Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2017

Soupe de fenouil aux lardons

   J'attendais mon tour à la caisse de Super U, et une dame juste derrière moi lorgnait sur mon plein sac de fenouils ; elle engage la conversation :

- Famille nombreuse ou régime draconien ?
- (rires) Non, non madame, juste de la récup. Le gérant rouscaillait parce que les clientes boudent les fenouils dont les plumets deviennent flagada, je les ai interceptés avant qu'il ne les jette. Sauf que... à part les manger crus finement émincés en vinaigrette, je ne sais pas trop quoi en faire et là j'en ai pour un mois !
- Faites-les en soupe, c'est excellent, raffiné, surprenant...
- Comment ça ?? Je vous échange trois fenouils contre votre recette, marché conclu ?

Et voilà... j'adore ! Je repars avec des fenouils gratuits et une recette sympa que l'on partage !

scegliere-finocchio.jpg    lardons.jpg

INGRÉDIENTS POUR 4/5 PERSONNES 

- Un gros oignon
- Un bulbe de fenouil bien dodu (deux si ce n'est pas le cas ou s'ils sont un peu abîmés, donc à trier)
- 4 patates (moyennes)
- Une bonne louche de lardons (de volaille c'est moins gras, mais j'avais pas)
- Une gousse d'ail
- 1 tablette de bouillon de légumes
- 1,5 litre d'eau, 1 càs d'huile d'olive, sel, poivre.
3818761362_6ce1a9f902.jpg
-- Emincer finement le fenouil après l'avoir lavé et ciseler aussi la partie verte si elle est en bon état car elle donne une jolie couleur à la soupe.
-- Emincer l'oignon.
-- Faire dorer oignon et fenouil dans une marmite avec la càs d'huile d'olive. Lorsqu'il n'y a plus d'huile, ajouter les lardons, bien mélanger le tout, laisser suer les lardons.
-- Verser l'eau, ajouter la tablette de bouillon, l'ail écrasé, poivrer, couvrir la marmite en attendant l'ébullition.
-- Pendant ce temps, peler et tailler les patates en dés puis les plonger dans la marmite.
-- La cuisson sera terminée (une quinzaine de mn) lorsque pommes de terre et fenouils seront tendres sous la pointe d'un couteau.
- On attrape son cher mixeur plongeant pour achever la soupe couleur pastel, non sans vérifier l'assaisonnement.

53841-fenchelsuppe-mit-paprikapesto.jpg
En tant que sudiste, j'ai trouvé ça très délicat et agréablement parfumé... mais fade, la saveur anisée étant finalement assez discrète ;)

Donc, j'ai pris des grains de sésame (rapidement grillés et à peine moulus) auxquels j'ai mélangé du "Pimenton" (paprika fumé fort).
Sans cette épice divine, je me permets de vous conseiller -au moins- un trait de paprika qui réveillera la soupe... si ce n'est une pincée de piment.

Mais je n'allais pas m'en tenir là...

leek-soup-1024x576.jpg
N'ayant pas mixé tous les légumes, j'ai voulu le test suivant plus "rustique", moins liquide, donc moins mixé.

Puis j'ai fait griller des fines tranches de poitrine fumée (à la poêle et à sec).
crispy-bacon.jpg
Alors ça.... Diablerie que c'est bon quand ça croustille sous la dent !!! N'importe quelle soupe s'en trouve sublimée !

Bien entendu, suivant les goûts et les régions, on préfèrera ajouter un peu de crème fraîche ou des croûtons aillés, tout est permis sur cette base classe et raffinée.
A refaire sans hésiter et merci Madame l'inconnue pour votre excellente recette !!

EDIT DU 13/11

WP_20171112_19_22_36_Pro.jpg
Miss iloula83 est "tombée" sur une promo Lidl (le kg de fenouils à 1 euro) et a bien aimé sa petite souplette que voici !

02:40 Publié dans Soupe | Lien permanent | Commentaires (22)

12/10/2017

Soupe de ratatouille

   Plus rapide, plus facile... c'pas possible !

