Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2018

La Figuette... Mais pas que !

   Répandu dans toute l'Europe -même si le bassin méditerranéen est son berceau de prédilection- le Figuier est très facilement reconnaissable, il n'a aucun sosie !

En France, on apprécie ses fruits frais, secs ou en confiture mais en Italie, le Figuier est avant tout un arbre médecin, réputé pour soigner le diabète (un comble ! lui qui donne des fruits si sucrés) ainsi que les crises d’asthme.
latte-di-fichi-1024x617.jpg
Chez nous, on utilise encore (si peu) son latex pour se débarrasser des verrues mais on voit peu ou pas d'usage en phytothérapie.

Ça tombe bien, aujourd'hui on ne va pas se soigner avec le Figuier, mais le boire en infusion légèrement alcoolisée et bien fraîche !
Fico-Pianta1.jpg
Ce sont les feuilles qui nous intéressent aujourd'hui !

Celles dont on sent le parfum intense à plusieurs mètres à l'aronde et si le Figuier est célèbre en Provence pour servir de parasol aux amateurs de siestes, ce n'est pas un hasard : Sa feuille est légèrement soporifique.
fini.jpg
Voilà, je rêvais depuis longtemps de capturer le parfum de la feuille de Figuier, c'est fait, avec en cadeau une superbe couleur rose ocrée, ici un peu embuée par la condensation en sortie de frigo !

La recette est ultra fastoche, la macération est rapide, les ingrédients sont économiques.

POUR 1 LITRE DE BOISSON APÉRITIVE :
- 5 ou 6 jeunes feuilles de Figuier (elles sont petites, plus claires que les autres et se situent en bout de branche)
- 20 cl (= un petit verre) d'alcool neutre (Vodka, Gin)
- 75 cl de vin blanc ou rosé titrant au moins 12,5°
- 30 à 40 g de sucre (on en reparle plus bas)
fig-spice-square-3.jpg
Le choix des feuilles est déterminant.

Sachant qu'il existe de nombreuses variétés de Figuiers, recherchez avant tout des feuilles chargées de parfums ; pour cela, il suffit d'en gratouiller une et d'approcher son appendice nasal ^^
La senteur doit être flagrante... et ce n'est pas toujours le cas, donc on cherche le bon arbre pour lui subtiliser quelques feuilles, les plus jeunes, les plus chargées en sève odorante.

De retour à la maison, on portera des gants car cette fameuse sève peut être irritante pour certains épidermes et puis de toutes façons, elle colle aux doigts !
Avec gants et ciseaux, on va couper grossièrement nos feuilles afin de libérer la sève parfumée.
vin feuil fig.jpg
La macération

Dans une casserole, il faut légèrement chauffer un petit volume de vin afin que le sucre y soit dissout.
CECI EST UN DÉTAIL TRÈS IMPORTANT.
Les "distilleuses occasionnelles" se plaignent souvent que leur fabrication finale ne soit pas limpide. C'est normal, le sucre ne se dissout pas tout seul, il faut l'aider.
Si on réunit rapidement tous les ingrédients dans un récipient, le sucre restera au fond et pire, il formera un dépôt blanchâtre.

>> Donc, un verre de vin a chauffé, on y a dissout le sucre en remuant, les feuilles sont hachées, on rassemble tout ça dans un grand bocal sans oublier d'y verser l'alcool et le reste du vin puis on brasse.
On gardera à proximité une longue cuillère en bois pour remuer le mélange chaque jour ; perso, j'ai écorcé une branche de châtaignier pour cet usage.
On évite les récipients et ustensiles métalliques.

DÉLAI DE MACÉRATION :
-- Avec des très jeunes feuilles fortement odorantes, 7 jours suffisent.
-- Avec des feuilles plus adultes, il faudra compter une quinzaine de jours.
foglie-di-fico.jpg
Ce sont ces sommités qu'il faut cueillir.

En fin de macération, dès que le parfum de Figuier envahit vos narines, la boisson est GOÛTÉE :
Si la saveur heurte le palais, on rajoutera du sucre, mais attention, c'est un vin apéritif, pas un vin de dessert, donc point trop n'en faut !
NE RAJOUTEZ PAS DE SUCRE BRUTALEMENT ! Comme au début, puisez un peu de liquide, chauffez-le pour y faire fondre le supplément de sucre, puis remélangez le tout.
filtre.jpg
PARFUM ET SAVEUR SONT VALIDÉS ? ON FILTRE ET ON MET EN BOUTEILLE !

Et là je vais insister un brin sur le soin voué à cette dernière étape :

- Dans l'entonnoir, on place un filtre à café mais on en prévoit facilement 6 ou 7.
- Le liquide est versé à petites doses dans le filtre ; très vite, les pores du papier sont bouchés par les impuretés résiduelles. On renouvelle le filtre autant de fois que nécessaire.

Si on ne procède pas ainsi, un dépôt disgracieux troublera la boisson.
>> Rangez la bouteille de "Figuette" au frigo et surprenez vos amis à l'apéro !!

.............................................

Et puisque nous sommes "dans" les feuilles de Figuier, je l'ai déjà montré mais je recommence : Elles sont un précieux allié pour vos barbecues :
6_fish_leaves_on_grill1_small.jpg
Les poissons ne resteront plus collés à la grille ou à la plancha s'ils sont emmaillotés dans une feuille de Figuier ; de plus, les aliments y gagnent en parfum et saveur. Une grande feuille suffit pour un poisson-portion ; et bien sûr, la feuille est comestible.
IMG_0170-6.jpg
LA TECHNIQUE POUR UN GROS POISSON COMME LE SAUMON FRAIS :


- Sur la table on étale d'abord des liens en ficelle de coton.
- Par dessus on superpose plusieurs feuilles (toujours saines et lavées) de façon a égaler le format du poisson.
- La bête est couchée sur ce lit vert et reçoit simplement de la fleur de sel, rien d'autre, le parfum que délivreront les feuilles est suffisamment puissant.
- Enfin, on rabat les feuilles sur le flanc du poisson, on attrape les liens que l'on noue sans trop serrer.
fish2.jpg
Même technique pour des poissons de taille moyenne. Si têtes et queues dépassent, ce n'est pas grave, on ne les consomme pas et elles ne collent pas comme leur peau.
fico3.jpg
La cuisson terminée, il suffit de "déballer" le poisson qui est intact. Le parfum qui monte à ce moment-là dans les narines est assez inouï !! J'en ai bluffé plus d'un de cette manière ^^
sardines.jpg
Adoptez la feuille de figuier pour griller vos sardines !!!

Une seule feuille par poisson, on l'enroule comme un nem, on peut piquer un cure-dent pour tenir la feuille mais ce n'est pas indispensable.
La saveur de la sardine restera dans sa chair, il y aura 80% de "mauvaises odeurs" en moins chez vos voisins !
fish3.jpg
Excellentissime !!!!
blanchies.jpg
Enfin, sans barbecue, on peut aussi utiliser les feuilles de Figuier au four :
coup.jpg
Pour cela, il faudra les plonger dans l'eau bouillante 5 minutes, ce qui les rendra souples et faciles à manipuler, exactement comme des feuilles de vigne pour les Dolmas.
four.jpg
Exemple ici, un pavé de viande de volaille dont on redoute la sécheresse ; il sera mariné auparavant dans une sauce de son choix avec des herbes aromatiques, puis empaqueté dans une feuille et cuit au four comme une papillote.

Il sera sage d'arroser régulièrement la feuille avec de l'eau pour qu'elle ne carbonise pas, ou alors on la protège de la résistance supérieure par une feuille d'alu.

Essayez au moins une fois le poisson en feuille de Figuier (si vous avez cet arbre à proximité), on en devient vite accro non sans ajouter que la grille du barbecue dégage une très bonne odeur et qu'elle n'a plus besoin d'être nettoyée... Alors, hein, c'pas cool ça ?!

Commentaires

Boudiou de Boudiou!!! Mais dis Maryse, on peut en faire et le conserver comme du vin de coing ou d'orange, quelques mois ou bien? Mon frère a un figuier, je vais tester
Merci!!!!

Écrit par : Pepou | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Plus tu le gardes et meilleur il sera mais toujours au frais pour qu'il ne fermente pas.
Tu sais ce que tu fais ? Un test sur un litre et tu décides ensuite d'en faire plus ou pas. Faut que ton "taste-vin" chéri goûte ^^

Écrit par : Maryse | 27/05/2018

Ah ben, je ne connaissais pas et j'adore les figues. Meme si elles sont sucrées elles ont un indice glycémique assez bas, il me semble.
Cette recette me tente bien.
Bisous la famille

Écrit par : DANIELLE | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Exact Danielle, la figue fraîche est accusée à tort, une pomme golden a un IG plus élevé !
Par contre la figue sèche possède un IG très élevé.

Écrit par : Maryse | 27/05/2018

Rhâââ la figue !!! Mais que c'est bon !!! Et ça pousse partout, en plus. Cet arbre est un cadeau de la Nature.
Géniale l'idée de feuilles comme récipient de cuisson *_*
Autre idée : ses branches dans le barbecue en été et dans la cheminée l'hiver. Parfum délicieux garanti !

Écrit par : Sandra | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ah.... bonne idée les branches et ça fait du bien à l'arbre de le soulager de quelques ramures.

Écrit par : Maryse | 27/05/2018

Coucou, encore un de mes fruits préférés.
L'astuce pour le barbecue est géniale sauf que je peux pas utiliser de barbecue grrrr mais je ne désespère pas
Bonne journée aux Mamans et à tous

Écrit par : Cocotte | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Mince oui je suis honteuse : BONNE FÊTE A NOS TATAS-MAMANS !!

Cocotte pourquoi tu ne peux pas te servir du BBQ, c'est une interdiction de syndic ou bien tu es trop près des bois ?

Écrit par : Maryse | 27/05/2018

quelle belle idée , je vais faire cette recette , pour l'apéro et ensuite griller des sardines moi qui adore mais qui n'en fait pas a cause de l'odeur dans la maison....c'est vrai que la figue fraîche n'est pas plus calorique qu'une fraise quand on est en saison faut pas s'en priver
bisous les mamans passez une belle journée

Écrit par : nizou | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Tu peux y aller tranquille Nizou, ce qui est en contact avec la plancha ou la grille, c'est le feuille et pas le poisson, ça change tout !!

Écrit par : Maryse | 27/05/2018

Bonjour la Compagnie Picole!

Sympa ces utilisations des feuilles de figuier! Je suis fan des figues fraiches (les blanches surtout...). Malheureusement, chez nous, un porte-avions coute certainement moins cher...
Alors, il y a bien quelques aventuriers du jardinage qui se lancent dans la plantation de figuiers en Belgique. Mais, comme ledit arbre a besoin d'un sol peu humide et craint le gel, on comprendra bien que, sous nos latitudes, c'est rarement un succès.

J'ai loupé la publication de la photo de Jean (non, Maryse, tu ne rêves pas, il a bien blondi...) mais c'est un peu la course chez nous: mon départ a été avancé d'une petite dizaine de jour. C'est une belle gageure pour que tout soit prêt en temps et heure... Mais ça ira...

Tiens... Ne serait-ce pas la fête des Mères en France? Si je ne me trompe pas: merci d'être là les Mères Veilleuses!

Beau dimanche et pensez à vous hydrater!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ah crotte, donc tu repars première semaine de juin.... et pour très longtemps en plus.
C'est rude. On va se mourir d'ennui sans toi !
Ah il est bel et bien blond Jean. Vous le peroxydez pas j'espère !!!!
Merci pour le joli jeu de mot sur les Mères, bises Alex.

Écrit par : Maryse | 27/05/2018

Bonjour
Bonne fête à toutes les mamans.
Les figues j adore ça, la aussi elle coûte un bras.....Mais on trouve des figuiers un peu partout avec des branches qui dépassent des propriétés.
Alors je me permets dans chaparder quelques une.
Je tenterais bien la figurine.
Bon dimanche

Écrit par : Martine | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

La figuette (ohla ces téléphones)..,,

Écrit par : Martine | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Mdr !
Même en Provence les figues sont chères, hélas, elles doivent être cueillies de la veille et sont très fragiles, il leur faut un dessous de cagette en papier cartonné alvéolé... Pfff... donc ces paramètres la rendent inabordable.
Bin oui, on chaparde au moins c'est gratuit et c'est meilleur sur l'arbre ^^

Écrit par : Maryse | 27/05/2018

Mdr Alexis!
Et bon courage à toi pour ton départ.
Vous m'apprenez quelque-chose, je ne savais pas que la figue était peu calorique. C'est un fruit que j'adore.
Et à peine cueilli,un délice. ..

Écrit par : Pepou | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Vu juste Maryse c'est 1 interdiction du syndic et les quelques amis qui ont la chance d'avoir un barbecue ne font jamais de grillades en soirée :(((

Écrit par : Cocotte | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

Pourtant... sans faire lourdingue le soir, quelques petites brochettes, une belle salade composée et on passe un bon moment, surtout là avec les jours à rallonge, faut en profiter. Dommage !

Écrit par : Maryse | 28/05/2018

Allez, c'est parti ! petit tour demain midi chez Mémé et Pépé au déjeuner et cueillette de feuilles à la clé ! Je teste et je vous dirai. belle journée à tous.

Écrit par : iloula83 | 28/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ah..... merci de ton avis Miss !!

Écrit par : Maryse | 28/05/2018

J'adore ton " plusieurs mètres à l'aronde"! je vois bien une hirondelle s'emparant du parfum du figuier et nous le distribuant...
Cela dit, nous avons plusieurs figuiers, qui donnent plus ou moins de fruits suivant les années, mais il y a toujours des feuilles. Je vais donc m'empresser d'essayer ta figuette. Et aussi tes emballages pour les poissons. Ça doit bien parfumer. Merci pour toutes tes bonnes idées.

Écrit par : Adeubé | 28/05/2018

Répondre à ce commentaire

Mais c'est que tu te gausses Adeubé à propos de mon aronde !!
Oui, teste, la Figuette est même un peu trop bonne à boire...

Écrit par : Maryse | 28/05/2018

en voilà un bel hommage au figuier que je ne connaissais pas avant de le trouver dans notre jardin Vendéen!
lorsque nous nous sommes installés nous avons vite compris que le propriétaire précédent aimait les figues : il y avait des figuiers partout, des petits et des grands et des greffons en "nurserie" ..eh oui !
nous avons donc eu notre quart d'heure de célébrité en distribuant des figuiers , des grands et des petits à la bourse aux plantes de la ville !
mais nous avons gardé les plus beaux , tellement décoratifs... et productifs !...

Sauf que pour une fille du Nord comme moi la figue c'est un truc exotique dont je ne suis pas vraiment fan alors quand les figuiers donnent à foison je ne sais pas trop quoi en faire ( hormis confitures et confits ) et ces fruits, je l'ai vite compris, ont une durée de vie plus courte que les fraises : c'est dire !....

j'en donne beaucoup , évidemment , mais si pour une raison quelconque , les amis ne peuvent réceptionner leurs cagettes.. c'est direct le compost et ça à quelques heures près !

alors oui , je peux comprendre le prix qui est demandé et qui est quand même, en général, sidérant .
en revanche cuisiner les feuilles , ça je n'ai jamais essayé .
chiche .

quel dommage que vous soyez si loin : j'imagine le barbecue sous les figuiers et les paniers souvenirs remplis de fruits aussi dodus que prometteurs de bonheur ... pour ceux qui les aiment .

Écrit par : jacquote | 28/05/2018

Répondre à ce commentaire

Coucou Jacquote !
Tu avais trouvé une bien jolie façon de te débarrasser de tous ces figuiers, bébés ou pas.
Et encore une fois, la vie est injuste : Profusion chez l'un et pénurie chez l'autre, donc je suis dac, on rêve de réunir et partager.

Samedi dans mon village, une expérience a été tentée parce que nous étions quelques unes à rager devant des grilles fermées qui nous empêchent d'entrer dans les jardins, de chiper quelques cerises, de humer les parfums des fleurs qui foisonnent.
Le maire a donc organisé une fête et sans contraindre personne, les jardins ont été ouverts !!!
Quitte à faire cette démarche, des artistes ont été invités à venir exposer leurs œuvres (gigantesques ou miniatures) dans les-dits jardins.
Mais quelle joie !
Il y a beaucoup de résidences secondaires très cossues dont les propriétaires habitent loin mais qui confient l'entretien des extérieurs à des jardiniers.
ENFIN nous avons pu admirer le Tulipier de Virginie, le Paulownia, les magnifiques Rhododendrons, les Seringats qui embaument, les roses anciennes et le droit pour tous de prélever des boutures, ce que chacun a fait sans saccager, avec beaucoup de respect.
Jacquote, c'est une frustration de coller son nez derrière une grille et de ne pouvoir entrer ; ainsi, nous avons toutes et tous été comblés, un vrai beau moment intense.

Écrit par : Maryse | 29/05/2018

Non, je ne me gaussais pas, je riais doucement, c'est tout!

Et tu as l'air d'être tombée dans le village idéal, dans la région idéale. Pour toi.
Mais tu as la faculté de te rendre heureuse et de rendre heureux les gens autour de toi. C'est une magnifique qualité dont nous profitons tous. Merci.

Ici, les résidences secondaires cossues sont rassemblées dans une marine - ouverte à tous - près de la plage, évidemment pour une marine.
Mais si c'est fleuri, cela ne dure pas longtemps, climat local oblige et interdiction d'arroser l'été. Par contre en ce moment, il y a foison de genêts, de coquelicots revenus après une éclipse de quelques années. J'aime toutes ces fleurs sauvages.

Écrit par : Adeubé | 29/05/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, disons que si l'on sait se contenter et même se ravir de petites choses, on est effectivement heureux.
Ah ok, interdiction d'arroser, en effet je vois ça chaque été à la télé quand le thermomètre grimpe. Pas drôle pour les cultivateurs ni pour les animaux.

Les coquelicots sont en botanique sur le même plan que les morilles !
Il est extrêmement difficile d'expliquer scientifiquement pourquoi ces deux espèces sont aussi mouvantes et curieusement (alors qu'elles n'ont aucun lien entre elles) une seule certitude est là : Morilles et coquelicots adorent le sable résiduel des grands travaux du bâtiment, pieds de nouveaux ponts, de lignes à haute tension, de nouvelles routes, etc....
Un mystère.

Écrit par : Maryse | 29/05/2018

Écrire un commentaire