Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2017

La folie Gaspacho !

   Une française résidant en Espagne a inspiré cette note (holà Annie !) et un espagnol pur jus m'a aidé pour certaines photos et recettes (j'ai nommé le sieur José de Almeria !).
Donc un super trio va mettre de la couleur dans les bols et des vitamines dans nos petits corps ^^

gas tricol.jpg
Nous allons décliner le gaspacho en 3 couleurs : Rouge, jaune et vert (+ une), c'est très rapide à faire (sans cuisson), amusant, diététique et bien sûr délicieux.

gas leg.jpg
L'ingrédient commun à tous les gaspachos est le poivron.
Suivant la méthode espagnole, il est recommandé de le griller, pas seulement pour lui faire la peau mais pour donner le goût inimitable du poivron fumé.
Il est vrai que ce légume a la réputation d'être indigeste... mais comme pour TOUS les végétaux, c'est leur peau (enveloppe) qui est indigeste et non leur chair.

A vous de voir (en accord avec votre estomac) si vous pelez ou pas ; on peut aussi peler à cru : Il suffit de débiter le poivron en bandes, les plaquer sur une planche à découper et passer un rasoir à légume.

gas better.jpg
Voici la troisième couleur : Violine.
Betteraves crues (si elles sont cuites, la couleur sera plus "aubergine"), 1/2 concombre, 1 poivron rouge, ail, oignon rouge.
Topping : Dés de betterave cuite et de concombre + une pluche d'aneth ou autre aromatique.

Propriétés de la betterave : clic sur ce lien

Comme toutes les préparations crues, elles se réalisent AU PIRE la veille mais pas plus en avance, chaque heure qui passe détruit les vitamines et les saveurs, on ralentira ce processus en mettant le gaspacho dans un bocal fermé rangé au frigo.

gas rouge.jpg
LE GASPACHO ROUGE :

Ingrédients pour 6 personnes :
- 3 poivrons rouges
- Le jus d'1/2 citron
- Une grosse boîte de tomates pelées (en saison, on utilisera des tomates ultra mûres bien sûr et hors saison, outre les conserves, 2 belles branches de petites tomates grappes dites "tomates cocktail" qui sont très parfumées et colorées à cœur)
- 2 gousses d'ail
- 1 oignon nouveau (sans la tige)
- 2 tranches de pain de mie (à décroûter)
- Quelques feuilles de basilic (perso, j'ai aussi mis un peu de menthe)
- 2 càs de vinaigre de vin rouge (idéalement de Xeres)
- Quelques gouttes de Tabasco rouge ou de paprika en poudre ou de piment.
- Sel et poivre (José et Annie recommandent le gros sel marin non chloré ou la fleur de sel)
- 3 càs d'huile d'olive.

gas graine conc.jpg
INGREDIENTS FACULTATIFS :
- 1/2 concombre mais attention : Retirer ses graines et le saler pour le faire dégorger, à utiliser avec parcimonie si votre gaspacho doit attendre car le concombre rendra de l'eau et ça c'est embêtant, faut pas noyer la soupe !
De plus, il éclaircit la teinte rouge.
- La pastèque (qui va très bien en préparation salée, même souci, elle apporte beaucoup de fraîcheur et une couleur puissante mais... elle liquéfie le gaspacho.

gas décrout pain.jpg
ASTUCE EN CAS DE SOUPE TROP LIQUIDE :
Il suffit de rajouter du pain de mie. Voilà ce que ça donne :

gas epaissir pain.jpg
Il éclaircit légèrement la teinte. Une fois le pain ajouté et bien imbibé, le mixeur plongeant sera votre allié pour fluidifier le gaspacho en quelques secondes.

gas peler.jpg
LA RECETTE DU GASPACHO ROUGE :

- Les poivrons sont débités en quartiers (pelés ou non, bien retirer graines et filaments blancs intérieurs).
- Ne pas jeter la totalité du jus des tomates en conserve mais retirez un maximum de peaux.
Pour des fraîches : égrainez sans chercher la perfection. Peler-les (si possible) après un bref plongeon dans l'eau bouillante (photo ci-dessus).
- Dans le bol du blender, placer les lamelles de poivrons, les tomates, le basilic, l'huile d'olive, le vinaigre, le jus de citron, le pain émietté et décrouté, l'ail et l'oignon morcelés.
- Mixer et utiliser la fonction "pulse" qui fera monter le fond de la préparation vers le haut.
- Ouvrir, verser sel, poivre et piment (Tabasco, poudre, paprika...) puis refermer pour donner un dernier tour mélangeur. Goûter pour rectifier l'assaisonnement.
- Vérifier la consistance :
Pas assez liquide : Rajouter du vinaigre ou/et du jus de citron voire de l'eau, de l'huile d'olive.
Trop liquide, on l'a vu un peu plus haut, remettre du pain de mie.
- Verser le gaspacho dans un bocal fermé s'il doit attendre plusieurs heures, sinon dans un saladier > au frigo.
- Laisser le froid faire son œuvre pendant au moins 2 heures.

gas crouton.jpg
VARIANTES, ACCOMPAGNEMENTS  ET TOPPINGS :

Des croutons aillés, des graines de courge ou de tournesol grillées, des petites juliennes de légumes (concombre, avocat, tomate, céleri)...

gas déco  jam.jpg
.... Des rubans de courgette ou de concombre, des zestes de citron blanchis 5' surmontés d'une rosace de jambon pour une soupe complète sans oublier les élégantes gouttes d'huile d'olive déposées juste avant le service...

gas croquet.jpg
... des croquettes maison (de divers légumes, de pomme de terre, de restes de viande, des falafels...) et un œuf mollet ira bien itou...

gas poisson.jpg
... des morceaux de poissons ou des petites seiches préalablement poêlées...

gas bourrach.jpg
... et un petit clin d'œil à Tomyam qui illuminera son gaspacho avec des fleurs de bourrache ^^

Bref, soyons créatifs avec ce que nous avons sous la main !

gas blend.jpg
LE GASPACHO JAUNE : (toujours pour 6 convives)

- 500 g de tomates jaunes
- 3 poivrons jaunes
- Le jus d'1/2 citron
- 4 ou 5 feuilles de persil plat
- 2 tranches de pain de mie
- 2 gousses d'ail
- 1 oignon nouveau (sans la tige, elle ira dans le gaspacho vert !)
- 3 càs d'huile d'olive
- 2 càs de vinaigre (ici, on peut utiliser du vinaigre de cidre ou du vinaigre de vin blanc)
- Piment (celui d'Espelette est moins colorant en rouge), sel et poivre.

gas jaune autre.jpg
NOTA :
-- Le piment d'Espelette étant grossièrement concassé, il flottera et restera très joliment à la surface du gaspacho jaune.
-- Le melon entre à la perfection dans un gaspacho jaune.

RECETTE : Identique à la précédente.

gas morceaux.jpg
On voit bien ici qu'il est inutile de tailler des morceaux de légumes trop petits... et que j'ai rajouté un peu de concombre dont les graines n'étaient pas formées.

gas jaune dec.jpg
Topping : Une rondelle de tomate poêlée, mini dès de poivron jaune et ciselure de poivron vert. Tout simple !

NOTA : L'ajout de poudre de curcuma fera virer le jaune en orange ce qui est très beau aussi en plus d'être bénéfique.

gas vert.jpg
LE GASPACHO VERT :

- 500g de tomates vertes (il y en a des primeurs en ce moment)
- 3 poivrons verts
- 2 gousses d'ail
- 1 oignon nouveau ET sa tige (partie la plus saine)
- 1 petit piment vert
- Facultatif mais bienvenu : un petit morceau de gingembre frais râpé, une branchette de céleri.
- Persil et/ou cerfeuil à volonté
- 2 tranches de pain de mie
- 3 càs d'huile d'olive
- 2 càs de vinaigre
- Sel et poivre.
Les accros au Wasabi peuvent se lâcher !!
L'astuce de José pour donner une couleur très verte et vive : Une poignée de petits pois frais (crus bien sûr) à ajouter dans le blender.

LA RECETTE EST TOUJOURS IDENTIQUE A CELLE DU GASPACHO ROUGE

gas vert2.jpg
Ici, on a surfacé avec des cerneaux de noix émincés et de fines rondelles de radis pour une belle harmonie en rose et vert...

gas vert avoc.jpg
... Là, on a mis seulement 2 poivrons verts mais ajouté 2 avocats ; le résultat est crémeux, presque sucré, à relever au gingembre, à servir surmonté d'une tomate séchée.
La saveur est douce tout en étant assez sophistiquée mais la couleur verte est beaucoup atténuée.

NOTA : José me dit que chaque région de l'Espagne (hors Andalousie) possède sa propre recette, il avance même que "chaque quartier" d'une ville A sa "véritable" recette du gaspacho !
Nous pouvons en déduire que chacune d'entre vous intègrera ou éliminera certains ingrédients, c'est ça la Liberté et la création !!

gaspacho-jaune.jpg
(Photo magazine Pratique-gourmand, merci)

Pour finir (faut bien finir !) voilà la façon la plus esthétique et pratique de transporter les gaspachos en pique-nique, qu'il se passe en campagne ou.... sur les plages du Var ^^

Commentaires

Ola ! Annie et José j'ai justement trois semaines de vacances qui arrivent et c'est avec plaisir que je viendrai déguster vos bonnes idées "sur le terrain" !!!! Allo ? Allooo ? Ahhh ya pu' personne au bout du fil ? Tant pis, j'irai chez Maryse!!
Merci Maryse, tes explications sont supers, comme toujours, et ya plus qu'à.
Je m'en vais pagayer sur le lac de Ste Croix a Quinson avec Pépou et ce soir je me jette sur le sable pour un pique nique avec Cocotte, alors a vous tous B O N V I K I N D E ; - )

Écrit par : iloula83 | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

Et tu dégusteras mon gaspacho ce soir bien frais justement. Ramène nous Pepou aussî. Bonne balade les girls

Écrit par : Cocotte | 10/06/2017

Holà Maryse merçi me voilà repartie à Malaga avec ces délicieux gaspachos. Le meilleur etait de couleur jaune et je comprends mieux la recette maintenant. Vite aux courses et au blender. Bonne journée à tous

Écrit par : Cocotte | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour les miss !!

J'espère que la glacière est efficace Cocotte ! A la maison, il n'est pas interdit de mettre un gros glaçon dans son gaspacho, plus il est froid meilleur il est.

Curieusement (?) un gaspacho s'avère très nourrissant, on éprouve la sensation d'être "calé". Bon, faut dire que je m'en suis tapée un sacré volume ^^

Bon "ramage" Iloula !!

Écrit par : Maryse | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous
Toutes ces belles couleurs font envie d y goûter, miam, la pas de blender alors j attendrais d être de retour sur Lyon.
Bon samedi ☺ ☺

Écrit par : Martine | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

Comme c'est joli ! Je verrai bien une version boules de glace, quelqu'un/e à déjà testé ?

Écrit par : Sandra | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

Coucou Martine !!

Ah mais en voilà une idée qu'elle est bonne, Sandra ^^ Et pourquoi pas commencer le repas par un faux dessert ? Trois couleurs réunies en trois boules....

Écrit par : Maryse | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

oui la boule de glace me parle !! moi je ferai bien un sorbet comme déco déposé a la dernière minute, ou un glaçon au herbes !!! j'en ai l'eau a la bouche. bon weekend a toutes

Écrit par : nizou | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je croyais m'y connaître en gaspacho, mais vraiment chapeau : les couleurs sont attirantes, les petits conseils vraiment top!
Le plus dur sera, en Lorraine , de trouver des poivrons dignes de confiance. Très souvent ils viennent de .... Hollande. Les Belges, rassurez moi sur ces produits, si vous le pouvez.!....
En tous les cas merci au trio à l'origine de ce kaléidoscope .
Maryse, Je me rappelle que tu avais donné une recette de gaspacho tomate/ pastèque, que j'avais réalisé avec un succès certain. C'était liquide en effet, mais parfait pour l'apéritif en plein été, et tellement rapide et facile à faire......

Écrit par : Tomyam | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

Comme la Hollande n'est pas mieux fournie que notre petite Belgique en soleil, je crois que j'aurais un certain doute (et même un doute certain ) sur la qualité de leurs poivrons, qui n'ont probablement jamais vu le soleil, ou alors à travers les vitres d'une serre...
J'ai gouté hier des tomates "belges" pourtant bio, elles ont grandi sans soleil et se révèlent sans goût hélas...

Écrit par : Jo | 12/06/2017

Coucou charmante Nizou et toute la famille !!

J'ai un faible pour la pastèque Tomyam ^^, j'avoue, surtout en version salée, traitée comme un légume. Quand on en trouve une dont la chair est assez "serrée" (donc fraîche), elle va très bien sur des brochettes.
Quant au poivron, où que se situe sa culture (excepté en bio bien sûr) il fait partie de la "black list" des légumes les plus pollués aux pesticides, insecticides et engrais.
Ta circonspection est dont légitime.

Écrit par : Maryse | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai fait une petite recherche: Les fruits et légumes en provenance des pays-bas sont plutôt vertueux: conditions de travail des ouvriers, maîtrise des intrants. Cependant, comme ils sont la plupart du temps cultivés hors sol, ils n'ont pas trop de goût.
Tu te souviens qu'on peut utiliser la partie blanche de la peau de pastèque en légume ? Détaillée en bâtonnets et incorporée dans des poêlées de légumes , elle a une saveur qui rappelle le concombre. Je dis ça pour ceux qui ont encore le droit de manger cuit! Je l'avais mise en lactofermentation l'année dernière, selon une recette du blog nicrunicuit, et c'était très bon!

Écrit par : Tomyam | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

me souviens oui Tomyam, lol !!

Écrit par : Maryse | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

j'ai retrouvé la recette du gaspacho à la pastèque telle que tu nous l'avais écrite: je l'avais adoptée car j'ai plus facilement de la pastèque que du poivron!.....

Un autre Gaspacho

Le poivron n'est pas l'ami de tous les estomacs... ni de tous les porte-feuilles, surtout cette année !
Je vous propose un détournement du Gaspacho mais SANS POIVRON,
une petite soupette glacée impeccable en entrée midi ou soir, servie au verre tant elle est mixée fin,
il n'y a pas de cuisson, donc on fait le plein de vitamines.

Si vous souhaitez étoffer l'affaire, revenez sur cette vieille recette pour réaliser des torsettes salées
en accompagnement, c'est un mariage fort gourmand.

GASPACHO TOMATES - PASTÈQUE
Ingrédients pour 6 personnes :
1/2 pastèque
4 tomates
2 c.à s de vinaigre balsamique (si possible le "blanc" de Lidl qui ne brunira pas la belle couleur rouge)
Un peu d'huile d'olive
quelques feuilles de menthe, basilic ou persil frais (ce que vous avez, ce que vous aimez !)
sel et poivre

Coupez la pastèque en tranches, retirez peau et pépins, taillez la pulpe en cubes.
Même traitement pour les tomates, à concasser grossièrement.
Mettez le tout dans le bol du robot, ajoutez le vinaigre et quelques feuilles d'aromatique fraîche,
mixez, arrêtez l'appareil pour bien mélanger, mixez encore jusqu'à obtenir une préparation liquide.
Salez, poivrez généreusement, filmez le récipient et réfrigérez au moins 2 heures.

SERVICE :
Remplissez les verres à la louche, faites tomber un filet d'huile d'olive dans chacun d'eux
(voyez la photo, ça forme des "yeux" en surface, c'est joli mais vous pouvez aussi touiller pour mélanger)
Décorez avec l'aromatique utilisée dans la préparation.
Plus c'est froid, plus c'est bon, donc n'hésitez pas à placer vos verrines vides dans le frigo !

Écrit par : tomyam | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ralala... t'es forte toi !! Merci Tomyam ^^

Écrit par : Maryse | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour les filles
Vous m'épatez!!! Quel régal de vous lire... je testerai le rouge. Et celui à la pasteque aussi. Maryse tu es une vraie encyclopédie... Dingue!
Plein de bisous ensoleillés à tout le monde

Écrit par : Pepou | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour tout le monde

Une autre recette crue d'été trouvée dans un livret de recette de Coudene.

Couper des courgettes en fines lamelles et arroser de jus de citron. Reserver au frigo.

Melanger de la brandade et du pelardon ou autre fromage frais avec de la coriandre.

DEposer les courgettes sur un film alimentaire et recouvrir du melange brandade/fromage.

Rouler en serrant bien. Laisser au frigo 2 heures au moins.

Autre idée de sauce qui se mange avec tout : la sauce aux noix

Une poignée de noix. 2 gousses ail. un jus de citron ou du vinaigre non filtré. huile olive.sel et poivre. Passer tout ca au blender; ca forme une sauce un peu epaisse. Elle se conserve plusieurs jours au frais.

Bon été á tout le monde.

Écrit par : annie | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

Mais NAN Pepou, i'm not Wikipédia, juste une nana qui trouve toujours de la magie dans la tambouille !!

Sympa ton roulé de courgettes Annie, merci. Perso, suivant ma chasse aux calories et aux acides, je mettrai un tit chouia de brandade (ou de Tarama) avec du fromage frais de brebis.
Mais courgette crue-citron, ça c'est un excellent mariage !

Les cosses de petits pois sont encore plus parfumées que les pois eux-mêmes, j'adore ça Tomyam... malgré les fils !
Nos mères et grands mères ne jetaient jamais les cosses, elles sautaient allègrement avec les lardons (pas les grands mères, hein, les cosses ^^)

Écrit par : Maryse | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ouh c'est tentant tout ça notamment la sauce aux noix!
Comme vraiment la cuisine espagnole ce n'est pas evident en lorraine, j'ai acheté des petits pois frais au marché. Les petits pois seront mangés crus en salade, et avec'les cosses, j'ai préparé une soupe froide pour le soir. J'ai récupéré les cosses qui étaient très vertes, détaillées en morceaux, mises à bouillir 15 minutes dans un petit bouillon et mixées avec une poignée de menthe. Il faut impérativement filtrer au chinois, il y a énormément de fibres .

Écrit par : Tomyam | 11/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour et bon lundi à toute la famille !

Je voudrai "rebondir" sur les doutes de Tomyam quant à la qualité des poivrons :

Deux infos importantes.
- 1) Chez Picard (pour les plus pressées) : Le TRIO de poivrons (non bio mais zéro déchets) blanchis et surgelés en lanières : 1,70 € le sachet de 600g.
- 2) En magasin bio (sans aucun traitement chimique) compter entre 6 et 7,5 € le kg, soit 1,30 à 1,70€ la pièce... c'est à dire à PRIX EGAL avec les toxiques !!!
Ils ne seront pas calibrés et tous de taille très inégale puisque non manipulés génétiquement et c'est un avantage, on n'a pas forcément besoin de légumes énormes.
Hors saison, les poivrons BIO sont d'origine Espagne ou Italie.

Moralité : Attention aux pièges de la grande distribution, surtout lorsqu'elle vend le "trio" de poivrons (un rouge, un jaune et un vert dans le même étui), ils sont PLUS CHERS que des bio !!!!!

Écrit par : Maryse | 12/06/2017

Répondre à ce commentaire

Oh comme c'est joli et appetissant. Je ferais bien ça pour mon anniversaire

Écrit par : cecile75 | 12/06/2017

Répondre à ce commentaire

Hou là,là,Iloula,

Nous sommes 2 Annie...

Mon com du 07 juin arrivait directement de Seine et Marne (limite 9-3)!

Je ne t'en voudrais pas de préfèrer dîner chez Annie "d'Espagne"

Et merci à Maryse de débroussailler , d'appronfondir, de mettre en belles images nos

suggestions et surtout de nous donner envie de passer en cuisine!

Il suffit qu'elle s'y mette et c'est sorcellerie!!!

Soleil sur toute la France; à vos soupes froides.

Écrit par : Annie | 12/06/2017

Répondre à ce commentaire

Coucou Cécile et bon anniversaire en avance !!

ON A DEUX ANNIE ?????????????
Morte couille !! Faut qu'une des deux ajoute un tit truc à son nom....

Mais Annie de RP (lol) il te suffit de lire la liste des merdes qui figure sur les produits prêts à consommer, tu te mets en cuisine de suite ^^
Rien que sur des tartinades genre "rillettes de poisson", c'est à mourir illico. Du coup, en suivant la recette de Norbert Tarayre, j'ai revisité les rillettes de sardines, on partagera ça sous peu, me suis régalée.

Écrit par : Maryse | 12/06/2017

Répondre à ce commentaire

Appronfondir ??? No comment!!!

Annie d'Espagne, si tu sais les recettes de tapas, c'est l'été, c'est le momment, je prends ...

Annie de RP

Écrit par : Annie | 12/06/2017

Répondre à ce commentaire

le momment??? no comment!!!
Annie de RP

Écrit par : Annie | 12/06/2017

Répondre à ce commentaire

Tu es une généreuse Annie de RP, tu mets plein de "M" comme "aime"... Euh... là, je me la joue Mathieu Chedid, zinquiétez pas, ça va passer ^^

Belle journée à tout le monde !

Écrit par : Maryse | 13/06/2017

Répondre à ce commentaire

Pour les chanceux qui ont plein de poivrons, une sauce probiotique pour assaisonner les oeufs, pâtes, poulet ou faire un gaspacho en hiver. C'est une recette d'Amerique Centrale.

Pour un bocal de 500 ml
500g de poivrons rouges
2 gousses d'ail
5 g de sel gris

Retires les queues des poivrons, ôtez les graines. Pelez l'ail.
Mixer endemble ail et poivrons
Ajoutez le sel, mixer encore un peu
Mettez ce coulis dans un bocal en le remplissant à 2cm en dessous de l'ouverture.
Fermez hermétiquement.
Laissez fermenter

Source. Marie Claire Frédéric

Écrit par : Tomyam | 15/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ah pas mal du tout cette recette Tomyam, merci.

Écrit par : Maryse | 15/06/2017

Répondre à ce commentaire

A essayer dès mon retour, merci Tomyam.

Écrit par : Martine | 15/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire