Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2016

La voie du bon sens s'est éteinte

   Bonjour la compagnie.

1372177729-5.jpg
Il est parti.

Qu'on l'ait apprécié ou pas, chacun admettra que Jean-Pierre Coffe a ouvert les yeux à de nombreuses personnes sur le contenu de leurs assiettes, il aura donné à des millions de gens l'envie de se mettre aux fourneaux parce qu'il affirmait avec fougue que ce n'était ni cher ni compliqué.
Il a été le premier à nous pousser vers les producteurs locaux, bien avant que ce ne soit un argument écologique.

Il m'a appris la rigueur et le souci du détail lorsque je travaillais à Canal +... où je me demandais pourquoi j'étais payée à me régaler autant...
Dans son émission de midi sur les marchés, Jean-Pierre Coffe réunissait une fine équipe ainsi qu'un tout jeune co-animateur : Jean-Luc Delarue.

Avec ces deux lascars (aussi décriés qu'insatiables travailleurs), bosser était synonyme de jouissance.

top sante.JPG
En 2009, le magazine TOP SANTÉ nous réunissait à nouveau pour l'édition d'un petit livre de recettes "Manger sain & pas cher" où nous avons recroisé nos fourchettes, nos fous rires, nos coups de gueule et notre amour conjoint pour la simplicité culinaire.

Nous partagions une colère égale contre les recettes infaisables (mais sublimes) qui sont une insulte aux débutants, contre les listes d'ingrédients de luxe ou celles qui n'en finissent plus ou celles qui ressemblent à des ordonnances médicales, contre les gens qui mangent en marchant, contre la nourriture industrielle...
C'est bien contre cette "malbouffe" que Jean-Pierre Coffe s'est le plus battu, souvent de façon théâtrale, mais le but était de réveiller les téléspectateurs... et pour ce faire, tous les moyens sont bons.

A CIAÓ Monsieur Coffe, vous m'avez tant appris...

Commentaires

Bonjour les gens!

Bien triste nouvelle que le départ de ce Monsieur.
Je retiendrai,bien évidemment,ses faramineux coups de gueule, ses montures de lunettes totalement improbables (à la limite du muscadin) et, surtout, son amour pour le goût vrai des choses simples. Il donnait, à mon avis fort humble, sens, d'un point de vue culinaire, à la devise de notre Marine que j'apprécie beaucoup: "Non Multa Sed Multum" (faire beaucoup avec peu, ndlt).

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne journée!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 31/03/2016

bonjour a tous

au revoir Mr Coffe, vous nous avez fait prendre conscience de la mal bouffe,je crois avoir lu la plupart de vos livres, j ai appris beaucoup de choses, on peut manger bon pour pas chère,vous avez redonnez de l espoir aux familles modestes,et je retiens vos coups de gueule qui m on bien amusé.

bonne journée,bien chaude vers chez moi.....

Écrit par : martine(mamita) | 31/03/2016

Et bien alors ça Maryse, tu ne cesse de me surprendre ! Toi ancienne employée de Canal+ ( je croyais que ça payait mieux) et copine de Jp Coffe!
Son livre de cuisine "A table pour 15€ par jour" est le premier que j'ai acheté. Il est tout abîmé maintenant, mais je le compulse encore avec plaisir. Je n'ai pas Canal +, mais je l'ai beaucoup écouté sur France Inter. Il m'énervait parfois, et tirait toute la couverture à lui, alors que les recettes étaient de Christian Ignace. Mais il a relancé le goût pour une cuisine simple et de saison, et en cela je le salue.

Écrit par : Tomyam | 31/03/2016

Bonjour tout le monde.

Vrai qu'il a beaucoup influencé nos consciences et ramené de la clientèle chez les bons petits producteurs, chez les artisans bouchers, tripiers, il s'est aussi battu pour que soit votée la loi qui différencie les vrais boulangers des faux. Seuls les premiers ont droit depuis au titre honorifique d'Artisans.

Coffe disait souvent cette phrase : "Une femme, pour être heureuse, a besoin d'un bon amant et d'un bon boucher !"
Et... c'est pas faux !

Oh mais Tomyam, je n'y suis pas restée longtemps, ce sont les start-up de génie qui m'ont toujours passionnée et Canal au démarrage, c'était sans doute la plus belle des aventures médiatiques. On ne se souvenait même plus à quand remontait notre dernière nuit de sommeil et on s'en foutait complètement, on avait mieux à faire que dormir.
Vivre à Paris était au-delà de mes forces. J'y revenais ponctuellement en renfort (pour organiser certains marchés de Jean-Pierre Coffe) mais j'avais aussi juré que je ne m'éloignerai plus jamais de ma Méditerranée, pas à plus de 70 km !!!
Et ne va pas croire qu'une assistante est grassement payée, à la télé c'est comme ailleurs.

Écrit par : Maryse | 31/03/2016

Bonjour la Compagnie,
Bin, me voilà épatée itou !... notre Maryse, elle me surprendra encore, sûrement, mais toujours dans le bon sens.
Nous avons de la chance sur ce "ptit blog", terme que j'emploie très sciemment, que tu as créé pour nous, un peu pour toi aussi car n'est-il pas important de savoir se faire plaisir ?
toi la "grande" qui n'en fait pas des montagnes pour épater. Je peux toutefois imaginer les passes d'armes non plutôt de fourchettes et de langues lorsque toi et Jean-Pierre Coffe vous rencontriez lol !...
Même si je le trouvais un peu excessif, je rejoins tout à fait tout ce qui est écrit pas toi, Maryse et Alexifrombrussel (que c'est long à écrire !), Mamita et Tomyam. Je pense qu'ils vont bien se régaler dans l'autre monde... ou se réveiller s'ils s'étaient quelque peu endormis sur leur nuage.
Zou, je me dépêche, je cours recouvrer ma santé !...
Bises à tous

Écrit par : Mongraindesel | 31/03/2016

Une pensée pour lui, et une pensée pour toi, sa jumelle de combat contre la malbouffe....

Écrit par : iloula83 | 31/03/2016

Il est vrai que je suis un brin tristoune parce que parler de lui fait remonter des tonnes de souvenirs d'une époque d'exception, mais nous le savions condamné par la maladie de Parkinson depuis longtemps.

Écrit par : Maryse | 31/03/2016

un homme inoubliable et qui marquait, et qui ne laissait pas indifférent, dans notre "milieu", c'est ses dernières pub (pour L--L) qui ont un peu déçu mais...
je viens de lire de bouquin d'Isabelle Saporta, elle a dit aussi dans une émission que c'est Coffe qui lui a dit l'importance des petits producteurs, artisans etc..
En tout cas il préconisait les choses simples mais avec le goût mis en valeur et c'est le plus important!!

Écrit par : isa | 31/03/2016

Absolument Isa. Pour preuve :

Hier j'ai fait cuire à la vapeur une courgette espagnole coupée en bâtonnets.
Je l'ai mangée à contre cœur. Déjà, en cuisant, la vapeur sentait l'engrais à plein pif. La chair restait blanche et dure, insipide... sauf le goût de ce put..n d'engrais.

Quand je peux acheter une courgette bio locale, elle brille (l'espagnole était terne et elle avait la peau dure ;-), elle devient fondante et cuit en 5' maxi. Saveur fraîche, beurrée, c'est un plaisir.
Coffe disait "c'est malheureux que les pauvres soient obligés de manger de la merde" et le problème est bien là : Avec des légumes dégueulasses, on est presque obligé d'ajouter du sel, de la sauce, du fromage, etc... autant de mascarades qui conduisent au surpoids et font perdre l'envie de retrouver le vrai goût du produit.

Écrit par : Maryse | 31/03/2016

et j'ai oublié, j'adore la 1ere page du magazine "maigrir du bas" :)
Actuellement (mais sans le dire) on cherche plutôt à nous faire "maigrir" du cerveau (ou ramolir si vous préférez)

Écrit par : isa | 31/03/2016

Quelle triste nouvelle !
Je voyais toujours sa bouille en photo avec ses incroyables lunettes sur de grandes affiches dans le Leader Price du bout de ma rue. Il va nous manquer. Revenir aux choses simples devrait être le leitmotiv de notre génération : mais pas seulement pour la nourriture, il faut l'étendre à toute la consommation et à notre mode de fonctionnement. Et on ne sera pas plus malheureux.
Si tu n'as pas vu le film "DEMAIN" de Mélanie Laurent et Cyril Dion, cours-y, tu verras, c'est très positif et le local est à l'honneur.
Bonne journée Maryse.

Écrit par : Isabelle95 | 31/03/2016

bonjour

Jean Pierre Coffe, j'ai acheté à peu près tous ses bouquins parce que le bonhomme gouailleur et gueulard était un vrai généreux qui me plaisait pour ça ( coucou, Maryse , tu es bien sa "petite sœur" )et il ne proposait pas de cuisiner du caviar : son snobisme à lui c'était de transformer en produits de luxe ,les produits de tous les jours , mais bien choisis..

apprendre à choisir : son livre "le marché " est encore ma bible quand j'ai un doute
pour choisir un produit ..

je me souviens Maryse du petit fascicule auquel tu avais participé : j'étais tellement contente de l'avoir et de pouvoir parler de toi autour de moi , preuves à l'appui, si je puis dire...que comme une gourde, je l'ai prété et donc ...perdu , grrrr.

J'ai toujours défendu J.P Coffe lorsqu'il a fait les pubs qu'on lui a tellement reproché : il était cohérent et en type bien il a essayé de corriger en s'exposant ce que justement il condamnait .. il a gagné des sous avec ça? et alors?

il a aussi donné l'occasion à des gens sans grands moyens de se nourrir mieux .

c'est fou comme finalement on peut être triste quand quelqu'un qu'on n'a jamais rencontré disparaît ...et qu'on comprend qu'il faisait vraiment partie de notre famille de cœur.
Maryse, s'il te plait prend grand soin de toi !!!
bises à tout le monde

Écrit par : jacquote | 31/03/2016

Pas grand-chose à rajouter, vous avez dit l'essentiel...Je me souviens de l'émission de Canal+ dans laquelle il mettait au défi une personne de préparer un repas pour 6 personnes (entrée, plat, dessert) avec 20 francs (je crois) en faisant les courses sur le marché uniquement. Et chaque fois le défi était relevé !

Écrit par : zaz | 31/03/2016

Waou Zaz, toi qui es une "jeunette", tu te souviens de l'émission ? Génial !

Et je peux ajouter qu'il n'y avait aucun trucage comme on le voit aujourd'hui sur certaines émissions de M6.
Justement, mon job était de gérer les autorisations municipales pour faire stationner le camion-régie, obtenir les autorisations de filmer les maraîchers (plus les hébergements, la transformation des produits, etc) mais il y avait zéro triche sur la qualité des fruits et légumes, aucune négo sur les prix. Tout était comme JPC : Authentique et en direct !

Isa, que les gouvernements (quels qu'ils soient) cherchent à décérébrer la population, tu prêches une convaincue et le pire, c'est qu'ils y parviennent !!

Bien sûr qu'on ne serait pas plus malheureux Isabelle 95, et je suis contente que toi si jeune en ai pris conscience, comme ça, tous tes enfants seront informés.

Super mémoire Jacquote aussi ! On en a au moins 2 pas touchées par Alzheimer ;-)
Ce petit livre remonte dans le temps, à mon second blog (le premier était chez Yahoo!) et s'intitulait bêtement LA CUISINE ÉCONOMIQUE DE MARYSE...
Tu étais arrivée en même temps que l'ami Lionel, l'amie Brigitte (Alphabri)... quelle époque !
On avait tous une de ces pêches....

Écrit par : Maryse | 31/03/2016

J'étais étudiante à cette époque, donc fauchée, donc intéressée ;) En plus c'était en clair, et surtout à cette époque j'avais encore la télé !
En revanche je ne me souviens pas du livre, je suis entrée "chez toi" quelques semaines avant la création du site, sur l'ancien blog (avec un fond rose orangé je crois), à un moment où ton ordi faisait des siennes...
J'ai donc cherché ton livre sur le net mais je n'ai rien trouvé :(

Écrit par : zaz | 31/03/2016

Ok Zaz, c'est tout à fait ça.
Donc même toute "gamine" l'assiette t'intéressait déjà... et tu ne voulais pas de nouilles 7 fois par semaine ;-)

Non, le livret est indissociable du N°228 de Top Santé, trop vieux pour le retrouver et l'éditeur ne m'en a envoyé qu'un seul exemplaire... Mais bon, tu ne rates rien, nous étions dans le basique pur jus et le recyclage des restes.

Je profite du micro pour vous dire que demain sera postée une note étonnante, en tous cas, j'espère vous étonner et... vous faire faire de belles économies si vous êtes adeptes du "bonbon rose" pour arriver à dormir !!

Écrit par : Maryse | 31/03/2016

Maryse, je suis surprise également, tu as eu combien de vies jusqu'à présent ? Pire que les chats :)
Triste nouvelle, encore un qui nous quitte :(
J'aimais bien ses chroniques culinaires, je regardais un peu chez mes grands-parents: mon grand-père était un cordon bleu et ils avaient Canal + ^_^
Je suis ravie car un producteur est présent tous les jeudis à la gare donc je fais mon marchés avant de prendre le rer. La semaine dernière, j'ai embaumé tout le wagon avec les poireaux hihihi

Écrit par : Sandra | 31/03/2016

MDR Sandra pour les poireaux ! Et bien ce producteur a dû batailler ferme pour obtenir son autorisation et il a gagné, on dit bravo et que d'autres initiatives suivent.
Quant aux vies multiples (lol) et souvent agitées, elles me rendent désormais sereine : Je peux mourir demain, j'ai largement satisfait ma curiosité !

Écrit par : Maryse | 31/03/2016

Je M en souviens un tout petit peu
J-aimerai feuilleter ses livres...
Paix à son âme
Bisous

Écrit par : Pepou | 01/04/2016

Les commentaires sont fermés.