Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2017

Flan de pas grand chose à la mode de Martine !

   La tambouille étant bien plus réjouissante que l'actualité, revenons sur la p'tite recette que Martine avait glissée vite fait dans un commentaire... mais qui ne nous a pas échappée !

Il s'agit de transformer une malheureuse conserve (et/ou un reste de préparation) en un sympathique flan salé.
A la base, ce peut être un peu n'importe quoi à la condition expresse de parfaitement l'égoutter (voire presser) afin d'éliminer tout liquide qui ferait foirer le résultat :

- Une boîte de macédoine de légumes 
- Un reste de légumes cuits mélangé à un peu de poisson ou de viande cuite et hachée ou effilochée
- Un reste de soupe égoutté auquel on ajoute ce que l'on a dans le frigo ^^
- Un fond de sachet de légumes pour couscous.... c'est infini.

mart.JPG
Voilà (ci-dessus) comment Martine "recycle" un reste de filet de merlu et une petite boîte de thon.

Une fois les poissons mélangés, elle ajoute un œuf, un peu de crème ou de lait (juste pour lier) + 10/20g de maïzena (ou farine ou flocons d'avoine) puis elle parfume d'épices.
La cuisson se fera (comme pour tout flan qui se respecte) dans un bain-marie 30 mn au four à 180°. Et pendant que ça cuit, on a le temps de préparer une salade verte qui va super bien avec nos flans.
Martine a choisi de verser sa préparation dans un moule à cake et elle se demande si au MO ça ne marcherait pas.... à tester !!

Et comme elle m'a parlé de présentation individuelle, j'ai aussitôt ressorti mon moule à muffins !

IMG_5249.JPG
Alors y a quoi là-dedans ??

Et on ne se moque pas ! J'ai égoutté sévèrement un reste de soupe non mixée (courgette, carotte, patate, poireau) puis vaguement écrasé le tout à la fourchette.
Vu que ça faisait pas bézef, j'y ai ajouté un solde de légumes à couscous (déjà cuits), quelques dés de Féta qui faisaient la gueule, un petit fond de semoule (rescapée du couscous).
Pour les autres ingrédients (crème et maïzena) j'ai suivi la recette de Martine mais comme mon œuf était croquignolet, j'en ai mis deux !

IMG_5256.JPG
En fin de cuisson, j'ai monté le thermostat à 210° (sur 7) car je redoutais que l'intérieur ne soit pas assez pris ; du coup mes "muffins" de pacotille ont bien doré !

Le bain-marie : Afin de gagner du temps, il faut remplir le plat du dessous avec de l'eau bouillante.
En cuisant suivant cette méthode, les fonds des flans sont bien cuits (semblables aux surfaces) sans être cartonnés ; l'ensemble est moelleux et très agréable.

Autre nota : Si vos restes contiennent déjà du sel il est franchement inutile d'en rajouter mais ne pas lésiner sur le poivre, une pincée de thym et/ou de cumin en graines.

20/10/2017

Harcèlement ?

1066723-harcelement-nuit-climat-travail.jpg

Les français deviendraient-ils aussi faux-culs que les américains ?

C'est quoi cet arbre qui nous cache (encore) la forêt ? Y aurait pas un peu un faux problème avec toutes ces "sales" affaires de harcèlement qui inondent les médias ?
Et.... est-ce que ce remue-ménage va favoriser l'emploi des femmes ?? Je ne pense pas.

Il n'est pas question pour moi (que ce soit BIEN clair) de dire que les hommes ont raison de tripoter leurs collègues de travail, loin de là ; mais les médias sont en train de faire un amalgame entre le milieu du showbiz (que l'on sait pourri) et les entreprises lambda.

Bien sûr qu'il y a aussi des mains baladeuses dans les autres corporations et que cela est inacceptable mais a-t-on appris aux filles à se défendre ? Que quelqu'un vienne foutre une main aux fesses de ma fille tiens, qu'on rigole, le gars repart avec l'empreinte de 5 doigts sur sa figure !

En parallèle, faudrait arrêter de jouer les prudes et les puritains, merci les USA de nous déteindre dessus !
Lorsque le film "Promotion canapé" était sorti, il avait fait couler moins d'encre. Pourquoi ?
Parce que les femmes de la génération précédente savaient remettre les hommes entreprenants à leur place sans aller devant un tribunal.

Ensuite, si l'on regarde la tenue vestimentaire de certaines employées, pardon, mais c'est de la provocation pure et simple ! Du point de vue des "victimes", elles doivent avoir le droit de s'habiller comme bon leur semble ; en théorie c'est tout à fait juste mais en pratique, un homme (qu'il soit cadre ou ouvrier) reste un homme avec des instincts primaires qui refont vite surface. Et désolée, mais ça aussi c'est "normal".

Quand je vois une secrétaire médicale porter un décolleté plongeant jusqu'aux cuisses, je me dis qu'il y a un souci.
Elle a le droit ? ok mais n'avait-elle pas une tenue moins excitante pour venir travailler ?

Le sujet fait débat, c'est certain, mais faut aussi arrêter de jouer les hypocrites à plein tube ; partout, dans toute entreprise, la drogue circule, les gens ont diverses addictions et pas toujours reluisantes, c'est la vie et de ça personne n'en parle.
Je pense qu'il faut avant tout apprendre aux filles à se défendre et à se faire respecter.

De plus,  on mélange tout : C'est pas parce qu'un supérieur fait des plaisanteries grivoises qu'il est pervers et qu'il va se jeter sur le petit personnel ! Merde, à écouter certains témoignages de harcelées, je crois qu'elles confondent le couvent et l'entreprise.

A vous le micro !!

17/10/2017

Astuce choc !

   Un cadeau de Tomyam, testé et approuvé, encore une astuce dont on peut dire "Bon sang, mais c'est bien sûr ! Que n'y ai-je pensé avant ?"

Nous achetons parfois des tartes prêtes à réchauffer pour les dépannages (quiches, tartes aux légumes, etc...) mais nous constatons TOUTES que les fonds de ces préparations ne sont pas cuits et qu'ils le restent après passage au four....

20160713-pie-pans-aluminum-vicky-wasik.jpg
J'avais des petites tartes chèvre-épinards au frigo, dont la DLC était un brin dépassée. J'ai donc appliqué le "truc" de Tomyam et il est GÉNIAL !!!

- Allumer le four à 210/240° 
- Mais en même temps, chauffer une POÊLE à frire sans y mettre aucun corps gras.

42275541-1-f.jpg
- Placer la tarte DANS la poêle, bien chauffer, soulever pour voir le résultat et lorsqu'il est comme sur la première image, couper le feu.

- Hop ! La tarte va ensuite faire un tour dans le four et ENFIN, on a là une pâte bien cuite, dorée, qui ne s'émiette pas et croustillante à souhaits !!!