Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2016

Ail en conserve

   Flash back sur une note parfumée, extraite de notre bon vieux site de cuisine !
garlic.jpg
L'ail est conservé suivant deux méthodes, celle de notre amie Danielle et la mienne afin que chacun choisisse suivant ses préférences gustatives.
Si vous aimez croquer des cornichons à même le pot, la recette de Danielle à base de vinaigre d'alcool est faite pour vous mais si ce type de conserve chahute trop vos papilles, adoptez la seconde version plus soft, les gousses étant confites au vinaigre et au miel.

ail dan.jpg
LA RECETTE DE DANIELLE :

C'est la saison ou jamais, même si cette conserve ne peut pas plaire à tout le monde !
Principalement sur les petits marchés de producteurs et en toutes régions, l'ail nouveau français est présent.
Pour le conserver longtemps, nous allons le "mettre au vinaigre" .
Si vous aimez la compagnie du piment rouge, un tout petit sera suffisant, préalablement séché au four. Puis lorsqu'il est ratatiné, coupez-le, ôtez les graines et taillez-le en minuscules carrés qui iront dans les bocaux en même temps que l'ail.

Il faudra prévoir des petits pots en verre.
En effet, réunies dans un trop grand bocal, les gousses d'ail ont une fâcheuse tendance à s'oxyder (noircir) mais si vous adorez ça, alors voyez grand !
Au fil du temps, si le bocal en question abrite plus de liquide que d'ail, transvasez les gousses dans un petit contenant, couvrez d'une partie du liquide et fermez.

LA BASE:

- Partons sur 3 têtes d'ail, vous multiplierez si nécessaire.
- 3 càs de sucre
- Du vinaigre d'alcool (blanc et très bon marché, en bouteille plastique d'1 litre)
- Facultatifs: Un mini piment rouge, 1 càc de graines de coriandre et autant de poivre blanc en grains.
ail danielle.jpg
LA PRÉPARATION :

- Dans un récipient, versez le sucre et arrosez de 2 fois son volume en eau chaude pour le diluer correctement.
- Séance déshabillage : Retirez toutes les "chemises" des gousses d'ail, refendez celles qui sont très grosses, inutile de dégermer si c'est de l'ail nouveau (le germe est absent), ce qui est formidable ! Il faudra par contre retirer le germe sur l'ail de garde.
- Répartissez vos gousses dans les pots, divisez le sucre dilué, ajoutez les épices si vous le souhaitez.
- Complétez chaque pot avec le vinaigre d'alcool.
- Fermez bien et agitez les bocaux.
- Laissez mariner au moins 10 jours avant de consommer, si possible hors de la lumière assassine.

CONSERVATION:
Éternelle et pas besoin de frigo.
ail dani.jpg
UTILISATIONS:

- Apéro
- En cuisson autour d'une volaille, dans une daube
- Les gousses coupées en "pions" pour clouter une viande de porc à rôtir
- Dans toutes les préparations à base de légumes cuits
- Salades, taboulés...

Ail rose, blanc ou gris... peu importe, pourvu qu'il soit sain !
Cette conserve hyper facile est un atout lorsqu'on est pressé... ou qu'on a oublié d'acheter de l'ail.
En plein hiver, quand la tête coûte un œil, c'est rassurant d'avoir son ail à disposition sans se ruiner !
Petit plus : Les gousses prennent un parfum de noisette en vieillissant !

thym frais pour photo.jpg
La branchette de thym frais, c'était juste pour faire joli sur la photo, hein !

LA RECETTE DE MARYSE :

- 300 g de gousses d'ail
- 25 cl de vinaigre de vin blanc ou vinaigre de cidre non aromatisé
- 25 cl de vin blanc sec
- 1 càc de sel fin
- 2 càs de miel
- Herbes de Provence sèches, un peu de piment sec (oiseau), du laurier-sauce et du poivre en grain.

Comme chez Danielle, on retire toutes les peaux des gousses, c'est le "travail" le plus long !
Dans une marmite, mettre à bouillir le vin blanc + le vinaigre + le sel pour y plonger les gousses d'ail et maintenir un bon frémissement pendant 8 à 10 minutes.
Cette opération a pour but de désamériser l'ail mais surtout de tuer toute bactérie qui pourrait se développer par la suite.

Sortir les gousses avec une écumoire, en remplir des petits bocaux aux 3/4.
ail moi apéro.jpg
Dans le liquide restant, ajouter le miel puis les herbes, le piment et le poivre, bien mélanger le tout et laisser refroidir.

Répartir le "bouillon" dans les bocaux en ménageant un bon centimètre de vide au col.

Conservation :
Patienter une petite semaine pour consommer, les bocaux non ouverts se conservent dans un placard pendant 3 mois ; au-delà, les gousses ne sont pas devenues "mauvaises" mais elles virent au brun, ce qui n'arrive pas dans le vinaigre d'alcool.
GetRecipeImage.jpg
Allez zou, y a plus qu'à, les belles tresses nacrées fleurissent sur tous les marchés, idem sur les foires à l'ail nouveau !!
Et Danielle a mille fois raison : Conserver l'ail fait faire de belles économies en hiver.

Commentaires

Bonjour les gens!
C'est tellement sympathique de revisiter les recettes de l'ancien site! Je n'aime pas trop me retourner vers le passé mais, je dois bien l'avouer, j'ai un peu de nostalgie...
Merci pour ces beaux souvenirs!
Belle journée à vous!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 15/08/2016

Répondre à ce commentaire

Belle journée à toi Alexis et à qui passera par là !!

Écrit par : Maryse | 15/08/2016

Répondre à ce commentaire

Ah, voila la recette. Merci Maryse. Des la semaine prochaine, je teste la version au miel.
Pendant que vous etiez en train de cuire sous la canicule, nous sommes allé prendre le frais en Wallonie, dans les sous sols du chateau de Godeffroy de Bouillon. Ah la Lorraine belge...!. Forêts vertes, bières et rivières fraiches, nourritures excellentes et bonne humeur des jolies serveuses!....

Écrit par : Tomyam | 15/08/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous
J aime bien cette recette sur la façon de conserver l ail, j avais oublié, j en ai ramené pas mal, peut-être bien je vais essayer la version de Danielle.
Bonne journée et rester au frais

Écrit par : Martine | 16/08/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour les gens!
Ahah, Tomyam s'est aventurée dans notre petit Royaume! Tu aurais dû pousser jusque Bruxelles pour voir le tapis de fleurs, il paraît qu'il était splendide cette année... Bon, ça donne un bon prétexte pour revenir dans 2 ans...
Belle journée à toutes et à tous!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 16/08/2016

Répondre à ce commentaire

En voilà des lève-tôt bien sympathiques !

Oh mais Alexis, Tomyam (sous des dehors de jeune femme bien "rangée", lol) est une pure vadrouilleuse surtout depuis qu'elle a découvert Blablacar, on la tient plus !

Écrit par : Maryse | 16/08/2016

Répondre à ce commentaire

Re-bonjour!

Blablacar, je connaissais pas du tout!!!! En fait, au début, j'avais lu trop vite et je pensais avoir vu "Babacar"... Je m'étais donc dit: "Tiens, Tomyam, vadrouille avec un sahélien...". Au second coup d'oeil (et second café également... j'ai peu dormi), j'ai corrigé.
C'est sympa et convivial comme initiative. Si vous voulez bien faire part de vos expériences sur le sujet, je suis preneur!

Belle journée à toutes et à tous!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 16/08/2016

Répondre à ce commentaire

Alexis, juste une expérience qui a duré 9 mois, une gestation par procuration, lol :
Hors saison à la Grande Motte, les studios déserts sont loués aux étudiants de Montpellier (qui est à 15').
Ces jeunes gens habitent des zones pas ou mal desservies par les cars et les trains, ou alors les trajets sont si longs qu'ils les dissuadent de rentrer chez eux.

Les étudiants qui viennent d'Ardèche, Lozère, hauts cantons de l'Hérault usent et abusent de Blablacar chaque vendredi soir et lundi matin, les véhicules sont remplis, tout le monde est heureux, les parents d'avoir du linge sale à laver, les enfants de revoir amis et famille.
Tout ça dans une très bonne ambiance que seule la solidarité et le partage provoque !
Ajoutons que les enfants sont couverts par une assurance adaptée, que le temps gagné est énorme et que l'économie financière est royale.

Les membres inscrits "pilotes" sont notés et plus les avis des covoiturés sont favorables, mieux ça fonctionne.
Une initiative de notre siècle, impeccable, bien encadrée où même les seniors font partie du voyage, ce qui leur fait du bien et aux jeunes aussi !!

Écrit par : Maryse | 16/08/2016

Répondre à ce commentaire

Je confirme, c'est vraiment sympa! Je viens de voir qu'il y a un site pour la Belgique et je vais prestement y aller faire un tour!
Merci pour le tuyau Maryse!
Belle soirée les gens!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 16/08/2016

Répondre à ce commentaire

Pas de promenade sahélienne cette année, mais nous y pensons fortement, mon amie Kheira me proposant de la suivre du côté de Mostaganem.....
Je me suis lancée cette année à essayer Blablacar, et j'ai été ravie. J'ai fait 4 voyages en un mois, un aller/retour Lorraine-Antibes et un aller/retour Annecy-Antibes. Ca c'est vraiment bien passé, j'ai voyagé avec des gens charmants, dans des voitures confortables, si bien qu'à l'arrivée je n'étais pas fatiguée. Il y a des vrais moments de sympathie intergenerationnelle.
Le site est extrêmement bien fait. On peut voir si le conducteur a satisfait ses precedants voyageurs, si sa voiture est confortable, discuter avec lui pour se mettre d'accord sur les lieux et horaires de rendez vous.......Des trajets internationaux sont proposés, j'aurais pu monter dans une voiture qui descendait de Liège ou d'Amsterdam, ou partir en direction de Berlin. Mes neveux qui ont voyagé en Espagne ont utilisé Blablacar là bas. Il semblerait qu'ils ont dû plus souvent se serrer dans une voiture un peu petite. Certains semblent en faire un métier. Mais ce n'est pas le cas le plus courant. Bon, ces services ne sont pas gratuits, le coût de la réservation Blablacar est proportionnel à la longueur du trajet. Mais au final c'est trois fois moins cher que le train, et plus souple que le bus.

Écrit par : Tomyam | 16/08/2016

Répondre à ce commentaire

PS: j'ai voyagé avec ma fille de 14 ans, et un de mes frères n'hésite pas à envoyer ses enfants chez leurs grands-parents via ce moyen de transport.

Écrit par : Tomyam | 16/08/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour aux nanas et à "notre homme" !!

Merci Tomyam ! Je n'avais pas pensé au transport des enfants, mais effectivement c'est encore un point positif, sans oublier un concept globalement écologique.

Dans la journée, sera postée une note qui n'a rien de comestible. Nous prendrons de la graine en regardant dans le moindre détail, les travaux d'Iloula83....

Écrit par : Maryse | 17/08/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour les gens!

En attendant d'admirer les travaux d'Iloula, je vous propose de contempler quelques belles photos (a priori) non retouchées: https://sympa-sympa.com/admiracion-photographie/les-100-meilleures-photos-sans-photoshop-17405/

Écrit par : Alexisfrombrussels | 17/08/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous
Merci Alexis,moi qui suis une passionnée de photos, j adore
Malheureusement je n ai que mon téléphone pour prendre des photos, mais je me privé pas.
Bon mercredi

Écrit par : Martine | 17/08/2016

Répondre à ce commentaire

Waou.......... Ça c'est un cadeau Alexis, sublime.
J'ai vu que les photographes bossent majoritairement au National Geographic, ce ne sont pas des fiottes et outre le génie de l'instantané au bon moment, ils doivent posséder un matériel fabuleux. On s'incline devant tant de merveilles.
Punaise... ça fait un bien fou, merci !

Écrit par : Maryse | 17/08/2016

Répondre à ce commentaire

un grand merci à Alexis pour m'avoir permis de voyager en admirant ces photos aussi sublimes que surprenantes .. ça , pour décoiffer , ça décoiffe !
et ça change tellement des photos "touristiques" .

et c'est la preuve qu'un objectif peut nous faire encore vraiment rêver alors que les selfies ...

Écrit par : jacquote | 17/08/2016

Répondre à ce commentaire

Oui Jacquote, il y a des talents, des vrais, des amoureux de la qualité et ça fait rudement plaisir dans ce monde tout-kleenex!

Écrit par : Maryse | 18/08/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire