Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2015

Sac de survie

   Et cette fois, je ne rigole pas.

Il suffit de regarder les infos pour se rendre compte à quel point chacun de nous peut être surpris par une catastrophe imprévisible.
Les personnes qui sont le plus à l'abri en cas d'inondation sont celles qui vivent en hauteur (étage, colline)

Le premier réflexe à avoir en cas d'inondation n'est pas de fuir et de descendre mais de MONTER. Ça vous semble idiot ou évident ? Et bien je peux vous assurer que ça ne l'est pas tant que ça !

En cas d'incendie, la fuite sera le plus souvent la seule issue mais statistiquement, nous avons plus à redouter de l'eau que du feu.
1271635221.jpg
   Mais d'abord, je vous raconte un épisode de ma vie, celui qui m'a fait comprendre l'importance d'avoir un sac de survie prêt à partir :

22 Septembre 1992 - Vaison-la-Romaine (Vaucluse).
Je suis confortablement installée devant la cheminée d'un viticulteur. Lui, observe le ciel en silence sur le pas de la porte. Tout à coup, il vient vers moi et me dit ceci (à quelques mots près) :

"Les oiseaux ont un comportement qui ne trompe pas, ça va être le déluge. File vite chez toi, prends le minimum d'affaires (argent, papiers, vêtements), tes enfants, ton chien et reviens ici immédiatement, tu as 30 minutes devant toi, pas plus."
Le ton et le regard de cet ami ne laissait de place à aucune question, je m'exécutais dans la plus totale confiance car un paysan SAIT voir et sentir.
vai.jpg
Revenus chez lui à temps, il nous installait dans une aile de sa propriété haut perchée sur la colline.

La suite, je crois que tout le monde s'en souvient et mes enfants et moi, c'est à la télé que nous avons vu notre maison partir dans la rivière comme une boîte d'allumettes...
Ce qu'il en restait le lendemain 23 septembre figure sur la photo ci-dessus.

Donc, même si cela vous fait sourire aujourd'hui, OÙ QUE VOUS SOYEZ, prenez le temps de constituer votre sac de survie QUI SERA IMPÉRATIVEMENT UN SAC A DOS AFIN DE GARDER VOS 2 MAINS LIBRES.
Facile pour un adulte (un sac par personne), moins simple pour les enfants.
-- S'ils sont bébés, votre sac sera le leur, il faudra prévoir le minimum (24 heures de nourriture et d'eau, des changes, des lingettes, un doudou). Vérifiez et actualisez régulièrement les produits.
-- S'ils marchent et se débrouillent bien, prévoir pour chacun un petit sac à dos contenant LEUR IDENTITÉ car vous pouvez être séparés, numéros de téléphone des personnes à prévenir, barres de céréales DLC longue, rechange sous vêtements, un vieux pull, lingettes, mouchoirs, etc... tout ce qui est utile et léger.
LES PAPIERS D'IDENTIFICATION SERONT SOIT DES COPIES PLASTIFIÉES, SOIT DES COPIES MISES DANS UN SAC HERMÉTIQUE DE TYPE ZIPLOC.
bug-out-bag1.jpg
Dans les magasins de SURPLUS MILITAIRES on trouve à très bas prix des sacs à dos vraiment performants, souvent imperméables, pleins de poches et absolument parfaits.

LE CONTENU DU SAC DE SURVIE POUR UN ADULTE :

Nourriture (avec DLC les plus longues possibles) :
- Tablettes de bouillon
- Chocolat
- Sardines à l'huile en lot de 3*
- Barres de céréales
- Sucre en morceaux emballés hermétiquement
- Café en sticks
- Corned beef*, pâté de campagne* en lot de 3 petites boîtes rondes et toute autre nourriture hautement calorique, longue conservation et gain de place
- Lait concentré en tube
- Biscottes ou pain grillé

* Vérifiez lors de l'achat que ces conserves ont un système d'ouverture à tirette.

Santé :
- Doliprane- Pansements
- Désinfectant en petites lingettes

Hygiène :
- Mouchoirs en tissu ET en papier (qui serviront de PQ)
- Brosse à dents de voyage (pliante, tient un minimum de place) et mini dentifrice (demander à différents pharmaciens un échantillon du dernier produit en vogue, ce sera du gratos !)
- Un petit savon type "savon d'invité" ou un joli petit braqué dans un hôtel !
- Une serviette de bain en microfibre (petite et super légère), un gant de toilette
- Protections féminines
coup.jpg

Survie, Signalement, Identification :

Dans une boîte absolument hermétique (à vérifier) ou dans un sac Ziploc, mettre :
- Un petit miroir (rescapé d'un poudrier ou autre, photo ci-dessus) qui servirait à envoyer des signaux lumineux.
- Un briquet, des allumettes
- Une mini torche et sa pile de rechange
- Un petit couteau multi-usages de type couteau suisse.
- 2 comprimés de ses médicaments quotidiens si nécessaire.
- 3 ou 4 épingles de sureté (= à nourrice)
- Un stylo à bille et du papier
- Une photocopie de votre carte d'identité

La boîte hermétique que vous voyez en photo est vendue au rayon des articles de pêche chez Décathlon (et autres magasins de loisirs). Prévue pour les immersions, elle est impeccable mais on en trouve aussi dans les surplus américains et militaires : Ce sera alors une boîte de "ration".

Divers mais indispensable :
- Une cordelette
- Une bougie et/ou une petite lampe ronde à LED qui s'allume par pression
- Une petite cuillère
- Un rouleau de ruban adhésif
- Des sacs plastiques neufs (type congélation) bien à plat.
- Un gobelet et une tasse rigide si possible en alu (type gamelles de camping)

Vêtements :
- Des vieilles chaussettes et culottes.
- Pull-over léger mais chaud (celui que vous n'arrivez pas à jeter !)
- Un pantalon roulé serré tenu ainsi par deux élastiques
- Si on a la place : Chaussures de rechange même abîmées mais dont la semelle est encore bien protectrice.

AUTOUR DU COU (toujours pour garder les bras libres) :
On mettra son sac à main vidé des objets inutiles mais contenant :
- Un sac Ziploc où l'on enferme immédiatement ses affaires pour les isoler de l'eau : papiers d'identité, CB et argent liquide + téléphone portable + si possible 1 batterie de rechange.

Autres anticipations :
catdog.jpg
LES ANIMAUX DE COMPAGNIE : Les sauver... à tout prix.

Pour un chien*, prévoir :
- Une laisse ou une corde, une gamelle
- Un peu de nourriture

* Un grand chien qui possède un harnais de promenade y verra son sac perso attaché (prévoir et tester le matériel)
* Un petit chien sera traité comme un bébé, on le garde dans les bras ou dans un sac de transport fermé et aéré.

Pour un chat :
- Un panier de transport, sol couvert de sacs plastiques
- Un vieux journal (qui servira de litière)
- Un peu de nourriture, une gamelle en plastique

Perso, mon sac de survie se trouve SUR la corbeille de transport de ma Fifi !
flotte.jpg
L'EAU

Théoriquement, elle devrait passer avant tout le reste. En prévoir au moins une petite bouteille mais lorsqu'il s'agit d'un départ précipité pour raison d'orages, en principe on trouve bien assez d'eau autour de soi...
zoom_92577f3ed9684e1aa7e2c2104ff71733.jpg
LE GAZ

Il existe au rayon camping des GMS, ce type de cartouche avec brûleur. L'ensemble est beaucoup plus léger qu'on ne l'imagine et si le sac de survie est bien rangé, l'appareil y trouve sa place. Il peut s'avérer indispensable surtout avec un bébé et en hiver pour chauffer l'eau du biberon, d'un bouillon ou du café.
Cet article est un achat jamais perdant (voir aussi les occases sur Leboncoin, rubrique "équipement caravaning") car il peut rendre service lors des coupures de courant chez soi, même quand tout va bien !

   Votre sac de survie ne sera peut-être utile qu'à.... chasser le mauvais sort et c'est tant mieux !
En attendant, il doit être accessible immédiatement et je peux vous dire qu'il n'y a pas grand chose de plus rassurant que lui.
Au lieu de vous demander quelle serait votre réaction en cas de panique face à une eau qui monte irrémédiablement, vous avez la réponse : Grimper le plus haut possible (étages, colline) votre sac sur le dos, votre famille équipée aussi.
Les biens matériels sont importants mais une vie l'est plus encore.

12/09/2015

Ah... les assurances...

   Bonjour la compagnie et vraiment pardon de vous abandonner ces jours-ci.

Si ma voiture a été réparée (15 jours de travail), il n'en va pas de même pour le logement.

L'expert est venu, j'espère qu'il en existe de plus humains...

En résumé, comme je ne possède que des appareils et des meubles d'occase (donc sans factures) je peux m'asseoir sur une quelconque indemnisation. Adieu téléphone, buffet, aspirateur et tutti quanti !

Admettons que ce soit la règle.

Ce que je conteste (par écrit et en RAR) ce sont les dépenses non remboursées pour assécher les murs.
Il faut que les surfaces soient sèches pour qu'un peintre vienne travailler, cela va de soi. Ce qui va moins de soi, c'est que ne pouvant payer un déshumidificateur électrique neuf (compter en moyenne 250 €), j'en ai acheté un d'occase : Un appareil à 75 €, ce qui me saigne déjà grandement.
Pas de facture ? Pas d'indemnisation !

Et la bestiole bouffe 230 watts/heure depuis un mois... et ça aussi c'est pour poupoune !
Moi qui coupe le chauffage quand le four est en marche, qui surveille ma conso comme le lait sur le feu, je suis un peu plus qu'angoissée ou en pétard...

   Voilà, ce sont les dernières nouvelles qui ne me mettent pas dans un état d'esprit bien joyeux mais ça va reviendre ! Bises à toutes et à Alexis !

23/08/2015

C'est la double peine

   Bonjour tout le monde,

Après le dégât des eaux de début août (cumulus du 1er étage qui s'est vidé chez moi), la tempête de ce dimanche a inondé le garage en sous-sol, évacuations bouchées par des feuilles de platane : Plus d'un mètre d'eau dans les garages... Ma voiture était dedans.

J'ignore si elle est perdue ou pas mais je suis démoralisée, trop c'est trop surtout pour un signe de feu qui déteste l'eau...

Donc, lundi, appel à l'assurance (qui va bientôt me jeter) et le blog attendra un peu que je me remette.

Je vous embrasse, je sais que je peux compter sur vos pensées positives, alors à bientôt,

Maryse