Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2018

Je fabrique ma moutarde

   Notre cousine Annie (qui vit en Espagne) m'a envoyé une recette que j'avais postée sur feu le site à une époque où je ramassais des graines de moutarde sauvage pour les écrabouiller au mortier :
0020.jpg
Travail de haute patience mais délicieuse expérience que nous remettons au programme grâce à Annie (merci !)

Dans le commerce (pas plus chères en bio) on trouve des graines de moutarde cultivée beaucoup plus rondelettes.
Pour la recette, vous pouvez allègrement mélanger différentes sortes de graines de moutarde (jaune, brune ou variété ancienne presque noire).
quegraines.jpg

Pour réaliser cette expérience assez amusante, il faudra :

- 100 g de graines de moutarde
- 100 ml d'eau de source ou non calcaire (= 10cl)
- 50 ml de vinaigre de qualité (= 3 cuillères à soupe): Celui de cidre nature est parfait
- 1 càc de miel liquide 
- un peu de sel et de poivre moulu (afin de garder la belle couleur finale, utiliser de préférence du poivre blanc)
- 1 càc de curcuma

IMG_7521.jpg
Le bon vieux moulin à café électrique reprend du service ! Certains robots équipés du bouton "pulse" peuvent rendre une mouture aussi fine... mais je demande à voir ^^
puliodaraipowder mix .JPG
La moutarde prendra sa belle couleur après adjonction du curcuma et des liquides.

> Moudre la graine de moutarde, verser la poudre obtenue dans un bol pour y ajouter le curcuma, le miel, le vinaigre, sel et poivre. Bien mélanger.
step-4-add-water-to-make-a-smooth-paste.jpg
Prudence avec l'eau : A verser peu à peu afin d'obtenir la bonne consistance.

Un rapide passage au mixeur affinera la préparation et permettra de goûter du bout du doigt afin de rectifier l'assaisonnement en sel et poivre, c'est important.
Mettre la moutarde dans un pot à couvercle.

mustard2(1).jpg
Vous voyez les petits points rouges ? La faute en revient au curcuma dont la poudre contient parfois des grains moins bien moulus, ils se diluent tardivement et ce n'est absolument pas grave !

Si l'on est tenté d'aromatiser sa "production", attention, sans stérilisation ni conservateur, ne pas ajouter d'ingrédients frais (vivants), ils risquent de provoquer des moisissures.
Deepfried poussin02.jpg
Donc :

- Ajout d'estragon, de ciboulette ou autres plantes aromatiques... toujours sèches et moulues.
- Ajout de noix : Les écraser afin d'obtenir de très fines brisures, les étaler sur du papier absorbant, les torréfier au four sous surveillance et éventuellement les re-mixer avant de les incorporer.
- Ajout d'éléments mous comme la truffe et le zeste de citron : Râper puis sécher au four.

Je sais qu'on est loin de Noël mais je pense à toutes celles qui cherchent des idées sympas-chics pour constituer des paniers garnis à offrir. Il y là de quoi faire !
 
La moutarde maison se conserve environ 2 mois au frigo.

Annie l'utilise tous les jours dans sa sauce de salade relevée à l'ail... et je lui emboîte le pas avec un autre petit régal simple :
0104_mustard_potatosalad_63d9c403c88d9e2ae703a8b45cdde375.jpg
Des pommes de terre cuites à la vapeur coupées en gros morceaux (taille d'une bouchée) enrobées de moutarde maison à laquelle j'ajoute un bon trait d'huile d'olive + quelques dés de tomates, de cornichons et un œuf dur coupé menu. C'est idiot mais voilà le genre de "recette" qui me fait saliver.....

Allez zou, au boulot !
Juste histoire de goûter une vraie moutarde, sans sucres ni graisses ajoutés : plus la moutarde du commerce est bon marché, plus elle contient des saloperies très sucrées et de l'huile de palme.

25/02/2018

Mes gressins moches

   Les gressins (grissini en rital) tout le monde aime.
On peut aussi reculer devant leur prix dès qu'ils sont de fabrication artisanale, surtout si on souhaite les présenter à l'apéro enroulés d'une fine tranche de jambon cru !
1383077700541.jpg
Vous voyez le truc ?

Les circonstances actuelles m'interdiraient de "pastisser" mais voilà... les miss qui reprennent mon studio voulaient me remercier de leur laisser quelques affaires utiles (pas le chat, finalement je les emmène tous ^^), elles m'ont invitée à déjeuner, je n'allais pas arriver les mains vides !

Bien sûr, je ne me suis pas lancée dans une préparation délicate avec levure fraîche et repos de la pâte, non, pas possible, mais je suis allée au plus simple :
grissini-sottili-contemporaneo-food.jpg
Et OUI, ils sont vilains (pour être sympa on va dire rustiques ;-), tordus avec des grosses "têtes".... mais ils sont bons, c'est déjà pas mal !!

> Dans le bol du robot, verser 160 g de farine + 50 g de beurre mou (mais pas fondu) + 2 càs d'eau (à ajuster si besoin) + 50 à 60 g de parmesan râpé + au moins 30 g d'herbes de Provence (ou thym seul = 2 bonnes càs) + le zeste d'un 1/2 citron + une pincée de poivre (sel : je me suis abstenue en raison du fromage présent).

> Pétrir assez rapidement (il suffit que tous les ingrédients soient bien mélangés).
IMG_2610.jpg
> Ramasser la pâte, former des boules de la grosseur de 2 noix puis façonnez des "serpents" sous vos mains.

> Préchauffer le four à 180° (Th.6), couvrir sa tôle d'une feuille de sulfurisé.
IMG_2611.jpg
> Rouler vos boudins de pâte dans des graines étalées : Pavot, sésame et autres graines fines qui colleront facilement à la pâte, ou parmesan aussi mais tout ceci est facultatif : On peut très bien laisser les gressins "nature" ou faire un peu de tout, ce qui fut mon choix.

> Enfourner 15 minutes environ sous surveillance (ils seront plus jolis si on les retourne à mi-cuisson). Ils sont cuits dès qu'ils sont durs et dorés.

-- La quantité : Variable suivant la taille que l'on donne aux gressins. En l'occurrence, avec des gressins de 20 cm de long assez minces, j'en ai eu 25.

-- Le prix de revient : Je n'ai rien acheté puisque j'avais tous les ingrédients mais à vue de pif, on va dire qu'on s'en sort pour moins de 2 euros si on choisit du Grano Padano au lieu du vrai Parmesan.

-- NOTA : Avant, j'utilisais de l'huile d'olive à la place du beurre mais les gressins "transpiraient" légèrement et on retrouvait un peu de gras sur les doigts, ce qui n'arrive pas avec le beurre qui fait plus corps avec la farine.

     Moches, certes mais ils n'ont pas fait un pli !! En même temps, mes "successeuses" n'ont pas 45 ans à elles deux, donc à cet âge-là, on mangerait des clous avec volupté ^^

EDIT A L'HEURE DE L'APERO :
20180225_110923_resized.jpg
Pepou a œuvré mais alors avec la grande classe, non ?! Superbes. 

15/02/2018

Quiche sans lardons et... sans pâte !

   Encore un assemblage rapide et aléatoire !

Comme je redoutais un manque de tenue, j'ai choisi de la cuire en portions mais c'était idiot, ma quiche sans pâte savait se tenir ^^

4oeufs-2f157.jpg395774.jpglaitue-verte.jpg
J'adore les petits pois pas tout seuls !!

-- Egoutter les petits pois.
-- Dans une poêle faire fondre une laitue débarrassée de son trognon, dans une noix de beurre (ça prend 3 minutes).
-- Dans un grand saladier, battre 4 œufs avec 60 g de farine (au mixeur plongeant, pas de grumeaux !) saler, poivrer, ajouter un peu de noix muscade râpée, les petits pois, la laitue et environ 100 g de gruyère râpé.
-- Verser cette préparation dans un plat à tarte graissé ou dans des moules type "à muffins"
-- Cuire 20' à four préchauffé sur thermostat 7 (210°)
img_3347.jpg
La laitue était en solde donc un peu flagada. Il valait mieux la cuire. Le résultat fut excellent tout en étant assez léger.

Si vous avez des recettes perso de quiches sans pâte, surtout ne vous gênez pas de partager ^^ parce que c'est vraiment très bon et digeste !