Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2018

Ce qui devait arriver.... arriva !

   Afin d'explorer une flore différente (avec l'espoir d'un retard de végétation fournisseur de quelques asperges), je décidais de grimper un peu en altitude ; c'est là qu'on regrette les 4 misérables chevaux sensés propulser sa voiture.... on a envie d'ouvrir la portière et de pousser avec le pied ^^

Le passage entre 700 et 900 mètres d'altitude a été le plus long, le plus lent mais une halte permet au moteur de refroidir et à la conductrice, un bon moyen d'embrasser le paysage vertigineux d'en-dessous :
Gard3590.jpg
Chaque hameau surplombe et surveille ses vagues de granit, actuellement verdies par les cultures d'oignons doux.

Et chaque fois, j'ai une pensée émue pour les hommes qui -autrefois- ont eu tant de courage pour creuser la montagne, la rendant ainsi accessible et fertile...

Quitte à stationner, voyons un peu ce que recèlent les buissons alentours...
7944280.jpg
WHAOU ! Quel accueil, merci dame Nature ! Un énorme entrelacs de mamans asperges, ça pique, ça griffe mais il doit bien y avoir des "bébés" là-dessous...

Asparagus_acutifolius_2950063d.jpg
Y EN A !!!! Et maousses costauds !!
Je suis très silencieuse, mes bottes aux semelles souples me permettent d'entendre tout : Les oiseaux, les grognements des sangliers qui grattent le sol au loin, le froissement des herbes sous le passage des lézards, le butinement des insectes et... des petits bonds mais bonds de quoi ?
asparagi_5.jpg
Intrigué Jeannot Lapin ?  En tous cas, il m'observait !

Le presque imperceptible déclic du déclencheur photo le fera fuir, dommage il prenait le soleil, je l'ai dérangé mais j'ai pu au moins observer qu'il quittait "ses vêtements d'hiver" pour ne garder qu'une toison légère ; d'ailleurs, j'ai trouvé de la laine accrochée aux ronciers et aux églantiers où les animaux sauvages vont volontairement se frotter pour s'en débarrasser plus vite.
Et cette laine n'est pas perdue pour tout le monde ! Les oiseaux -en plein période de construction- viendront chercher le précieux matériau qui donnera une couverture des plus douillettes dans leurs futurs nids...

Bientôt j'aurai un appareil photo qui me permettra d'avoir des images nettes pour les prises de vues de loin, il me tarde.

Après avoir ramassé une belle botte d'asperges, vérifié qu'aucune morille ne pointe le bout de son chapeau, que mon indispensable Sarriette des Montagnes est bien vivante, il est temps de reprendre la grimpette par une route qui se rétrécit au point de redouter le croisement avec un autre véhicule... On fera comment ? Qui ira vers le ravin ?
Mais non, pas de souci, de loin en loin, les habitants ont creusé des garde-fous bien utiles !

23 avril.jpg
L'image ci-dessus réclame quelques explications ^^

Au sommet du lieu (960 mètres), un seul bastion résiste : Une ferme un peu en retrait de la route dont le chemin d'accès déboule en plein virage ; son prudent propriétaire aurait pu acheter un miroir rond, "spécial sortie délicate" qui permet de voir si un véhicule arrive sur sa gauche... Mais non, le bon vieux miroir des familles fera très bien l'affaire !!
Je ris sous cape en pensant qu'en ville, un tel objet ne resterait pas entier et en place plus de 5 minutes...

A cette croisée des chemins, j'ai stoppé pour aller discuter un moment avec un cheval (dont on aperçoit le naseau sous le miroir, en bout de la flèche rouge).
Je lui ai donné une brassée de trèfle blanc et de silène enflé, que du bon à manger pour sa santé mais je n'ai jamais pu le toucher, beaucoup trop craintif et si un cheval réagit ainsi c'est qu'il est ou a été maltraité...

Outre le miroir dans lequel je me tire le portrait en vue de mon inscription au concours d'élégance local ^^ on voit à droite un panneau indiquant "DANGER, l'endroit pullule de sangliers". La belle affaire !
C'est quoi cette légende qui voudrait nous faire croire à l'agressivité du sanglier ?

LE SEUL DANGER DANS NOS FORÊTS, C'EST L'HOMME, SURTOUT QUAND IL EST ARMÉ !!!!
cascade.jpg
C'est le paradis ici pour les bêtes sauvages : Des châtaignes à foison, des glands, des noix, des noisettes et des racines grasses à manger, des cascades de partout qui leur procurent à boire 12 mois sur 12... Pourquoi diable les sangliers seraient-ils hargneux ?

Bien sûr qu'il est plus prudent de ne pas déranger une laie avec ses petits, elle les protège, mais un solitaire, sa seule réaction face à l'homme sera la PEUR et non l'attaque.

Ce point d'eau facilement accessible doit grouiller d'animaux dès la nuit tombée... Chevreuils, mouflons, lapins de garenne, renards roux, sangliers, rapaces, rongeurs, oiseaux...
Il est temps d'inspecter les plantes du coin.
Le fort écart de température dû à l'altitude ralentit les poussées printanières, il y a un bon mois de différence avec la végétation de la plaine mais ce versant est exposé plein sud, il est abrité des vents, je dois aller farfouiller car je ne serai pas étonnée d'y découvrir quelques mousserons... D'ailleurs, ça sent l'humus et la truffe, ce qui est bon signe !

Seules les feuilles de châtaigniers craquent sous mes pas, mais si peu car elles sont humides.
Quel silence magistral, j'aime ça.
Quoique... j'entends grogner et cette fois, le bruit est proche...
mon sanglier.jpg
Nous nous sommes retrouvés nez à groin au détours d'une futaie !

Même pas pu immortaliser cet instant trop fugace. J'ai eu beau expliquer au sanglier que je ne lui voulais aucun mal, que je n'étais pas armée... il a tourné les sabots, le malotru !!
Enfin... j'ai au moins pu le photographier dans sa fuite et constater qu'il tenait sa queue basse, signe de paix absolue, une queue dressée indiquerait le contraire. Donc, il a parfaitement compris mes propos, en tous cas les intonations de ma voix l'ont rassuré.

Je m'en veux de lui avoir fait peur, son cœur a dû battre à exploser...

Bon... faut rentrer, la faim me tenaille, cette fois-ci j'ai croisé plus de bêtes que d'êtres humains, ce qui n'est pas pour me déplaire ! Bredouille en champignons, riche en asperges et en images qui trotteront dans ma tête pour rendre plus belles mes nuits...

05:52 Publié dans animaux | Lien permanent | Commentaires (21)

Commentaires

un seul mot magnifique balade et superbe rencontre,surtout la dame que tu as pris en photo,elle est du coin hihi ,du coup ça nous rassure tu es equipée ,bon le temps a changer ici les températures on bien baissé
aujourd'hui ,j accompagne mon fils futur marié a l essayage du costume pour les retouches ...
bises de tout en haut de la France
caro59

Écrit par : caro59 | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

Vaindiou que tu es matinale Miss Caro59 !!!
Il faut que ton fils se tienne bien droit (pour le bas du pantalon) mais qu'il plie les bras pour vérifier la longueur des manches, lol, c'est pas à une couturière émérite comme toi que je vais l'apprendre mais j'adore te taquiner !

Écrit par : Maryse | 24/04/2018

ho que oui surtout que la vendeuse (retoucheuse!!!!)allait lui faire prendre une taille trop petite ben oui la veste se porte ouverte !!!!!du coup pas grave qu il ne pouvait pas la fermer !!!ben ben ben je lui prendrais bien sa place !!!comme ça elle avait pas trop de retouche surtout niveau pantalon
matinale hé oui trop de choses dans la tête mais t inquiète à 21h30 je dort ...

Écrit par : caro59 | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

Sympa la Toliere en action et la pose du miroir familial.
Je redoute souvent la rencontre avec un sanglier, je ne pourrais m'empêcher de crier....
La rando d'hier s'est terminée par un sentier botanique avec des roches peintes avec les noms des arbustes et arbres.
Je me suis exclamée : voilà comme ça je peux reconnaître Maryse. M'as tu entendu?

Écrit par : Cocotte | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

Belle initiative de peindre les noms des végétaux et ouiiiiiiiiiii je t'ai ouieeeeeee ^^

Écrit par : Maryse | 24/04/2018

Mais quelle histoire!!!
Tu es terrible Maryse!!!
Je bois tes mots, tous! et tes photos aussi!!
Mais j'ai eu peur rien qu'en t'imaginant face à ce sanglier LOL
Cocotte, tu marches seule ou bien?
belle journée à tous
Bisous

Écrit par : Pepou | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

Dis donc toi, je t'ai à l’œil !! Va pas faire des frasques avec le bel Eric au prétexte de faire une rando, hein !!!

Écrit par : Maryse | 24/04/2018

Pepou, je marche avec Éric et tu es la bienvenue..

Écrit par : Cocotte | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

Et d'ailleurs un promeneur inquiet nous as observé çar sous les buissons Éric remettait en plaçe 1 "cache", et voyant le Moldu arrivait j'ai lui ai demandé d'arrêter...... Ce matin j'ai réalisé le quiproquo !

Écrit par : Cocotte | 24/04/2018

splendides tes photos, paysage reposant, apaisant, les cultures en terrasse..
quelle bête!! (le sanglier!)

Écrit par : Isa38 | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

Waw la vue plongeante sur les terrasses est impressionante. Belle bête cette Maryse :-) et que dire du sanglier!

Écrit par : cecile75 | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

si c'est le paysage que tu vois de ta fenêtre chaque jour, ce doit être magique d'habiter là je t'envie beaucoup le calme , j'adore !! je pense qu'a l'automne tu vas avoir des trésors de champignons .oui la nature est généreuse et les animaux quand on leur fiche la paix ne sont pas si craintifs que cela. tu as déniché un petit paradis , bisous

Écrit par : nizou | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

Oui Isa, Cécile et Nizou, j'ai bien de la chance, même si je ne suis pas venue là par hasard mais j'ai enfin le temps de m'attarder devant toute chose, bête ou plante.
Il y a encore une authenticité, un vrai respect (pas juste un mot).

Demain, je vais cueillir des boutons de fleurs d'ail des ours pour les mettre au vinaigre, et des feuilles du même ail pour en faire un Houmous vert !!
Chaque jour un petit programme sympa !!
A voir ici, si ça vous intéresse :

http://papillesestomaquees.fr/boutons-floraux-dail-des-ours-au-vinaigre-et-baies

http://www.lacuisinedannaetolivia.com/2016/03/houmous-ail-des-ours.html

Écrit par : Maryse | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

Quelle jolie balade ! Merci ^_^
Ma dernière rencontre avec un sanglier m'a coûté une voiture donc je préfère les voir en photo qu'en vrai... Mais les marcassins sont vraiment trognons !
Le miroir a un côté décalé, spécial selfie !? la photo est drôle :) I'm sexy and I know it !!!

Écrit par : Sandra | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que les panneaux en bords de route incitent surtout à la prudence (particulièrement de nuit) mais ces bestioles dévalent d'une pente, traversent devant les voitures, on ne peut pas les éviter et bam... ça fait du dégât, c'est certain.
Et te moque pas de mon "style" toi !!

Écrit par : Maryse | 24/04/2018

Que de belles photos encore! Merci Maryse.

Pour le style vestimentaire et capillaire, je dois avoir à peu près le même que le tien...

Il y a quelques années, trois ou quatre ans, nous avons eu une famille de sangliers qui squattait régulièrement la propriété. et nous avions le bonheur de les voir, le soir ou la nuit lorsque nous rentrions un peu tard, se sauver dès qu'ils voyaient les phares d'une voiture. Si on ne les agresse pas, aucun problème.

Et ne regrettes-tu pas de n'avoir pas déménagé plus tôt? Il semblerait que tu as un vrai bonheur à vivre dans cette belle région. Il manque juste la mer...

Écrit par : Adeubé | 24/04/2018

Répondre à ce commentaire

En Corse, tu as ce privilège rare d'avoir la mer et la montagne...
Bien sûr que la "grande bleue" me manque mais il est un paramètre dont je n'ai pas parlé, ne voulant pas jouer les alarmistes, c'est celui de la pollution.
En novembre 2017, un ami chimiste a emporté un échantillonnage de mes récoltes (palourdes, moules, vernis) pour les analyser.
Le taux de mercure et de divers autres métaux lourds nous a choqué car bien au-delà des limites acceptables (mais il est difficile d'accepter un taux quelconque puisque l'organisme ne sait pas éliminer ces poisons).
Adeubé, je suis une cueilleuse "invertébrée", si on ajoute les saloperies que les gens déversent dans la mer (faut ramasser les palourdes entre les Tampax, les mégots, les couches bébé et les gourdes de Pom'Potes) stop la pêche à pieds, ce qui est aussi frustrant qu'insupportable.

Je vais être un peu démago mais pourquoi n'applique-t-on pas les lois littorales ? Tant qu'on ne touche pas au portefeuille des français, ils ne changeront pas leurs habitudes.
Des flics sur les plages ? Mais... ils y sont pour faire de la pédagogie, de l'information et bien ça suffit, faut passer aux sanctions.
Il y a une quantité incroyable de piles usagées rejetées par la mer ainsi que des batteries de toutes sortes (mercure, cadmium).
Ce comportement a de beaux jours devant lui si on n'applique pas les lois.

En Cévennes, on caresse encore l'espoir de manger sain, de cueillir propre.
Ah... toi aussi tu laisses tes cheveux blanchir comme ils veulent ??? Mais nous sommes pile poil, lol, dans la tendance !!

Écrit par : Maryse | 25/04/2018

Les cheveux blancs sont tendance, on est pile à la mode......
Êt je suis d accord tant que l on ne touche pas au porte monnaie les incivilités ne cesseront pas,il y a qu a voir le local poubelle et l entrée de mon immeuble, c est pas possible, moi ça me fout en boule.
La commune ou je suis actuellement en garde maison et minous a mis en place, une crotte de chien,un papier jeté 80e d amende,et la police est activé et les rues sont nikel.
Maryse Qu'elle belle balade et que d émotion, trop beau toute cette végétation, ça fait rêver.
Bon mercredi

Écrit par : Martine | 25/04/2018

Répondre à ce commentaire

Vrai que toi aussi tu fais partie du "club" des Blanches ^^ Martine !
Et bien voilà, tu donnes un exemple concret : si le maire se sent concerné, il envoie la cavalerie, ce n'est pas si compliqué quand même.
Sur les plages, les gendarmes sont là + les gars de la Sécurité Civile ; ils palabrent avec les gens allongés sur les serviettes, si possible auprès des filles aux seins nus ^^ mais on prend les estivants pour des imbéciles ou quoi ? Tout le monde sait bien qu'ils ne faut rien jeter sur place, qu'il y a des poubelles à disposition partout.
Faut juste sévir.

Écrit par : Maryse | 25/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ça me fout en rogne de voir toutes les saloperies dans la mer et sur les plages qui ne sont pas nettoyées :(
Parfois, il y a un Retour de karma : une fois, une bonne femme avait amené son chien à la plage (interdit). Il a pissé à droite et à gauche, très agréable. Elle est allée se baigner. Son chien a posé une mine au ras de l'eau, elle a mis le pied dedans en sortant ! Ça nous a bien fait rire.
Maintenant, quand je vais à la plage, j'essaie d'emmener un sac plastique et ramasser quelques déchets échoués. C'est peu mais c'est toujours ça de moins :(

Écrit par : Sandra | 25/04/2018

Répondre à ce commentaire

Bin c'est déjà super de faire ce geste écolo responsable Sandra et lol pour la dame au chien ^^^
2 fois par an (avant et après la saison), les asso de sauvegarde du littoral organisent une journée de nettoyage des dunes avec des bénévoles et je trouve ces participants admirables car ils savent très bien qu'à la fin des vacances, l'état des lieux sera identique... Quelle abnégation !

Écrit par : Maryse | 25/04/2018

Écrire un commentaire