Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2018

Du lilas !

   Dans le genre obstinée... y a pas pire !

Souvent déçue par certains résultats, je n'avais plus envie de transformer le lilas en petites choses comestibles ou buvables, persuadée que la pâle couleur des fleurs était responsable (en partie) de mes déconvenues.
intro.jpg
Et puis mes pas m'ont portée sous un arbuste carrément violine !

Il s'évadait d'une clôture. L'habitation étant fermée, volets clos, pas de véhicule, un jardin quasi abandonné...
je me suis servie sans scrupule mais sans saccage, rien que trois branchettes.

Mauvais point : Les fleurs avaient été généreusement arrosées par la pluie ; s'il suffisait d'un séchage de quelques heures pour ranimer leur parfum, tentons le coup et si ça ne marche pas, on se contentera d'un très beau bouquet !
lilass.jpg
VIOLINE MAIS ALORS.... VIOLINE !!

A propos de bouquet :
Tout le monde sait que les lilas (comme les tulipes) ont la fâcheuse manie de piquer du nez dès le lendemain de leur mise en vase ; pour les obliger à tenir "debout", vous pouvez tester ce petit truc assez déco :
bouquet debout.jpg
Prendre un bocal haut, le stabiliser avec des jolis galets ou des coquillages (les tiges y trouveront leur place), le remplir au quart avec de l'eau et y installer des fleurs bien serrées. Si certaines sont immergées en leur base, ce n'est pas un problème.

Elles ne tomberont plus, prisonnières dans leur aquarium vertical !

Revenons au comestible...
Quelques heures après la cueillette, les branches de lilas étaient sèches et très odorantes... au point qu'en les travaillant, j'en eus un peu mal à la tête !

Pour m'encourager dans un labeur de patience, je commençais par cristalliser quelques fleurs, ça c'est inratable.
gateau.jpg

Photo de 2007 : Une grosse madeleine en caissette papier de chez Lidl, un coup de bombe chantilly (de Lidl aussi ;-) et 4 fleurs de lilas rose cristallisées = Magouill'Woman en mode esbroufe ;-)

Les fleurs cristallisées sont douces, croquantes, poétiques et très décoratives posées sur une pâtisserie quelconque, au sommet d'une boule de glace ou flottant dans une tasse de thé.
Ajoutons-y une sensation voluptueuse : Les fleurs cristallisées ultra chics vendues dans les épiceries fines coûtent le prix de l'or en barre !!
lilas conf coup.jpg
Une fois les fleurs coupées, il faut les débarrasser une à une aux ciseaux de leurs pédicules verts et amers : Photo ci-dessus.

Ensuite, tenue par une pince, chaque fleur sera barbouillée au pinceau avec du blanc d’œuf à peine battu.
Il faut bien aller dans tous les replis ! Si on l'immerge il y en aura trop, l'épaisseur empêcherait un bon séchage final, le blanc d’œuf faisant simplement office de "colle" à sucre.
lilas crist matos.jpg  lilas crist pince.jpg
... puis chaque fleurette est caparaçonnée de sucre en poudre...
lilas crist sucre.jpg
... tournée, retournée (toujours avec la pince) dans une petite pyramide de sucre, elle sera enfin tapotée avec le manche du pinceau pour en faire tomber l'excédent. On peut aussi l'en saupoudrer pincée par pincée, chacun choisit sa technique.
lilas cristal fin.jpg
lilas crist une.jpg
Les 2 photos ci-dessus ont été prises dès la fin du travail.

5 jours.jpg
Photo prise après 5 jours de séchage : La teinte bleue indigo a pris le dessus et ce n'est pas pour me déplaire !

Compter environ 1h30 pour cristalliser une trentaine de fleurettes.
Elles sécheront hors lumière sur une feuille de papier, en les retournant chaque jour.
Lorsqu'elles sont devenues aussi dures que des bonbons, les fleurs attendront leur moment de gloire dans un petit bocal, rangé dans un placard sombre.

NOTA : Actuellement, les romarins sont en fleurs. On peut leur appliquer la même technique car elles sont aussi délicieuses à croquer.

mauve.jpg
MIEL AU LILAS

C'est un test : Du miel très liquide, blindé de fleurs (pédicules coupés)... Attente 15 jours avant de filtrer au tamis pour retirer les fleurs (mais j'en laisserai quelques unes si elles n'ont pas viré au marron).
Risque zéro : Si le miel n'a pas capturé le parfum du lilas, il sera toujours comestible.

lilas der.jpg
CONFIT DE FLEURS DE LILAS

Pas simple...
Déjà, il faut couper un grand nombre de fleurs comme pour les cristalliser, sans aucune partie verte.
lilas premiere cuisson.jpg
Une fois mises dans la casserole, verser de l'eau, juste à couvert. Porter à frémissement 15 minutes.

L'eau est sensée capturer le parfum ; donc, il faut impérativement un lilas hyper parfumé.
lilas filtre.jpg
Ensuite on filtre mais on garde les fleurs de côté :

lilas fleurs avant gelee.jpg
Étape suivante : Le jus des fleurs est remis dans la casserole....

lilas liquide sans fleur.jpg
... avec un poids égal de sucre.

Précision : Je n'emploie pas de sucre "spécial gelée". Du coup, le temps de cuisson avec du sucre "normal" est assez long.
lilas cuiss.jpg
Lorsque le liquide devient sirupeux, on lui incorpore les fleurs réservées et la cuisson se poursuit. Quand le test de la goutte sur un rebord d'assiette est concluant, on met en pot.

faux.jpg
SIROP DE LILAS

La photo ci-dessus provient du site Pinterest et représente une.... très jolie mise en scène !
Avec du lilas aussi diaphane, il est impossible d'obtenir un sirop rose. La teinte a donc été renforcée par des additifs.
vrai coul.jpg
Voilà la couleur que j'ai capturée avec un lilas super foncé !! Quant à la saveur... bof, ne vous lancez pas là-dedans, ça ne vaut pas le coup, gardez le lilas dans un vase et humez-le souvent, ce petit bonheur est si éphémère...

1.jpga77cbdf1-72f3-4258-aa25-7efbf79cf95aOriginal.jpg

Commentaires

coucou matinal,bon dernier jour de grand beau temps et surtout de chaleur pour nous le grand nord mais on en profite pour faire du bronzage ça evite les uv a 70 € les 10 seances hihi
alors la superbe le lilas j ADORE ..et je vais vous avouez que pas plus tard que samedi soir en rentrant a pied d une soirée chez des amis ,je me suis servi dans la cour d'une maison,mais voilà dans le noir j en ai cueillie du moitie fanées ,ben oui il avait souffert de la derniere tempete bon pas grave j'en ai eu l odeur c est le principale ...
ici les preparatifs du mariage continues mais avant nous fetons lundi nos 30 ans de mariage ...
bises de tout en haut de la France ou le beau temps est chez nous pour une fois ..tiens petite pensée pour alex....qui doit etre en toujours en mission certainement
caro59

Écrit par : caro59 | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Et oui, on l'espère bien vivant notre Alexis..
Alors bon anniv de mariage Caro, 30 ans.... ce sont des "Noces de perle", ton chéri sait ce qu'il doit t'offrir ^^ et bien sûr comme toi, tu ES une perle, il a son cadeau depuis 30 ans !!

Écrit par : Maryse | 09/05/2018

Bon anniversaire de mariage, Caro, belle journée à vous.

Écrit par : DANIELLE | 09/05/2018

Heureux anniversaire de mariage Caro ! et que ces trente première années soient suivies d'au moins trente autres!

Écrit par : Adeubé | 10/05/2018

C'est magnifique, ça donne envie de tout faire.
Aujourd'hui, visite de l'agence pour estimation de ma maison. Ah là là!! surprise; mais bon, on fera avec.
Belle journée à tout le monde
Bises Maryse

Écrit par : DANIELLE | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Bah.. Danielle, je suppose que tu as déjà estimé ton bien en le comparant à d'autres, tu dois avoir une idée -au moins- d'une fourchette de prix.
C'est toujours difficile de vendre parce qu'il faut aussi se mettre à la place de l'acheteur qui doit cumuler des frais de notaire élevés.
Après, tout dépend de l'importance de la demande dans ta région, ça fait beaucoup de paramètres... Donc, bonne chance à toi !

Écrit par : Maryse | 09/05/2018

Bonjour
Vers chez moi les lilas sont fanés,le soleil, la pluie les à achevé.
Et je ne toucherais pas au lilas car voilà bien une fleur qui me fait éternuer,je suis super allergique à l odeur, dommage, j aime cette fleur avec ses somptueuses couleurs mais je me contente de les regarder.
Caro59 fête bien tes 30 ans de mariage.
Bonne journée

Écrit par : Martine | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Oui très fragile le lilas, la pluie les fait pourrir.
J'en reviens là, parce que les fleurettes cristallisées m'ont fait une surprise : Elles ont le goût de violette, donc je voulais recommencer mais même pas la peine, ils sont marrons...

Écrit par : Maryse | 09/05/2018

Quel boulot ! Je vais me contenter d’admirer les belles photos. De toutes façons mon lilas est bleu pâle, donc rien à faire. En revanche je surveille le sureau car ma rhubarbe a bien poussé et son acidité met particulièrement en valeur les parfums suaves.

Une recette simple pour déguster le parfum des fleurs : du crumble pommes fleurs ou rhubarbe fleurs. Cette cuisson à l’étouffée empêche les parfums de s'évader. Je fais d’abord précuire les pommes , puis je rajoute les pétales et par dessus un appareil à crumble. Je fais dorer le tout au four et essaie de ne pas trop me presser pour savourer.

Les belges et les lorrains connaissent le Maïtrank, vin de mai, où l’on fait macérer de l’aspérule sechée dans du vin blanc pour un apéritif printanier.

Et bien Caro, ça n’arrête pas les fêtes ! Tant mieux.

Écrit par : Tomyam | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ayé ! Ici aussi le fleurs de sureau commencent à ouvrir mais les arbustes sont assez rares. Ils affectionnent la proximité de l'homme (c'est ainsi et personne ne sait pourquoi) et avec notre habitat disséminé, il y a peu de sureaux ou alors ils poussent dans les jardins privés... j'irai demander gentiment.

En montagne aussi on fait du vin à l'aspérule odorante et je te pique ta recette de crumble, d'office !!
Le "champagne" de sureau, ça, terminé, j'ai fait exploser toutes mes bonbonnes sous la pression de la fermentation malgré que je ne les avais pas bouchées... Ah la vache, un souvenir d'enfer.
Après je me demande si le sureau va être parfumé, il reçoit la pluie chaque jour quand ce n'est pas la grêle... Grrrr...

Écrit par : Maryse | 09/05/2018

L’an dernier a aussi été une année quasi sans fruit mais cela m’a arrangée car j’ai une sacrée provision de confitures. C’était l’occasion de faire tourner le stock!

Écrit par : Tomyam | 09/05/2018

Coucou du Sud gris! Mais c'est 1 travail de titan la cristallisation alors j'opte pour la proposition du bocal en eau j'aime beaucoup

Écrit par : Cocotte | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

(^_^) C'est un truc de retraitée, ça Cocotte !!

Écrit par : Maryse | 09/05/2018

Tente l’alcool Cocotte ( vin blanc). Ç’est plus efficace pour les parfums et je crois que tu supportes !

Écrit par : Tomyam | 09/05/2018

Hum... y a comme un sous entendu là....

Écrit par : Maryse | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Même pas je supporte peu l'alcool ça m'endors!

Écrit par : Cocotte | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ah bin tu nous casses notre rumeur, Cocotte ! Tomyam et moi nous voulions te faire passer pour LA pochetronne du blog... c'est loupé ^^

Belle journée à toutes (sobres ou pas !)
En Cévennes, c'est l'hiver qui est revenu, donc je vous souhaite beaucoup mieux que ça en ce jour férié...

Écrit par : Maryse | 10/05/2018

Maryse: Pfiou c'est un boulot énorme ! Chapeau :)
Caro59: belles noces de perles
Tomyam : miam !
Le ciel se couvre et le temps se rafraîchit. Bonne journée fériée !!!

Écrit par : Sandra | 10/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ah.. chez toi aussi fait pas beau-beau... Normalement, ce pont de l'Ascension correspond aux premières bronzettes, ça aussi c'est râpé :-)

Écrit par : Maryse | 10/05/2018

Oh, entre 2 nuages, le soleil cogne dur...

Écrit par : Sandra | 10/05/2018

Que de patience et que de beauté tu nous offres Maryse! Un grand merci pour toutes ces belles images qui donnent bien envie. Mais, car il y a un mais: le lilas est mort avec la grande sécheresse de l'an dernier, et je n'ai plus la patience pour faire des trucs comme ça...
Outre le lilas, toujours sur pied (peut-être repartira-t-il???), nous avons dû faire couper quatre arbres morts de la sécheresse. Et nous sommes loin d'être les seuls.

Écrit par : Adeubé | 10/05/2018

Répondre à ce commentaire

La Corse souffre, je me demande comment s'en sortent les plantes aromatiques du maquis...
Quant à la sécheresse, tout le monde s'interroge car si tu es en zone "chaude", notre cousine Isa38 qui vit en Isère devrait être moins touchée et bien il n'en n'est rien, même le fourrage ne pousse plus.
Si je regarde en Cévennes, il a plu façon déluge du 3 mars au 11 avril sans discontinuer (sauf 3 matinées sans pluie) ; tu vas dans les sous-bois : C'EST ARCHI SEC !!!
Elle est passée où toute cette eau ?
En observant les abords des labours que font les sangliers, la couche sèche fait facilement 40 cm de profondeur, c'est au-delà qu'ils trouvent des racines humides à bouloter.
Donc c'est dingue, ça fait peur et ce gros enfoiré de Donald Trump qui avance "Il n'y a pas de réchauffement climatique, c'est une vue de l'esprit".... Faut le flinguer ce type.

Écrit par : Maryse | 10/05/2018

Oh j'ai encore jamais fait cristalise les fleurs mais ça m a toujours tentée. Et puis j'aime ce genre de travail de patience et d attention

Écrit par : Cecile75 | 10/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ah.... une future cristalliseuse ! De toutes façons Cécile, tu ne risques rien d'essayer (toujours sur des petites fleurs parfumées et non traitées aux pesticides) si ce n'est le prix d'un blanc d’œuf... hein, ça va si tu rates, y a pas de souci.

Écrit par : Maryse | 10/05/2018

J'AI DES NOUVELLES D'ALEXIS !!!! IL EST VIVANT !!!

Mais du Moyen-Orient dont il revient, le bougre repart dans un mois jusqu'à fin septembre vers d'encore plus "chaudes" contrées... Quel sacerdoce dites-moi !
Enfin, il va bien....

Écrit par : Maryse | 10/05/2018

Répondre à ce commentaire

Même constatation Maryse, on a enchainé les randonnées pendant nos congés et il y a peu ou presque plus d'eau dans les bois alors qu'il ne fait pas encore chaud. ...

Écrit par : Cocotte | 10/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire