Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2017

Une soupe au thon ? Mais si c'est possible !

   C'est pas nouveau : Nous avons des cousines discrètes et parmi elles, il y a Anita qui nous lit depuis... pfiouuuu.... perpète !

C'est avec circonspection qu'Anita a testé une recette "de peu", une recette du placard, allez on ose le dire : Une recette de mistoufle. Je l'ai suivie (avec une petite modification) et j'ai drôlement bien fait, donc on partage.

Pour réaliser notre soupe thon-tomates-curry, il faudra :

396047.jpg  0N_39703.jpg
- 1 boîte de thon au naturel de 200g (si vous avez plus petit, ça marche aussi)
- 1 boîte de tomates (concassées ou entières qu'il faudra alors recouper) de 400g
- 1 grosse càs de beurre
- 1 oignon et une gousse d'ail à hacher menu
- 2 càs de farine
- 2 càc de curry doux
-
4 càs de riz à cuire (mais j'ai utilisé un reste déjà cuit)
- 1 courgette taillée en petits dés ou râpée
- De la crème fraîche (optionnelle mais bienvenue !)

rg-crmy-tom-rice-soup.jpg
Et zallez voir, on ne jette rien !!

-- Faire chauffer un bon 1/2 litre d'eau.
-- Ouvrir la boîte de thon au-dessus d'un récipient gradué afin d'en recueillir le jus égoutté puis y verser l'eau bouillante pour mesurer environ 60 cl de jus (un gros demi-litre).
-- Dans une marmite, faire fondre le beurre pour y cuire 5' l'ail et l'oignon.

Là, on va réaliser un genre de béchamel "à la once again bistoufly" (de l'anglo-marseillais = à la va vite hors normes ;) :

-- Saupoudrer ail-oignon-beurre avec la farine et le curry, remuer au fouet puis détendre avec la moitié du jus de thon versée peu à peu (toujours en fouettant pour éviter les grumeaux), bien racler le fond.
-- Verser le reste de jus et porter à ébullition en remuant toujours.
-- Ajouter les tomates morcelées avec leur jus et lorsque l'ébullition reprend, mettre le riz, baisser le feu, cuire le riz 10' (mais si comme moi vous utilisez du riz déjà cuit, zappez ces 10' de cuisson).
-- Pour finir, on ajoute la courgette détaillée en dés + le thon émietté à la fourchette.
-- Saler peu (le thon l'est déjà), poivrer généreusement, ajouter la crème, laisser frémir une quinzaine de minutes sans ébullition.
Si la soupe est trop compacte, l'allonger avec un peu d'eau, goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Laisser la marmite couverte feu coupé (perso, je l'ai faite le matin, laissée tranquille et réchauffée le soir)

Voilà, merci Anita, à refaire sans hésitation, excellente soupe très parfumée et nourrissante, à servir avec des tranchettes de pain grillé... on en fait ainsi tout un plat quasi complet !

01:37 Publié dans Soupe | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Hello la planète ?
Hey Marysette, y sont tous partis à la plage les autres ?
on est seule ? bon alors si on papotait un peu...
j'aime beaucoup ta recette. mais je vais diviser par deux car ma fille n'aime pas les soupes avec les morceaux, sauf la soupe au pistou (va comprendre Charles...). je me la garde pour le WE prochain.
voilà, José et moi c'est fini... Je n'ai pas d'affinité avec son nouveau copain et comme je grignote trois kilos de légumes et fruits par semaine, je risque de me retrouver, avec ses légumes hybride façon toyota, avec des dents qui rayent le parquet et du poil au "luc" en guise de toupet !
Bon ben on se rappelle hein ?!!!

Écrit par : Boulet du 83 | 10/10/2017

Répondre à ce commentaire

mdrrrr

Écrit par : Maryse | 10/10/2017

Répondre à ce commentaire

Hello,je suis présente! idée de recette pratique et sympa mais j'avoue la boite de thon je peux plus.
Chaque repas du midi non organisait la veille ou lorsque les gamelles sont vides, c'est d'office la boite de thon. Je m'en suis écoeurée au point de l'avaler sans macher !
Je vais attendre d'être sevree!
Bon fin d'amp

Écrit par : Cocotte | 10/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour
On profite du soleil, dans lyon c était un peu compliqué de se balader vu la manifestation, journée sympa malgré tout.
Voilà une soupe fond.de placard, il faudra que je l essaie très bonne idée.
Bonne soirée

Écrit par : Martine | 10/10/2017

Répondre à ce commentaire

Suis là aussi ! Pas beaucoup de temps pour poster un commentaire, mais je vous lis avec assiduité ;)
Bises à tout le monde !

Écrit par : zaz | 10/10/2017

Répondre à ce commentaire

Quelle bonne idée pour ce soir, je ne savais pas quoi faire, merci !
Bises

Écrit par : Sandra | 10/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bisous zaz !!!

Je te comprends Cocotte, trop de thon tue le thon ^^

Oui c'est une bonne idée, j'apprécie ce genre de recette, merci encore Anita la timide !!!!

Écrit par : Maryse | 10/10/2017

Répondre à ce commentaire

Ben alors ça Cocotte ! Il y a pourtant une alternative à la boite de thon: la boîte de sardine !

J’ai des tonnes de ce deux types de boîtes achetées lors de promotions et pas utilisées encore. Donc cette recette me convient très bien. Je rajouterai bien une poignée de lentilles qui va bien avec le riz.

Le bonheur tient à peu de choses : j’ai appris sur internet comment raccourcir la taille d’un pantalon et je m’y suis mise. Ce n’est pas si compliqué. Les coutures ne sont pas toutes réussies, mais c’est la fin du cauchemar des pantalons que l’on doit remonter toutes les 5 minutes.

Écrit par : Tomyam | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour la famille !

La couture c'est ma hantise, Tomyam mais faut se motiver, se lancer et ça va bien....

J'ignore si c'est idem dans vos villes, mais à Montpellier il y a pléthore de mini boutiques "retouches et coutures", ça marche du feu de dieu ! La couture se perd, je ne sais pas si ça s'apprend encore en travaux manuels, ça a dû disparaître en 68 avec la mixité scolaire, nan ?

Écrit par : Maryse | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

Mes exploits se limitent à la retouche de vêtements et réalisation de costumes quand mes filles faisaient des spectacles. Le plus difficile est d’entretenir suffisamment bien sa machine pour qu’elle fonctionne à la demande. Meme le point droit, le seul que je pratique, est galère si la machine n’a pas été graissée ou est pleine de poussière.

Mes soeurs plus âgées ont fait couture à l’école, mais pas moi qui suis arrivée après 68. Cependant dans les centres sociaux et autres Mjc, il n’est pas rare de trouver des cours. J’ai essayé une fois, mais j’aI vite lâché. Je n’étais pas motivée pour apprendre à faire un pantalon ou une veste.

Écrit par : Tomyam | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire