, etc...

Pour entrer chez Marie-Claire Frédéric (que je remercie vivement), il suffit de cliquer sur ce lien, prenez le temps de lire, d'y revenir et d'y réfléchir !

Le petit bandeau beige en haut de page contient les réponses à vos questions. Les plus pressées iront directement sur les articles de base en cliquant sur les liens suivants :

Les 10 bonnes raisons de manger fermenté.

Quels contenants utiliser ?

La technique (le sel et l'eau)

ÉDIT du 7/01 La lacto-fermentation au JT de France2 (13h, le 6/01)