Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2017

Tisane sauge-fenouil

saug belle.jpg
Doyenne des plantes médicinales de par le monde, la sauge est appelée "herbe sacrée" ou "toute bonne".
Son nom latin Salvia signifie "qui sauve".

Déjà, on a du matos !

Tout le monde connaît ses feuilles de velours épais aux revers gris, son typique parfum camphré et ses propriétés digestives des viandes grasses mais peut-être pas tous ses pouvoirs...
Aujourd'hui, la "mode" est aux graines de Chia. Savez-vous que ces graines sont issues de sauges spécifiquement sud-américaines ?

Le naturopathe qui travaille dans la clinique où ma mère est soignée a eu droit à une interview en règle lorsque je l'ai vu rédiger sur un grand tableau le planning des cures végétales...
sauge the.JPG

(pour la photo, j'ai mis une branchette de sauge entière... mais c'est uniquement parce que c'est plus joli, hein !)

Ma réaction à la tisane de sauge ("c'est imbuvable, beaucoup trop amer !") a fait bondir le soignant :
- Si vous en faites infuser une tonne, c'est évident !

Bon. Nous étions mal partis, j'ai trouvé les mots qu'il fallait pour obtenir des explications savantes et le charmant monsieur ne s'est pas fait prier... à croire que j'ai encore un charme fou ;-)
Partageons sa science !

Pourquoi cette tisane chez des malades du cerveau ?
Parce que la sauge joue un rôle important en favorisant le renouvellement des neurotransmetteurs, elle améliore les fonctions cognitives et diminue l'agitation.
Cure de 2 semaines (pas plus à cause de la puissance des principes actifs) à raison d'une tasse par jour, on laisse passer 5 semaines et on recommence, non sans alterner avec des plantes douces (camomille, tilleul, etc).
sauge.jpg
Les autres propriétés de la sauge :

Antioxydante, fébrifuge, antivirale et anti-inflammatoire : ces vertus en font une boisson hivernale de choix.
Mais la sauge est aussi digestive, soigne les maux de gorge et de gencives, les atteintes grippales, elle régule la transpiration et les cycles menstruels.

Les contre-indications :
Interdite aux femmes enceintes, la sauge s'abstiendra autant en cuisine que dans la tasse des personnes sous traitement anti-coagulant ou sous benzodiazépines.
sauge broy.jpg
Sur cette photo : les deux formes de la sauge : Fraîche en haut (cuisine), sèche et pulvérisée en bas (tisanes).

La sauge sèchera rapidement récoltée en bouquets ou effeuillée sur un plateau. Dès que les feuilles sont cassantes entre les doigts, il sera bon de la broyer, soit en glissant les feuilles dans un pochon à torturer sans ménagement, soit à l'aide d'un mixeur, petite vitesse et brièvement.
Soothing-Sage-Tea.jpg
Le naturopathe avait raison : Le dosage est beaucoup plus précis quand la feuille est réduite en poudre !!

La tisane de sauge :

- Faire chauffer le volume d'une tasse d'eau jusqu'à ce qu'elle fume légèrement, surtout pas d'eau bouillante qui détruirait les huiles essentielles bénéfiques.
- Verser l'eau chaude sur la sauge broyée (2 cuillères à café rases).
- Couvrir le récipient, laisser infuser 10 minutes.
- Filtrer dans une tasse, sucrer au miel et boire à petites gorgées.

(Punaise, j'ai été obligée de reconnaître que c'était très bon ^^)
saug fen ombel.jpg
Mais notre soignant ne se contente pas d'un peu de sauge. Il a peaufiné un savant cocktail qui lutte à la fois contre la grippe et les déficiences neurologiques en lui ajoutant des graines de fenouil.

À la recette qui précède, il suffit de faire infuser la sauge avec une pincée de graines de fenouil !

Propriétés du fenouil :

Anti-ballonnements, anti-infectieux, antioxydant, amincissant, forte teneur en phosphore (excellent pour nos méninges ;-), calcium, cuivre, vitamines A, B et C, réducteur du stress.
saug fen frais.jpg
Vous connaissez tous cette grande plante échevelée porteuse d'ombelles jaunes composées d'une quinzaine de rayons. Le doute est impossible : en froissant une de ses feuilles "toile d'araignée", un violent parfum d'anis atteste qu'il s'agit bien du fenouil sauvage !

Elle pousse sous toutes les latitudes mais c'est dans le Sud que ses graines seront les plus chargées en principes actifs, soleil et chaleur obligent.
saug fen sechage.jpg
Lors de vos escapades, n'hésitez pas à faire tomber des têtes !

Une fois à la maison, il suffira de les étaler et d'attendre qu'elles sèchent pour les secouer et récolter les petites graines brunes.
Les personnes sujettes aux ballonnements et aux reflux acides devraient en consommer régulièrement.
sauge fen mer.jpg
Le fenouil sauvage aime l'air marin et va aussi très bien dans le ventre d'une daurade !

