Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2017

Fruits Invasion, Incroyables Comestibles et, et, et...

   Des initiatives (entre mille) à créer, à suivre ou à intégrer....

Monsanto peut remballer ses poisons, bientôt il y aura abondance, gratuité et qualité biologique pour tous !!!

fruits-invasion-a575a608cfcc4d45bd41f51aecb90127.jpg
L'opération "Fruits Invasion" est née dans un village de l'Hérault (Saint-André de Sangonis) sous la houlette d'une poignée de passionnés du partage pour la santé.

L'association possède sa chaîne web proposant quelques vidéos explicatives, il suffit de taper "fruits invasion youtube"

L'idée maîtresse : Remplacer les traditionnels bacs à fleurs communaux (souvent piteusement déserts) par des arbres fruitiers dont la production sera à portée de mains des passants mais aussi, remplacer les platanes des cours d'école par des fruitiers.
154005.jpg
De quoi motiver ceux qui feront l'avenir : Les enfants !

Le fameux "Incredible Edible" britannique est devenu "Incroyables Comestibles" en France mais cette association travaille dans le monde entier. Là, on mise sur les légumes pour tous, sur la permaculture (seule chance de nourrir toute la planète rapidement avec des moyens réduits au strict minimum).
nourriture partager.jpg
Sur le site d'Incroyables Comestibles (clic ici pour une petite visite) vous trouverez la liste des villes engagées dans cette belle aventure solidaire, les moyens de participer, les projets et les actions entreprises de par le monde.

Il est très facile de rejoindre et d’œuvrer dans ces associations :
On amène ce que l'on a : Des outils de jardin, des semences de légumes et de fleurs comestibles (capucines, cosmos, marguerites...) et... sa bonne humeur !

Lors d'une réunion avec Fruits Invasion, j'ai posé la question que chacun avait dans sa tête mais que personne n'osait formuler : Comment va-t-on gérer le vol des fruits ?
Forcément, il y a toujours un loup qui s'approche d'une bergerie... à but de revendre ou de tout rafler pour le "plaisir".
cerise.jpg
La réponse de l'animateur a été la suivante :

Bien sûr qu'il y aura des larcins... au début ! Nous en sommes conscients. Mais dans 10 ans, dans 20 ans -puisqu'on s'investit tous pour le futur- il y aura une si grande quantité de fruits qu'il ne sera plus utile de les voler, tout le monde aura largement sa part. En un an, dans notre petit village, nous avons planté 150 arbres fruitiers... il faut tout simplement continuer !
ttttturl.jpg
Autre question "qui tue" : Dans les grandes villes, comment éviter la pollution sur les légumes ?
Petit à petit, les centres urbains seront piétons et les transports en commun non polluants ; en attendant, plantons à l'écart des rues engorgées, dans les parcs et les espaces inoccupés... mais PLANTONS !
potager.jpg
Considérons toutes ces initiatives comme un point de départ, la naissance d'une nouvelle ère, celle du partage, du gratuit et de la santé car il faut bien insister sur ce point crucial : Un fruit qui a subi des traitements chimiques est un fruit criminel. Il n'apporte aucun nutriment et zéro bienfait à l'organisme, excepté de la flotte toxique.

Crédit photos : Fruits Invasion et Incroyables Comestibles (merci).

20/05/2017

Maroc VS Espagne

  Non, ce n'est pas de foot mais de fruits et légumes qu'il s'agit !!

Pour le retour de mon fils chez lui, j'avais outrepassé ma fatigue pour lui préparer une fête avec ses potes.
Parmi les ingrédients de l'apéro, des billes de melon étaient indispensables. Le melon en cette saison, c'est mission impossible pour du "local".
C'est donc à contre cœur que j'ai acheté un fruit étranger puisque je boycotte les achats hors saison ainsi que les produits qui arrivent de contrées lointaines.

1428870186-K3k.jpg
Quant aux tomates et aux fraises espagnoles poussées hors sol avec force pesticides sous serres chauffées au fioul, c'est juste immangeable.
Désolée mon ami José, toi qui possèdes quelques hectares de ces cochonneries à Almeria, je comprendrais que tu ne m'adresses plus jamais la parole ;-). Après tu te plains de ne pas trouver femme, mais ton job est totalement anti-sexe mon chéri, je te l'ai déjà dit et je persiste !!! C'est comme un commercial de mes connaissances qui vend du Monsanto en France, même s'il est un super beau gosse, il se saborde tout seul. Changez de taf les gars et vous trouverez l'amour !!!

En ce moment au supermarché, on nous propose des pois gourmands du Paraguay, du raisin du Chili, etc... etc... NORMALEMENT, JE FUIS ÇA COMME LA PESTE mais en l'occurrence, j'étais dos au mur... il me fallait un melon !
meloninpastis01.jpg
Chez Grand Frais, j'interviewais le gérant qui est toujours de bon conseil.

Et le voilà lancé à me raconter la belle évolution de l'agriculture marocaine qui diversifie sa production trop restrictive de tomates, olives et agrumes destinés à l'export.
Afin de gagner des labels de qualité sans faire de culture intensive comme en Espagne, le Maroc "met le paquet" sur le plein champ, sur la limitation des pesticides et sur le travail manuel porteur d'emplois.

Le Maroc souhaite améliorer son image et sachant que ce pays bénéficie d'un ensoleillement majeur, le voilà aussi producteur de melons !
slide8.jpg

Non mais REGARDEZ-MOI ÇA !!!!

Incroyable couleur orange très vif uniforme, signe d'un mûrissement lent et à cœur à la faveur du soleil, chair fine ferme et lisse.... Franchement, j'étais sur le cul !
Je m'attendais à une pulpe jaunasse, grenue...

Et la saveur... Ah mes ami(e)s... un véritable délice, aussi excellent qu'un melon de Cavaillon en plein mois de juillet. Magnifique.

1395657398.335f557_55b68bdc41b13.jpg    CdBfWFfWIAAlMMN.jpg
Voilà donc les labels : Étoile du Sud, et IDYL, "mûri au soleil du Maroc, emballage à la main".

Je n'en n'ai acheté que deux (1,50 € pièce) et.... j'ai été bien bête, ce fut un pur régal que de boulotter la pulpe restante après découpage des billes !

Alors oui, c'est MAL d'acheter des produits étrangers et en même temps, ça m'a fait plaisir de participer (si peu que ce soit) à l’expansion exemplaire d'un pays ami.
J'ai adoré la saveur puissante et le parfum éclatant d'un authentique BON melon, cela est si rare que j'ai eu envie de le souligner même si je prête le flanc à vos tirs à boulets rouges... je ne suis qu'un humain avec ses faiblesses !

16/05/2017

Lave-linge qui fouette.... HELP !

   Et bonjour la famille !!

Internet nous fournit des réponses immédiates et en cela, il est devenu indispensable mais dès qu'on cherche une solution à un problème pratique, on va -au mieux- ramasser des dizaines de cookies mais surtout récolter des réponses commerçantes... et ça m'agace de trier le bon grain de l'ivraie, je préfère (com dab) suivre vos conseils testés et approuvés.

Mon souci est mineur mais puant !
Sans prévenir, mon lave-linge s'est mis à sentir les égouts au point que cette odeur épouvantable se communique au linge "propre".

J'ai donc testé 4 trucs SANS AUCUN RÉSULTAT :

-- Faire tourner à vide, à 80° avec un verre de Javel pure
-- Faire tourner à vide et à 40° avec un verre de bicarbonate de soude
-- Vérifier le filtre (il était nickel)
-- Nettoyer les replis du joint caoutchouc gris avec de la Javel.

Alors, mille mercis d'avance si vous avez eu et solutionné ce problème grâce à une astuce ou un produit spécifique (n'hésitez pas à en citer le nom complet, y a pas de souci).
Je compte encore une fois sur ma famille ^^