Bien entendu, elle peut se réaliser avec de la ratatouille qui a été faite maison et mise en bocal ou congelée, et on a là une jolie façon de ramener un peu d'été sur notre table.

Sinon, on achète une boîte de ratatouille suivant ses moyens : En confit (ma chouchoute) ou discount :

DSC_2601.jpg     1377759.jpg
On ouvre la boîte (quel effort !!!) pour la verser dans une marmite et la chauffer (elle doit être fumante) puis on la mixera au plongeur.

Pendant qu'elle chauffe, il n'est pas interdit de griller du pain et de le frotter d'ail (que l'on coupera ensuite en carrés).

ratatouillesoup.jpg
Tadaaaaamm !!

Histoire de faire genre (^_^) on surfacera les bols avec un filet d'huile d'olive, un tour de poivre du moulin (ou/et piment fort) puis on fera flotter nos croûtons sans oublier la touche verte qui égaye tout ça : Pluches de persil, ciboule, tige d'oignon frais, basilic s'il vous en reste, etc...

Très économique à l'achat et en dépense d'énergie, vite faite, cette soupe du placard est aussi très bonne.

03:38 Publié dans Soupe | Lien permanent | Commentaires (20)

10/10/2017

Une soupe au thon ? Mais si c'est possible !

   C'est pas nouveau : Nous avons des cousines discrètes et parmi elles, il y a Anita qui nous lit depuis... pfiouuuu.... perpète !

C'est avec circonspection qu'Anita a testé une recette "de peu", une recette du placard, allez on ose le dire : Une recette de mistoufle. Je l'ai suivie (avec une petite modification) et j'ai drôlement bien fait, donc on partage.

Pour réaliser notre soupe thon-tomates-curry, il faudra :

396047.jpg  0N_39703.jpg
- 1 boîte de thon au naturel de 200g (si vous avez plus petit, ça marche aussi)
- 1 boîte de tomates (concassées ou entières qu'il faudra alors recouper) de 400g
- 1 grosse càs de beurre
- 1 oignon et une gousse d'ail à hacher menu
- 2 càs de farine
- 2 càc de curry doux
-
4 càs de riz à cuire (mais j'ai utilisé un reste déjà cuit)
- 1 courgette taillée en petits dés ou râpée
- De la crème fraîche (optionnelle mais bienvenue !)

rg-crmy-tom-rice-soup.jpg
Et zallez voir, on ne jette rien !!

-- Faire chauffer un bon 1/2 litre d'eau.
-- Ouvrir la boîte de thon au-dessus d'un récipient gradué afin d'en recueillir le jus égoutté puis y verser l'eau bouillante pour mesurer environ 60 cl de jus (un gros demi-litre).
-- Dans une marmite, faire fondre le beurre pour y cuire 5' l'ail et l'oignon.

Là, on va réaliser un genre de béchamel "à la once again bistoufly" (de l'anglo-marseillais = à la va vite hors normes ;) :

-- Saupoudrer ail-oignon-beurre avec la farine et le curry, remuer au fouet puis détendre avec la moitié du jus de thon versée peu à peu (toujours en fouettant pour éviter les grumeaux), bien racler le fond.
-- Verser le reste de jus et porter à ébullition en remuant toujours.
-- Ajouter les tomates morcelées avec leur jus et lorsque l'ébullition reprend, mettre le riz, baisser le feu, cuire le riz 10' (mais si comme moi vous utilisez du riz déjà cuit, zappez ces 10' de cuisson).
-- Pour finir, on ajoute la courgette détaillée en dés + le thon émietté à la fourchette.
-- Saler peu (le thon l'est déjà), poivrer généreusement, ajouter la crème, laisser frémir une quinzaine de minutes sans ébullition.
Si la soupe est trop compacte, l'allonger avec un peu d'eau, goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Laisser la marmite couverte feu coupé (perso, je l'ai faite le matin, laissée tranquille et réchauffée le soir)

Voilà, merci Anita, à refaire sans hésitation, excellente soupe très parfumée et nourrissante, à servir avec des tranchettes de pain grillé... on en fait ainsi tout un plat quasi complet !

01:37 Publié dans Soupe | Lien permanent | Commentaires (10)