Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2017

Gâteau salé à la Scamorza

   Pardon de mettre encore la cuisine italienne sur la table mais les cousins m'ont envoyé de la Scamorza artisanale, le genre de fromage qui ne paie pas de mine (il est carrément moche ;) mais pour lequel on pourrait se damner...
scarmorza.jpg
Il porte toujours le petit collier en corde ou en ruban qui a servi à le suspendre au-dessus d'un brasier de bois de hêtre afin qu'il soit lentement doré et fumé.

Pâte filée, très souple, comparable à celle de la Mozzarella de bufflonne affinée.
Le prix de la Scamorza (la vraie, pas une copie bon marché) peut faire reculer, mais pour la recette qui suit, vous en trouverez aisément au rayon à la coupe, il n'en faut que 120 grammes, ce qui rend l'achat très raisonnable.
En Italie, il fait partie des fromages à raclette car il fond très vite en communicant son parfum fabuleux aux pommes de terre chaudes...

Alors justement, nous allons utiliser son fondant exceptionnel dans un gâteau au yaourt qui devient une pure tuerie !
Torta-7-vasetti-salata1.jpg
Il a perdu un peu de son "gonflant" en tiédissant et ça n'a aucune importance ! On le sert traditionnellement avec une salade de mâche mais n'importe quelle verdure l'accompagnera.

LES INGRÉDIENTS POUR UN MOULE DE 24 CM DE DIAMÈTRE :

- 1 yaourt nature (à faire égoutter) dont on récupère le pot pour doser les autres ingrédients.
- 1 pot d'huile
- 1 pot de lait
- 1 pot de parmesan (ou Grano Padano) râpé
- 3 pots de farine 
- 1 pot de courgette râpée ( = environ 1/2 courgette)
-
1 sachet de levure chimique

- 120 g de jambon cuit (fumé c'est encore mieux !)
- 120 g de Scamorza (ou tout fromage à raclette si possible fumé, finement tranché)
- 3 œufs

Matériel : Un robot à batteurs est idéal sinon, utiliser un batteur électrique en vitesse lente et au pire... le fouet manuel !.
1.jpg
1) Verser d'abord le yaourt égoutté avec le lait (battre un peu) puis l'huile et les œufs, battre le tout.
Torta-7-vasetti-salata-5.jpg
2) Ajouter le Parmesan râpé + la farine et fouetter à nouveau. Que ce soit au fouet manuel, au batteur électrique ou au robot-batteur, on agit sans violence, tout doux, tout doux...

3) Dès que le mélange commence à être homogène, on ajoute la levure. Une volée de poivre sera bienvenue et comme les fromages et le jambon sont salés, on oublie le sel !
Puis on bat de nouveau jusqu'à ce que la préparation soit parfaitement lisse et crémeuse.
2.jpg
4) on n'y touche plus, la pâte repose un peu, le temps de s'occuper des autres ingrédients :

  - La demi courgette sera partiellement épluchée (on laisse un peu de surface verte) puis on la râpe.
  - Le jambon et la Scamorza sont détaillés en fins petits carrés (photo ci-dessous) :
3.jpg
Voilà !

5) Il ne reste plus qu'à réunir courgette, jambon et fromage dans la pâte :
4.jpg
Mais là, on oublie le fouet pour se servir de la cuillère en bois afin de bien enrober les ingrédients.
5.jpg
M
élanger signeusement.

6) Allumer le four sur thermostat 6 (180°)

7) Chemiser le moule avec des larges bandes de papier sulfurisé (j'ajoute au passage que j'ai trouvé du papier "parchemin" non chloré à la coop-bio pour 20 centimes de plus que le papier cuisson blanchi vendu en hyper)
6.jpg
8) Verser la préparation dans le moule. Cuire environ 40 minutes, tester la cuisson au spaghetti (!) et si besoin, la poursuivre un peu.
Torta-7-vasetti-salata-11.jpg
Voyez que par rapport à la toute première photo de cette note, le gâteau était sorti du four super gonflé !
Il doit refroidir tranquillement.
Aussi bon tiède que froid, on évitera de le servir chaud car le fromage serait filant à l'intérieur, c'est bien meilleur s'il se fige dans la pâte parmi les autres ingrédients.

torta-7-vasetti-salata.jpg
Rustique-chic et très gourmand, ce gâteau salé peut bien sûr être réalisé avec d'autres ingrédients mais veiller à ne pas dépasser le volume de 3 pots sinon la pâte ne lèverait pas aussi bien.

La Scamorza fumée apporte sa saveur particulière et étonnante, la courgette devient un liant fin et doux, un vrai régal...

Commentaires

Miam, même si tôt !
Il m'arrive de faire du cake salé avec une recette similaire et un reste de raclette. J'essaierai avec ce fromage :)
Pour celles qui partent ce soir, bon courage pour la route !

Écrit par : Sandra | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Oui bon courage sur les routes, bonnes vacances à celles et ceux qui partent la joie au cœur et... la hotte pleine ^^

J'ai bien peur que cette année encore, Alexis soit loin de sa famille pour Noël... dur "rituel" des militaires et de leurs enfants.

Écrit par : Maryse | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je vais prendre 1 mois sabbatique avec motif " recettes de Maryse "...pour réaliser tout cela.
Le soleil le ciel bleu youpiii dans 3h c'est les congés youpiii bonne journée

Écrit par : Cocotte | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Hello
Ça c’est une recette pour moi, car suite à des analyses sanguines pas terribles, j’ai décidé d’arrêter totalement le sucre (en 2 semaines, j’ai perdu 1 kg, ça console!). J’aimerai bien faire plus de sport, mais il manque Iloula et Pepou pour me motiver ....
Je connais bien ce fromage qui ressemble à un mamelon, car les italiens de Lorraine étant fort nostalgique de leur mère patrie, les boutiques de produits italiens sont particulièrement nombreuses. Mais je n’avais pas testé le version fumée.
Cet été, ayant eu énormément de courgettes, j’en ai mis une partie en lactofermentation, elle vont servir à cette recette.

Écrit par : Tomyam | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Oh miam. Celui là je vais me le faire !
Mes orangettes sont très bonnes, j'ai testé maintenant mais bon sang j'ai des oranges confites à n'en plus finir...j'ai eux les yeux plus gros que le ventre (ou le ventre de mes amis). Bon je fait un dernier trempage dans le chocolat ce soir et basta, demain je prépare les salades pour le repas de Noël.

Bonne journée

Écrit par : cecile75 | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

bonjour,

jamais vu ce fromage.. jamais gouté non plus , forcément
mais pas d'accord avec toi Maryse : je ne le trouve pas moche , bien au contraire , avec sa corde au cou , et sa tête toute bonhomme et ronde promise sans aspérités ni moisissures au désir des gourmands je lui trouve un petit air de fromage de dessin animé , un genre de fromage tellement indispensable que des malins en ont fait un fromage "doudou" ..
on a envie ( enfin , moi) de lui dessiner de jolis yeux , un beau sourire avant de déguster sa bonne bedaine .

inutile de dire que je vais essayer de le trouver celui là pour le présenter à mon petit fils pour les fêtes .. et on le maquillera ensemble : fous rires garantis !
bises

Écrit par : jacquote | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Maryse pourquoi faut-il égoutter le yaourt si on ajoute 1 verre de lait ? ma question est peut être bête...

Écrit par : pouf.pasmaligne | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous
Jamais goûté ce fromage, à essayer plus tard, je viens d acheter des oranges bio pour le gâteau à l orange, alors on verra après, pas tout à la fois....
Mais il fait bien envie avec son fromage rigolo.
Bonne route pour celles qui vont prendre le volant ou le train et bonne fêtes de Noël

Écrit par : Martine | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Coucou Martine !

Mdr pouf.pasmaligne ! Dans certaines recettes, le lactosérum (c'est de lui qu'il s'agit) est utile mais lorsqu'il est en présence de levure chimique, son acidité peut nuire à la levée de la pâte.
Et une question n'est JAMAIS bête Mamzelle !!

Jacquote, tu as gardé une âme d'enfant dis donc, très jolie comparaison !

Cécile, s'il te reste beaucoup d'écorces confites, tu les tailles en petits dés qui iront dans une boîte ; quel que soit le gâteau que tu feras par la suite, même le très modeste gâteau au yaourt, tu en éparpilles dans la pâte et tu ne le regretteras pas.

Aïe Tomyam.... j'espère que ce n'est pas trop grave. En plus, je vais bientôt retourner le couteau dans la plaie puisque la prochaine note sera ta recette de "pâte à tartiner"...
Veille à bien regarder les listes d'ingrédients : les sucres cachés sont légion, y compris dans la moutarde, la mayo, le pain, etc... bref, le "sans sucre" est un défi.

Bonnes vacances Cocotte, profite bien !

Écrit par : Maryse | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Merçi et j'ai commencé par 1 balade au bord de mer avec 15 degrés et en mode chasse au trésor trop bien

Écrit par : Cocotte | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

et t'as récolté quoi Cocotte ?

Écrit par : Maryse | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

www.geocaching.com

La « cache » correspond à une boite qui peut être de formes diverses. Elle contient un carnet sur lequel le joueur inscrit son passage et selon sa taille des objets (sans réelle valeur) destinés a un échange. Il fait ensuite de même sur le site internet

La diversité des lieux où peuvent être mises les « caches » fait que chacun y trouve un intérêt. Qu’il soit physique par la randonnée, ludique par les énigmes éventuelles à trouver pour l’atteindre ou culturel pour les découvertes qu’elles proposent.

Écrit par : Cocotte | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Mais non, Maryse, t’inquiète. Ma glycémie a légèrement dépassé 1, donc je n’attends pas l’année prochaine pour agir.

Waouh, Cocotte, les chasses au trésor c’est rigolo. Il y a pas mal de gens qui en font par ici.

Écrit par : Tomyam | 22/12/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour tout le monde !

Ahhhhh.... j'avais rien pigé Cocotte, je t'imaginais en solitaire avec ton détecteur de métaux en pogne en train de chercher pièces et bijoux ! C'était donc plus raffiné, plus ludique et... moins lourd ^^

Tant mieux Tomyam et oui, faut pas laisser trainer et n'oublie pas les 3 amis qui aident à bousculer le pancréas chasseur de sucres : L'ail, l'oignon et l'ortie dioïque !

Écrit par : Maryse | 23/12/2017

Répondre à ce commentaire

Tiens j’ai une question pour les pâtissières presque professionnelles: je vois passer des recettes où il faut mélanger rapidement et ne pas travailler trop longtemps la pâte, comme le scone anglais, et d’autres où la finesse du gâteau tient en partie au temps de malaxage, comme la brioche et autres pâtes à la levure de boulanger. Comment s’y retrouver ?

Écrit par : Tomyam | 23/12/2017

Répondre à ce commentaire

En voilà une question qu'elle est bonne !!

Je crois que les pâtes à levée moyenne (comme le gâteau au yaourt, le pain) ou presque sans levée (pâte sablée, pâte à pizza) deviennent affreusement élastiques (et très dures une fois cuites) si on les travaille trop, contrairement aux pâtes feuilletées ou les pâtes dites "à brioche" qui doivent non seulement lever mais surtout rester gonflées.

Écrit par : Maryse | 23/12/2017

Répondre à ce commentaire

coucou,bon je vais vous faire rigolé car je m aperçois en regardant la recette, et surtout la photo que c est le fromage enfin un morceau que j ai acheter a l aeroport de retour de sicile ,car je n avais rien trouvez a ramener pour mes enfants ,du coup j ai acheter 2 sortes de fromage dont celui qui est en photo, ben si j avais su je l aurais utilisé comme sur la recette car nous avons mangé comme des français mdr comme ça en morceau c est pour ça que c etait pas top merci maryse du coup je garde la recette en cas ou j y retourne hihi
bon Noel a tout le monde
caro59

Écrit par : caro59 | 23/12/2017

Répondre à ce commentaire

Sacrée Caro !! Tu n'étais pas obligée de savoir ça, c'est pas grave, très bonnes fêtes à toi Caro59 !

Écrit par : Maryse | 23/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire