Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2016

L'huile de millepertuis...

... c'est comme les petits pois, faut toujours en avoir chez soi et... ça ne se boit pas ;-)

Un nom = Une raison.
HYPERICUM PERFORATUM (nom botanique du millepertuis).
- HYPERICUM parce que son principal composant (rouge) est l'Hypéricine.
- PERFORATUM parce que sa feuille est entièrement perforée.
- Elle est perforée de nombreux "PERTUIS", ce mot de vieux Français désigne un passage étroit, un trou, ce qui donne en langage courant "millepertuis".

- Ses appellations populaires sont : Herbe de la Saint-Jean et de la Saint-Éloi, Chasse-Diable ou Baume du Chevalier (l'histoire rapporte que les soldats écrasaient des fleurs de millepertuis sur leurs blessures afin qu'elles cicatrisent vite et sans infection).

Ça c'est fait !
st-johns-wort-red-oil-substance.jpg
L'Hypéricine se dépose facilement sur la peau si on écrase une fleur ; cette substance colorante est reconnue médicinale sans le moindre conteste. Nous verrons ses effets en détail un peu plus loin.

D'abord, et maintenant que les présentations sont faites, partons à la cueillette !
St_Johns_Wort_01.jpg
Le millepertuis sauvage occupe toutes les zones de notre continent (mais il prospère aussi en Asie, Amérique, Afrique) et préfère les bords de chemins secs et ensoleillés, les monticules calcaires, les lisières... il n'aime ni l'ombre ni l'humidité, il ne se cache jamais malgré sa taille très moyenne d'une soixantaine de centimètres.
st-johns-wort.jpg
Le millepertuis croît en isolé mais le plus souvent en touffe. Facile à reconnaître, aucune plante ne lui ressemble.
Si toutefois vous aviez le moindre doute, coupez une feuille (la plus grande possible)....
perforate leaf.jpg
... et placez-la face au soleil comme ci-dessus, la multitude de petits trous confirmera que vous avez bien trouvé du millepertuis !

common-st-johnswort_0703_151756.jpg
Pas la peine de détacher les sommités florales sur place. Il suffit de couper les tiges et d'emporter un gros bouquet, cette taille n'endommage en rien la vie des plantes.

Malgré tout, veiller à ne pas les déraciner.

Et bien entendu, il existe un millepertuis cultivé (assez envahissant en sa qualité de couvre-sol), ses fleurs sont 3 fois plus grosses, les pétales plus oblongs mais la plus haute qualité médicinale est apportée par le millepertuis sauvage.
IMG_5080.jpg
Une fois à la maison, on coupe les fleurs aux ciseaux. Il est inutile de dépiauter les pétales, les corolles vertes possédant les mêmes propriétés.

On remplira de fleurs un ou plusieurs bocaux sans oublier de bien les tasser puis on les couvre d'huile, si possible d'olive mais toute huile neutre de bonne qualité conviendra.
Les puristes emploient de l'huile d'amande douce, de l'huile d'argan ou de jojoba... perso j'ai pas les moyens, ce sera de l'huile d'olive !
img_9674-st-johns-wort-infused-oil.jpg
Étape suivante, il nous faut du soleil, c'est lui qui fera l'infusion !

Donc, on détermine chez soi le point qui reçoit le plus d'ensoleillement : Rebord de balcon ou de fenêtre exposée au Sud, table de terrasse, muret... peu importe mais si vous prévoyez de placer votre bocal au jardin, attention aux chats qui cavalcadent et qui pourraient le faire tomber ! (je parle d'expérience ^_^)

L'huile ci-dessus a bénéficié de 20 jours d'ensoleillement. On voit que le liquide a commencé à capturer l'hypéricine en lui volant sa belle couleur.

Combien de temps laisser le bocal au soleil ? Ce sera variable avec la météo !
Disons ceci : Tant que l'huile n'est pas couleur pourpre très foncé, elle reste au soleil, son couvercle toujours bien fermé.
726px-Hypericum_perforatum_oil_extraction_HC1-holger-casselmann-creative-commons.jpg
Sur cette photo, il y a 8 jours de décalage (seconde cueillette) entre les deux bocaux, le premier exposé étant celui de droite.
Hyperycum5.jpg
Prévoir plusieurs petits contenants.
Lorsque la couleur rouge est stabilisée, l'huile est filtrée (elle a un petit parfum agréable et caractéristique) puis mise en flacons À STOCKER HORS LUMIERE ET AU FRAIS MAIS PAS AU FROID, une salle de bains est parfaite pour cela et même une armoire à pharmacie où notre huile trouvera parfaitement sa place.

NOTA : S'il vous est impossible d'aller cueillir le millepertuis avant début juillet et que ses propriétés vous intéressent, la tentation d'acheter une huile toute prête s'emparera de vous !
Attention aux contrefaçons extrêmement répandues !!! Des gros malins colorent de l'huile merdique avec de la poudre de ROUCOU qui va très bien dans les tubes de rouges à lèvres mais qui n'a aucune qualité thérapeutique.
Donc prudence, voir en magasin bio digne de ce nom et bien lire les étiquettes !

webmd_rm_photo_of_lower_back_pain.jpg
L'HUILE DE MILLEPERTUIS CONTRE LES TRAUMATISMES :

Masser les zones nerveuses douloureuses jusqu'à pénétration complète de l'huile :

- Sciatique (tout le long du nerf en partant de la fesse et en descendant vers le talon)
- Zonas (idem, sur toute la zone inflammatoire)
- Coups, bleus, bosses
- Douleurs des ligaments
feature_skin_062909.jpg
L'HUILE DE MILLEPERTUIS POUR SOIGNER CERTAINES ATTEINTES CUTANÉES :

- Coup de soleil (attention, cette huile "artisanale" est photosensible : Ne jamais l'utiliser comme protection solaire, la peau resterait tachée à tout jamais ! À n'employer que sur le corps (pas sur le visage) et ne pas rester au soleil après traitement sans avoir pu prendre une douche soigneuse au préalable.
- Eczéma
- Psoriasis
- Brûlures (intervenir immédiatement si possible, il n'y aura ni cloque ni douleur)
- Plaies ayant du mal à cicatriser (griffures de chat, coupures)
- Vergetures et varices
- Ampoules créées par des frottements (sport, chaussures...)

CONTRE INDICATION : Femmes enceintes ou allaitantes.

panic-attack.jpg
Resterait à clore le chapitre soins en décrivant les effets très positifs du millepertuis (fleurs séchées) sur la dépression, la mélancolie et l'anxiété.

Je ne me hasarderai jamais dans un domaine aussi délicat car le dosage des tisanes s'avère compliqué.
Il vaut mieux -dans ce cas- faire confiance à son pharmacien ou à son médecin, ne pas prendre de tisane, de comprimés ou de gélules de millepertuis sans avis médical. Les interactions avec d'autres médicaments sont nombreuses et dangereuses.

   Par contre, si comme moi vous êtes assez nunuche pour sortir le plat du four à main nue sans prendre le temps d'enfiler une manique, l'huile de millepertuis est faite pour vous !!!

29/04/2016

Tisane de fleurs de pommier

   Le plus difficile dans notre délicieuse affaire, sera de trouver un pommier sauvage, ou un pommier exempt de tout traitement chimique... Nos normandes auront un sacré avantage sur les autres !

Nous allons préparer une tisane exquise, un peu vieillotte et complètement tombée en désuétude alors qu'elle faisait partie de la cosmétique de nos coquettes aïeules.
En effet, pour avoir un teint de pêche... il faut boire la fleur du pommier !! Elle éclaircit le teint, l'unifie et affine le grain de peau.
À réserver précieusement pour l'employer après un traitement antibiotique, lors d'une réaction cutanée allergique et même un vilain coup de soleil.
apple_blossoms_3.jpg
Une fois déniché l'arbre magique, n'ayez aucun scrupule à lui ôter fleurs blanches et boutons roses !
Bien au contraire, il sera soulagé de quelques futurs fruits, toujours trop serrés qu'il faudrait donc "éclaircir" pour leur permettre une meilleure croissance.

En pinçant la base des fleurs, on emporte inévitablement une corole grise veloutée et même quelques petites feuilles. Gardez tout, ne triez pas, le "vert" de l'arbre ayant les mêmes propriétés que ses fleurs.
Apple-Tree-Blossom1.jpg
Comme il se doit, on étalera notre cueillette sur un plateau rangé à l'ombre.
On peut utiliser les fleurs fraîches pour préparer une infusion mais c'est une fois séchées qu'elles donnent au liquide un adorable parfum de rosée matinale, un goût de pureté tout en délicatesse...

Plus haut, je parlais de l'efficacité des fleurs de pommier sur la carnation. Mais ce n'est pas leur unique vertu car elles sont :
-- Hautement diurétiques et détoxifiantes.
-- Aptes à faire baisser la tension artérielle.
-- Capables d'enrayer un mal de gorge ou une toux rebelle.
apple flower tea.jpg
Le séchage se fait assez rapidement si l'on prend soin de retourner les fleurs chaque jour en les brassant.
Certes, elles sont moins pimpantes que fraîches mais bien plus faciles à conserver dans un bocal transparent ou un sachet en papier !
tisane fleurs pomm.jpg
Et voilà ! On s'assied calmement pour déguster une tisane virginale à peine colorée.

C'est pour faire joli que j'ai laissé les fleurs dans la tasse, hein, en temps normal, il faudra filtrer !
Le dosage sera approximativement d'une cuillère à soupe de fleurs pour une tasse.

C'est un doux moment, mes ami(e)s, un très doux moment que ce moment-là...

05/04/2016

Aiguilles de pin... à boire

   L'an dernier, nous avions vu le sirop de sapin réalisé avec des bourgeons printaniers, sirop calmant de la toux et très agréable au goût.
pin ok.jpg
Cette année, nous ferons plus simple : La tisane d'aiguilles de pin (le pin tout basique -photo ci-dessus- et pas le sapin).

Sur Arte, j'ai vu un reportage sur des peuplades amérindiennes et leurs façons de se soigner. Une petite visite à la bibliothèque aura suffit pour que je cerne et teste la fameuse tisane et ses vertus.

Dans le reportage, on voyait aussi des explorateurs qui finissaient leur parcours à pieds, les lieux à découvrir n'étant pas accessibles autrement. Lors de leurs haltes de retour, ils reprenaient des forces ainsi, obéissant aux conseils des indigènes :
pin rando.jpg
Avec une tisane d'aiguilles ! À recommander à tout randonneur en consommation sur place !

PROPRIÉTÉS des AIGUILLES DE PIN (les plus jeunes et les plus vertes) :

-- Elles contiennent 5 fois plus de vitamine C qu'un citron !!! Les amérindiens ayant des carences alimentaires et aucun produit d'importation, ils luttent contre le scorbut avec les aiguilles de pin.
-- Antioxydantes.
-- Grâce à une autre vitamine, la A liposoluble, la qualité de la peau, des ongles et des cheveux s'en voit améliorée. Mais pas que : Cette vitamine favorise la production de globules rouges et... la clarté mentale !
-- Elles sont expectorantes et soulagent les sinusites.
-- Elles renforcent les défenses immunitaires.
-- Elles soignent (en tisane à boire + applications locales) l'eczéma, les mycoses, les pellicules.

Aux USA, les chercheurs de diverses universités en sont aux tests sur les singes et les souris afin de prouver que l'aiguille de pin sera une des armes anti cancer de demain.

Contrindication : La puissance des huiles essentielles contenues dans les aiguilles de pin en fait un végétal abortif. Les femmes enceintes ou prévoyant de le devenir doivent s'abstenir.

ON FAIT COMMENT ?
pin partie couper.jpg
On a donc sélectionné les plus vertes aiguilles, les plus fraîches et bien entendu, cueillies hors pollution.

Il faudra bien les rincer, les trancher et jeter la base brune qui est sans intérêt et collante.
pin aigui hache.jpg
Ensuite, au couteau ou aux ciseaux, on "hache" les aiguilles.
pin tea.jpg
Une tasse = son volume d'eau + une cuillère à soupe d'aiguilles ciselées.

On porte à ébullition maintenue une minute puis on couvre pour laisser infuser 8 à 10 minutes.
a-brewed-cup-of-pine-needle-tea.jpg
L'ensemble est versé dans la tasse (donc sans filtrer) puis il faut attendre que les aiguilles ne flottent plus et soient tombées au fond pour que le liquide soit au top... Il est super bon avec sa saveur de résine chaude ! On peut y ajouter une tranche de citron.
pin barbec.jpg
Si la tisane bienfaisante ne vous attire pas, lors de votre promenade vous pouvez ramasser quelques brassées d'aiguilles de pin ainsi que des branchettes assez droites et solides.

En liant les aiguilles aux branchettes avec de la ficelle, on obtient de bons gros "pinceaux" parfumés qui seront utiles pour badigeonner les futures grillades.
Et là, pas besoin de les nettoyer après usage, c'est écologique, soulevez la grille du barbecue déserté et posez les pinceaux sur les braises. Ils s'enflammeront en vous débarrassant des moustiques tout en répandant un divin parfum sylvestre dans l'air !!

AUTRES ASTUCES :
100_0851.jpg
Le chef Marc Veyrat fait cuire certains légumes à la vapeur de "povots". En Savoie, le povot est le nom donné à la jeune pomme de pin encore fermée voire verte.
Il coupe les pommes tendres dans la longueur et les ajoute dans l'eau du cuit vapeur afin de parfumer les ingrédients. J'adore cette astuce gourmande, gratuite et raffinée !

paillage-fraisiers.jpg
Pour les jardiniers : Le paillage des fraisiers qui évite les mauvaises herbes et maintient l'humidité de la terre sera bien plus efficace avec des aiguilles de pin car elles corrigent le PH du sol. Et ça aussi c'est gratuit !