Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2017

Liqueur d'estragon

   Au début du vingtième siècle, lorsque les femmes se réunissaient pour bavarder autour d'un "gâteau de ménage", il était rituel de servir un petit alcool maison : Vin d'orange, de noix, anisette, liqueur de café ou d'estragon....
Ces breuvages récréatifs portaient alors le nom (un peu faux-cul) de doux péchés d’aïeules.

J'ai découvert la liqueur d'estragon en allant rendre visite à une cousine qui a atteint un âge canonique ^^
estr liq.jpg
J'avoue avoir eu quelques réticences car l'estragon et moi, sommes fâchés depuis très longtemps !

En effet, jeune mariée, j'avais préparé avec fougue un poulet à l'estragon. Hélas, j'avais eu la main très lourde sur la belle aromatique... Si j'avais fait cuire ce pauvre poulet dans une marmite de Pastis, ça n'aurait pas été pire ^^

L'estragon est fortement anisé, il faut l'employer avec parcimonie en cuisson.
Mais utilisé cru... ça change tout ! Il va très bien en macération dans le vinaigre de cidre ou haché au couteau dans une sauce.
estr.jpg
La plante est très élancée, élégante et plus on la taille (comme ci-dessus), plus elle s'étoffe.

Si on mâchouille une feuille d'estragon frais, on ressent un mélange subtil de menthe et d'anis.
La chaleur de la cuisson fait disparaître le côté mentholé pour accroître le parfum anisé qui a tôt fait de dominer toutes les autres saveurs... et ceci m'agace au plus haut point !

J'avais donc carrément tourné le dos au bel estragon (jugé cas de divorce ;-) jusqu'à ce que je le déguste en liqueur chez la cousine Marthe qui m'a donné sa petite recette sans se faire prier !!

En cette saison, on trouve de l'estragon poussé sous serre, vendu en barquette dans les supermarchés, au rayon des salades :
estr achat.jpg   estr musc.jpg

INGRÉDIENTS POUR 1/2 LITRE DE LIQUEUR :

-- 20 grammes d'estragon FRAIS
-- 50 cl de Vodka (ou Gin ou Rhum blanc ou tout alcool blanc et neutre titrant entre 37 et 45°)
-- Un éclat de noix muscade (photo de droite)
-- 1/2 gousse de vanille
-- 4 grains de poivre très aromatique
-- 100 g de sucre + un petit verre d'eau = le sirop
estr macér.jpg
Dans un bocal contenant l'alcool, ciseler grossièrement le bouquet d'estragon...
estr van.jpg
... ajouter la vanille morcelée + le poivre (perso, ce sera du poivre de la Jamaïque pour apporter du fun à ma liqueur)

>> Fermer le bocal, laisser macérer 30 jours en secouant la préparation de temps en temps.

>> Passé ce laps de temps, on fera tiédir un petit verre d'eau pour y faire fondre le sucre : ce sirop (refroidi) sera ajouté dans le bocal. Bien mélanger le tout.

>>> On laissera macérer encore 30 jours. Pour finir, la liqueur sera filtrée et mise en flacon.
estrag.jpg
Je sais qu'on en sort à peine... mais cette liqueur ayant l'énorme avantage de se bonifier avec le temps, n'ayez pas peur de doubler toutes les quantités afin de la diviser en petits flacons-cadeaux... pour Noël prochain, sa saveur est aussi surprenante qu'originale et rafraîchissante !

estr troisj.jpg
Voilà le bocal au bout de 3 jours d'infusion : Le liquide commence à virer vers la couleur ambrée que l'on a vue sur la toute première image. Quant au parfum, je suis très optimiste, il est déjà capturé par l'alcool et ne ressemble à aucun autre.

Commentaires

Hello hello, moi je suis fan des nouvelles expériences !
J'ai fait cet été la liqueur de nèfles.
j'ai toujours en macération depuis presque trois mois les coings pour le délice de coings.
Dans quelques jours j'attaque le vin d'oranges.
mais ce WE, je vais donc chercher chez mes parents dans leur jardin, la sauge pour tester ce nouveau breuvage. Sera t il divin ? rendez vous dans qq mois pour le verdict ! merci Maryse

Écrit par : iloula83 | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

la sauge, Iloula chérie, c'est un autre combat ! Imbuvable en liqueur (trop d'amertume), elle donne un résultat passable macérée dans un vin rouge. Mais je lui trouve toujours un arrière goût de... médicament, ce qui n'engage que moi !

Écrit par : Maryse | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

mdr ! j'ai écrit sauge mais je pensais estragon ! mes parents ont de l'estragon dans leur jardin. Que j'aime très moyennement d'ailleurs, comme toi....

Écrit par : iloula83 | 03/01/2017

Bonjour les filles,

Moi aussi j'ai fait le vin de coings, qui n'est pas encore prêt... 3 ou 4 mois de macération, je ne me souviens plus.

Je serai curieuse de gouter cette liqueur d'estragon mais je n'ai pas du tout la patate.

Bisous les filles

Écrit par : Pepou | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous
Excellent, j adore le goût de l estragon, Voilà je vais en faire rien de compliqué, décidément en 2017 je me lance dans beaucoup de choses....
Bon mardi gris du brouillard, du froid Maryse envoie nous du soleil stp..

Écrit par : Martine | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

Ah du soleil Martine ? Y en a mais temps frais quand même ^^

Pepou, remets-toi vite, on te sent flagada...

Écrit par : Maryse | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

Oh oui Maryse...
3eme sinusite en 6 mois. Antibios et cortisone. Je dois aller faire un bilan ORL.
Et voir un gourou dans le coin. Un bon!

Bon, il fait froid mais nous avons du soleil aussi...

Écrit par : Pepou | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

Vu la température ici, et la jolie couleur blanche qui illumine les toits, pas de macération avant la belle saison. Notre consommation d'alcool est homéopathique, ça ne sera pas un soucis d'attendre, mais je suis tout de même curieuse de tenter .
Au fait, Martine, as tu déjà inauguré ton bocal de carottes ?

Écrit par : Tomyam | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

Tomyam les grands esprits se rencontrent je viens de t envoyer une photo avec un message, je suis plus que ravie.

Écrit par : Martine | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

Coucou, je vais tenter le breuvage si Iloula me ceuille un peu d'estragon !
C'est mon grand problème dans les bois je ne reconnais pas les herbes et plantes utiles et j'ai peur d'empoisonner les autres.

Pepou va chez tonton Lagarde c'est un génie et courage
Je profite de cette dernière journée ensoleillée de congés ☺

Écrit par : cocotte | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

Alors, vu ton rectificatif, Iloula83, je crois avec sincérité que tu dois absolument cesser de mettre du Calva dans ton café ^^

Gaffe Cocotte, si Iloula confond la sauge et l'estragon, elle est cap de te ramener un bouquet de fanes de carottes !!
Et merci pour Pepou si tu lui indiques un vrai bon ORL capable de prendre ses atteintes avec sérieux et suivi.

Tomyam, on refera une tite note sur la lactofermentation.
On verra le travail de Martine au passage et on tentera de réunir quelques références de livres sur ce sujet que les diététiciens sont en train de mettre en avant comme jamais.

Écrit par : Maryse | 03/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour!
Ah oui Iloula mets au moins du Calva dans le café alors LOL!
Cocotte, merci, je connais Doc Lagarde, il est très bien mais je dois dans un premier temps faire un bilan chez un ORL car lui n'est "que" généraliste. Ensuite j'irai le voir. Je vais entre deux essayer la réflexologie, je suis prête à tout...

Maryse, encore et toujours je n'arrive pas à me lancer comme Martine dans la lactofermentation malheureusement... peut-être par manque de temps?
Je lirai ta prochaine note la dessus avec attention.

Je vous embrasse de loin, comme ça pas de risque de choper mes microbes.

Écrit par : Pepou | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Alcool d'estragon, je vais essayer en espèrant avoir plus de succes qu'avec le limoncello aueul mon frère à fait une réaction.

Ah les sinusites ! courage Pepou. Je n'en n'ai plus eu depuis juin, mais je prends un médicament tous les jours, en plus du spruit pour les nasaux et de l'antihistaminique. Ca à l'air de marcher car avant j'en avais une tous les 2 mois

Écrit par : cecile75 | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Et oui Cécile, une sinusite à répétition est souvent d'origine allergique.

Alors pour la lacto fermentation, Pepou, j'ai "noué des liens" avec une vraie pro que m'avait recommandée Tomyam.
Prochaine note : Vous serez guidées pas à pas vers les petits pots qui travaillent tout seuls pour notre plus grand bien !

Écrit par : Maryse | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire