Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2016

Avez-vous le syndrome de Diogène ?

   Autrement dit, êtes-vous atteint de SYLLOGOMANIE ou peut-être connaissez-vous une personne qui en souffre ?
unnamed2.jpg
Voilà le logement d'un syllogomane... qui fait vivre un enfant dans la plus totale insalubrité.
syndrome-de-diogene (2).jpg
Diogène (philosophe grec, ci-dessus) ayant choisi de vivre dans un dénuement absolu, avait élu domicile dans un tonneau, lol, se protégeant ainsi de la société. Isolement, mauvaise hygiène... attention, c'est le début de la syllogomanie !

Pour se rassurer, et/ou par procrastination aigüe, la personne qui s'est totalement désocialisée, qui ne se lave plus, accumule toutes sortes d'objets et ne peut se résoudre à s'en séparer.
C'est bien pourquoi la psychiatrie "n'aime pas" les collectionneurs !! Chez eux, tout est en ordre, mais l'accumulation fait suspecter un trouble mental où l'objet règne en maître sur l'humain et le dirige..
des-tonnes-dimmondices-innondent-lappartement.jpg
Si je parle de cette maladie, c'est parce que je connais un syllogomane depuis quelques temps.

Il est aussi sale et puant qu'il peut être gentil et timide. Il me fait de la peine avec ses yeux de cocker, il est suivi par un psy mais rien ne change. Faut peut-être changer le psy ;-)
Paul est bénéficiaire de l'allocation aux adultes handicapés, et il "cultive" son handicap mental car avec très peu de ressources, il en est arrivé à louer un garage 100 euros par mois pour y stoker ses trouvailles, son studio étant déjà rempli à bloc...

On ne peut entrer chez lui qu'en se faufilant de profil entre les piles de... de tout.
On aperçoit vaguement un lit au milieu d'un fatras innommable, de piles de magazines gerbées jusqu'au plafond, de pleins cartons de vêtements trouvés aux poubelles, de bibelots, de ferrailles, lustrerie et autre outillage, le tout complètement cassé, inutilisable et invendable.
Et comme l'accès à la fenêtre est devenu impossible, sans aération je ne vous raconte pas l'odeur pestilentielle qui enveloppe le tout....
le-syndrome-de-diogene.jpg
Vous aviez peur qu'en accumulant les fringues ou les pompes vous soyez dingue ?
Et bien rassurez-vous : Il y a pire !! Et l'on ne peut pas aider le malade car le tri ou la mise au rebut doit venir de lui.

Ma fille avait mal tourné en épousant de longues études de psychiatrie ;-) heureusement, elle a bifurqué vers la restauration !! Mais elle reste informée de tout ce qui concerne son ex-métier.
Lorsque je lui demandais conseil pour aider Paul, elle me confia une publication récente, issue d'un groupe de chercheurs universitaires européens :

Il eut mieux valu ne pas lire cette étude.
Moi qui peste inlassablement contre ces saloperies de smartphones qui lobotomisent les cerveaux et accentuent l'instinct grégaire, en voilà de l'eau trouble et fangeuse qui vient alimenter mon moulin !
La syllogomanie est en train de croître et d'embellir de façon exponentielle !
Plus les gens sont sans activité, plus ils vivent enfermés comme des rats, et plus ils se sentent exister uniquement à travers leurs accès Internet et leurs troupeaux d'amis virtuels.
Plus ils s'isolent, plus ils se négligent et accumulent toutes sortes de cochonneries jusqu'à ne plus pouvoir bouger dans leurs logements... prisonniers d'eux-mêmes.

Alors la syllogomanie n'est plus l'affaire des quelques 2% de la population recensée en 1998 mais risque fort de devenir le mal annoncé du prochain siècle...

(Crédit photo : Majoritairement "Ouest-France" qui a relayé les affres de la syllogomanie dans ses colonnes)

Commentaires

Bonjour ! Personne de ce type dans mon entourage, ouf ! Je me souviens avoir vu récemment un reportage sur les loyers impayés, et la caméra était entrée dans un studio abandonné par son locataire, ça ressemblait beaucoup aux deux dernières photos. C'était à tel point que je me suis même demandé si ce n'était pas un montage...

Écrit par : zaz | 20/04/2016

Coucou Zaz ! Hélas non, Arte a rediffusé son reportage tourné en Allemagne où des groupes d'entraide (comme pour les alcooliques anonymes) viennent à la rescousse des malades. Les images étaient atroces.
La syllogomanie peut se doubler du syndrome de Noé, abordé aussi dans le reportage : Les personnes atteintes "collectionnent" les chats, les oiseaux (1500 perruches chez un malade), les lapins... tout en croyant bien faire.

Mais.... on a tous tendance à GARDER des trucs qui ne serviront jamais à rien. Et ça fait tant de bien de vider ses placards de choses inutiles, de remplir sa voiture et d'aller faire un tour du côté de la déchèterie !

Écrit par : Maryse | 20/04/2016

je suis complètement d'accord avec toi Maryse, pour le côté vidage de tête lorsqu'on vide ses placard.
Je dois commencer par le "débarras" de ma cuisine, il y a des accessoires dont je ne me sers pas, et ensuite il faudrait continuer pièce par pièce, je suis sûre que ma tête en serait complètement "aérée"..

Écrit par : isa | 20/04/2016

Ça fiche la trouille ces images car derrière le désordre, la crasse il y a un vrai problème psychologique . Je suis à peu près sûre qu'il n'y a malheureusement pas de remède contre cela parce que c'est toute une vie qu'il faut changer et ce que l'on traîne derrière soi. Pour certains le sac est plus rempli que pour d'autres ... J'ai beaucoup de peine pour ceux ou celles qui se retrouve dans cette situation, je suis plutôt fonceuse et expéditive mais la c'est pas possible

Écrit par : katell29 | 20/04/2016

bonjour,

et bien je voulais poster parce que les fraises, la menthe , le thé , tout ça mis ensemble par Maryse me donnait envie d'été ..
et voilà que je tombe sur des photos de trucs effrayants : entasser au delà du raisonnable .
Je ne connaissais pas le nom de la pathologie .. mais j'ai connu une victime de cette folie.
c'est ahurissant d'en être témoin chez quelqu'un d'intelligent et tout à fait inséré socialement : on croit d'abord à la paresse et puis à l'avarice ( ne surtout pas jeter) et puis on réalise assez vite qu'il s'agit d'autre chose ...
et franchement , ça fiche une trouille, mais alors une trouille !
du coup , perso , depuis longtemps je suis adepte de la sobriété .
entre les objets et moi c'est une lutte sans merci et finalement je me passe très bien d'eux : et tant pis pour les pubs qui nous disent le contraire et nous expliquent qu'être c'est avoir ... sauf que" être" c'est surtout , de nos jours, ne pas se faire avoir ! mais ça n'engage que moi , of course !
bises frugales à tout le monde

Écrit par : jacquote | 20/04/2016

Alors là Jacquote, j'adhère !!!

"Aie, on nous fait croire, que le bonheur c'est d'avoir, de l'avoir plein nos armoires, dérision de nous, dérisoire...!(Alain Souchon)

Mais bon il s'agit ici de personnes qui sont dans une grande détresse et qui, peut être se rassurent en accumulant autant et toujours, comme s'il s'agissait de souvenirs dont il ne faut pas se séparer...
Alors, Maryse, après cet article, ô combien déprimant, mais instructif, mets nous en plein les mirettes et les papilles avec tes herbes et tes fleurs...

Écrit par : Annie | 20/04/2016

Intéressants tous vos com'....

Sans aller jusqu'au "design monacal", je reconnais que le minimalisme du mobilier apaise. Déjà j'ai opté depuis longtemps pour le blanc et le bois clair, le blanc étant majoritaire. Ne pas être étouffé chez soi... surtout quand c'est petit.

Alors OUI Isa et Jacquote, faire le vide fait beaucoup de bien à la tête.
La première fois que j'ai emmené un monceau de planches, cartons et autres choses à la déchèterie j'ai éprouvé un bien-être qui m'est apparu "anormal" tant il était intense.
J'ai vite interrogé d'autres personnes et j'ai été rassurée : Nous sommes tous pareils !

Katell, comme tu le dis si bien "le sac de certains est plus rempli que pour d'autres" et sans vouloir faire de la psycho de bazar, j'ai un avantage sur le médecin de l'ami Paul : Je sais le faire parler et même pleurer.
ET DEVINEZ QUEL EST LE PERSONNAGE RÉCURRENT DANS 70 ANS DE VIE ? SA MAMAN !!
Lors de la préparation et la distribution des repas pour les fauchés, j'avais remarqué qu'il n'aimait rien, excepté les pains au chocolat...
En général, c'est le signe que maman ne préparait jamais les repas mais lui demandait toujours "Qu'est-ce que tu veux manger, mon chéri ?". Ce qui est une façon vicieuse (puiqu'elle connaissait la réponse) d'échapper à la tambouille pour aller acheter des viennoiseries et satisfaire égoïstement son enfant.
Et puis seule maman savait ranger sa chambre, pas lui, trop nul.
L'affection castratrice, vous connaissez ? Il n'y a aucun amour pour l'enfant là-dedans, que de l'égotisme et de la paresse.
Alors le petit Paul a grandi avec un seul exemple : Ne penser qu'à soi et en faire le moins possible puisqu'on est bon à rien.

Bon, comme conclut Jacquote, cette "analyse" n'engage que moi mais je ne crois pas me tromper de beaucoup...

Mais non Annie, pas déprimant, juste informatif et promis, la prochaine note sera verte et rose !!!

Écrit par : Maryse | 20/04/2016

Tu as raison, j'ai rencontré une petite dame quand j'étais en stage d'assistance sociale, elle accumulait du sol au plafond mais faisait le ménage entre, dons ça pouvait aller. Gros syndrome d'abandon: ses enfants ne venaient jamais la voir ce qui a provoqué cette accumulation compulsive... C'était triste pour elle.
Ma grand'mère est tout à l'opposé: elle se débarrasse dès qu'elle peut... c'est très pénible aussi, surtout quand tu tiens à certaines choses ! Là, c'est plutôt la fuite (en avant, pas sûr)mais vu la mère qu'elle a eu, je peux comprendre !
Bon, de mon côté, j'ai un peu tendance à accumuler mais mes multiples déménagements m'ont rendue beaucoup moins matérialiste :D C'est casse-pied tous ces cartons à faire, à porter et à défaire !

Écrit par : Sandra | 22/04/2016

Bonsoir
Et bien je connais une personne comme ça de l inimaginable, c est une ancienne collègue de travail, elle a une très joli maison jusqu'à l ouverture de la porte, oh!!!!l horreur !!déjà collection de poules,de chiens,de perroquet, bien vivant les rois de la maison,une puanteur ah j'oubliais la collection de cafards..... De cartons pleins d'objets inutile, un jour on a voulu l aider et la mettre au propre catastrophe on a brûlé certaines affaires au grand désespoir des voisins,on s est retrouvé avec les pompiers, la police, la gendarmerie et on failli finir au poste....après milles discussions on a réussi à reprendre le boulot il nous a fallut 2week-end pour la mettre au propre, et bien deviné 1mois après il y avait autant de mer..et les animaux avaient repris le chemin de la maison,
C est quelqun de super gentille avec un coeur en or,mais avec de grave problème de solitude, maintenant elle est suivie par un psychologue avec peu d espoir de guérison elle se plaît comme ça....
Bonne soirée

Écrit par : Martine | 20/04/2016

Les parents de ma voisine sont atteints tous les deux de cette maladie.... Cela a commencé a l'arrivée de la retraite quand le père a voulu se faire quatre sous en participant a des brocantes (fais attention Maryse!) ; ils se sont mis a faire les encombrants mais entre ce qu'ils ne vendaient pas et ce qu'ils voulaient garder, ça a pris des proportions épouvantables. Sur ce s'est greffée la prolifération des chiens et chats non opérés. Il y a deux ans, les assistantes sociales s'en sont mêlées et les enfants ont dû évacuer la maison. Puis Intervention d'une entreprise spécialisée dans ce type de nettoyage, facture 3200 €.....
Bon, je vous laisse car la pile de boite de récup vient de tomber du placard et comme je peux plus le fermer depuis que j'y stocke les emballages de tomates, faudrait pas que ça abime ma collection de lampes a souder entre le frigo et la table de la cuisine.... hihihiiiiii

Écrit par : iloula83 | 20/04/2016

PTDR Iloula !!
T'inquiètes, tu as vu mon studio, même pour y ajouter une boîte d'allumettes, je dois bien y réfléchir, donc pas de souci !

Que ce soit le témoignage de Martine ou d'Iloula, on devine des gens gentils et débrouillards, mais vous prouvez qu'il y a plus de malades qu'on ne pourrait le croire.
Certes, la facture pour nettoyer est à la hauteur du marasme... et si on vient aider, on doit se demander par où commencer si toutefois on ne part pas en courant !

Allez va, bonne soirée, bonne nuit, faites de beaux rêves peuplés de placards bien rangés !!

Écrit par : Maryse | 20/04/2016

Ah oui Maryse on était déguisé en cosmonautes... Mais le pire c est quand elle a voulue nous payer un café il y avait des cafards dans la cafetière.. On a tout jeté en douce.....j ai oublié le dressing de produits d entretien il y en avait des montagnes... Le comble pour quelqun qui ne fait jamais de ménage...
J étais plus jeune maintenant je pourrais plus le faire et notre peur ça été la frousse de prendre un virus quelconque, je regrette pas de l'avoir fait mais plus jamais ça....

Écrit par : Martine | 20/04/2016

Bonjour la compagnie !

Un petit jus de cafards pour attaquer la journée ?? Quelle misère...
C'est marrant ce que dit Martine et que nous avons tous constaté : Certaines personnes, emballées par les publicités, imaginent que les différents produits feront le travail à leur place ! Alors elles achètent TOUT.
Autrefois il n'existait que le MIR (multi-usages) et il suffisait à faire le nettoyage de toutes les surfaces...

Écrit par : Maryse | 21/04/2016

Bonjour
Ah!!!quel horreur ce jus de cafard,j en ai encore des hauts le coeur......
Bonne journée

Écrit par : Martine | 21/04/2016

Je crois qeu j'ai des tendances de syllogomachin.
Mais je me soigne ca va mieux, mais c'est vrai que j'avais une copine qui ne voulait plus venir chez moi ... Mais vu mes problèmes d'allergie multiple et surtout aux acariens j'ai du faire quelque chose.
J'ai aussi la collection de produit de ménage, éponge et brosse ...
Par contre j'ai arrteté ma collection de timbre

Mais vrai que c'est grave d'autant plus qu'après on veut recevoir personne chez soi vu l'état et donc en s'enfonce dans la solitude et on s'éloigne des gens

Écrit par : cecile75 | 21/04/2016

bonjour,

tellement juste Maryse, ta remarque sur les produits miracles ..
perso, j'utilise depuis toujours le MIR que je "fabrique" à partir d'une dose de concentré : pas cher et efficace .
Pourtant , curieusement, je n'ai jamais réussi à convaincre ma belle fille qui préfère utiliser des produits qui font une mousse, mais alors une mousse ...

Dans le genre produits qui font le ménage tous seuls je viens d'apprendre qu'il existe un robot-laveur pour nettoyer les sols , le genre qui vadrouille tout seul dans le séjour et fait le boulot comme une petite fée du logis :j'en suis restée les bras ballants!
bises

Écrit par : jacquote | 21/04/2016

Cécile, il se peut que tu t'attaches à des objets parce qu'ils sont chargés de souvenirs, c'est quand même compréhensible et moins grave que d'accumuler des objets issus des poubelles.
Si le logement le permet, rien ne t'empêche de créer une pièce "musée" où tu rassemblerais tout pour libérer de l'espace dans les autres pièces.

Yes Jacquote, le robot qui fait le ménage existe, il passe même sous les canapés ;-)
Et dans le même esprit, voilà qu'arrive le robot-tondeuse à gazon et ça, je trouve que c'est bien pour décharger ces pauvres maris qui tondent tous les dimanches alors qu'ils préfèreraient un petit coup de farniente au Pastaga !

Écrit par : Maryse | 21/04/2016

On a assez culpabilisé les parents et surtout les mères des schizo.Ce sont des maladies mentales!!!

Écrit par : jules | 21/04/2016

Bonjour et bienvenue ici, Jules.

Bien sûr ce sont des maladies mentales, nous sommes d'accord mais une pathologie (quelle qu'elle soit, exceptée épidémique) a toujours une origine psychosomatique ou psycho-affective, cancer inclus.
Je ne suis pas médecin mais le simple bon sens me convainc qu'un parent qui met son enfant dans une bulle protectrice le dessert complètement, ne l'arme pas contre les agressions extérieures, ne l'ouvre pas non plus à l'amour des autres.

Écrit par : Maryse | 22/04/2016

Les commentaires sont fermés.