Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2016

Y a pas que des arêtes dans le poisson

   Lorsqu'on veille à équilibrer ses menus, on y prévoit du poisson une fois par semaine, qu'il soit frais ou en conserve.
L'analyse réalisée par le magazine "60 millions de consommateurs" a fait l'effet d'une bombe et si vous voulez consulter le N° 515 de mai 2016 gratuitement, rendez-vous en bibliothèque, il y est !

La conclusion de l'article est sans appel : TOUS LES POISSONS SONT CONTAMINÉS au mercure, plomb, cadmium, nickel, acides, chrome et arsenic = les fameux (si je puis dire) métaux lourds qui hélas ne disparaissent jamais de notre organisme et causent des dommages irréversibles sur la thyroïde et le cerveau... entre autres.
Les femmes enceintes ou désirant le devenir doivent absolument s'abstenir de consommer du poisson.
step1.jpg
Alors bien sûr, nous sommes tous en colère car "on ne sait plus quoi manger sans prendre de risques", ne cherchez pas plus loin la raison majeure du boom du végétarisme :

- La viande contient des médicaments dangereux pour l'homme, des antibiotiques et des hormones.
- Le poisson est donc nourri aux métaux lourds.
- Les légumes sont poussés aux engrais et aux pesticides.
En devenant végétarien, même si on n'est pas riche, il est facile de s'approvisionner en fruits et légumes issus de la culture biologique ou raisonnée, l'ex-budget viande et poisson y suffira.

Nous tenterons de rester POSITIF car après avoir vu quels poissons sont trop contaminés, seront listées les espèces encore consommables sans danger pour plusieurs raisons :
- Leur croissance est rapide
- Leur alimentation est différente
- Ils ne vivent PAS en profondeur

fish.jpg

LES CONSERVES ET SURGELÉS DE POISSONS :

L'investigation de "60 millions de consommateurs" a porté sur 150 conserves (thon, filets, surimi, noix de St-Jacques, rillettes, etc...) TOUTES SONT CONTAMINÉES au mercure, à l'arsenic et au cadmium.
Avec de sacrés bémols car encore une fois, les produits discount se révèlent plus acceptables que les autres :
front_fr.7.400.jpg
LES CONSERVES LES MOINS CONTAMINÉES SONT LES MOINS CHÈRES :

- les marques Leader Price,
- Lidl
- Carrefour

NOTA : Les sardines en conserve sont peu ou pas contaminées.

saupiquet-filet-de-thon_001.jpg
LES PIRES CONSERVES SONT LES PLUS CHÈRES :
- Saupiquet (3 fois plus chère que le discount) concentre tout : mercure, arsenic, cadmium. Bravo et voilà une marque qui nous embourbe avec de magnifiques publicités !
- Odyssée d'Intermarché
- Petit Navire s'avère le champion noir de la dose en mercure, là aussi bien emballée dans une publicité alléchante.
- Capitaine Nat' contient le maximum d'arsenic.

Mais malgré les "bons élèves" sachez que le ministère de la santé a édité un seuil admissible : 1mg de métaux lourds par kilo de poisson... mais qu'aucune étiquette ne nous l'indique !!!
Fotolia_87389151_Subscription_XXL.jpg
À REJETER AUSSI BIEN FRAIS QU'EN CONSERVE :

- Le thon, quel qu'il soit (rouge, Albacore, etc...). En consommer 1 FOIS par MOIS au grand maximum si on ne peut vraiment pas s'en passer.
Pour plus ample informé au plan écologique (mais pas nutritionnel), Cécile75 m'a adressé cette page du site de Greenpeace (clic sur le lien) où la marque "Petit Navire" en prend pour son grade avec l"ARRÊTHON...

LES POISSONS FRAIS :
Malheureusement, les pauvres bêtes sont gavées aux mêmes poisons, c'est logique, ils ont grandi dans les mêmes océans.
Comme je l'annonçais plus haut, nous allons voir QUELS poissons frais sont plus sains parce que leur croissance a été rapide ou parce que leur alimentation est différente (les carnassiers sont moins toxiques car ils n'avalent pas de plancton contaminé).

Afin de vous épargner des lectures aussi longues que fastidieuses, j'ai établi une courte synthèse depuis divers sites de protection de la santé alimentaire dont celui qui se nomme "www.notre-planete.info"".
sardin.jpg
LES POISSONS FRAIS QUI PEUVENT SE CONSOMMER 1 FOIS PAR SEMAINE :

- Le bar (loup)
- Les anchois
- Les sardines
- Le flétan
- Le maquereau tacheté (mais pas le maquereau "roi" qui n'a pas de zébrures)
- Le mulet
- La morue
- Le saumon sauvage
- L'aiglefin

LE POISSON SÉCHÉ À RECOMMANDER : Le hareng.
st-john-de-monts-open.jpg
LES COQUILLAGES ET CRUSTACÉS :
Les moules et les huitres sont exemptes de métaux lourds, à consommer sans restriction ainsi que les oursins et les calamars.

Il n'en va pas de même pour les crevettes, homards, langoustes, langoustines, tourteaux et autres bestioles à pinces qui sont élevées dans des bassins dont l'eau reçoit des écoulements nocifs (déchets industriels et pétroliers ou purins de cultures et d'élevages intensifs).
Aucun test n'a trouvé de crustacés sains, ni européens ni d'origines plus lointaines, excepté en élevage Bio dont les prix sont du genre ruineux...

LES POISSONS D'EAU DOUCE (rivières et lacs) :
La carpe vit très longtemps, elle a le temps de faire "le plein" donc à rejeter catégoriquement, elle est contaminée sur tous les territoires.
En règle générale, éviter de manger des poissons de lacs où l'eau est stagnante, les métaux lourds y sont particulièrement concentrés.
Sont rescapées les truites sauvages (la truite ne vit qu'en eau de rivière ultra pure) mais aucune truite d'élevage, toutes étant intoxiquées pour les mêmes raisons que les crustacés.

>>> Mer, océan, montagne, campagne, aucune zone n'échappe à la pollution aux métaux lourds, les nuages en sont chargés, la pluie distribue les toxiques ; voilà aussi la raison qui fait dire que le bio absolu ne peut pas exister et ce n'est pas faux....

Commentaires

Chère Maryse
Ton article fait froid dans le dos, et pourtant.....
Il y a un chiffre qui est sorti le mois dernier: les capacités physiques de nos enfants ont baissé de 25 à 30%. Pas assez de sport. Quand on regarde les statistiques de décès, ce sont les maladies cardiovasculaires qui viennent en premier. Quand je me suis dans les magasins, ce que je vois ce sont des hommes pansus, des enfants presques obèses.
Oui la nourriture est polluée, mais ce qui nous menace avant cela, c'est la sédentarité et la malbouffe.
Pour autant je rejoins ta consternation devant ce massacre de la biodiversité dont nous sommes responsables.

Écrit par : Tomyam | 08/06/2016

7:10, je lis ton article
7:15, je retourne me coucher....
J'ai même pas goûté aux gâteaux aux pommes et je suis déjà démoralisée
Mais qu'est-ce que je vais manger maintenant ?????

Écrit par : iloula83 | 08/06/2016

Et pourtant, pour nous et pour nos proches, il faut s'informer des problèmes car ne pas savoir aujourd'hui avec la technologie que nous avons, équivaut à s'en foutre.
Faire la politique de l'autruche ne sert à rien. De plus, notre vie n'est pas "un long fleuve tranquille", être informé sur les vacheries revient à les éviter et non à les subir.

Histoire d'enfoncer le clou, nous avons sur ce blog une fidèle tisanaute qui est gravement atteinte aux ML. Si elle en a le courage, elle vous confirmera qu'il faut être très prudent avec le poisson.

Mais ma note donne la liste des espèces comestibles sans problème, soyons informés mais aussi positifs.
Bien sûr Tomyam a raison : Mieux manger, moins manger, pratiquer une activité physique est primordial.

Les gouvernements se préoccupent des maladies engendrées par les métaux lourds depuis déjà longtemps.
Il faut remonter dans les années 80 pour voir disparaître un des pires toxiques de notre bouche : Le plomb.
Les dentistes ont tous été contraints de passer aux amalgames synthétiques afin de ne plus reboucher des dents avec le plomb ; nous en avalions ainsi chaque jour et en continu....
Ensuite, les accros au téléphone qui s'intoxiquent aux ML devront abandonner leur objet fétiche : Il devient impossible de téléphoner lorsque la maladie attaque le système auditif.
Je dis simplement "à bon entendeur, salut" ;-)

Écrit par : Maryse | 08/06/2016

Bonjour à tous
Cet article je l avais lu à la bibliothèque, c est fou les informations que l on peut trouver en fouinant dans les mediatheques.
Mais qu allons nous manger????et les générations futures???nos enfants, petits enfants????tu as raison Iloula mieux rester couché.....
Mais le constat est sûre, la jeunesse ne bouge plus, et est toujours fatigué je les entends dans le tramway, c est désespérant.
L'autre jour à carrefour market un lycéen se plaint, il est fatigué, naze, il a vu le médecin qui lui a dit de manger équilibré, il a faim....Et bien son repas des chips...des kinder country...le pire il était fièr de lui il mangeait équilibré..... Ne pourrait t on pas dès la maternelle apprendre les bases de l équilibre alimentaire et surtout apprendre qu il y a des poubelles pour les déchets, qu on respecte la nature, se serait pas difficile à mettre en place au fil des années.
Bon mercredi

Écrit par : Martine | 08/06/2016

Eh oui, c'est vrai que ça fait froid dans le dos. Mais il vaut mieux prendre le temps de chercher des solutions locales et végétales.
A force de chercher, j'ai trouvé à coté de mon boulot et près de chez moi (je passe devant pour aller bosser) 2 maraichers bios qui proposent une variété importante de légumes et en plus, œufs, pain maison au levain, jus de fruits maison etc..
J'ai fait le plein de légumes (avec de belles carottes jaunes et rouges), des herbes, du pain maison et des œufs pour la semaine (plutôt pour 10 jours car j'en ai trop pris, donc congelé) 18 euros. J'achète les pommes de terre en grande quantité qui me reviennent à 0,50 ct d'euro le kilo. Je ne mange pas de viande, rarement du poisson. Donc même en bio, mon budget s'équilibre très bien. Mes analyses sont parfaites, tension parfaite, pas de maladie ni de traitement. Et je fais pousser ce que je peux chez moi ou cueillettes sauvages. Pour les jeunes, il ne faut pas s'inquiéter, il faut juste faire. A force de me voir, choisir, trier, cuisiner etc. mes enfants prennent doucement la relève. Je ne suis jamais dans la consigne mais dans l'échange d'infos. Et ça vient. Allez bonne journée et le soleil arrive demain.

Écrit par : Danielle | 08/06/2016

Je me retrouve dans ce que tu dis Danielle. Et surtout pour les enfants, je suis certaine que ce que nous expliquons aujourd'hui portera ses fruits. je m'en rends compte avec ma fille de 19 ans. Il ne faut pas baisser les bras malgré les 15 secondes d'abattement de ce matin ; mais c'est sûr que j'ai de la peine pour les enfants dont les parents ne sont pas (et surtout n'ont pas le courage) de s'investir dans cette lutte. Bonne journée quand même...

Écrit par : iloula83 | 08/06/2016

Je suis entièrement d accord avec toi Danielle.
Mais mon constat est qu'en ville difficile de trouver un maraîcher bio sur ma commune, j ai trouvé un producteur fromage chèvre, oeufs bio à prix très abordable et avec du goût, mais ça reste maigre....Je rêve d un maraîcher avec de beaux légumes.

Écrit par : Martine | 08/06/2016

A part le hareng, les sardines, les anchois et la morue je ne connais pas les autres poissons de ta liste et oui je suis une citadine du nord. Le hareng c'est que le seché qui est bon !? Mince alors moi aui adore les rollmops.
J'étais deja pas une grande mangeuse de poisson, mais là ca ne donne pas envie de se lancer, mais promis j'arrete le thon.

Écrit par : Cécile75 | 08/06/2016

Cécile, j'ai noté "séché" pour le hareng car on le trouve rarement à l'état frais mais les rollmops sont OK, le hareng est un poisson de petite taille qui ne vit pas dans les grands fonds sur-pollués. Mange des rollmops !

Écrit par : Maryse | 08/06/2016

Quelle désolation... Que manger... On adore les crevettes par exemple... chez grand frais on en trouve souvent en promo, des "sauvages"... je ne sais plus quoi penser!

Pour ce qui est des maraîchers, j'ai fait une expérience et je suis un peu déçue: j'ai vu sur FB une pub, les "paniers varois". j'ai passé commande du panier entier soit disant de produits du coin, puisque VAROIS...
Melon: cavaillon, Fraises: cavaillon (pas très mures), la botte des radis limite fraîche (les fanes jaunes...), la salade abîmée... et j'ai pesé les courgettes, aubergines: pas tout à fait un kilo...
Bien entendu aucun ticket, aucun prix au kilo de donné... une arnaque pour moi. Et il paraît que ça marche bien... Ca fait un mois et demi qu'il se sont lancés et ça marche très bien... Quelle honte...
Mon frère est allé pêcher en Italie et m'a ramené deux truites... (!!!) Nous allons les manger mais j'avoue que je penserai à ton article Maryse..
Par contre, j'ai la chance d'avoir quelques légumes et œufs BIO grâce à mes parents...
Bonne après-midi à toutes sous le soleil!

Écrit par : Pepou | 08/06/2016

Bonjour à tous,
Avant de m'exprimer, sans doute un peu, beaucoup, en longueur, je ne peux m'empêcher de souligner "l'acharnement" dont Maryse fait preuve avec tout ce qui touche aux poissons !...
J'ai trouvé très intéressant tout ce que tu as écrit, Maryse... je n'ai pas appris beaucoup de choses, aujourd'hui !... bin oui, car depuis longtemps, déjà, je me suis penchée sur la question des métaux lourds et de leurs conséquences sur la santé.
Je vais essayer de vous relater, aussi brièvement que possible et cela ne va pas être une tâche aisée, mon parcours... et ce, sans aucune plainte mais des constats.
Dans les années 2000, je commence à avoir des symptômes divers et variés ; d'arrêts en arrêts (Pendant presque 3 ans puis un mi-temps thérapeutique d'un an, je me retrouve en retraite pour invalidité ce qui ne me guérit pas, évidemment.
Au bout de plusieurs années d'errance, la spécialiste qui me suit pose le diagnostic de fibromyalgie ; dans un premier temps, je me sens soulagée mais cela ne me guérit pas non plus ! je prends un traitement (j'ai traîné des quatre fers pour prendre les antidépresseurs, notamment ; mais les spécialistes, eux, ils savent alors, je me résigne), moins lourd, beaucoup moins, que ceux que prennent des amies que je me suis fait... en allant, du côté de chez Maryse, faire des cures thermales.
Et puis, un jour, le rideau se soulève un peu et je peux entrevoir un coin de ciel bleu... une connaissance, elle-même très touchée "par la maladie", devenue une précieuse amie, me fait part d'un livre qu'elle a lu et propose de me le prêter... j'aime lire, beaucoup... et je le lis presque d'une traite et le repose tant je me sens touchée, au bas mot, par ce que je viens de lire !... parmi tous les symptômes listés, plusieurs sont à mon actif, si puis dire !... et voilà, un nouveau soulagement d'une certaine façon : je comprends, à ce moment, que j'ai une intoxication aux métaux lourds !
Cela ne me guérit pas, évidemment mais là, j'entrevois la sortie du tunnel... je ne sais pas ce que sera long, très long... au moment où je vous écris, je suis encore à l'intérieur !
J'arrête le traitement progressivement et je prends mon premier rendez-vous chez le médecin, une poignée en France et hors la loi, qui pratique des injections pour déloger ces ML (ce sont des produits chélateurs, venant d'Allemagne !) ; j'ai beaucoup de chance car il ne réside "qu'à 150 kms" de chez nous !
Je ne rentrerai pas dans les détails des soins car je craindrais de vous lasser par une longue lecture, guère légère... à moins d'avoir près de soi une bonne tisane et une tranche de "gâteau marin" aux pommes !

Avant de vous livrer ce que je vis au quotidien, je voudrais vous dire que j'ai cette intoxication notamment à cause d'amalgames dentaires ; et là, je tiens à souligner que les dentistes posent toujours ceux contenant ces ML !... oui, oui !.. aussi étonnant et révoltant que cela puisse être, c'est une réalité dont j'ai fait les frais !...
En quelques lignes, il y a une bonne quinzaine d'années, j'ai fait retiré tous mes amalgames, sachant que ce "n'était pas très bon" d'avoir cela en bouche ; j'ai eu à faire à un dentiste qui se pensait au fait de ses pratiques et qui a travaillé sans aucune précaution tant pour lui, son assistante et votre narratrice !... et ce, lors de certains rendez-vous, pendant des heures d'affilée.
Après coup (lecture du livre), j'ai pensé que j'ai eu beaucoup de chance de ne pas m'écrouler, et je n'exagère pas du tout, ou de devenir lourdement handicapée ou de m'approcher des frontières de la mort !...
Je mes sens soulagée d'avoir fait retirer tout ça mais, étonnamment, je crois que c'est à partir de ce moment que des symptômes ont évolué à bas bruit ; je "tomberai" malade peu d'années après "ces travaux".
Au cours de mon errance, je vais de spécialiste en spécialiste... et je consulte un nouveau dentiste qui trouve que mon occlusion n'est pas bonne, me pose une gouttière et, et... vous êtes bien assises !?... décide que le travail de son confrère a été mal fait et qu'il faut entreprendre le retrait de tout !... ce qu'il entreprend et... ne finira pas !.. mais je vais vous épargner les raisons...
Je reverrai, ensuite, un autre dentiste, eh oui, encore un !... qui crie haut et fort que le mercure c'est un poison etc, etc... mais qui ne respecte pas les protocoles très stricts lors des retraits et à la suite des retraits... et là, j'apprendrai que le précédent dentiste m'avait remis des amalgames avec du mercure !...
Je lui avais fait confiance et il était au courant du pourquoi de mes soins chez son confrère ; et cerise sur la gâteau, ce dentiste enseigne en fac dentaire !
les amalgames ont donc de beaux jours devant eux !... la relève est assurée.
Pour terminer et j'ai abrégé... le médecin souhaite que je fasse faire une analyse d'un pansement suite au retrait d'amalgame ; le résultat est absolument époustouflant !... au point que l'auteur du livre qui avait un blog, fermé depuis longtemps... allez savoir pourquoi !? m'avait contactée pour me demander si j'accepterais que les résultats d'analyse paraissent dans une prochaine édition de son ouvrage...
J'arrête là l'aspect dents... pour en venir aux diverses maladies qui peuvent se déclarer, avec le temps (lorsque l'intoxication devient très importante et que les ML ne s'évacuent plus) : maladie d'Alzheimer, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, autisme, dépression, spasmophilie, maladies auto-immunes, électro-sensibilité etc...
Je vais vous dire, en quelques phrases, ce que je ressens et vis ; certains symptômes ont un peu régressé notamment la fatigue chronique, les insomnies ; j'étais devenue quasiment insomniaque, m'endormant et me réveillant d'un bond comme un diable sortant de sa boîte, croyant avoir dormi longtemps... alors que mon sommeil avait duré quelques minutes... et là, je partais pour de longues heures blanches que je meublais souvent de lectures entres autres...
Ce sont aussi des sensations de muscles comme arrachés, tordus, brûlures sur le corps, des douleurs "mutantes" fugaces ou plus durables, des difficultés de concentration, maux de tête, des angoisses... et, et... d'autres encore :
Je peux dialoguer avec vous grâce au clavier, là sous mes doigts, car la communication verbale est devenue au fil du temps de plus en plus difficile.
Ce que je vis à ce niveau est le pire pour moi... j'étais de nature très sociable et j'aimais beaucoup les échanges avec qui que ce soit mais, maintenant, je les redoute presque ; je m'explique :
Au début de mon parcours de "non santé", j'ai commencé à avoir des acouphènes, c'était supportable ; une baisse d'audition, là encore supportable et améliorée par le port d'un deuxième appareil et puis est apparue l'hypersensibilité auditive et là, c'est l'enfer !... j'entends les sons amplifiés et déformés ; je maîtrise cet inconfort mais si vous saviez ce que je souffre lorsque l'on m'offre un bouquet de fleurs emballé dans du papier Crystal !?... (mon compagnon se charge de déballage ! ).
Il y a aussi les bruits de vaisselle et couverts ; je ne vais pas vous faire un inventaire à la Prévert mais presque tous les sons me sont désagréables voire insupportables ; je ne peux plus téléphoner, écouter de la musique, suivre un film et les échanges verbaux sont difficiles surtout lorsque ce sont des voix basses...
Je maudis les petits c...s sur leurs scoots aux moteurs trafiqués.
J'ai surtout mis l'accent sur l'intoxication aux ML à cause des amalgames dentaires mais évidemment, comme tout le monde, j'en ai plus ou moins rajouté, faute de connaissances alimentaires (je me suis pas mal rattrapée !), mais aussi à mon insu : les vaccins, l'environnement...
Je viens de recevoir le bulletin municipal et j'enrage... lorsqu'ils annoncent la pose de compteurs Linky... tu évoques, Maryse, les téléphones portables et bin là, c'est encore autre chose.
Je crois que ton billet du jour est extrêmement important car il peut éveiller les consciences... je pense que ce n'est pas facile de nourrir une famille, quelle responsabilité ! Mais, en même temps, lorsque l'on sait certaines choses, cela peut vraiment aider à mieux faire.
En ce qui me concerne, c'est une révolution... par petits pas, au fil de lecture, beaucoup, de ce que j'entends (je prête l'oreille), de questionnements, d'écoute de soi, de tâtonnements, de symptômes nouveaux comme une candidose à la fin de l'été dernier entraînant encore des changements alimentaires... j'essaie de faire feu de tout bois pour avancer et sortir de ce tunnel.
Je n'ai pas donné le nom de l'ouvrage auquel je fais référence mais bien sûr je pourrai le donner si Maryse est d'accord.
Je serai heureuse si peux aider quelqu'un(e) qui souhaiterait des précisions ; j'ai beaucoup appris tout au long des années passées ; je pense que pour le moment cela suffit car je commence à saturer.
Et bien sûr, vous aurez deviné le que la tisanaute à laquelle Maryse faisait allusion et bin... c'est Mongraindesel qui... y a mis le paquet !...
Bonne fin de journée, mes amies qui m'aidez sans le savoir, peut-être...

