Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2016

Braderies et promotions alimentaires en temps réel

 000018849.jpg
Sur feu le site, nous avions soutenu un groupe de jeunes étudiants lorsqu'ils avaient créé ZÉRO-GACHIS, Paul-Adrien Ménez en tête. La structure s'est étoffée, les récompenses sont tombées et les plus grandes enseignes de la distribution coopèrent.

06027038-photo-zero-gachis-produits.jpg
Voilà (document ci-dessus) comment ça se passe sur votre écran.

En se connectant sur le site de Zéro-Gâchis (clic ici) et en vous géolocalisant, vous saurez OÙ et QUOI acheter moins cher en dates courtes MAINTENANT dans votre localité.
Merci la belle équipe de jeunes et bravo pour votre ténacité !

application-anti-gachis-optimiam-green-hotels-paris-eiffel-trocadero-gavarni.jpg
Une autre société innovante propose une application gratuite, il s'agit de OPTI MIAM qui va chercher les bonnes affaires alimentaires même chez les petits commerçants. Voir le site et l'appli ici.
OptiMiam étant toute jeune, pour l'instant seules les villes de Paris, Lyon, Strasbourg et Rennes sont passées à la loupe... mais restez attentifs à son évolution !

Il se pourrait bien que d'ici peu de temps, avant de quitter son lieu de travail, on cherche quel magasin de proximité souhaite brader ses asperges ou son lot de merguez !
Les épiciers ont intérêt à se mettre à la page... informatique, ils ont tout à y gagner (ne plus rien jeter), leurs clients aussi et notre planète encore plus.

cfpmt-formation-poissonnerie-photo3-1024x683.jpg
Messieurs les poissonniers, vous qui êtes obligés par la loi de jeter tant de marchandises encore fraîches, inscrivez-vous !

Toute innovation qui agit contre le gaspillage en nous faisant faire des économies est à applaudir des deux mains.
N'ayant pas de smartphone, je remercie d'avance les lectrices qui testeront ces appli et porteront ici leurs commentaires.

02:53 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (13)

28/05/2016

Grande misère éducative

   Bonjour la compagnie,

Dernièrement, je regardais le jeu télévisé présenté par Nagui à 12 heures. Si je ne suis pas une téléspectatrice assidue, ce jeu permet de situer mon niveau de culture générale... et l'état de ma mémoire !

Une jeune femme était candidate, encore élève de SCIENCES PO mais avec un niveau de qualifications qui la place au même rang qu'Emmanuel Macron. Et comme lui, cette étudiante vise la présidence de la République ou à tout le moins, le ministère de l'économie. Bravo mademoiselle, c'est bien d'avoir de l'ambition.

La question de Nagui était la suivante : "En trois lettres, quel est le nom donné à un pied de vigne ? "

Sèche la candidate, infoutue de répondre et le stress d'un passage devant les caméras n'y était pour rien, les élèves de Sciences Po sont rompus à s'exprimer en public puisque on y forme aussi les journalistes.
Précision importante : elle aurait pu bénéficier de circonstances atténuantes si elle avait vécu dans Paris les 18 premières années de sa vie. Mais non, la candidate est originaire du Sud-Ouest........

Donc, sans faire de généralisation idiote (mais ce vide cruel de culture générale est malgré tout courant), on est capable en France de former des ministres qui ignorent aussi bien les ingrédients inclus dans une baguette de pain que le petit mot CEP....

Comment voulez-vous que les ministres soient au plus près de la population si dès leur plus jeune âge, on les retire des réalités basiques, de NOS réalités ? Ils sont enfermés dans des bulles hermétiques, ne maîtrisent qu'un seul domaine de compétence, bafouant ainsi tout le reste en se gargarisant de glorieux diplômes.

En parallèle, on est en droit de se demander COMMENT on peut parvenir à des niveaux d'études aussi supérieurs sans savoir ce qu'est un cep de vigne ? La diffusion de ce jeu m'a fichue hors de moi....
Curieusement, les statistiques tendent à prouver (???) que le niveau de culture générale n'a absolument pas baissé ces 60 dernières années.
Et bien, j'ai eu un grand-père qui n'avait QUE son "certificat d'études" mais il employait le subjonctif comme un qui rigole, et me semblait être un puits de sciences tant il était savant.... en tous cas -lui- savait ce qu'était un cep de vigne et rien ne dit qu'il aurait été incapable de gérer un ministère... Pierre Bérégovoy était bien mécano !

25/05/2016

Un frigo sans électricité ?? Fichtre !

   Bonjour !

Notre ami Alexis s'intéresse de près à toute invention écologique qu'il qualifie lui-même de géniale et lorsqu'il applaudit devant son écran, il a envie de partager, alors suivons-le... même en son absence !
9449931159_bcbaf102ab_b-825x552.jpg
Inutile que je vous raconte, il suffit de cliquer sur ce lien et vous saurez tout !

A voir aussi, dans ce même article : Le magnifique et intelligent "frigo du désert" et un petit clic sur la "Denise" canadienne, un autre concept de conservation sans électricité.

NOTA : Si vous redoutez les "pop up" et autres publicités envahissantes en visitant les sites, téléchargez ADBLOCK PLUS pour surfer en toute sérénité. Ce mini logiciel très léger se charge en quelques secondes sans aucune difficulté.