Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2016

Connaissez-vous le Siwak ?

   Ben moi non plus ! Mais Tomyam m'en a parlé, je trouve ça vraiment génial (bien lire les vertus de cette racine), maintenant, reste plus qu'à en trouver du vrai !!!

Merci de cliquer sur ce lien pour tout comprendre.

31/07/2016

Le baume du tigre

   C'est BB from Nice qui a lancé l'info sur la note "le meilleur anti-moustique".
Tigerbalm.jpg
Et mea culpa, j'ai toujours été persuadée que cette pommade (rouge ou blanche) était une arnaque !

Pourquoi ? Parce que sa publicité se trouve essentiellement dans les magazines TV entre la pilule amincissante et le médoc qui guérit l'arthrose, deux attrape-nigauds de première bourre !
Ajoutons que le baume vient de Chine, pays sur lequel les structures sanitaires nous mettent sans cesse en garde...

Donc, je ne m'y suis jamais intéressée... à tort.

Et puis mon amie BB intervient en commentaire pour évoquer le baume du tigre. Elle est une femme compétente en qui j'ai toute confiance... alors parlons-en de ce fameux baume !
774px-Reg_Park03.jpg
Shwarzy qui joue les fiotes en bichonnant son copain avec le baume du tigre ? Mazette, ça c'était de la bonne pub !

Plus sérieusement, je n'ai pas encore acheté le produit car j'attends d'aller le chercher chez mon herboriste qui en a commandé à source fiable.
BB from Nice
m'a mise en garde sur les contrefaçons, sur les prix très bas révélateurs de pâles copies, sur les autres appellations et imitations par le biais du site "Alternative Santé". (clic sur le lien SVP, merci !)
On y découvre en même temps toutes les applications du vrai baume du tigre.

Je vous conseille de les lire très attentivement (origine du produit, blanc ou rouge, ingrédients, recommandations...).

De plus, je colle le lien vers la note où BB from Nice a expliqué son expérience en la matière dans 2 commentaires en bas de note. C'est ici que ça se passe.

Un super baume ? Si vous en avez à la maison, donnez vos avis en toute sincérité, ils nous intéressent !

16/06/2016

L'huile de millepertuis...

... c'est comme les petits pois, faut toujours en avoir chez soi et... ça ne se boit pas ;-)

Un nom = Une raison.
HYPERICUM PERFORATUM (nom botanique du millepertuis).
- HYPERICUM parce que son principal composant (rouge) est l'Hypéricine.
- PERFORATUM parce que sa feuille est entièrement perforée.
- Elle est perforée de nombreux "PERTUIS", ce mot de vieux Français désigne un passage étroit, un trou, ce qui donne en langage courant "millepertuis".

- Ses appellations populaires sont : Herbe de la Saint-Jean et de la Saint-Éloi, Chasse-Diable ou Baume du Chevalier (l'histoire rapporte que les soldats écrasaient des fleurs de millepertuis sur leurs blessures afin qu'elles cicatrisent vite et sans infection).

Ça c'est fait !
st-johns-wort-red-oil-substance.jpg
L'Hypéricine se dépose facilement sur la peau si on écrase une fleur ; cette substance colorante est reconnue médicinale sans le moindre conteste. Nous verrons ses effets en détail un peu plus loin.

D'abord, et maintenant que les présentations sont faites, partons à la cueillette !
St_Johns_Wort_01.jpg
Le millepertuis sauvage occupe toutes les zones de notre continent (mais il prospère aussi en Asie, Amérique, Afrique) et préfère les bords de chemins secs et ensoleillés, les monticules calcaires, les lisières... il n'aime ni l'ombre ni l'humidité, il ne se cache jamais malgré sa taille très moyenne d'une soixantaine de centimètres.
st-johns-wort.jpg
Le millepertuis croît en isolé mais le plus souvent en touffe. Facile à reconnaître, aucune plante ne lui ressemble.
Si toutefois vous aviez le moindre doute, coupez une feuille (la plus grande possible)....
perforate leaf.jpg
... et placez-la face au soleil comme ci-dessus, la multitude de petits trous confirmera que vous avez bien trouvé du millepertuis !

common-st-johnswort_0703_151756.jpg
Pas la peine de détacher les sommités florales sur place. Il suffit de couper les tiges et d'emporter un gros bouquet, cette taille n'endommage en rien la vie des plantes.

Malgré tout, veiller à ne pas les déraciner.

Et bien entendu, il existe un millepertuis cultivé (assez envahissant en sa qualité de couvre-sol), ses fleurs sont 3 fois plus grosses, les pétales plus oblongs mais la plus haute qualité médicinale est apportée par le millepertuis sauvage.
IMG_5080.jpg
Une fois à la maison, on coupe les fleurs aux ciseaux. Il est inutile de dépiauter les pétales, les corolles vertes possédant les mêmes propriétés.

On remplira de fleurs un ou plusieurs bocaux sans oublier de bien les tasser puis on les couvre d'huile, si possible d'olive mais toute huile neutre de bonne qualité conviendra.
Les puristes emploient de l'huile d'amande douce, de l'huile d'argan ou de jojoba... perso j'ai pas les moyens, ce sera de l'huile d'olive !
img_9674-st-johns-wort-infused-oil.jpg
Étape suivante, il nous faut du soleil, c'est lui qui fera l'infusion !

Donc, on détermine chez soi le point qui reçoit le plus d'ensoleillement : Rebord de balcon ou de fenêtre exposée au Sud, table de terrasse, muret... peu importe mais si vous prévoyez de placer votre bocal au jardin, attention aux chats qui cavalcadent et qui pourraient le faire tomber ! (je parle d'expérience ^_^)

L'huile ci-dessus a bénéficié de 20 jours d'ensoleillement. On voit que le liquide a commencé à capturer l'hypéricine en lui volant sa belle couleur.

Combien de temps laisser le bocal au soleil ? Ce sera variable avec la météo !
Disons ceci : Tant que l'huile n'est pas couleur pourpre très foncé, elle reste au soleil, son couvercle toujours bien fermé.
726px-Hypericum_perforatum_oil_extraction_HC1-holger-casselmann-creative-commons.jpg
Sur cette photo, il y a 8 jours de décalage (seconde cueillette) entre les deux bocaux, le premier exposé étant celui de droite.
Hyperycum5.jpg
Prévoir plusieurs petits contenants.
Lorsque la couleur rouge est stabilisée, l'huile est filtrée (elle a un petit parfum agréable et caractéristique) puis mise en flacons À STOCKER HORS LUMIERE ET AU FRAIS MAIS PAS AU FROID, une salle de bains est parfaite pour cela et même une armoire à pharmacie où notre huile trouvera parfaitement sa place.

NOTA : S'il vous est impossible d'aller cueillir le millepertuis avant début juillet et que ses propriétés vous intéressent, la tentation d'acheter une huile toute prête s'emparera de vous !
Attention aux contrefaçons extrêmement répandues !!! Des gros malins colorent de l'huile merdique avec de la poudre de ROUCOU qui va très bien dans les tubes de rouges à lèvres mais qui n'a aucune qualité thérapeutique.
Donc prudence, voir en magasin bio digne de ce nom et bien lire les étiquettes !

webmd_rm_photo_of_lower_back_pain.jpg
L'HUILE DE MILLEPERTUIS CONTRE LES TRAUMATISMES :

Masser les zones nerveuses douloureuses jusqu'à pénétration complète de l'huile :

- Sciatique (tout le long du nerf en partant de la fesse et en descendant vers le talon)
- Zonas (idem, sur toute la zone inflammatoire)
- Coups, bleus, bosses
- Douleurs des ligaments
feature_skin_062909.jpg
L'HUILE DE MILLEPERTUIS POUR SOIGNER CERTAINES ATTEINTES CUTANÉES :

- Coup de soleil (attention, cette huile "artisanale" est photosensible : Ne jamais l'utiliser comme protection solaire, la peau resterait tachée à tout jamais ! À n'employer que sur le corps (pas sur le visage) et ne pas rester au soleil après traitement sans avoir pu prendre une douche soigneuse au préalable.
- Eczéma
- Psoriasis
- Brûlures (intervenir immédiatement si possible, il n'y aura ni cloque ni douleur)
- Plaies ayant du mal à cicatriser (griffures de chat, coupures)
- Vergetures et varices
- Ampoules créées par des frottements (sport, chaussures...)

CONTRE INDICATION : Femmes enceintes ou allaitantes.

panic-attack.jpg
Resterait à clore le chapitre soins en décrivant les effets très positifs du millepertuis (fleurs séchées) sur la dépression, la mélancolie et l'anxiété.

Je ne me hasarderai jamais dans un domaine aussi délicat car le dosage des tisanes s'avère compliqué.
Il vaut mieux -dans ce cas- faire confiance à son pharmacien ou à son médecin, ne pas prendre de tisane, de comprimés ou de gélules de millepertuis sans avis médical. Les interactions avec d'autres médicaments sont nombreuses et dangereuses.

   Par contre, si comme moi vous êtes assez nunuche pour sortir le plat du four à main nue sans prendre le temps d'enfiler une manique, l'huile de millepertuis est faite pour vous !!!