Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2018

La Mélisse vous veut du bien et du bon

   Petite rencontre de la Mélisse avec le poisson... et l'alcool.

big_LemonBalm.JPG
Mélisse sauvage

En Savoie, il est un poisson roi des lacs : L'omble-chevalier que le chef Marc Veyrat accommode avec la mélisse sauvage du côté de Manigot...

Sa recette étant assez complexe, je m'en suis inspirée pour une version plus simple dont le vert lumineux et le parfum de citronnelle charment l'appétit.

NOTA SHOPPING pour celles qui voudraient acquérir une potée de mélisse :
Les magasins Botanic vendent des plantes aromatiques certifiées Bio, donc utilisables en cuisine tout de suite, après rinçage des feuilles évidemment. Sinon, la mélisse se sème et pousse très vite... ou bien... ou bien... allez faire un tour chez Tomyam, elle en a plein son jardin ^^

N'importe quel poisson de mer ou de rivière conviendra à cette recette, y compris les moins chers !
xSalmon-and-watercress-watermark-photo-updated--1080x675.jpg.pagespeed.ic.vU-DNXpltY.jpg
Poisson en salsa verde,  Ingrédients pour 4 personnes :

- 4 truites portions ou 4 filets de poisson ou 4 pavés de saumon cru...
- Une grosse poignée de feuilles de mélisse cueillies en fin de matinée par temps sec (ses arômes seront alors décuplés)
- 40 g de beurre
- 40 g de farine
- 1/2 litre de lait chauffé
- Sel et poivre
LemonBalmNEW1.jpg
Mélisse cultivée : Ses feuilles sont nettement moins gaufrées et moins épaisses que la sauvage

* Le poisson sera cuit à votre convenance (papillote, au four, à la poêle, poché) mais pas trop à l'avance puisque 15 minutes suffisent.
* D'autre part, préparer quelques légumes vapeur pour l'accompagner + la sauce blanche suivante :
Faire fondre le beurre sur feu doux sans qu'il ne cuise ni ne grésille, verser toute la farine d'un coup en tournant rapidement à la cuillère en bois, attention que le mélange ne prenne pas couleur, on veut une base blanche !
Détendre la sauce peu à peu avec le lait chaud, toujours sur feu doux, cesser de remuer dès que sa consistance est onctueuse.
* Ciseler grossièrement les feuilles de mélisse, les incorporer hors du feu à la sauce, saler, poivrer, ajouter une pointe de muscade.
blended-green-sauce.jpg
* Passer la sauce au blender qui la rendra plus mousseuse que le mixeur, la tenir au chaud pour en napper le poisson.


Essence de mélisse
melissalemonbalmoil-1000.jpg
Allez ! Juste un petit truc pour capturer les bienfaisantes huiles essentielles de la mélisse :
* Prendre un bocal confortable (75 cl-1 litre) qui ferme parfaitement, y introduire au moins 200 g de feuilles de mélisse fraîches très saines et pas humides, puis le remplir d'alcool neutre comme la vodka ou le gin. Tassez et mélanger sauvagement en écrasant les feuilles, fermer.
* Laisser 10 jours dans une pièce chauffée, près d'un radiateur par exemple, mais pas au soleil qui "cuirait" la mélisse. Filtrer en pressant fortement les feuilles afin d'en extraire le restant d'huiles essentielles.
OPTION :
-- Sentir et goûter le liquide obtenu : Si son arôme est flagrant, le "travail" est terminé, on met en flacon (qui ferme parfaitement, toute essence étant volatile).
-- Si le parfum est jugé trop léger, on recommence à l'identique : Remettre de nouvelles feuilles à macérer dans le même alcool pendant encore 10 jours.

Usages :
L'essence de mélisse renforce le cœur et favorise la circulation sanguine tout en combattant l'anxiété et l'insomnie.
EAU-DE-MELISSE-DES-CARMES-BOYER.jpg
Qui n'a pas connu "Les Gouttes du Carmel" ou la légendaire "Eau de Mélisse des Carmes Boyer" (ci-dessus) ?
Qui ? Mais les plus jeunes, pardi !!!

On la prendra sur un sucre (quelques gouttes) en cas de "coup de stress" ou après un repas trop lourd.
Autre méthode de soin soft : Une càc diluée dans un verre d'eau (le taux d'alcool devient alors insignifiant) ou dans une tisane, ce qui est excellent !

grow-lemon-balm.jpg
Vous pouvez faire votre "Alcool de menthe" de la même manière et ensuite répartir vos breuvages souverains dans des jolies fioles afin de les offrir.

Ces liquides sont quasi incolores mais si vous tenez à les teinter (dommage, incolore, c'est plus sérieux !) faire tomber une micro goutte de colorant alimentaire vert dans chaque flacon.

te-verde2.jpg
La mélisse fraîche est anti-stress, revigorante, combat les ballonnements, les crampes d'estomac, les arythmies cardiaques et fait baisser la tension.

Une tisane de mélisse avant d'aller se coucher favorise l'endormissement.
En usage externe, la belle aromatique entre dans la composition de soins capillaires et autres masques cosmétiques.

Une fée verte, en somme...

EDIT DU DIMANCHE :
Notre cousinette Pepou est allée faire un tour à la fête des plantes de Fréjus.
Elle y a croisé des végétaux... mais pas que, voyez plutôt :

20180407_143339_1523116210341_resized.jpg
Des ânes de Provence (ceux qui ont la croix de Saint-André dessinée en brun sur le dos), trimballant toujours leur air triste certes mais avouez qu'ils ont des joues à bisous !!

20180407_174820_1523116216937_resized.jpg
Pepou
a craqué pour un trio vert : Basilic (qui est déjà en cuisine : c'est décoratif et ça sent bon !), Menthe et au premier plan, notre MÉLISSE échevelée !!

Commentaires

Bonjour
Maryse tu me replonge dans ma jeunesse, de doux souvenirs avec la famille Veyrat, la marraine du célèbre cuisinier,un grande dame qui m à apprit beaucoup de choses, la facon de cuisiner les légumes, les plantes, j attendais avec impatience les congés scolaires, souvenirs quand le 15 août (pas une autre date) toute la famille allait à manigot cueillir le génépi. Et voilà que je replonge des années en arrière comme ça fait du bien.
La mélisse je l utilise pour l estomac, en Infusion tous les jours et depuis que j en bois régulièrement plus de maux d estomac.
Par contre je vais aller faire un tour à botanic, (merci pour l info)j en planterais bien sûr mon balcon car c est vrai que c est une plante aux milles bienfaits.

Écrit par : Martine | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

La mélisse je ne connaissais absolument pas .
mais j'ai trouvé de la mélisse dans le jardin lorsque nous nous sommes installés en Vendée . et ce sont les voisins et amis qui nous appris à mettre un nom sur cette plante !

certes , j'ai trouvé l'odeur très sympa , la plante aussi puisqu'elle semble toujours quasiment revenue échevelée d'une soirée olé olé .. enfin , c'est comme ça que je la vois
et ça m'amuse toujours , dans un jardin , la plante qui pousse de travers :)
mais qu'en faire ?
jusqu'à présent je n'en faisais rien : je me régalais juste de pouvoir prononcer ce joli mot "mélisse" en faisant l'importante quand de nouveaux amis découvraient le jardin ! ben oui , chacun ses faiblesses ..
sauf que maintenant je vais essayer de la cuisiner , cette mélisse ( curieux comme Julien Clerc et sa Mélissa se rappelle à mes souvenirs) et je sais que du coup j'aurais l'occasion de parler de l'aventure de ce site

bises

Écrit par : jacquote | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

JE JUBILE !!!!!
ENFIN J'AI MA CONNEXION INTERNET A DOMICILE !!!!
6 semaines de batailles, de dialogues de sourds, de mensonges du fournisseur d'accès... je passe les détails du genre qui vous foutent les nerfs en pelote parce que je suis hyper contente !

Ça c'est fait !

Oui Martine, je me souviens de tes attaches à la famille Veyrat et même si le "chef" sait être infecte avec ses employés, je ne cesse d'admirer son savoir sur le végétal comestible et son talent pour le transformer respectueusement.
Et je suppose que la marraine était une femme aussi savante mais sans doute plus sociable que Marc Veyrat ^^ et c'est pas difficile !
Ce sont ses proches, les anciens, qui lui ont tout appris, il le sait bien et il l'exprime souvent.
De toutes manières, ce sont ces balades faites pendant l'enfance qui forgent nos goûts et nos préférences, je comprends très bien ton émotion et les images qui remontent...

Bien vu Jacquote, la mélisse qui "rentre d'une soirée olé olé" :-), c'est vrai qu'elle est toujours décoiffée, tortillée, marrante.
Rien que le plaisir d'en froisser une feuille est une petite bouffée de bonheur..
Jacquote, comment va ta jambe et est-ce que tu souffres moins ?
En tous cas, je l'espère et puis la pluie étant annoncée toute la semaine prochaine... tu ne regretteras pas de rester à l'intérieur pour te consolider^^

Écrit par : Maryse | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je suis allée faire un tour à la fête des plantes et j'ai acheté mon pot de mélisse! Tout est en place sur mon balcon.
3-4 feuilles suffisent pour une infusion? Je teste des ce soir.
J'y ai vu des ânes aussi...

Écrit par : Pepou | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Pour une petite tasse oui 4 feuilles suffisent mais tu peux "augmenter la dose" sans crainte !
Ah... nos gentils ânes... Ici une pancarte rudimentaire attachée à l'enclos des ânes nous met en garde :
"Promeneurs, arrêtez de donner n'importe quoi aux ânes et surtout pas du pain qui leur colle la chiasse !!"
A bon entendeur... Salut ^^

Écrit par : Maryse | 07/04/2018

Génial Maryse est connecté, une victoire de plus.
Et la semaine prochaine je verrais des ânes, c est chouette la campagne.
Maryse tu as 100% raison, c est ses grands parents qui ont appris le pouvoir des plantes à Marc Veyrat et il a su exploiter le savoir faire des anciens.

Écrit par : Martine | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
Maryse connectée, félicitations, je ne doutais pas de ta réussite, mais j'imagine la galère, le temps passé au telephone, la mauvaise foi, les unités qui défilent... tout ça est maintenant derrière toi.
J'ai aussi de la mélisse plein mon jardinet miniature, à moi la confection de l'huile essentielle de mélisse et cette délicieuse sauce vert tendre pour le poisson...
Avec plaisir, dés que tu peux offre nous les photos de la maison lutin. Je sors maintenant tous les jours, et je ramène des herbes que j'ai appris à reconnaître dans tes notes, avec le printemps qui arrive je m'accroche pour remonter la pente. À bientôt...

Écrit par : Millenium | 07/04/2018

Marc Veyrat a la connaissance mais surtout un sens assez unique : Il froisse une fleur ou une feuille, la colle sous son nez et immédiatement, IL SAIT avec quoi il va marier le parfum qu'il reçoit.
J'ai été bluffée lorsque j'avais amené chez lui quelques spécimen de plantes maritimes (j'habitais Marseille à l'époque) dont une variété d'immortelle sauvage qui ne pousse qu'en bord de mer, donc loin de la Savoie ; il en a fait une sauce jaune fluo pour accompagner des moules... J'avoue être restée sur le cul tellement c'était parfait.

Écrit par : Maryse | 08/04/2018

Victoire! Maryse est connectée

Écrit par : Cecile75 | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

J'adore la mélisse que je n'utilise qu'en tisane. Elle se plaît au jardin et supporte très bien le climat montagnard. Je vais tenter avec l'alcool et aussi en sauce.
Merci pour toutes vos recettes.
Valérie

Écrit par : Valérie | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Tu vis en montagne Valérie ? A l'occasion, tu nous diras dans quelle région.

Avec la mélisse, tu peux faire aussi un Pesto très vert, intéressant sur du riz, des patates vapeur ou des pâtes...

Écrit par : Maryse | 08/04/2018

Oué Millenium, accroche-toi, je suis sûre que le soleil (s'il veut bien rester un peu plus qu'une journée !) te fera beaucoup de bien.
On oublie trop que le bel astre nous procure la vitamine D, molécule de la joie et pour la capturer, il faut exposer au moins 15 minutes sans protection solaire, une petite partie de notre corps : Visage, bras, jambes, peu importe mais ceci est vital.

Écrit par : Maryse | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

HEP !!

Bon dimanche la famille !
Je viens d'ajouter 2 photos en fin de note.....

Écrit par : Maryse | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ooooh les jolis ânes.

Écrit par : cecile75 | 08/04/2018

je viens de poster sauf que pas au bon endroit : Maryse je compte sur toi et ton amour des ânes ( et ânesses ) pour rectifier si c'est possible .
j'explique :j'ai posté sur pissenlit et pas sur mélisse , eh oh vous avez vu , ça ressemble à un code... ça me fait rire ce genre de choses , enfin je ris de pas grand chose dès lors qu'on est entre amis .

mon genou comment dire : on divorce et pas à l'amiable .
ce crétin se croit autorisé à me pourrir la vie alors qu'il n'a pas assuré le minimum qui lui revenait : ne pas se la jouer petit genou en mousse alors que je dérapais au beau milieu d'un couloir .

et il aurait du savoir que dans un désert médical comme on en a un ici et bien , on ne fait pas de caprice .

Parce que bon , j'ai fini par trouver il y quelques années un médecin , enfin , un guignol à caducée que je n'ai aucune envie de consulter ...
mais si je commence à en parler , vous en avez pour trois heures donc : Stop Jacquote!

et voilà où j'en suis : même si je sais que ce type est médecin comme moi je suis prix Nobel de Maths je ne peux pas en changer : les médecins, ici, ne prennent pas de nouveaux patients , je répète : les médecins ne prennent pas de nouveaux patients ...

alors , mon genou , je lui parle nuit et jour pour l'engueuler ou le calmer , ça dépend de la douleur , je lui raconte des trucs d'un monde d'avant ou quand on était un genou en difficulté on trouvait très vite un médecin qui acceptait tous les malades sans rendez vous et qui savait ce qu'était un genou et savait le soigner, le regard sur le genou et pas sur l'horloge , sauf que maintenant : NON .
heureusement j'ai des cannes anglaises perso depuis 30 ans ( souvenir d'une entorse , déjà)
mais je songe sérieusement à postuler pour devenir premier ministre rien que pour bénéficier d'un médecin personnel gratos me suivant partout y compris de Matignon à la maison de la Radio et donc à Paris intra muros ( j'ai été scandalisée de découvrir ça) : ah ça pas de problèmes pour ces gens là et c'est pourquoi les déserts médicaux , ils s'en tapent .

et si on échangeait sur nos difficultés à trouver un médecin ?
Maryse , as- tu trouvé un médecin, et surtout compétent?
Si oui , j'arriiiiiiiive .
bises

Écrit par : jacquote | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Morte de rire ! Pardon Jacquote ! Parfois tu me fais penser à Coluche qui s'acharnait sur les faits de société à en devenir cramoisi et puis d'un coup il s'excusait en disant "C'est les nerfs, c'est les nerfs, désolé"
(^_^)
Alors par chez moi, désert médical aussi mais quitte à être soigné par des chèvres comme en ville, je préfère encore l'absence totale car nous avons une Maison Médicale constituée d'infirmières et de kinés et une pharmacienne hors pair.
Une infirmière vient très vite sur appel, elle fait le "tri" des urgences, elle soulage et si nécessaire, elle appelle les pompiers qui emmènent le malade à l'hôpital situé à 20 km.
Excellent moyen de passer devant tout le monde aux urgences !!
Depuis belle lurette je suis convaincue qu'il vaut mieux consulter un vétérinaire ou un rebouteux plutôt qu'un prétendu médecin, semi-épicier, semi-Diafoirus...

Ok ok, je recopie ton commentaire, t'inquiètes ;-)

Écrit par : Maryse | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

COMMENTAIRE DE JACQUOTE (sur les ânes... entre autres !)

je viens de reprendre le fil des commentaires et je suis aussi heureuse que si j'étais sur ma terrasse , les pieds en éventail .
c'est dire à quel point les mots permettent de rêver parce qu'ici , sur la terrasse , c'est en combinaison de plongée que je peux espérer être heureuse et surtout survivre : le tuba , pas encore, mais je prospecte sur internet , au cas où ...
heureusement , je découvre que les ânes vous les aimez aussi : top .
et ces photos .. pourquoi j'ai toujours la larme qui brouille tout quand je vois des photos d'âne ?
au secours Freud !

Écrit par : Jacquote | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ah les ânes trop mignons j'adore! Tu dis les pancartes une de mes voisines à des juments elle a dû aussi mettre une pancarte une mamy du coin leur filait des tartines au choco ou au salami et mon autre voisine des feuilles de choux-fleurs! Comme me disait la maman des juments elles les prennent pour des cochons!

La mélisse je vais voir si j'en trouve bonne idée pour papa qui a toujours des problèmes de digestion merci Maryse!
bonne fin de journée les cousins bisous Grand soleil sur la Belgique aujourd'hui.

Écrit par : katleen | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Et oui tu vois, quand on ignore les conséquences, on donne n'importe quoi aux animaux, donc vaut mieux avertir !!
Katleen, tu dois trouver de la mélisse chez toi car cette plante aromatique entre dans la composition des marinades belges pour harengs et anguilles... en tous cas c'est que me dit mon livre de botanique ^^

Écrit par : Maryse | 08/04/2018

Arte a diffusé il n'y a pas très longtemps un documentaire sur les ânes, expliquant entre autre combien ils étaient intelligents, il n'y est plus en replay mais on peut le voir sur Youtube : "sur la route des ânes Arte".

Écrit par : Anita | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Anita, j'espère que ce film ne fait pas pleurer ^^

Écrit par : Maryse | 09/04/2018

Pas du tout, bien au contraire car il semblerait qu'ils soient en voie de réhabilitation, je n'ai pas eu envie de verser la moindre larme et pourtant j'ai une propension pathologique à pleurer devant le petit écran, en même temps c'est vrai qu'ils ont toujours l'air triste mais ça ne prouve rien.

Écrit par : Anita | 09/04/2018

Avec toutes ces suggestions, la Mélisse ( sauvage) de mon jardin ne va pas survivre !
Déjà la sauce a une couleur géniale. Et si la Mélisse fait dormir, toutes les connaissances vont me réclamer un pot de feuilles séchées. Elle commence juste à sortir, mais maintenant je la surveille d’un oeil qui va plutôt lui donner envie de rentrer sous terre.
Pour moi, les ânes, c’est d’abOrd un délicieux souvenir de lecture d’enfance: les mémoires d’un âne de la Comtesse de Segur, mon préféré dans la collection brochée de rouge héritée de mon père, que j’ai détruite à force de la relire.

Jacquote, si tu veux un médecin, deux solutions : soit tu vas en vacances à Nice, là ils sont tellement nombreux que tu as facilement un rendez-vous dans la semaine. C’est ce qu’on faisait quand on y allait souvent. En plus, ils font correctement leur boulot, concurrence oblige. Soit tu viens me voir, car en Lorraine, les médecins sont moins nombreux, mais ils sont très sérieux. D’ailleurs ils ne poussent pas à la consommation d’examens ou de traitement , et quand je compare mes ordonnances avec celles de mes soeurs ou mes cousines restées dans le sud, à pathologie egale, la différence est flagrante!

Écrit par : Tomyam | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Parait qu'il y a 24 heures dans une journée, parfois j'en doute... Un petit passage vite fait, tasse de café à la main, le plaisir de vous lire...
Bonne semaine les Marysonautes !

Écrit par : iloula83 | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Anita, alors ça va, je regarderai !!

Tomyam, tant mieux si tu es bien suivie et je te crois volontiers quant aux sérieux des gens de l'Est... Y a qu'à voir les meilleurs résultats au BAC et autres diplômes en France, la palme est emportée régulièrement par l'Est et le Nord...

Kikou iloula83 !!

Demain, nouvelle note mais punaise, faut passer entre les gouttes pour faire des photos... ras le fion de cette pluie !

Écrit par : Maryse | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire