Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2016

Sus aux dépassements d'honoraires !!

   Il est de ces véroles qui se propagent insidieusement partout, qui gagnent du terrain à la vitesse du feu, qui se répandent aussi silencieusement que l'huile, en zone reculée comme en pleine ville.
Récemment, le médecin généraliste est mort remplacé par le titre pompeux de "spécialiste en médecine générale" et vous savez pourquoi ? Non parce qu'il se sentait inférieur à ses copains super pros mais pour avoir le droit de pratiquer le dépassement d'honoraire !

Si vous ne posez pas la question LORS DE LA PRISE DE RENDEZ-VOUS (le docteur X facture-t-il un dépassement d'honoraire ?) attention à la douloureuse au moment de passer à la caisse !
Généraliste, dermatologue, dentiste, ophtalmo, chirurgien, gynéco, pédiatre, rhumato.... ils sont tous gagnés à la cause du dépassement d'honoraire et la note finale risque d'être très salée pour le patient qui n'est jamais prévenu.

Il va de soi que je boycotte cette pratique toujours pour les mêmes raisons :
Aucun médecin ne me fera jamais pleurer, je n'ai pas de respect particulier à avoir envers lui, il n'a pas à me faire payer ses études longues et douloureuses dont il a plein la bouche, il ne marche pas à pieds dans des chaussures éculées et ne vit pas dans une HLM pourrie.
Il a fait un choix ? Qu'il l'assume ou qu'il change de job.

Dans un pays où tant de jeunes se battent pour inventer des systèmes de vie écologiques, économiques et solidaires, nous avons une corporation de Diafoirus qui cherche -elle- à palper encore plus de fric et ce, par n'importe quel moyen si absurde soit-il.
Comment se défend une personne âgée, isolée et mal informée face à ce racket puant ?
Elle tapera dans son Livret A pour cracher au bassinet et... préférera ne plus jamais consulter personne de peur de se faire saigner.

Voilà où nous en sommes en France (dont le système de soins est envié partout) mais qu'en est-il chez nos voisins frontaliers ? Je serai curieuse de le savoir...

Lorsque je pousse un coup de gueule, il est rarement stérile parce que je cherche LA solution au problème et cette solution existe :
Dans toutes les villes, on trouvera un "Pôle Santé", une clinique multi-spécialistes conventionnée ou un "Centre de soins mutualiste" qui ne pratique AUCUN DÉPASSEMENT D'HONORAIRE.
Et ne croyez pas que vous y serez plus mal soigné(e) que dans un cabinet privé : Ce sont les mêmes médecins qui y interviennent, je m'explique :
Le chirurgien qui a pignon sur rue -appelons-le docteur Vénal- consulte dans un cabinet de ville.
Sur une intervention il vous facturera 1800 euros de dépassement d'honoraires ; soit vous avez une mutuelle de luxe qui les prendra en charge, soit vous courbez l'échine et vous raquez.

Ce même docteur Vénal intervient (très discrètement, il ne vous le dira pas !) un jour par semaine au Pôle Santé de votre ville et là, c'est magique, il oublie de se gaver !
Pourquoi ?
Deux possibilités : Soit il a besoin d'un "salaire" de base immuable sur lequel il peut compter, soit... il apaise ainsi sa petite conscience de merde.

COMMENT TROUVER UNE UNITÉ DE SOINS SANS DÉPASSEMENT D'HONORAIRE ?
- En vous rendant à l'agence locale de votre mutuelle si vous en avez une, on vous y fournira une liste départementale agréée.
- En consultant le site de la Sécurité Sociale où sont listés les médecins conventionnés de SECTEUR 1 (sans DH) mais aussi ceux des secteurs 2 et 3, ces deux derniers ayant le droit de pratiquer les honoraires "libres".

   L'attente de rendez-vous n'est pas plus longue qu'ailleurs, on y est soigné aussi bien qu'ailleurs (ce sont les mêmes médecins) et on ne s'y fait pas assassiner.

Commentaires

Dans le sud et dans nombre de grandes villes, nous avons pu constater ce phénomène de dépassement d'honoraires. En Lorraine, c'est beaucoup moins répandu, mais les soins dentaires surtout sont hors de portée de beaucoup.
Je serai interessée par le témoignage de nos Belges.
J'ai cru entendre que dans les pays scandinaves, l'accès aux médecins est plus réglementé.
Pendant mon séjour aux USA où j'ai été frappée par le nombre de jeunes gens n'ayant déjà plus de dents. L'hédonisme américain est aussi motivé par l'obligation d'être en meilleure santé possible pour éviter toute hospitalisation.
En Thailande, pour n'importe quel soin, on passait d'abord à la trésorerie pour payer et ensuite on était soigné. Je sais donc combien a coûté mon accouchement alors qu'aucune de mes copines ayant donné la vie en France n'a êté capable de me donner ce chiffre. J'ai eu beaucoup de chance d'accoucher par les voies naturelles. Sinon la note aurait été beaucoup plus salée. Comme dans ce pays les femmes enceintes ne bénéficient d'aucune loi protectrice, elles doivent travailler jusqu'au terme, et les complications sont fréquentes.....

Écrit par : Tomyam | 30/09/2016

Bonjour les cousines!
Mmmh,ce système me semble, en effet, du vol qualifié et, c'est certainement le pire, légal!
Comment cela se passe en Belgique? Je ne sais pas trop en fait... Je sais qu'il y a des médecins conventionné et les autres... Mais je ne pense pas que nous ayons un système de santé à 2 vitesses. Je sais qu'il y a plus de contrôle qu'en France par rapport aux prescriptions médicales.
Pour mon cas personnel, lorsque je suis malade, heureusement presque jamais, je peux aller chez un médecin qui a une convention spéciale avec la Défense et je ne dois payer que ce qui est remboursé par la mutuelle (donc rien après remboursement)...
Belle journée à vous toutes!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 30/09/2016

Je suis d'accord, c'est du vol légal.

Écrit par : Maryse | 30/09/2016

Bonjour à tous,
Tomyam, ce que tu dis m'interpelle car je ne me suis jamais posé la question du coût de mes accouchements, les deux par césarienne et le premier le 15 août...
J'ai changé il y a deux ans maintenant de généraliste, le nouveau à la retraite mais travaillant toujours autant me demande 23€ pour une consultation toujours au top, et en plus il m'apprend plus de choses car c'est un homme multitâches et qui s'intéresse à tout. L'ancien me rackettait 34€ il y a deux ans.
Je confirme un point : sur la Côte d'Azur, rares sont les généralistes qui ne facturent pas de dépassements d'honoraires.
J'ai quitté aussi la gynécologue qui me prenait 90€, pour une super sage-femme que je paie 21,97€ et qui me met des oreillers derrière la tête et sous les jambes pour que je sois bien installée.... Et ma fille suit le même chemin avec également un généraliste pas tout jeune et pourtant à 23€ et ma sage-femme.
En revanche, pour les yeux, impossible de trouver un ophtalmo à moins de 40€...
Maryse, je suis comme toi, je suis révoltée par cette médecine à deux vitesses, à deux voire trois tarifs...
Allez, je pars à la recherche des spécialistes sans dépassement !

Écrit par : iloula83 | 30/09/2016

tu vas trouver Iloula !

Écrit par : Maryse | 30/09/2016

Bonjour,
Révoltée aussi et de plus lorsque ses spécialistes ne reconnaissent pas leurs erreurs. Ils sont humains certes, mais quand le meilleur des Phlébologue de Paca, m'a retiré 1 varice au lieu de la veine saphène, le tarif est élevé et lui faire reconnaître m'a éprouvé ....
Je pars en chasse de mon côté aussî ....
Bonne journée et le week en vue

Écrit par : Cocotte | 30/09/2016

Bonjour à tous
Même proche de grande ville les généraliste deviennent rare , la mienne pas de dépassement d honoraires sur consultation, très professionnelle, par contre trouver un spécialiste devient un cauchemar, la seule ophtalmo que j ai trouvé avec 1mois d attente n était pas conventionné, j ai eu de la chance c est ma mutuelle qui m à remboursée, la dermato 4 mois d attente.....Pour le rhumatologue j ai du traverser Lyon pour me faire soigner et où je rage les traitements infiltration et compagnie ne vont plus être pris en charge pour l arthrose soit tu souffre soit tu te fait plus soigner.....si tu as pas les moyens et beaucoup vont être dans ce cas,et bien gardé tes douleurs.
Vers chez moi un pôle médical doit voir le jour quand?????déjà 3 ans que ce projet est en route manque de finances....
Et quand je vais sur l ouest lyonnais, plus riche,médecin à la pelle et magnifique pôle médical, chercher l erreur.......
Bon vendredi

Écrit par : Martine | 30/09/2016

Ils deviennent tous bien trop gourmands. Je trouve ça grave car de plus en plus de personnes renoncent à certains soins tant qu'il est encore temps et se retrouvent avec une maladie grave quasiment plus soignable. :(
Est- ce en Chine où le médecin est payé non pour soigner mais pour maintenir en bonne santé et n'est plus payé tant que la personne est malade ?
Bises toutes et tous

Écrit par : Sandra | 30/09/2016

Waouh Sandra, quelle belle info ! Je vais faire des recherches, cette logique me touche beaucoup.

Pourtant Martine, tu es près de la ville qui est au top du soin, connue pour ses spécialistes champions... c'est scandaleux.

Écrit par : Maryse | 30/09/2016

Au sujet des medecins chinois, c'est peut etre encore vrai pour une medecine traditionnelle et elitiste, mais ce n'est plus le cas général. J'ai posé la question à des chinoises, et cela les a fait bien rire. En realité, les médicaments allopathiques donnés à la va vite par une personne plus où moins formée cela permet une médecine de masse, pas ce que devrait être la médecine selon Hypocrate ( ou Confusius puisqu'il s'agit de la Chine) : un art.
Bon, je ne vais pas faire une conférence sur le fossé entre nos fantasmes d'occidentaux et la réalité de pays qui ont du évoluer très très rapidement. Mais j'en ai des choses à raconter sur ce sujet, même si je ne suis pas spécialiste !.....

Écrit par : Tomyam | 30/09/2016

Zut alors, bon je n'étais pas du tout sûre de mon info mais je trouvais l'idée plutôt pas mal ! :D comment vendre du rêve ! Désolée

Écrit par : Sandra | 30/09/2016

Je comprends Tomyam. Il n'empêche que dans mon petit esprit conditionné à la mode européenne, je n'avais jamais imaginé un concept où l'on ne paierait pas le fait d'être malade... Et je m'en veux d'être aussi courge ;-)

Écrit par : Maryse | 30/09/2016

où verge ? où courge ? dans quel étagère ?... bon d'accord, elle est facile celle-là mais je vous le dis, c'est Dredi à Groland et sur Fréjus !!!

Écrit par : iloula83 | 30/09/2016

Profite de ce vendredi Iloula et bois une binouze (je pense qu'on dit ça en France et c'est bien amusant...) pour moi: je reste le week-end dans ma base du grand nord (ou presque) pour étudier dans le calme... Pas facile d'expliquer cela à un "grand" garçon de 3ans et des brouettes...
Tomyam, ce que tu racontes à propos de la Chine mais fait franchement penser à mon expérience Africaine...
Bonne fin de journée à toutes!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 30/09/2016

Je voulais bien évidemment écrire "me fait"... Saleté de correction automatique...

Écrit par : Alexisfrombrussels | 30/09/2016

C'est inadmissible, et pourtant ils sont nombreux à se servir... chirurgiens, généralistes, anesthésistes... ils se régalent!
Il y a quelques années, un gastro-entérologue m'a ponctionné de 120€ pour une coloscopie... et m'a dit que c'était légal car il me fournissait une facture pour que ma mutuelle me rembourse... arffff! Je ne suis plus jamais retournée chez lui.
Ma gynéco me prends seulement 28€. Mon généraliste 35€... mais j'ai une mutuelle donc je m'en sors bien.
Comme le dit Maryse, ils l'ont choisi leur job nom d'une pipe...

En début de mois, mon père a dû se faire opérer (fistule au bras en vue d'être dialysé) et la secrétaire, lors de l'admission nous a réclamé 400€ (en chirurgie ambulatoire). N'étant pas au courant, j'ai refusé de payer et je lui ai laissé mon permis de conduire. Puis avant l'opération, j'ai demandé gentiment au chirurgien vasculaire. Il s'est excusé mille fois et a appelé la secrétaire de la clinique pour qu'elle me rende mon permis... mon père étant en affection longue durée, n'était pas concerné par le dépassement d'honoraires.............. 400€...la retraite de mon père ne dépasse pas les 1000€... vous voyez un peu...

Tomyam, raconte... si tu as le temps bien sûr.
Je ne bosse pas cet aprem car nous avons été victimes au taff d'un virus informatique, du coup chômage technique... vive le progrès.

Écrit par : Pepou | 30/09/2016

Oohhh Pepou si j'avais su je t'aurais embarquée avec moi sous les pins face à l'Ile d'OR .....

A l'acceuil de la clinique on m'a demandé de mettre les 150€ en espèces dans l'enveloppe prévu a cet effet et de la garder avec moi jusqu'au bloc pour l'anesthésiste. Faute de quoi pas de 7 ciel!

Écrit par : cocotte | 30/09/2016

moi j'en peux plus de lire les copines à 5 km de mon boulot qui parlent d'aller à la plage !!!
les cousines, oh secours !!!

Écrit par : iloula83 | 30/09/2016

Mince alors! L'île d'or en plus!!!

Écrit par : Pepou | 30/09/2016

Pepou il m est arrivée la même aventure avec mon mari qui avait un cancer leur de la pose du patch pour les soins en service palliatif on m à réclamer un dépassement d honoraires que j ai refusé de payer et bien j ai eu jusqu au huissier, c est finalement la pneumologue qui a pris la.facture et qui qui a.regler le problème.
Tomyam raconte....On attend...

Écrit par : Martine | 30/09/2016

Et ben dis donc.... quel monde pourri ! Heureusement que nous sommes là, saines, normales et BELLES !!
Cocotte, je suis consternée, pourquoi pas leur glisser les biftons dans le slip comme les chippendales ??? Merde alors !

Courage Alexis, bisous !!!

Écrit par : Maryse | 30/09/2016

En Thailande il existe comme en Chine une medecine traditionnelle qui est développée principalement dans les temples et qui est un véritable art. Les études sont extrêmement longues, en fait, elles ne terminent jamais. Le massage fait partie de la medecine thai, mais pour avoir une efficacité therapautique, il doit durer Au minimum 1 heure, et étre réalisé par un/ une experte. Inutile de dire qu'un thaï de classe modeste n'a ni le temps ni les moyens de s'offrir cela.
Quand la Thailande s'est ouverte à l'occident, elle s'est équipée progressivement d'hôpitaux et d'ecoles de medecine. Je dois dire que quand j'ai eu affaire à ces praticiens, j'ai été impressionnée par leur serieux et leur Professionalisme. J'ai accouché dans un petit hopital , et je garde profondément le souvenir des infirmières. La vie est chère en Thailande, un salaire ne suffit pas à vivre convenablement. L'infirmière qui s'occupait de moi me racontait donc que ses enfants etaient à la campagne avec les grand- parents et elle ne les voyait qu'une fois par mois. Mon coeur se serre en pensant à cette femme, moi qui ai eu la chance de garder mes enfants avec moi.
Je ne suis plus allée en Thailande depuis longtemps, je ne sais pas si la medecine traditionnelle a retrouvé une place, je suppose que oui, mais elle reste chere. J'ai eu l'occasion d'aller à la campagne dans une famille de paysans. C'etait un petit garçon de 2 ans qui massait son pere quand il rentrait des champs. C'était adorable à voir quand Il lui marchait sur le dos. J'ai appris à mes filles à faire cela quand ellles etaient petites, et il est vrai qu'avec leur poids léger, et leurs petits pieds, c'est juste la bonne pression pour détendre un dos fatigué....
Une fois, j'ai été mordue par un chien. Il a fallu faire un traitement contre la rage. C'était plusieurs injections. Chaque mois, je me suis donc rendue dans une clinique, je payais l'equivalent de 200 euros (en pouvoir d'achat) et j'avais ensuite droit à mon injection. Meme chose quand j'etais enceinte, puisque je suis de rhésus négatif. Et si mes souvenirs sont bons, l'accouchement a coûté 2 mois d'un bon salaire.

Écrit par : Tomyam | 30/09/2016

Ton commentaire est un bel éclairage Tomyam, merci, il fait comprendre pourquoi quelques praticiens français (et autres) vont apprendre "là-bas" et reviennent ici quinquagénaires avec dans leurs bagages une autre façon de soigner.

Nous en avons un cas exemplaire à la Grande Motte : La consultation (médecine générale) dure 1h30, aucun rendez-vous et seulement 23 €.
Dans un petit jardin à l'extérieur du cabinet, le docteur a installé des bancs, un distributeur de boissons et plein de bouquins. La première fois que j'ai vu la file d'attente, j'en ai pris une photo tellement cela semblait irréel (des gens partout, assis, debout...) et le docteur consulte jusqu'à 23 heures s'il le faut, toujours zen et souriant.
Et attention, ce n'est pas un charlatan, il soigne simplement autrement, en étant persuadé que chaque cas est un cas, en s'intéressant à l'homme avant de s'intéresser à la maladie.

Écrit par : Maryse | 01/10/2016

Waouh, il est impressionnant cet homme...
Je m'excuse pour toutes les "fôtes" de frappe dans mon texte, j'ecris sur une tablette, ce n'est pas prévu pour les textes longs.
J'ai encore une anecdote qui montre bien les différences entre nos pays.
Apres la naissance de ma fille, je suis venue séjourner quelque temps en France. Comme beaucoup d'enfants, mon bébé avait le canal lacrymal infecté. Un médecin m'a donc tout naturellement prescrit des gouttes antibiotiques. Masser l'oeil, évacuer le pus, nettoyer, traiter, j'ai suivi consciencieusement ses instructions, avec les encouragements et les conseils de toute mon entourage dont une cousine qui est ophtalmo. Mais rien n'y a fait, l'infection ne faisait qu'empirer. Il m'a donc été recommandé d'aller à l'hôpital pour que le canal soit débouché à l'aide d'une aiguille. Je n'ai pu me résoudre à infliger un geste si traumatisant à mon merveilleux bébé..... De retour en Asie, le problème n'étant toujours pas résolu, je me suis rendue dans le cabinet d'un médecin ophtalmologue local. Quelle stupéfaction en entrant dans la salle d'attente. Une foule de gens de tous âges, présentant des pathologies dont on n'a plus idée en France. Avec mon bébé bien rose, et juste une petite infection, je ne me sentais pas très à ma place .... Quand le médecin est sorti de son cabinet, il a étè surpris de voir une étrangère et est venu vers moi. Il a jeté un coup d'oeil à mon bébé et m'a aussitôt dit d'une voie ferme: ce n'est rien de grave, contentez vous de nettoyer l'oeil avec de l'eau bouillie, et n'y touchez plus. Puis il est retourné à ses consultations.
J'ai fait ce qu'il a dit....une semaine plus tard l'infection avait disparu. En fait, tous les soins que je m'evertuais à donner ne faisaient qu'irriter l'oeil et entretenir l'infection.
Cela a été une bonne leçon. De la simplicité et du bon sens avant toute chose!

Écrit par : Tomyam | 01/10/2016

Bonjour à tous
J adore tout ces témoignages et comme j aimerais trouver.un médecin comme ça, soigner l homme avant la maladie.
Bon samedi

Écrit par : Martine | 01/10/2016

Waouah ca me plait ce principe dommage trop loin pour moi.
je m'interroge souvent...les Rv sont complets 2 jours à l'avance...les patients sont ils malades ?
Renouvellement et autres actes pourraient être délivrés à domicile pour laisser les Rv libres aux malades. ...

Écrit par : cocotte | 01/10/2016

Fut un temps Cocotte, pour un renouvellement, on passait un coup de fil, on allait le lendemain chez le toub et la secrétaire nous remettait l'ordonnance gratos... Maintenant seuls les gros cabinets peuvent se payer une employée et justement faut la payer avec nos visites.
Je vous dis le nombre de fois où je n'ai même pas eu une auscultation ni une mesure de tension ? Même pas quitté le manteau, paf, ça fait 23 balles contre ordonnance !

Bah vaut mieux être jeune et en bonne santé..............

Écrit par : Maryse | 01/10/2016

Ah voilà ceci pourrait expliquer celà !!!!
Comme si les gens savaient qu'ils allaient être malade d'avance et anticipent les RV....
Comment se justifier auprès de l'employeur 48h après le RV ?
Vive la santé

Écrit par : Cocotte | 01/10/2016

Et après faudrait leur faire des courbettes ? Mais je préfère avoir du respect pour un artisan que pour un marchand de drogues licites !

Écrit par : Maryse | 01/10/2016

Pour sûr!!!
Il y a quelques années j'avais un super homéopathe accupuncteur, la consultation durait une heure à chaque fois. Un super toubib....
Incroyable récit Tomyam....
Bel échange encore une fois Maryse grâce à toi. Bisous bon samedi

Écrit par : Pepou | 01/10/2016

Pepou il y a 1année, c est pas.vieux j avais aussi un super docteur homéopathe, avec elle on pouvait parler,et je n ai jamais été aussi bien, elle est partie à la retraite et personne pour la remplacer , et l homéopathe de la commune à côté ne prend plus de nouveaux clients, il est pleins archi pleins, bien triste voilà une médecine qui se perd.

Écrit par : Martine | 01/10/2016

C'est vrai Martine, ils se font rares malheureusement...

Écrit par : Pepou | 01/10/2016

tellement triste le constat que tu fais Maryse et que vous faites tous dans vos commentaires . Même si heureusement , la révolte gronde.

La médecine , c'est juste génial ce mot quand on y pense :il suffit d'ouvrir un dictionnaire pour se régaler de jolies définitions et de rêves d'un autre âge .

sauf que maintenant, quand on est malade , voilà qu'en plus de n'être pas tout à fait dans un état normal , donc vulnérable, on reçoit dans le pif que c'est d'abord notre compte en banque que certains " médecins" auscultent , histoire de soigner SURTOUT le leur , de compte en banque..
et ça, avant même de se pencher sur les petits problèmes énervants de notre petit corps humain basique ..
et forcément on se pose la question : comment en est on arrivé là?

Par chance ( et je touche du bois) je n'ai pas encore eu besoin de chirurgie ni de traitements lourds ..je dis bien heureusement parce qu'ici, sur le Littoral Vendée, ce sont les médecins qui choisissent les malades ,et pas l'inverse !
et le piège du "médecin référent" fonctionne du tonnerre...

dès que les médecins ont leurs quotas : rideau ! ils ne prennent plus de nouveaux patients et ils expliquent qu'eux aussi ont envie de profiter de la plage , de la pêche en mer et du reste ...
Et les patients (qui hélas n'ont jamais aussi bien été nommés) n'osent pas changer de crémerie même s'ils savent bien que le "médecin" qui les a acceptés comme patients est une triple buse ...
vive le progrès donc , les beaux discours sur la médecine libérale qui permet au patient de choisir son médecin et vive l'obsession de boucher le trou de la sécu ..

dans quelques années , à ce train là, c'est avec les cadavres des citoyens morts pour sauver la Sécu qu'il sera enfin bouché le trou de la Sécu ..Ubu pourra alors se réjouir . grrrrrrr.
bises

Écrit par : jacquote | 02/10/2016

Alors là c'est le bouquet final en Vendée
Vive la vie

Écrit par : cocotte | 02/10/2016

Belle synthèse Jacquote, tristement juste mais on doit se battre et rechercher des soignants honnêtes, il y en a, IL FAUT QU'IL Y EN AIT !!
Et bien sûr, on comprends mieux pourquoi les urgences des hôpitaux sont bondées...

Allez va, demain, on fera une belle salade avec les produits du mois d'octobre, histoire de digérer ce qui est indigeste !!

Écrit par : Maryse | 02/10/2016

Les commentaires sont fermés.