Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2015

Arnaque chic

   C'est notre fidèle ILOULA qui m'a envoyé la pub d'un nouveau produit, aperçue dans un magazine féminin. Elle savait que j'allais bondir... j'ai bondi !

Les tisanautes qui seraient aussi partisan(e)s de la "résistance" que moi liront mes propos jusqu'au bout, je pardonne d'avance aux autres, mais une ânerie aussi monumentale me fait peur car elle reflète déjà l'avenir, un avenir d'humains décérébrés, lobotomisés qui ne seront que des récepteurs-consommateurs et plus jamais des émetteurs-inventifs.

Voici la chose :
bé.jpg
Une toute nouvelle société qui se nomme LE BÉNÉFIQUE vient de lancer des tisanes luxe-bobo et surtout absolument inutiles.

De quoi s'agit-il ?

Il s'agit de vendre très cher l'enterrement de la tisane classique pour promouvoir LA TISANE EN BRANCHE qui trempouillera à la verticale dans une tasse d'eau chaude... parce que c'est beaucoup plus "smart".
Le packaging coûte nettement plus cher que les végétaux et j'en conviens, il est superbe.

Voyez plutôt :
bénéf.jpg
La présentation en boutique de luxe.

béne.JPG
Sachez que dans sa très belle boî-boîte, le double brin de lavande vous coûtera 15 €, pas moins, c'est pas fantastique ça ?

Les blogueuses qui surfent sur la tendance en sont toutes retournées, époustouflées, nous voilà loin de la sorcellerie, nous sommes dans la frénésie du brin exotique car oui mesdames, la France n'était pas à la hauteur pour y faire de telles cueillettes, non, il a fallu grimper tout en haut du Mont Ida en Turquie où là, on sait reconnaître les plantes sauvages (donc bio), en France on est tous trop cons pour ramasser des brins de lavande ou de sureau, c'est évident.

La société vendeuse le claironne via sa base line : "LA NATURE, NOTHING ELSE".
Yes, mais pas de nature française, hein, elle est trop vulgaire ! Voir le site du Bénéfique pour en être convaincu clic ici.
béné sureau.jpg
Et oui, c'est bien un roi de France qui figure sur l'étiquette d'une branchette de sureau séchée venue d'Anatolie... Pour 15 €, on voyage ! Et la société d'affirmer ses principes écologiques... Ah bon !?

Mais du sureau, y en a partout, même dans les centres urbains de Babel-Oued à Stockholm, punaise, y a pas besoin d'aller sur le Mont Ida !

Mais le pire reste à venir :
bénéfi.jpg
Tout consommateur de tisanes sait qu'IL FAUT UN MINIMUM D'INGRÉDIENTS POUR QUE DES PRINCIPES ACTIFS SOIENT EFFICACES.

Comment voulez-vous que quelques milligrammes de trèfle rouge (par exemple, photo ci-dessus) aient un effet quelconque sur le métabolisme ? Je vous le demande, bien que le Bénéfique mette fort en avant les propriétés de chaque végétal !
Il en faut au moins 10 grammes par tasse, sans les feuilles et sans les tiges qui n'apportent rien d'autre que du fun à une tasse stérile...

Enfin, le brin de lavande donne une couleur bleue au liquide et la foule au bord des larmes applaudit.
Celle-là elle est balèze, on prend vraiment les gens pour des demeurés... et il se pourrait bien que l'on ait parfois raison !

Je viens de faire tremper de la lavande dans de l'eau chaude, j'ai eu beau attendre très longtemps, je n'ai pas vu de bleu !!!!!
N'y aurait-il pas un petit rajout de colorant artificiel sur ces jolis brins de lavande ??? A moins que sur le Mont Ida pousse une variété inconnue de tous les scientifiques....
béné.jpg
J'en viens au pire du pire :

Nous avons là la vision du futur proche : On ne fera plus travailler ses méninges, on achètera sans réfléchir.
Dans 20 ans, smartphone en tête, tout aura été fait pour englander les gens dans la pensée unique, les mamies qui propageaient le bon sens seront mortes, les mamans avaient d'autres chats à fouetter, les enfants ne sauront plus observer et encore moins RÉFLÉCHIR.

Si vous avez vu le dernier spot TV de Carrefour, un jeune homme et une jeune femme affirment clairement ceci :
" Un lave-linge de MARQUE c'est INDISPENSABLE ! Une télé HD c'est SUPER IMPORTANT...".

En partant de là, on mène les enfants à leur perte. Seule la consommation de ce qui est CHER aura de la valeur et placera l'individu en haut de l'échelle sociale.

Mais je m'interroge sur un point adjacent :
Les entreprises ferment les unes après les autres, le chômage joue la grimpette, les écoliers préfèrent aller balader dans les centres commerciaux que faire leurs devoirs...
COMMENT DES PERSONNES NON DIPLÔMÉES OU SANS COMPÉTENCE, POURRONT-ELLES GAGNER LEUR VIE POUR ACHETER DES PRODUITS DE LUXE ???

Il n'y a pas 36 solutions pour avoir du pognon : Soit on bosse, soit on braque des banques.
Va-t-on vers plus de délinquance pour pouvoir se payer le dernier brin de lavande à la mode, celui qui rend l'eau bleue ?
Il n'y aura plus qu'artifice et poudre aux yeux ? AVOIR va-t-il tuer ÊTRE ?
La société se limitera à deux types de personnes : Les arnaqueurs et les arnaqués... les gamins, faudra choisir votre camp !

Les artistes, les savants et les contemplatifs seront classés marginaux, voire débiles mentaux si ce n'est fous furieux... et mon propos n'est pas une utopie façon Aldous Huxley, il est partagé par de nombreux sociologues car la cata est pour demain, c'est irrémédiable.

16/03/2015

Médecins en colère

crazy-doctor.jpg

   Ils manifestent, ils défilent, ils font grève, ils invectivent la ministre de la santé non sans quelques menaces qui font froid dans le dos.
Que les professionnels de santé ne soient pas d'accord avec le projet du tiers-payant et qu'ils aient le droit de le crier haut et fort, c'est la démocratie.

Mais comment des femmes et des hommes qui ont fait entre 6 et 14 années d'études peuvent-ils être aussi stupides ?
De quoi ont-ils peur ? Ils redoutent la lenteur des remboursements par la Sécu et les mutuelles. Ok.

MAIS NOUS LES PATIENTS, COQUIN DE DIEU, ON EST REMBOURSÉ DANS UN DÉLAI DE 10 A 30 JOURS. EST-CE QU'ON MANIFESTE ????
Il est donc normal que le pauvre péquin malade attende longtemps ses remboursements, mais les docteurs -eux- étant prétentieusement au-dessus du lot, ne peuvent pas attendre ?!
Je la trouverai bien bonne si je n'étais pas en pétard.

Ensuite, malgré leurs beaux diplômes, ILS NE SAVENT PAS COMPTER !
Je m'explique :
Nous sommes quelques millions à ne pas rendre visite à un médecin parce que nous n'avons pas 23 € en poche. Combien d'entre nous attendent "que ça passe" (coupure profonde, brûlure, lumbago, problèmes digestifs etc, etc) plutôt que de gréver encore le budget et lâcher 23 balles ??

Si les soignants réfléchissaient 5 minutes au lieu de résonner raisonner comme des tambours, ils comprendraient qu'ils ont tout intérêt à ce que le tiers-payant soit voté ; en effet, toute la population qui ne peut pas se soigner POURRAIT ENFIN LE FAIRE !
Ce qui augmenterait considérablement les revenus des médecins qui deviennent de purs fonctionnaires de santé, faisant passer leurs loisirs AVANT le serment qu'ils ont prêté :

Extrait : "Je donnerai mes soins à l'indigent et n'exigerai jamais un salaire au-dessus de mon travail et je jure de toujours me souvenir qu'un patient n'est pas seulement un cas pathologique, mais aussi un être humain qui souffre. À celui qui entrera chez moi pour chercher simplement un réconfort, ce réconfort ne sera jamais refusé."

Hein ? Ho ! Y en a un qui se souvient de son serment ?

Alors ils nous renvoient par la figure que EUX ont suivi de longues études, pénibles, chères et très difficiles. MAIS BORDEL DE MERDE, ÇA NE VOUS REND EN RIEN SUPÉRIEURS AU POINT DE NE PAS VOIR PLUS LOIN QUE LE BOUT DE VOTRE STÉTHOSCOPE !!!

   Fanfarons ils étaient dans les amphis et les salles de garde, fanfarons ils restent sur la place publique et dans leurs cabinets aseptisés.
Je n'ai jamais eu beaucoup de respect pour des soignants arrogants et j'en ai encore moins aujourd'hui qu'ils m'ont laissée souffrir pendant 4 ans jusqu'à ce que pousse une gueulante d'enfer pour les réveiller, pour qu'ils refoutent le nez dans leurs classeurs, pour les extirper de leur suffisance, de leur confort, et enfin espérer un traitement digne de ce nom.

Ils désertent les campagnes où ça devient la croix et la bannière pour se faire soigner.
La campagne ? Leurs gosses s'y ennuieraient trop !
Le vendredi dès 14 heures, plus personne dans les cabinets médicaux.
Un rendez-vous chez l'ophtalmo ? Comptez bien 6 mois d'attente.
Ils veulent une "réforme en profondeur" de la médecine ? Ne serait-ce pas plutôt une réforme de leur état d'esprit qui s'impose ?? Combien -dans le lot de nos diplômés- ont choisi leur voie pour aider leur prochain et non par intérêt ? Je pose simplement la question.