Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2016

Vinaigre d'airelles

   L'airelle rouge se nomme aussi Canneberge (Cranberrie aux USA-Canada), Raisin des Bois ou encore Quéquénier...
Comme pour bon nombre de modes venues des États Unis, on en oublie que ce petit fruit rouge pousse aussi sur NOS massifs d'altitude ! Du coup, cela permet aux supermarchés de faire payer les airelles plus chères que la norme...

mainImage.jpg   Dans les Alpes ou le Jura, il suffit de passer 500 mètres d'altitude pour en cueillir !
Aujourd'hui, on met en avant les pouvoirs curatifs de l'airelle à but de marketing mais ce n'est que justice, bien qu'ils furent utilisés par nos aïeules depuis des siècles et des siècles ;-).

Je dis bien nos "aïeules". La baie rouge étant l'amie des femmes, elle soigne les problèmes de ménopause, la constipation chronique, les infections urinaires, les colites, elle est un remarquable draineur et désinfectant intestinal.

Seul bémol : Sa terrible acidité... qui en fait un accompagnement idéal des gibiers et des viandes grasses.
Sa confiture est un délice réservé aux amateurs... L'airelle donne aussi un jus à boire, plus proche du médicament que du plaisir gustatif lorsqu'il est 100% naturel !!

Attention aux origines des baies (fraîches ou sèches) car les pays de l'Est sont en train de dépasser les USA dans leur production et des irradiations sont régulièrement relevées.

airelles fin.jpg   Il est donc assez difficile de consommer régulièrement la baie bénie ;-)
Si vous dénichez des canneberges très fraîches (donc pas blettes) et de bonne origine, n'hésitez pas à les congeler en mini portions à picorer ou à les transformer en marmelade à conserver au frais afin d'en absorber chaque jour une petite quantité bénéfique.
L'airelle vaut par la régularité de son ingestion et non par son volume ! C'est comme la pratique du sport : Il vaut mieux en faire 15 minutes par jour que 3 heures uniquement le dimanche....

J'ai donc trouvé une façon moins sucrée que la confiture pour mettre l'airelle au menu chaque jour :
Le vinaigre concentré (photo ci-dessus) même si rien ne remplacera jamais la consommation du fruit frais.

SALAD.jpg
Mettez de la folie dans vos salades, donnez bonne mine aux endives crues !!

LES INGRÉDIENTS POUR UN FLACON DE VINAIGRE (environ 40 cl) :

125 g d'airelles (soit 1/2 barquette de 250 g, croquez le solde !)
50 cl de vinaigre de cidre nature ou vinaigre de vin blanc
1/2 càc de poivre (en grains ou mouliné au moment)
1/2 càc de thym
1 càs de sucre (à minorer si on adore se mettre les papilles à l'envers ;-)
airel début.jpg
Il faut choisir une casserole adéquate : Inox ou émaillée mais pas en aluminium pour cause d'acidité,

puis y réunir tous les ingrédients.
airel cuiss.jpg
Porter à frémissement pendant 5 minutes sans chercher la forte ébullition.

La plupart des airelles vont "crever" (c'est le terme exact) mais on interviendra avec le dos
d'une fourchette pour faire éclater les récalcitrantes. Attention, ça gicle et ça tache !

Lorsque la préparation ressemble à une compote, couper le feu, remuer, laisser reposer
au moins 6 heures SANS COUVRIR la casserole.
airel filtr.jpg
Ensuite on filtre en écrasant bien les baies pour récupérer un maximum de jus vitaminé.

Un dépôt se formera au fond du flacon de ce vinaigre couleur rubis,
donc on l'agitera avant chaque emploi.

Vaccinium_vitis-idaea_Ffeurs.jpg   Autre solution si on possède un jardin ou un balcon : Acheter un plant d'airellier qui -en bon montagnard- résiste à une température de -20°! Sans trop de contraintes semble-t-il, l'arbuste vous offrira de magnifiques fleurs en clochettes (photo ci-dessus) avant de porter des fruits.

   Voilà peut-être une excellente formule pour avoir ses "cranberries" ultra fraîches sous la main !
La mode s'en prenant aussi à la botanique, si l'achat d'un plant d'airelle vous tente, ne cherchez pas AIRELLE mais CRANBERRY OU CANNEBERGE...
En cliquant sur ce lien, on vous aide à sa culture pas à pas.

Commentaires

Bonjour les gens!

Damned! L'airelle... la canneberge... comme vous voulez! J'en suis fan sous toutes les formes: fraiches, en compote, séchées, etc...
Je me permets de vous conseiller le recette suivante qui est une vraie tuerie: http://www.recettes.qc.ca/recette/salade-de-carottes-la-meilleure
Belle fin de journée à toutes et à tous!

Écrit par : Alexisfrombrussels | 26/01/2016

Salut!

J'évite d'en acheter (séchées) car j'aime tellement ça que ça ne dure pas longtemps!
A Noël j'en ai mis sur les mendiants que j'ai fait au chocolat noir.
Je n'en ai jamais vu des fraîches. Par contre je vais de ce pas zieuter la recette que tu proposes Alexis!
Super journée ensoleillée aujourd'hui
Bisous les tisanautes

Écrit par : Pepou | 26/01/2016

Bonjour tout le monde ! J'en mange parfois, sèches, comme on mangerait des raisins secs, j'aime bien leur acidité justement (tout comme j'aime la Suze et adore les endives ;), la seule chose qui me fasse reculer, c'est le prix : plus de 34 euros le kilo à la biocoop près de chez moi. Alors même pour une petite poignée... :(

Écrit par : zaz | 26/01/2016

Je suis d'accord avec Zaz, les importations nous coûtent cher.
En ce moment, il y en a des fraîches (non bio mais agriculture raisonnée origine Canada) chez Super U et chez Grand Frais à 3 € la barquette de 250 g, sans doute aussi chez les Auchan-Carrefour.

Juste un ch'ti conseil en passant : Avant de les bouloter comme des sauvages, RINCEZ-LES !! Les canneberges sont aussi sales que les raisins ;-)

Donc vous êtes amateurs d'acide, lol !
La recette transmise par Alexis doit être excellente, la sauce est un brin complexe mais très facile à adapter.
Là, on a un pur concentré de carotène et de vitamine C, de quoi bronzer en janvier en restant au lit dans le noir !

Écrit par : Maryse | 26/01/2016

Regardez bien l'emballage,
plein de canneberges séchées proviennent de Chine !!!

Écrit par : Annie | 26/01/2016

Je vais aller chez Grand Frais ce soir
Merci pour l'information
On les mange fraîches, une petite poignée comme des myrtilles c'est ça? Avec la grimace? LoL Je prends la photo de Pat et je te l'envoie!
Bon mercredi les tisanautes

Écrit par : Pepou | 27/01/2016

Apres le gros froid de la semaine derniere, les cynorhodons sont à point. Une tres bonne source de vitamine C pour la fin de l'hiver. Comme j'ai trop de confitures et que le cynorhodon est terrible â éplucher, je me verrais bien appliquer cette recette avec une plus petite recolte.

Écrit par : Tomyaml | 27/01/2016

bonjour a tous et toutes

moi aussi je vais passer par grand frais ce soir, j aime bien ce petit gout acide mais c est vrai que j en consomme très peu,mais la recette d Alexis me tente bien, si j en trouve des fraiches de provenance canada, j essaie
bonne journée

Écrit par : martine(mamita) | 27/01/2016

Et bonjour les tisanautes !

Tomyam, tu peux faire une excellente tisane "coup de fouet" avec les cynorrhodons, au moins écrasés sinon découpés auparavant. 1 càs pour une grande tasse et jamais après 17 heures, la charge de vitamine C t’empêcherait de dormir !
Couvre la casserole, laisse frémir 5 minutes et repos encore 5'.
Assez âpre, tu peux sucrer au miel ou au sirop d'agave. Mais couleur flamboyante !
Pour filtrer les poils, faut vraiment passer la tisane à travers un filtre à café...

Oui Pepou, c'est peu mais c'est du grignotage bienfaisant et cesse de torturer ton homme, hein !!

Pour ce qui est de la chaîne Grand Frais, je trouve qu'elle porte bien son nom, en tous cas sur Montpellier les produits sont exemplaires. Rien à jeter.

Écrit par : Maryse | 27/01/2016

Comme tu as raison Maryse. Je vais voir de la famille ce week end, je sais ce que je vais leur apporter!
je suis moins enthousiaste au sujet du Grand Frais. Beaux produits, mais faibles en goût. J'ai craqué pour des kumquats récemment, ils étaient bof bof bof.....
Moins de choix, mais moins de mauvais ressenti chez mon revendeur habituel (sur le marché).

Écrit par : tomyam | 27/01/2016

Rien n'égalera jamais la fraîcheur sur les marchés Tomyam, même si les commerçants sont allés s'approvisionner au MIN régional, ça reste du frais car circuit court.

Écrit par : Maryse | 27/01/2016

Pas d'airelles chez Grand frais près de chez moi. Seulement en septembre-octobre même temps que les champignons pour les cuisiner ensemble dixit la vendeuse...
Je vais voir ailleurs demain.
Bonne soirée

Écrit par : Pepou | 27/01/2016

Tiens donc, ça alors... comme quoi on ne peut jurer de rien, vraiment désolée Pepou.

Écrit par : Maryse | 28/01/2016

Les commentaires sont fermés.