Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2017

Gratin des quenelles au boudin et aux pommes

  La recette d'aujourd'hui est aussi un tit coup de gueule !

Regardez la photo, vous allez vite comprendre :
gratin-de-quenelles-au-boudin-noir-et-aux-pommes.jpg
Photo empruntée au magazine "Gourmand" (merci) car la mienne évoquait plus un bombardement qu'un gratin bien rangé et propre sur lui.

Voilà bien ce qui m'agace dans les recettes de chefs : Ils gardent leurs petits secrets !

Si -comme moi- vous aviez suivi le bref processus à la lettre, ce serait une horreur que vous porteriez à table...
Pourquoi ? Parce que je défie quiconque de tailler des rondelles de quenelles aussi parfaites et aussi fines !
Une quenelle, c'est MOU. Même avec un excellent couteau, elle s'aplatit, s'écrabouille et on se retrouve avec de la purée de quenelle !!

Donc y a bien un truc et ce truc est le suivant :
2 heures avant de réaliser ce gratin, placez vos quenelles au congélateur !
Là, c'est plus pareil : Avec un couteau à micro-dents, les quenelles se tranchent comme par miracle et à la perfection !
front_fr.5.full.jpg
A bon entendeur... Salut ! On y va pour cet excellent gratin, très nourrissant qui représente un plat complet parfait en cette saison :

INGRÉDIENTS pour 4 personnes :

2 boudins noirs
4 quenelles
2 pommes fruits

- Éplucher et couper les pommes en tranches pas trop épaisses.
- Couper le boudin et les quenelles (raffermies par le passage au congélo) en tranches. Pour le boudin, inutile de le mettre au congèl, on ne le voit pas et de toutes façons, il finira en purée).
- Tapissez le fond d'un plat à gratin beurré avec les tranches de pommes.
- Allumer le four à 200°.
- Recouvrir les pommes avec les tranches de boudin.
- Surfacer le tout avec les rondelles de quenelles (elles doivent être fines sinon 4 ne suffisent pas).
- Disposer quelques noisettes de beurre, donner un bon tour de moulin à poivre.
- Enfourner 30 minutes.

Dans la recette originale, pas un mot sur l'assaisonnement !
Perso, je n'ai pas salé puisque quenelles et boudins le sont déjà, mais le poivre m'est apparu indispensable car les quenelles de supermarché sont fades.

Ralala... Elle a bien raison Anne Roumanoff : On ne nous dit pas tout !!!

Commentaires

Bonjour à tous
Maryse les chefs ont des secrets bien gardé....
Ce plat est bien jolie,l association boudin pommes, quenelles me plaît bien , bon en bonne lyonnaise j ai toujours des quenelles au congélateur.
Je fais un plaque peu similaire avec une escapade de dinde taillé en cube , des champignons émincés et des quenelles coupé en rondelles, je.fait revenir viande,champignons et quenelles j arrosé de crème fraîche ou soja et je laisse mijoter quelques mn,copieux, bon et j assaisonne selon mon goût et si j ai du vin blanc avant de mettre la crème je deglace avec un peu de vin blanc
Bon week-end

Écrit par : Martine | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

Plat.....greeeee ces téléphones....

Écrit par : Martine | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

Escalope de dinde ou poulet

Écrit par : Martine | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

MDR Martine !! J'adore tes "escapades de dinde", lol ! Les coquinettes, hein, qui se sauvent pour se balader hors de la poêle ^^
Sérieux Martine, on en a déjà parlé mais toi, étant lyonnaise, tu dois connaître des quenelles de bonne qualité (ou celles que tu fais) et peut-être que les non-industrielles sont plus fermes ?
Mon plat initial était une explosion !!

Écrit par : Maryse | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

Maryse,il y a un temps lointain très lointain je faisais mes quenelles, maintenant je les achète soit chez mon boucher comme cela.je prends la quantité que je.veux, pas de gaspillage ou si c est en grande surface je.congele.
Mais je connais sur lyon(aux halles bocuse) une charcuterie ou on te vend des quenelles de rêve, voilà une charcuterie ou le patron est largement à l âge de la retraite mais il trouve pas.de repreneur... Idem pour une pâtisserie..... Cherchez l erreur....

Écrit par : Martine | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

Incroyable Martine ! C'est fini le temps de l'apprentissage qui se terminait par un beau vrai métier. Ça me révolte ça. Y a plus de pro ou rares, même si ces magasins doivent coûter une fortune, y a du répondant mais faut assurer quoi !
Aujourd'hui faut plus se salir les mains, ça c'est clair.

Écrit par : Maryse | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

Tout me plait dans cette recette : Les ingrédients, le prix de revient, et la régalade d'un bon plat consistant par ce temps ! A faire très vite ! Bises a tous. Iloula83 en vacances a la neige

Écrit par : iloula83 | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

J'adore le boudin, à condition qu'il soit artisanal. Il m'est arrivé d'en prendre en grande surface, d'une marque garantie de qualité, malgré tout, cela n'avait rien à voir. De toutes façons, nous consommons peu de viande. Que ce soit les boudins, les saucisses, les steaks, la plupart du temps, une portion est partagée en deux, au moins.
Ton gratin et les précisions qui l'accompagnent sont intéressantes. Justement il me reste de pommes du canada qui vont très bien pour la cuisson avec le porc, mais je mettrai juste un boudin, cela devrait suffire.
Pour les quenelles, j'ai testé récemment un gratin très sympa: entourer des quenelles d'un peu de jambon cru et poser dans un plat. Ouvrir une boite de sauce tomate, ne pas hésiter à la liquéfier avec de l'eau ou du bouillon et bien couvrir les quenelles. Ajouter du fromage et faire gratiner.
Pas mal aussi la version Martine. Par rapport au charcutier qui ne trouve pas de repreneur dans un endroit aussi prestigieux, peut être le problème est il que le prix de vente du fond de commerce est trop élevé ou trop risqué pour un jeune, s'il n'a pas de banque derrière lui. Les commerçants ont de toutes petites retraites, ce qui peut améliorer leur situation, c'est de pouvoir vendre la boutique, le matériel, et la clientèle.

Écrit par : Tomyam | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

pas mal ton enroulage au jambon Tomyam, à tester. Rapide, impec.

Écrit par : Maryse | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

J aime bien la.recette de Tomyam miam.

Tu as raison le prix aux halles doit être richissime....
Mais la pâtisserie dont je parle est dans un petit village, un pâtissier qui fait tout de lui même, il veut revendre que si il trouve quelqu'un qui travaille comme lui,et bien l espèce est en voie de disparition.... Alors malgré l âge et la maladie il reste...aux bonheur de ses clients.

Écrit par : Martine | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

Je passe mon tour.... je ne suis pas fan de quenelles.... mais je vous lis et vous embrasse!

Écrit par : Pepou | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

Donc les quenelles c'est une préparation avec de la viande ! ? Moi je pensais que c'était juste une forme ...

Écrit par : cecile75 | 29/01/2017

Répondre à ce commentaire

Coucou du lundi !

Non et oui, lol, Cécile, la quenelle est une spécialité gastronomique de la ville de Lyon, un genre de "rouleau" à base d’œuf et de farine, qui peut être nature ou aromatisé au poisson et à la viande.
Mais tu as raison, le monde culinaire a emprunté ce terme pour désigner un "boudin" de préparation salée ou sucrée, formé entre deux cuillères à soupe.

Écrit par : Maryse | 30/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire