Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2018

Les salades de Danielle par Danielle !

MES SALADES....
420122921.JPG

J’aime la salade !!!

Savez-vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec plein d’trucs dedans !

La la la lalèreuuuu....

(c'est officiel : Danielle a pété les plombs, mais voyons la suite !!)

 

Eh oui, je mange de la salade toute l’année. Et mes salades sont riches de :

  • Salades (vertes, rouges, amères etc.)

  • Fines herbes de toutes sortes

  • Graines, fruits secs et condiments (amandes ou noix trempées la veille, différentes olives)

Et j’aime bien me préparer des petits pots qui attendent gentiment au frigo leur tour de passage :

  • Ail lacto fermenté à la vietnamienne

  • Zestes d’oranges « lacto fermentés » (recette postée ici il y a peu)

  • Citrons confits

  • Betteraves marinées

  • Tofu mariné


  • 5.JPG
    Aujourd’hui je vous parle de mes BETTERAVES MARINÉES

  • Pour un paquet de betteraves cuites (l’idéal, c’est d’acheter la betterave crapaudine et de la cuire soi-même, mais il me restait un paquet à utiliser, alors....)

  • De l’huile d’olive (je n’en n'avais plus, j’ai utilisé l’huile de Colza)

  • De l’ail en poudre
    3.JPG

  • Du gingembre frais (2 petits morceaux, mais c’est à votre convenance)
    4.JPG

  • Une pointe de miel (pour moi, miel de sapin)

  • Un peu de sel et de poivre à votre convenance
    2.JPG

  • Du Tamari

  • Du jus de citron

    7.JPG

Un petit mot sur le Tamari : j’en utilise toute l’année pour faire des sauces de salades, marinades, sur les poissons etc... Je prends celui qui contient le moins de sel.
Différence entre Tamari et Sauce Soja : Le Tamari ne contient QUE du soja, absolument aucun autre ingrédient (sauf le sel bien sûr).

-- Couper finement les betteraves, les mettre dans un récipient en verre et arroser avec de l’huile (pour un paquet de betteraves, j’ai mis 4 cs d’huile), ajouter l’ail en poudre, sel et poivre à votre convenance, 2 petits morceaux de gingembre frais, le jus d’un citron, la pointe de miel et environ 4 cs de Tamari.

-- Fermer le récipient (il faut qu’il soit fermé hermétiquement) et le remuer pour répartir la marinade.

AmyChaplinBlog06130592.jpg
> Je consomme dès le lendemain (on peut utiliser immédiatement, bien sûr), mais c’est meilleur mariné quelques jours.

>> Je conserve le récipient au frigo au moins 10 jours (je n’ai pas été plus loin pour l’instant).

>>> Ne jetez pas la marinade, vous pouvez l’utiliser comme sauce de salade.

Cette marinade peut aussi assaisonner des champignons de Paris frais et des carottes cuites vapeur.

Affaire à suivre......

03:43 Publié dans Salades | Lien permanent | Commentaires (25)

Commentaires

Bonjour
J adore les betteraves rouges mais vers chez moi elles sont souvent déjà cuite,je vais me la faire cette salade, elle donne envie de croquer dedans.
Je connaissais pas la différence ente la sauce soja et le tamari,merci de nous l avoir expliquer et bien je vais chercher du tamari moins salé.
Le plus,, elle se conserve plusieurs jours et la marinade est réutilisable +++++
Bonne journée

Écrit par : Martine | 14/05/2018

Répondre à ce commentaire

Martine, nous faisons partie des gens que ça ne dérange pas de manger plusieurs fois la même chose ^^ surtout qu'on peut facilement agrémenter les restes avec qqs feuilles de menthe, un peu de fromage frais, du maïs, etc...
Heu... non pas le maïs, c'est pour les poules (disait mon père !)

Écrit par : Maryse | 14/05/2018

bonjour

de retour ici après quelques semaines de vadrouille je retrouve le plaisir du voyage "culinaire" ... ADN de ce site .
la betterave c'est ou très bon où assez mauvais quand c'est mal cuit et préparé ( enfin c'est mon avis) et je trouve cette recette très tentante même si je ne sais pas ce qu'est le Tamari que je vais essayer de trouver au plus vite ..

bonne journée à tout le monde

Écrit par : jacquote | 14/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ravie de te retrouver Jacquote ! Hier je pensais fort à toi en préparant une recette dont tu avais parlé il y a.... oulala... bigrement longtemps.
J'ai bientôt fini, la note te fera pour le moins sourire ^^

Écrit par : Maryse | 14/05/2018

Coucou Jacquote

D’origine japonaise, la sauce tamari ressemble à s’y méprendre à la chinoise sauce soja mais celle-ci est sans gluten donc aucune céréale dans sa composition.
Comme pour la sauce soja, la sauce tamari tient son origine de la longue fermentation des fèves de soja. Elle est donc un condiment pur soja fermenté, et 100% gluten free. Le top est évidemment de la choisir bio pour s’assurer qu’elle ne soit pas faite à base de soja transgénique.
Le tamari remplace le bouillon cubes dans les plats mijotés, des bouillons de pâtes, des soupes, des légumes sautés, des sauces pour la salade, marinades etc.
Résistant à la cuisson, la sauce tamari est une aide culinaire pour assaisonner mais aussi pour sa richesse en protéines, minéraux comme le Potassium, Magnésium et Phosphore et en oligoéléments comme le Magane, Chrome, Molybdène et le Sélénium; mais elle contient également du sodium d’où mon choix de la prendre moins salée..
L’idéal c’est de choisir une sauce tamari traditionnelle, non pasteurisée, qui est donc riche en probiotiques pour renforcer la flore intestinale et faciliter la digestion. C’est important car la plupart des sauces qu'on trouve dans le commerce sont pasteurisées pour des impératifs de stabilité et de conservation et ne contiennent donc plus de ferments vivants.
Voilà voilà
Belle journée à tout le monde

Écrit par : DANIELLE | 14/05/2018

Répondre à ce commentaire

T'es un puits de sciences Danielle !
Sérieusement, les sauces font partie de notre quotidien, si peu que ce soit, on en arrive donc à ne plus regarder leur composition.
Donc, si ce petit geste quotidien peut nous apporter du bon au lieu de sucres, graisses, colorants et additifs, c'est à nous de faire le bon choix.

Juste un truc qui agace dans les GMS, ce sont les volumes vendus. Si on veut goûter au tamari, on est obligé d'en acheter 75 cl et si on aime pas, c'est gaspillé.
Quant aux petits flacons soit-disant d'origine asiatique, prenez garde, amenez la loupe et lisez la liste d'ingrédients... elle fait peur ! Exception faite de la marque Kikkoman, réglo mais très chère.
Du coup, à prix égal, bien voir chez les bio, il existe des petits conditionnements qui permettent les tests.

Écrit par : Maryse | 14/05/2018

Pétard que c'est précis tout ça! Je bois vos mots les filles!!!
Je retiens donc un TAMARI BIO, -25% de sel et NON PASTEURISE.
ET WALA!
Je vais moi aussi remplacer la sauce soja par le tamari.
MERCIIIII

Écrit par : Pepou | 15/05/2018

En boutique bio, Maryse, on trouve des petits contenants. Et la sauce se conserve indéfiniment (mais je la conserve au frigo une fois entamée). Et pour les assaisonnements, on en met peu, donc c'est assez économique.

Écrit par : DANIELLE | 14/05/2018

Répondre à ce commentaire

Nous sommes d'accord !

Écrit par : Maryse | 14/05/2018

un grand merci Danielle pour ces explications très complètes et je vais faire un tour dans les
différentes boutiques pour tenir compte aussi des conseils de Maryse .
je trouve aussi que les sauces en grand conditionnement c'est pousser au gaspillage .
il fait un froid anormal en Vendée : du temps à cuisiner !

Écrit par : jacquote | 14/05/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Danielle pour tout ces renseignements, c est super intéressant. Tu es une mine d or avec Maryse.
Comme vous toutes, les GMS. nous poussent à la consommation et quand je peux je vais en magasin bio, la biocoop fait beaucoup de vrac et on achète ce dont on a besoin.

Écrit par : Martine | 14/05/2018

Répondre à ce commentaire

Je suis toujours ravie de partager mes connaissances et j'apprends beaucoup, beaucoup plus de vous toutes et tous.
Bises à tout le monde

Écrit par : DANIELLE | 15/05/2018

FROID dit Jacquote ? Mais oui, nous sommes en novembre !!
Remis le chauffage dimanche... la neige tombée sur le mont Aigoual (juste au-dessus de nos têtes) a glacifié un vent tempétueux.
Je tremble (aussi) pour "mes" fraises des bois, merises et autres guignes.
C'est com d'hab quoi, un mois de mai bien pourri.

Écrit par : Maryse | 15/05/2018

Répondre à ce commentaire

J’ai regardé la composition dea sauce soja, achetée aussi en bio. 175 g de sel par litre mais ma bouteille fait 50 cl et elle dure très longtemps. Je l’utilise aussi un peu pour tout, mais avec parcimonie pour ne pas sursaler. Je ne sais pas où en France trouver ce genre de préparation en version non pasteurisée, mais comme j’ai mes pots de légumes lactofermentés, mes yaourts maison, ça devrait aller....

Avant la pluie, j’ai fait une belle récolte de sureau qui m’a servi pour une tarte de la confiture rhubarbe sureau. Après deux beaux orages hier soir, le soleil est de retour ce matin et le temps devrait se maintenir. Mais il semble que les dieux qui ont etabli leur domicile sur le mont Aigoual s’amusent à lancer leurs éclairs vers Maryse.

Écrit par : Tomyam | 15/05/2018

Répondre à ce commentaire

PS: Danielle, veux tu bien me dire ce que tu mets dans ton ail lactofermentés pour qu’il soit «  à la vietnamienne « ?

Écrit par : Tomyam | 15/05/2018

Vilaine confiturière !! ^^

Écrit par : Maryse | 15/05/2018

Je n'ai plus la recette exacte, il faut que je la retrouve. Mais Maryse doit l'avoir. La recette nous a été donnée par des amies vietnamiennes. Je recherche la recette.

Écrit par : DANIELLE | 15/05/2018

La confiture rhubarbe sureau est tellement bonne que je suis en train de faire de graves entorses à mon régime sans sucre. :-(
Je vais toit de même essayer d’en faire beaucoup pour les offrir.

Écrit par : Tomyam | 15/05/2018

Oué, pas marrant l'hiver au printemps mais bon, j'ai pu m'échapper pour ramasser des "légumes" : Gros pissenlits très montés, alliaire, plantain, origan, lamier pourpre, tamier, orties et feuilles de violettes. Tout ça sera sauté à l'huile d'olive avec un oignon pour midi.

Un mot sur les feuilles de violettes :
En ce moment, elles ont beaucoup grossi, devenues trop "raides" pour les incorporer aux salades, si vous en trouvez, préparez-les comme des épinards mais pas seules car elles sont légèrement laxatives.
Pour les personnes qui ont un "intestin paresseux", consommer les feuilles de violettes est un excellent remède naturel car elles contiennent du mucilage, sorte de lubrifiant gélatineux qui protège et tapisse les parois intestinales.
Et en plus, elles ont délicieuses !

ET EURÊKA !!!!!! J'ai mangé ma première fraise des bois ce matin !!
Une aventurière sans doute, frileuse aussi, bien adossée au talus.... AHHHHHH.... mais quel bonheur et quelles perspectives !

Écrit par : Maryse | 15/05/2018

Répondre à ce commentaire

Tomyam, Danielle va trouver mais de mémoire (je n'ai plus l'écrit) il y avait du piment rouge frais détaillé en mini-mini morceaux. Du coup c'était super joli en rouge et blanc.

Écrit par : Maryse | 15/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ah ok :-)
Merci

Écrit par : Tomyam | 15/05/2018

non Maryse, ta petite fraise des bois n'est pas une aventurière mais une vraie cabotine ..
elle a mis sa belle robe rouge pour t'attendre et pour que tu la cueilles , la croques et en fasse une star sur ton site ! joli destin pour une petite fraise des bois .
comme quoi , même dans les sous- bois on sait que c'est le festival de Cannes en ce moment :).

Écrit par : jacquote | 15/05/2018

Répondre à ce commentaire

Trop bon Jacquote de te lire...
J'imagine Maryse devant la fraise des bois HéHé
Et Merci Danielle

Écrit par : Pepou | 15/05/2018

Excellent ! Moi qui n'avais vu que gourmandise égoïste, je regarderai les prochaines fraises d'un autre œil ^^

Écrit par : Maryse | 15/05/2018

Merci pour cette belle recette de betteraves marinées. Elle me tente tellement que je vais m'empresser d'acheter des betteraves et un morceau de gingembre. Tout le reste est à la cuisine.

Écrit par : Adeubé | 17/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire