Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2016

Le thé des voyageurs

   Et si on rêvait un peu d'évasion ?

voyageur.jpg
HEIN ? On pose sa valise sur la plage d'une zone quasi désertique, la tasse est de sortie, le chapeau de paille aussi.... reste plus qu'à se détendre et espérer la visite d'un autochtone.

Personne ne se pointe à l'horizon ? Alors faut avancer un peu vers l'intérieur des terres...
voyage.jpg
Et bien voilà ! Il y a âme qui vive ! Et même une âme qui prépare son thé de la plus poétique des manières rustiques...

Comme partout dans le monde où l'importation est absente, les indigènes boivent du thé (vert, rouge, fumé...) concocté avec leurs ressources locales : Épices, agrumes (ou autres fruits suivant les pays) et plantes aromatiques.

Il y a longtemps, lorsque la célèbre maison "Mariage Frères" a créé son Thé des Voyageurs, elle y a mêlé des ingrédients venus de différentes latitudes, souvent rares et chers (yuzu, bergamote...), ce qui a mené le flacon de 160 g à 40 €.
Et vous savez que les prix de folie (même s'ils sont justifiés) ça m'excite !!!
voyag.jpg
Un peu à la façon des berbères, j'ai façonné un Thé des Voyageurs plus modeste afin qu'il soit accessible à tous et qu'il réchauffe l'âme :

POUR LE PARTAGER À 4 OU 5 PERSONNES, IL NOUS FAUT :

-- 3 sachets de thé earl grey pour retrouver le parfum de la bergamote... sans chercher en vain cet agrume exclusivement calabrais !
-- 1 étoile de badiane
-- 3 oranges fraîches (ou 25 cl de nectar / jus concentré d'oranges)
-- 2 càs de sucre brun
-- 1/2 citron
-- 1 feuille de laurier-sauce (à remplacer -mais ce serait dommage- par quelques feuilles de menthe).
voyageu.jpg
Dans une casserole, porter 75 cl d'eau à ébullition avec l'étoile de badiane.

Couper le feu, immerger le laurier, les sachets de thé, le sucre et le jus du 1/2 citron, couvrir pour laisser infuser 3 à 5 minutes, suivant que l'on aime un thé léger ou plus fort.
Retirer les sachets et la badiane, ajouter le jus des oranges (ou le flacon de nectar) et réchauffer sans faire bouillir.

Une préparation quelque peu cérémonieuse, certes, mais qui permet de ralentir le rythme et de s'évader pour une pause qui sent bon le sable chaud des rives lointaines d'une autre Méditerranée.....

04:03 Publié dans Epices, Thé | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

En voiture les voyageurs!

Écrit par : Tomyam | 26/03/2016

Ohhh que des ingrédients que j'aime.... Je vais essayer ce d'un magnifique breuvage vite fait ! Merci Maryse et belle journée à tous

Écrit par : iloula83 | 26/03/2016

Bonjour les gens!

Le résultat est atteint: envie de voyage!!!! Ca me rappelle même pas mal de souvenirs...
A tester illico presto!!

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : Alexisfrombrussels | 26/03/2016

J'ai la même malle; j'ai le même chapeau; j'ai les mêmes (tasse et soucoupe); y a plus qu'à...
Génial Maryse, j'adore. Et aujourd'hui en Auvergne, grand, grand beau temps. Toutes les fenêtres sont ouvertes et ta recette tombe à pique. BISOUS et bon weekend à tout le monde.

Écrit par : Danielle | 26/03/2016

Ca me rappel des the dans le sahara algérien, c'était pas aussi parfumé mais l'ambiance y est. J'ai bu du thé parfumé au clou de girofle également et c'est très très bon.

Écrit par : cecile75 | 26/03/2016

Et bissoir !!

Elles est belle ta valise Danielle !
J'ai chipé cette photo à un site de voyages, tant pis pour lui ;-)

On peut être surpris de mélanger jus d'orange et thé surtout que... j'ai oublié de noter qu'il fallait filtrer le jus, honte sur moi !
Et bien si vous freinez en cette saison, testez la recette en la laissant une paire d'heures au frigo en plein mois d'août. Ensuite, on en reparle !
Sauf que dans toutes les zones très chaudes, personne ne boit jamais glacé, lol, mais au contraire, le plus chaud possible et c'est intelligent :

Lorsqu'il fait chaud, notre premier réflexe est de boire une boisson fraîche dans le but de se rafraîchir. Mais cela n'a qu'un effet furtif.
la meilleure façon de se réhydrater durablement est de boire une boisson chaude, car le corps n'aura pas à fournir d'effort pour mettre la boisson à température du corps, ce qui aurait pour effet de le réchauffer. C'est pourquoi les habitants des pays chauds boivent souvent du thé chaud et se couvrent de vêtements.

Écrit par : Maryse | 26/03/2016

bonjour a tous

quel beau voyage, voila un thé a découvrir, en été bien frais ,hum!!!
Maryse a raison on devrait boire chaud en plein été, les médecins homéopathes le disent,boire frais est mauvais et surtout après un repas, pendant les chaleurs mais franchement on a le réflexe du frais.....

belle journée ensoleillée et bon week end de pâques a tous et toutes.

Écrit par : martine(mamita) | 26/03/2016

Je crois que -comme en tout- on peut trouver la juste mesure : Boire frais, oui si on en a envie, mais cela ne veut pas dire 50 000 glaçons dans le verre ;-) et c'est bien si des médecins en parlent.

Un des rares bons souvenirs de mon enfance, c'est la fraîcheur des bouteilles d'eau que mon grand-père tirait du puits. Sans doute ai-je enjolivé la chose, mais de l'avis général, la fraîcheur d'un frigo n'égalera jamais celle d'un puits...
C'est une température naturelle qui ne casse pas les dents et ne bloque pas l'estomac.

Écrit par : Maryse | 26/03/2016

Mmmmm, voilà qui fait envie !
Joyeuses Pâques à toutes et tous !

Écrit par : Sandra | 26/03/2016

Bonjour et bon dimanche à tout le monde !

Un dimanche de Pâques sous la flotte en bord de mer, les touristes râlent... Faut qu'ils en profitent pour aller visiter l'arrière pays avec le parapluie, on a un petit bijou avec Saint-Guilhem-le-Désert, un des plus beaux villages de France, une merveille toute en pierres.

Bon, mangez pas trop de chocolat, ça reste sur les fesses après ;-)

Écrit par : Maryse | 27/03/2016

Bonjour! !!
J'ai raté ça hier! J étais aux fourneaux...
Envie de voyager c'est certain en lisant ton billet! J en ai l eau à la bouche. ..
Bon dimanche (gris) et joyeuses pâques à tous

Écrit par : Pepou | 27/03/2016

Les commentaires sont fermés.