Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2017

Les dernières bricoles...

   Un petit flash-back de 2 ans en arrière + quelques prolongements sur l'usage d'une orange mais aussi une découverte à l'attention des enfants...

coup.jpg
Nul doute que Pepou s'en souviendra, j'ai même gardé en souvenir l'étoile qu'elle m'avait envoyée !
1-4-595x335.jpg
Tout simple : Lorsqu'on s'apprête à manger une orange, on en coupe les 2 calottes du haut et du bas puis on incise la peau verticalement pour en tirer des grands morceaux que l'on détache en passant le doigt entre écorce et pulpe.
0f78076927458ca745604c1bdb45f499.jpg
Un emporte-pièce fera les découpes qui seront très nettes si on tape sur le métal avec un maillet !

Les formes sont percées avec un bâtonnet.
Si on laisse sécher à l'air libre, on voit bien (photo en bas à droite) que l'écorce se racornit. C'est beau aussi mais si l'on souhaite des formes bien planes, il suffit de les poser sur une feuille de carton, les recouvrir d'un autre carton puis y placer des poids (livres par exemple).
En 4 jours, les découpes seront plates.
pin-by-paulas-garden-on-winter-weddings-pinterest.jpg
Qu'elles servent d'étiquettes cadeaux ou de guirlandes, la simplicité de ce "travail" nous charme par son côté naturel et poétique.
buccia-arancia-creativa-800x490.jpg
Ici, elles ne sont pas séchées à l'avance, elle sècheront sur l'arbre de Noël ! C'est comme on veut ;)

Ensuite, pour les adeptes du crochet, ma cousine Lina suggère ceci :
bucce-arancia-lavorate.jpg
Astuce : Afin de ne pas tacher le fil de coton avec l'huile essentielle qui giclerait des écorces, Lina enferme ses découpes entre deux épaisseurs de papier absorbant (sous un poids) pendant seulement 48 heures ; cela suffit à dompter les ardeurs de la peau d'orange tout en lui gardant assez de souplesse pour être traversée par le crochet.

Mais.... puisque nous avons l'emporte-pièce en pogne, pourquoi ne pas traduire nos écorces en friandises qui décoreront glaces et gâteaux ?
DSCN4411.jpg
On fait comment ?

-- D'abord, qui dit écorces comestibles dit oranges bio et malgré l'absence de pesticides, il sera indispensable de bien les laver-brosser-sécher, puis comme sur la seconde photo de cette note, on récupère des larges tranches d'écorces.

-- Avant d'utiliser l'emporte-pièce, on retourne les écorces à plat pour enlever la peau blanche et amère qui les tapisse, avec l'aide d'un couteau bien acéré.

-- Ensuite, on découpe les formes qui seront désamérisées par un trempage plus facile à maîtriser dans la journée :
Idéalement elles seront réalisées le matin, puis aussitôt immergées dans une bassine dont il faudra changer l'eau aussi souvent que possible (comme on le fait pour dessaler la morue ;)

C'est plus efficace en journée qu'un bain nocturne car personne ne changerait l'eau et les écorces baigneraient dans leur amertume. Compter au moins 6 heures de trempette.

-- Le soir ou le lendemain matin : Dans une casserole spacieuse (ou une sauteuse) on verse 1,5 verre de sucre et 1 verre d'eau (proportions pour une douzaine d'étoiles). On chauffe mais on ne remue JAMAIS du sucre dans l'eau, il cristalliserait. Faut laisser faire, attendre que le sucre soit dissout.
Dès l'apparition de bulles, on baisse le feu afin d'éviter de faire un caramel : on veut juste un sirop très épais.

-- Les formes sont plongées dans le sirop, on maintient un petit frémissement jusqu'à ce qu'elles deviennent translucides. Couper le feu, laisser ainsi sans y toucher pendant 30' puis les sortir à l'écumoire, retirer le maximum de sirop à l'aide de papier absorbant et enfin, rouler les découpes dans le sucre en poudre.
Scorzettedi arancia candite (23).JPG
On va rien gâcher ! Lorsque vous avez effectué les découpes, il y a eu des chutes. Taillez-les en tout petits dés pour les confire à leur tour. Même processus, puis rangement dans une boîte pour des futurs cakes, madeleines ou salades de fruits...

9357-pomaranczowe-roze.jpg
Ici, nous voyons comment (de façon ultra facile) on transforme des rubans d'écorces en fleurs décoratives et parfumées. En séchant, elles sont encore plus belles...

kreativnye-novogodnie-ukrasheniya-kotorye-mozhno-sdelat-svoimi-rukami-1.jpg
Changement de registre : On passe de l'orange aux boîtes de thon !!

Une fois parfaitement propres, on perce un petit trou sur le côté (vers l'arrière) avec une vrille, il servira plus tard à glisser l'attache verticale.
On réunit nos chutes de tissus ou de papier dans une harmonie de couleurs puis on prépare un gabarit qui servira de "patron" pour découper les bandes enveloppantes (ne pas oublier 1 cm de plus pur le chevauchement final).
Collage, enfilage de liens et suspension contre un mur. On notera que les bougies sont sécurisées dans leurs cages dorées et c'est très bien !

bicarbo.jpg
Enfin, une trouvaille pour ne pas intoxiquer les enfants (et les grands !) qui aiment la pâte auto-durcissante Fimo.

On mélange du Bicarbonate et de la Maïzena ! Sans que les sujets réalisés ne soient comestibles, en tous cas, ils ne sont pas chimiques, ce qui est rassurant. Pour voir, noter et piocher des idées, merci de cliquer sur ce lien.

   A suivre : Un étrange gâteau, encore à base d'orange, un pur délice aussi léger qu'une plume, à voir et à manger.... 

Commentaires

Comme toutes ces idées me plaisent beaucoup je pense faire ma demande retraite anticipée afin de me consacrer à toutes ces belles réalisations. Et j'irai aussi danser encore plus !!!
Lundi pluvieux bonne journée à tous

Écrit par : Cocotte | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous
Merci Maryse de ce partage, pleins de belles choses, j ai de belles oranges bio qui vont se transformer en étoile confite, miam, voilà de quoi s occuper.
Bon lundi

Écrit par : Martine | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

Encore des oranges à transformer. C'est joli. Avec out ca j'ai pas avancé dans mes orangettes. Mon papa va mieux, mais ca m'a fait un choc de le trouver en train de pleurer tout seul dans son lit lors de ma première visite.

Écrit par : cecile75 | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

Coucou les miss !

Lol Cocotte, tu verras, à la retraite, tu auras un emploi du temps de ministre, c'est un fait acquis, ce sera encore pire !!

Je me demandais si tu étais allée à la Fête des Lumières, Martine, le temps était décourageant...

Ca va aller Cécile, il le faut !

Ici c'est la pluie mais la mer a choisi de rugir très fort, de sortir de son trou pour envahir les terres et les routes.
Donc, demain si elle est calmée ce sera pêche à pieds d'office, devrais-je y aller à plat ventre !

Écrit par : Maryse | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

J'adore !!! J'ai hâte de finir ma formation pour enfin me remettre aux travaux manuels.

@Cecile75: courage !

Ça souffle encore... Soyez prudentes !

Écrit par : Sandra | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

Merci les filles.
Ici, il neige c'est joli c'est tout blanc. Mais bon fait pas chaud.

Écrit par : cecile75 | 11/12/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour, bonjour !

On va dire que dans notre époque où tout DOIT se faire à la vitesse de la lumière, les petits cadeaux ou les décorations achetés à la va-vite n'auront jamais la même "respiration" que les bricoles faites avec nos mains.
Elles sont empreintes d'affection, d'amour, c'est un peu de soi que l'on offre ou que l'on expose, ce qui donne une ambiance plus chaleureuse, moins impersonnelle et plus authentique.

J'ai aussi un peu peur que certains ne confondent travail manuel et pauvreté, comme si "faire" était devenu un signe de faiblesse alors qu'acheter est signe de supériorité...
Un Noël tout droit sorti de chez Gifi et de chez Picard c'est sûrement très beau mais perso, ça ne me toucherait pas le moins du monde.

Écrit par : Maryse | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

Absolument pas Maryse ce sont des signes d'affection ou d'amour tout cela. Pas très manuelle perso mais j'apprécie beaucoup quand on offre des cadeaux maison
Bon mardi

Écrit par : Cocotte | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

Maryse je ne suis pas allée à la fête des lumières, temps épouvantable, pluie, vent fort,mais il y a eu des courageux....
Et puis maintenant c est trop commercial, j ai la nostalgie des 8décembre de mon enfance.

Écrit par : Martine | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

Ah tu m’étonnes Martine. Je ne savais pas que la fête des lumières était une célébration traditionnelle à Lyon. C’était comment dans ton enfance ?

Écrit par : Tomyam | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

Tomyam à la.base c est une fête religieuse qui date de(et bien je sais plus)c est un remerciement à Marie pour avoir sauvé lyon de la peste.
La date du 8décembre correspond à la.fete de l immaculé conception, et chaque année les lyonnais illuminent. Leur fenêtre en mettant des lumignons, dans mon enfance chaque fenêtre était illuminé, il y avait une montée aux flambeaux à la.basilique de fourviere suivi d une messe,les commerçants faisaient de belles vitrines,souvenir de l épicier vers chez nous il exposait une mini ferme avec lapins, poules, etc et on restait devant à admirer ces animaux, nous enfants de la ville....
C était la fête dans chaque famille.
Maintenant c est bling bling et compagnie, la vraie fête à disparu... Dommage.
Je t envoies une photo de mon balcon illuminé, je suis la seule dans l immeuble à illuminé mon balcon, comme c est triste alors que St priest fait pleins d animations ce jour là....
Ma nièce à la roque d antheron mets des lumignons à ses fenêtres, une lyonnaise exportée !!!

Écrit par : Martine | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour bonjour,

Tu es conservatrice Maryse, tu as gardé l'étoile!
J'ai fait quelques bricoles cette année, pas encore fini... en plus j pense que je couve une angine grrrr.
Encore de belles idées dans ce superbe reportage photos.
Je dois acheter des clous de girofle pour préparer mes oranges.
Bisous les filles
Bisous Cocotte!

Écrit par : Pepou | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

bonjour,

les petites étoiles en écorce d'orange sont très tentantes : même pour un usage culinaire basique ça doit être bien plus sympa de découvrir, par exemple , dans une soupe de fruits rouges une étoile plutôt qu'un ruban d'orange... merci pour l'astuce .

mais ce qui me met des fourmis dans les doigts c'est la boite de thon décorée et sa bougie !
que c'est beau et malin.
quand on connait le prix de tous les petits trucs déco de Noêl même pas originaux qu'on retrouve partout c'est juste génial ..
et dans le genre "c'est moi qui l'ai fait" pour répondre aux questions , ça me semble imbattable ..

la tempête est passée en Vendée et a fichu par terre notre grand pin parasol de plus de 30 ans heureusement sans dégâts pour la maison .
mais que c'est triste de voir ce géant affalé sans défense sur la pelouse : je n'imaginais pas que ça pouvait à ce point être pathétique ..

bises

Écrit par : jacquote | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

Ahhh... je compatis à ta peine Jacquote, un arbre à terre c'est un gisant, une innocente victime, je déteste ça autant que toi.

Martine, effectivement, cette fête devait avoir une âme qd tu étais petite. Aujourd'hui les projections sur les murs sont spectaculaires, très belles mais... artificielles.
En Avignon, il y avait le Concours des Vitrines le 8 décembre. Toi tu te souviens de la "petite ferme" de l'épicier, moi c'est la vitrine du pâtissier qui me scotchait le nez à la vitre : Il exposait un Palais des Papes immense, tout en nougatine ou bien le Pont d'Avignon avec des danseuses en sucre filé.... Même le "tabaquin" exposait son Palais des Papes en allumettes... des travaux dingues, fallait sacrément aimer sa clientèle pour bosser autant.

Est-ce qu'un jour on retrouvera toute cette humanité, cette émotion ? Pas de notre vivant en tous cas ^^ mais on garde l'espoir !
Et Martine, continue à placer des lumignons sur ton balcon !!!

Bisous Cocotte, Pepou, Tomyam !

Écrit par : Maryse | 12/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire