Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2018

Vous en faites quoi des côtes de chou ??

Cauliflower.jpg
Au marché de petits producteurs, le chou fleur était vendu 1 euro pièce.

Pas énorme mais très feuillu, sympa et non traité !

Le but étant de mettre les fleurettes au vinaigre épicé (avec entre autre du curcuma qui les rendra jaunes fluo ;-) je me suis retrouvée avec un wagon de feuilles côtelées.
11380.jpg
On aime ou on déteste le chou !

Perso, je le croque cru tellement j'adore son goût sucré et puissant... Et tout en libérant les fleurettes, je grignotais les feuilles ^^ ; même les côtes étaient relativement tendres.
Difficile de jeter une si fraîche marchandise et pas envie de faire une soupe !!
chou salad.jpg
Les côtes les plus tendres et les feuilles vert clair ont été émincées pour une petite salade croquante.
chou viand.jpg
Le lendemain j'ai émincé le reste, cuisiné au wok à l'huile d'olive et un peu d'eau + mon épice chouchoute du moment : Le Zaatar (un mélange de sumac, graines de sésame grillées et thym) + une lichette de sauce soja, le tout accompagnant un morceau de barbaque...

Délicieuses épluchures !
En Italie, ma cousine fait frire ces feuilles (quand elle ne les donne pas aux lapins ;-) ou bien elle en fait un Pesto au goût affirmé.

Mais VOUS, mes chères cousines recycleuses, qu'en faites-vous ??

17:51 Publié dans Chou, épluchures | Tags : épluchures, chou | Lien permanent | Commentaires (17)

Commentaires

Ben là, c'est une colle! effectivement je mettais au compost, mais j'aime l'idée du grignotage(je vais essayer) et j'ai une recette genre kimchi qui irait très bien pour ces jeunes cotes tendres. Dès que je fais je t'envoie la recette.
Tu donnes ta recette de fleurettes au vinaigre?
Bises et bonne soirée

Écrit par : DANIELLE | 04/05/2018

Répondre à ce commentaire

Et coucou !
Alors fleurettes au vinaigre :
Pour une conservation sans souci et pour du long terme, je fais cuire les fleurettes 5' à la vapeur (on évite ainsi l'eau résiduelle d'un blanchiment à l'eau bouillante, faut absolument garder au vinaigre d'alcool ses 7° non dilués).
Dans une tite casserole, je coupe 3 ou 4 gousses d'ail en morceaux et je les fais bouillir puis je les essore un maximum (tjrs pour les mêmes raisons).
Les fleurettes sortent de la marmite vapeur pour s'assécher tranquillement.
Dans une grande casserole, je verse le vinaigre + une bonne càc de curcuma + des grains de poivre noir, graines de moutarde et de coriandre, j'y ajoute les morceaux d'ail.
Pour 1 kg de chou, je mets 1/2 verre de sucre, 2 càs de sel gris et une belle pincée de piment sinon prévoir 1 piment oiseau sec par bocal.
Le tout est chauffé fort sans atteindre l'ébullition, juste un léger frémissement.
Une fois les fleurettes bien tassées dans les bocaux, on y répartit le liquide épicé, on ferme et c'est fini !

Écrit par : Maryse | 05/05/2018

Je fais exactement comme ça sauf le zaatar, mais comme j’en ai quelque part, je vais tester.
Je mange beaucoup de chou depuis que j’ai décidé d’arrêter sucres et féculents car c’est un légume qui convient bien à mon appétit et que je mange aussi facilement cru que cuit. L’idée du kimchi est pas mal. On peut aussi faire des raviolis à la russe, ou encore une embeurrée qui accompagne bien du poisson.
Mais la façon que tu décris: un fond d’eau, une cuillère d’huile et un peu de sauce soja a l’avantage d’être très rapide, et je ne m’en lasse pas, alors que j’en ai mangé presque tous les jours depuis 4 mois.
En fait le le chou chinois, chou blanc ou le chou fleur ont un goût assez neutre, ça remplace le pain, le riz, les pâtes ou les pommes de terre. Il m’arrive souvent de les accomoder comme je ferai pour ces féculents, et le résultat est très bien.

Écrit par : Tomyam | 04/05/2018

Répondre à ce commentaire

Tomyam, je ne connaissais pas les "ravioli russes", je me suis donc instruite et tout un mythe s'effondre : Les italiens ont piqué la recette aux russes et aux polonais !
Un drame, une désillusion, presque une honte ^^

En fait, en mangeant les "épluchures" nous consommons DURABLE, si c'est pas top ça !

Écrit par : Maryse | 05/05/2018

J Adore ce partage de recettes, merci Maryse et Danielle.
Les cotes de chou je les passé dans la soupe et quand je m en sers pas immédiatement je les mets au congélateur.
Le.zaatar je connais pas,Maryse tu l as trouvé où?????j ai du sumac mais j ai du mal à m en servir, peut être mélanger à d autres épices ???
Bon samedi

Écrit par : Martine | 05/05/2018

Répondre à ce commentaire

Coucou Martine, toujours à la campagne ?
Et bien tu vois, je n'aurais pas pensé à congeler ces côtes, comme quoi il FAUT échanger.
En effet le sumac seul... c'est assez violent ^^.
Si tu as des graines de sésame, tu les fais un peu torréfier à la poêle (juste dorer) et tu les réduits en poudre pour les mélanger avec le sumac (grosso modo, en parties égales).
Ensuite une troisième partie de thym et tu as ton Zaatar qui va parfaitement bien dans une vinaigrette, sur des grillades, des légumes, du riz...
Ce midi j'avais des copines à déjeuner, j'ai saupoudré des morceaux de poulet de zaatar maison, c'était super bon.

Écrit par : Maryse | 05/05/2018

Je les mets aux poules, une maison à 500m de chez moi en a 5 ou 6 :)
Comme un resto à flanc de coteau qui en a une douzaine ainsi qu'une ruche.
Les raviolis russes sont bien tentants...

Écrit par : Sandra | 05/05/2018

Répondre à ce commentaire

Et bien les poules aussi c'est une démarche durable ! Tu recycles, tes déchets se transforment en œufs :-)

Sur notre planète, il y a 2 exemples de recyclage qui prouvent que si les élus (d'abord) se sentent concernés et ensuite la population, on peut réduire ses déchets à ZÉRO, c'est la ville de San Francisco (USA, pour une fois qu'ils sont exemplaires, on le souligne, même si la répression a été nécessaire) et le Costa-Rica.
Parfois on rêve de ne plus rien jeter à la poubelle, certains l'ont fait, donc c'est possible...

Écrit par : Maryse | 06/05/2018

Maryse je suis rentrée mardi soir et avec de plus en plus de mal à revenir sur Lyon......
Je vais me faire du zaatar,il me manque les graines de sésame, mais je vais en acheter et comme cela je vais enfin utiliser mon sumac,merci Maryse.

Écrit par : Martine | 05/05/2018

Répondre à ce commentaire

Je comprends, tu t'es offert une parenthèse au bruit, aux incivilités et à la pollution. C'est jamais facile d'y revenir, même si comme dit le proverbe "On est très bien chez le roi mais on est encore mieux chez soi" ^^

Écrit par : Maryse | 06/05/2018

Je ne connais ni zaatar ni sumac....
Ça se trouve chez le bio ou dans un supermarché asiatique?
Jamais vu mais bien envie d'essayer.

Écrit par : Pepou | 05/05/2018

Répondre à ce commentaire

Oui Pepou chez le bio c'est bien. Pour les épices, faut éviter les marchés où elles sont ventées et pas trop à l'abri de la lumière et de la pollution, souvent dans des sacs grands ouverts...
Exceptions faites des épices vendues ensachées, bien sûr.

Écrit par : Maryse | 06/05/2018

des strings écolo et solidaires... une fois la baignade terminée, je les laisse aux poissons pour leur diner !

Allez, je retourne me coucher.

Écrit par : iloula83 | 06/05/2018

Répondre à ce commentaire

MDR

Écrit par : DANIELLE | 06/05/2018

Oui iloula, reste au dodo, c'est mieux !! Et bon voyage puisque tu t'envoles DEMAIN vers l'Asie !

Écrit par : Maryse | 06/05/2018

Répondre à ce commentaire

T'as intérêt de nous écrire un petit mot Iloulette!!! Bon voyage! A toi les papaya salad les mango sticky Rice Et tutti quanti! Profite, tu le mérites tant

Écrit par : Pepou | 06/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ben bon voyage Iloula, envoi une petite carte, bises

Écrit par : DANIELLE | 06/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire