Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2017

Fruits Invasion, Incroyables Comestibles et, et, et...

   Des initiatives (entre mille) à créer, à suivre ou à intégrer....

Monsanto peut remballer ses poisons, bientôt il y aura abondance, gratuité et qualité biologique pour tous !!!

fruits-invasion-a575a608cfcc4d45bd41f51aecb90127.jpg
L'opération "Fruits Invasion" est née dans un village de l'Hérault (Saint-André de Sangonis) sous la houlette d'une poignée de passionnés du partage pour la santé.

L'association possède sa chaîne web proposant quelques vidéos explicatives, il suffit de taper "fruits invasion youtube"

L'idée maîtresse : Remplacer les traditionnels bacs à fleurs communaux (souvent piteusement déserts) par des arbres fruitiers dont la production sera à portée de mains des passants mais aussi, remplacer les platanes des cours d'école par des fruitiers.
154005.jpg
De quoi motiver ceux qui feront l'avenir : Les enfants !

Le fameux "Incredible Edible" britannique est devenu "Incroyables Comestibles" en France mais cette association travaille dans le monde entier. Là, on mise sur les légumes pour tous, sur la permaculture (seule chance de nourrir toute la planète rapidement avec des moyens réduits au strict minimum).
nourriture partager.jpg
Sur le site d'Incroyables Comestibles (clic ici pour une petite visite) vous trouverez la liste des villes engagées dans cette belle aventure solidaire, les moyens de participer, les projets et les actions entreprises de par le monde.

Il est très facile de rejoindre et d’œuvrer dans ces associations :
On amène ce que l'on a : Des outils de jardin, des semences de légumes et de fleurs comestibles (capucines, cosmos, marguerites...) et... sa bonne humeur !

Lors d'une réunion avec Fruits Invasion, j'ai posé la question que chacun avait dans sa tête mais que personne n'osait formuler : Comment va-t-on gérer le vol des fruits ?
Forcément, il y a toujours un loup qui s'approche d'une bergerie... à but de revendre ou de tout rafler pour le "plaisir".
cerise.jpg
La réponse de l'animateur a été la suivante :

Bien sûr qu'il y aura des larcins... au début ! Nous en sommes conscients. Mais dans 10 ans, dans 20 ans -puisqu'on s'investit tous pour le futur- il y aura une si grande quantité de fruits qu'il ne sera plus utile de les voler, tout le monde aura largement sa part. En un an, dans notre petit village, nous avons planté 150 arbres fruitiers... il faut tout simplement continuer !
ttttturl.jpg
Autre question "qui tue" : Dans les grandes villes, comment éviter la pollution sur les légumes ?
Petit à petit, les centres urbains seront piétons et les transports en commun non polluants ; en attendant, plantons à l'écart des rues engorgées, dans les parcs et les espaces inoccupés... mais PLANTONS !
potager.jpg
Considérons toutes ces initiatives comme un point de départ, la naissance d'une nouvelle ère, celle du partage, du gratuit et de la santé car il faut bien insister sur ce point crucial : Un fruit qui a subi des traitements chimiques est un fruit criminel. Il n'apporte aucun nutriment et zéro bienfait à l'organisme, excepté de la flotte toxique.

Crédit photos : Fruits Invasion et Incroyables Comestibles (merci).

08/12/2016

Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?

Cadeau sourire offert par Iloula83, c'est que du bonheur !!!

Merci de cliquer sur ce lien et bises à toute la famille !

09/11/2016

Il faut POSITIVER !!

   Alexis et Mongraindesel m'envoient quelquefois des extraits du magazine + POSITIVR.

Mine de rien, alors que les JT ne semblent exister que pour nous casser le moral, ce magazine regroupe des initiatives aussi diverses que variées, toujours concrètes, dont le fil conducteur est la "positive attitude".

Rébellion pacifique, lutte interactive, détermination à ne pas se faire enfumer le cerveau.... il faut fouiller dans les rubriques où l'on trouve des souffles de pugnacité et les sourires de ceux qui ne se baissent jamais les bras !

Pour feuilleter le magazine, clic ici.

unnamed.jpg