Bien entendu, les graines de fenouil (cultivé) se trouvent dans toutes les bonnes pharmacies et magasins Bio, elles sont alors beaucoup plus grosses, de taille comparable à celles du cumin :
saug fen vente.jpg
N'hésitez pas à faire vos propres recherches sur les graines de fenouil, vous verrez qu'elles ont encore maintes vertus vraiment intéressantes (pour les gencives, la gorge, l’hypertension...), mais ici, je voulais retranscrire une recette de tisane anti-grippe et anti-vieillissement des neurones, du deux-en-un en quelque sorte aussi bien préventif que curatif !
sage-tea.jpg
En ce qui concerne la saveur, j'avoue que j'ai beaucoup aimé ce petit supplément anisé qui se marie merveilleusement bien à la sauge et au miel...

14/01/2017

La "golden" betterave

   Une découverte que j'ai fortement appréciée :
bette.jpg
De saveur plus sucrée que sa sœur pourpre, de consistance égale à celle de la carotte, la betterave "golden" apporte une quantité de magnésium très intéressante et une couleur qui ensoleille nos plats.

J'en ai récupéré un kilo en Bio (gratos), donc, j'ai fait divers tests culinaires, presque toujours en gardant la jolie teinte sanguine de la peau qu'il suffit de frotter au Scotch-Brite (bah... oui ^^) sous le robinet.

Avant tout, j'ai évité une cuisson longue : Pas question d'aggraver la facture d'énergie.

1835578445.JPG
Donc, Marguerite, viens un peu par ici ! 10 minutes de cuisson vapeur puis feu coupé sans retirer le couvercle, on laisse finir 10 minutes pour un résultat parfait : Fermeté agréable sous la dent, texture souple et savoureuse.
vapeur.jpg
Voilà ! Rondelles tranchées à la mandoline, épaisseur entre 3 et 4 mm. Un tit filet d'huile de noix, autre assaisonnement inutile, j'ai adoré.

bette car.jpg
Quitte à mettre de la couleur dans nos assiettes pendant ces jours de grisaille, on râpe (gros trous) carotte et betterave golden pour une salade panachée et goûtue en diable ! Ça fait quand même très plaisir de manger des légumes qui ont un vrai goût typé, net et franc !

Je sais que je rabâche mais j'insiste : Si nous retrouvons autant de différentes sauces sur les linéaires, c'est d'abord et avant tout parce que NOS ALIMENTS N'ONT PLUS AUCUNE SAVEUR ! On compense par des ajouts aussi divers que nuisibles car bourrés de graisses, sucres et autres produits chimiques.

Bref, je ne me suis pas lancée dans les chips de betterave golden ni dans les tranches plus épaisses rôties au four, mais les deux doivent donner de bons résultats aussi.

bette ferm.jpg
Comment ne pas lacto-fermenter un si beau légume ?

J'y ai simplement parsemé quelques graines de cumin, très peu, une petite pincée juste pour accompagner et surtout pas pour y perdre la saveur originale du produit.

De nombreuses personnes n'aiment pas la betterave de base (la rouge) à cause de sa mollesse en bouche une fois bouillie.
À celles-là je dis "Goûtez la golden, vous sentirez immédiatement la différence et mangez-la CRUE ! "

Autre avantage non négligeable, la golden (cuite ou crue) ne "déteint" pas sur les autres légumes ni sur nos doigts, elle ne colore ni nos récipients... ni nos vêtements !!

11/01/2017

Est-ce qu'on peut parler musique ?

   Y a des réflexions qui commencent à me pomper l'air...

Comme beaucoup (enfin... je suppose) chez moi ou dans la voiture, j'aime entendre des variétés, plutôt actuelles puisque j'écoute Fun Radio et si possible des chansons qui donnent du pep's et qui (mine de rien) relativisent nos tracas.

Et donc, de l'avis des "puristes", je suis une courge qui se laisse bouffer par des chansons COMMERCIALES qui n'ont rien à voir avec la recherche musicale, avec le génie et le talent....
Ainsi, il faudrait avoir une telle culture en la matière que je pourrais trier le bon Rap du mauvais Rap, virer Soprano au profit d'Orelsan, écraser la petite Vitaa (lien zical ici) comme une merde et bannir Vianney de mon poste !

Ce à quoi je réponds que c'est peut-être commercial mais que je n'achète rien, j'écoute.
Mais on me rétorque vite fait "change de station radio, celle-là est pourrie ! "

C'est quoi cet extrémisme musical ? Il y aurait donc 2 musiques ? Une réservée aux oreilles averties et l'autre pour la populace ?

Bien sûr qu'il existe des tas de groupes de jeunes qui se battent pour leurs créations, qui ne cherchent pas à gagner des millions et que l'on devrait les écouter. Mais bon.... quand je sors de chez ma mère, franchement, je préfère écouter Black M et son "French kiss" que des rebelles en mal de révolution !

Comment vous la vivez la musique ? Elle tient une place importante ou pas ? Est-ce qu'on pourrait vivre SANS ? Est-ce qu'on est obligé de connaître tous les répertoires et est-ce que (par hasard) nos choix n'évolueraient pas suivant notre parcours ?

Si je dis des couillonnades, y aucun souci, j'attends les critiques avec plaisir, vous me ferez grandir !!