Écrit par : Mongraindesel | 08/06/2016

Et bien merci Mongraindesel, oui, là c'est MON-GRAIN-DE-GROS-SEL, lol, mais il le fallait.

Tu dis que les amalgames dentaires sont encore aujourd'hui constitués de mercure, mais est-ce que tu parles des "plombages" gris ou bien des amalgames plus récents couleur céramique ?

Ce "détail" est aussi important que l'alimentation. A suivre, donc...

Écrit par : Maryse | 08/06/2016

Misère :-(

Écrit par : Sandra | 08/06/2016

Oui de gros sel !... re lol. J'évoque les plombages gris ; il est intéressant de savoir que ces amalgames arrivent dans des "containers" estampillés d'une tête de mort et que les déchets doivent être mis dans un container à part, sous peine d'amende... mais aussi, que les amalgames, lorsqu'ils sont dans la bouche, deviennent complètement inoffensifs... n'y a t'il pas de quoi y perdre son latin, enfin plutôt sa santé !?
Je pense qu'il nous faut être vigilant à de nombreuses choses mais que passer par l'alimentation, c'est extrêmement important car si elle est bonne, elle peut éviter tellement de pathologies qui, même si elles ne sont pas aussi lourdes que celles évoquées par l'auteure du livre auquel je fais allusion, sont tout de même graves, invalidantes.
Nous pourrions échanger pendant des heures, des jours sur les sujets touchant de près ou de loin à la santé... c'est tellement vaste avec tellement de tenants de d'aboutissants.
Je crois aussi, que se prendre par la main pour "prendre soin de soi" sans tout attendre "des autres" (qui n'ont pas toujours les meilleurs intentions à notre égard et, toi entre autres, nous le montre si souvent) est une démarche très intéressante, valorisante et qui permet, enfin pour moi, d'aller mieux... cela n'exclut aucunement, et je pense l'avoir exprimé ci-dessus, l'aide, combien nécessaire, de certaines personnes bien informées, bienveillantes...
Bon, sur ce, cela va être bientôt l'heure de la soupe... un temps à ça, même s'il n'y a pas de saison pour en manger à la maison, avec un brouillard intermittent.
Bonne soirée.

Écrit par : Mongraindesel | 08/06/2016

Bonjour, que dire après tout ça ? je suis consternée, en plus je viens d'acheter du filet de maquereau fumé à la biocoop, j'en ai pris un petit morceau de 170gr à 5 euros, avec un peu ce sentiment de payer très cher ma santé, mais après lecture de cet article je suis allée voir ce qu'il y avait écrit sur l'étiquette (vu qu'il n'y a pas d'élevage de maquereaux à ma connaissance, il ne pouvait qu'être pêché, donc contaminé) et bien curieusement ils mettent : peche en Atlantique, ingrédients de la saumure : BIO. Je me demande comment la réglementation peut elle accepter que ce soit un produit BIO, parce que naturel ? mais si la nature est contaminée....????

Écrit par : Sylvie | 08/06/2016

Merci les amies et bonjour tout le monde !

Et oui Sylvie, on est en droit de se poser des questions et ça, déjà, c'est très positif, prendre conscience = devenir prudent.
Cela n'empêche ni de rire ni de vivre, nous vivons dans un univers pourri, il ne sert à rien de fermer les yeux, vaut mieux les ouvrir grands et faire les meilleurs choix possibles sans stopper son élan sur un échec, surtout pas !

Mais... ne vous inquiétez pas en ce qui concerne ce blog : Parfois les infos sont rudes et parfois agréables, j'alterne ;-)
D'ailleurs le prochain post (du week end) vous emmènera vers les fleurs et pire, on en mangera !

Écrit par : Maryse | 09/06/2016

Oui, que c'est bon d'ouvrir ses yeux, son nez... et ses papilles aux fleurs !... carpe diem mais je piaffe en attendant de lire ton post du week-end.
Justement, je pense que tout ce qui est négatif... fait se remettre en question et que cela fait rudement avancer, quelquefois de bon gré ou de force mais ça fait bouger dans tous les sens lol !... enfin, je parle de ma propre expérience ; tout ce que j'ai traverse et vis actuellement fait aussi la personne que je suis, quelque peu cabossée, neuro-intoxiquée (oui le mercure est hautement toxique pour les neurones !) il est vrai mais sur mes jambes, capable de réaliser, encore, pas mal de choses et heureuse d'être en vie et d'en profiter au mieux...
Lors de quelques pauses dans la nuit, j'ai beaucoup repensé à ton post d'hier, Maryse... vraiment, même si ce n'est pas du léger lol, c'est important d'écrire, de dire que dans l'assiette nous avons une bonne partie de notre santé ce qui n'exclut aucunement le plaisir, et bien loin de là.
Bon, ce matin, rendez-vous pour tests et savoir si je serai bonne pour une nouvelle perfusion de chélateurs à hautes doses la semaine prochaine;
Je vous embrasse et vous souhaite une belle journée... ici, le soleil brille en espérant qu'il ne sera pas caché par la brume comme hier.

Écrit par : Mongraindesel | 09/06/2016

Bonjour mongraindesel, je suis absolument navrée de lire tout ça, et compatis, j'aimerais savoir comment on peut savoir notre "taux" d'intoxication, c'est un examen particulier ? et quel est le nom du livre, car j'ai aussi des choses bizarres qui se passent et en ce qui concerne les plombages dentaires, un jour je suis tombé sur un dentiste (j'apprendrais par la suite qu'il débutait et manquait de clientèle!!) qui devait me soigner une dent, mais après consultation me dit que tous mes plombages étaient "affaissés" et qu'il fallait les refaire. N'étant pas moi meme dentiste, je lui ai fait confiance mais à la lecture de votre récit et au vu de tous les petits problèmes que je peux avoir (je me demande meme si mon médecin traitant ne pense pas de moi que je suis hypondriaque !) rien n'est vraiment soigné, tout est bien là, sans qu'aucun soit grave d'après mon toubib, oui sauf que moi je cumule et le total commence sérieusement à jouer sur ma vie quotidienne.

Écrit par : Sylvie | 09/06/2016

Sylvie, je me permets de communiquer ton adresse mail à Mongraindesel. Ainsi, elle t'enverra la référence du livre. Bises et bon courage.

Écrit par : Maryse | 09/06/2016

Je compatis moi aussi Mongraindesel et je te remercie d'avoir raconté ton histoire... Je reste sans voix... un peu paumée mais il est vrai qu'il nous faut des sujets rudes, parfois agréables comme le dit Maryse.
Très longue vie à nos tisanautes et à ce blog qui du haut de mes 43 ans (et sans bobo) m'aide tous les jours
Je vous envoie pleins de rayons de soleil à toutes

Écrit par : Pepou | 09/06/2016

Bien triste tout ça... Mongraindesel, plein de pensées positives !
Et pour retrouver le sourire, rien de tel que cette petite phrase de Voltaire (je vous l'ai déjà faite celle-là, mais je l'aime bien ;) : "J'ai décidé d'être heureux car c'est bon pour la santé".

Écrit par : zaz | 09/06/2016

Belle pensée Zaz.
J'ai la chance de n'avoir croisé que des medecins et des dentistes assez consciencieux, mais certains méritent tout simplement une radiation de l'ordre, et même la prison, et je suis reconnaissante à tous les lanceurs d'alerte qui savent repérer les dossiers litigieux.

Écrit par : Tomyam | 09/06/2016

Merci mes amies tisanautes... votre compassion me va droit au cœur ! j'ai donné à Sylvie les renseignements qu'elle souhaitait avoir et je lui disais en fin de mail que mon chemin serait encore bien plus ardu sans les personnes qui m'aident, quelquefois à leur insu, pour avancer malgré les cailloux dans les godasses, les pentes difficiles à grimper et les obstacles rencontrés... vous aussi, à votre façon, m'apportez plein de bonnes choses, des petits bonheurs que je suis ravie de découvrir chaque jour, même s'il m'arrive de ne pas réagir... vous aurez compris que quelquefois, il me faut me booster (mais je ne suis pas la seule !) pour faire juste le nécessaire.... et je vous disais que je devais savoir aujourd'hui si je pourrais avoir une chélation la semaine prochaine ; c'est remis après le 10 juillet lorsque je serai, à priori, requinquée à coup de compléments alimentaires... et je partage tout à fait la citation de Voltaire que tu nous as offerte, Zaz , merci !...
Bonne fin de soirée à toutes celles de passage.
Je vous embrasse

Écrit par : Mongraindesel | 09/06/2016

Merci à Maryse de nous informer aussi précisément, j'imagine tout le temps passé sur des recherches afin de nous donner de VRAIES informations, merci à Mongraindesel qui m'a bien renseigné et merci à toutes celles qui interviennent, grace à ce beau partage, je crois avoir trouvé non pas un remède magique (j'aimerais tant) mais une piste à explorer et rien que ça l'espoir renait.
Bonne journée à toutes

Écrit par : Sylvie | 10/06/2016

Merci mongraindesel de toutes ses informations,moi qui ai pleins de plombage ça pourrait expliquer beaucoup de choses.
Toutes ces informations sont génial,c est bon de savoir, on nous cache tellement de choses.... Merci Maryse pour tout ce boulot.
Bon vendredi, le soleil se fait la malle........

Écrit par : Martine | 10/06/2016

De rien de rien...

Martine, si tu veux l'adresse mail de Mongraindesel, je te la confierai, elle te donnera les références comme à Sylvie. Mais déjà en tapant sur Google le nom de l'auteure (Françoise Cambayrac) tu piocheras des renseignements immédiats.

J'espère que des portes s'ouvriront, donnez des nouvelles, merci !

En attendant, on passe à toute autre chose....

Écrit par : Maryse | 10/06/2016

Les commentaires sont fermés.