Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2015

L'étrangère....

   Quelques années avant ma naissance, mon père connut une étrangère récemment arrivée dans notre village.

Depuis le début, mon père fut subjugué par cette personne, si bien que nous en arrivâmes à l'inviter à demeurer chez nous.

L'étrangère accepta et depuis lors elle fit partie de la famille.
  
Moi je grandissais, je n'ai jamais demandé d'où elle venait, tout me paraissait évident.
 
Mes parents étaient enseignants : ma maman m'apprit ce qu'était le bien et le mal et mon père m'apprit l'obéissance.
 
Mais l'étrangère c'était une conteuse, une enjôleuse.

Elle nous maintenait pendant des heures, fascinés par ses histoires mystérieuses ou rigolotes.

Elle avait la réponse à tout ce qui concernait la politique, l'histoire ou les sciences.

Elle connaissait tout du passé, du présent, elle aurait presque pu parler du futur !
  
Elle fit même assister ma famille à une partie de football pour la première fois.

Elle me faisait rire et elle me faisait pleurer.
 
L'étrangère n'arrêtait jamais de parler, ça ne dérangeait pas ma maman.

Parfois maman se levait, sans prévenir, pendant que nous continuions à boire ses paroles.
Je pense qu'en réalité, elle était partie à la cuisine pour avoir un peu de tranquillité.
(Maintenant je me demande si elle n'espérait pas avec impatience qu'elle s'en aille).

 
Mon père avait ses convictions morales, mais l'étrangère ne semblait pas en être concernée.

Les blasphèmes, les mauvaises paroles, par exemple, personne chez nous, ni voisins, ni amis, ne s'en seraient permis.

Ce n'était pas le cas de l'étrangère qui se permettait tout, offusquant mon père et faisant rougir ma maman.

Mon père nous avait totalement interdit l'alcool. Elle, l'étrangère, nous incitait à en boire souvent.
 
Elle nous affirmait que les cigarettes étaient fraîches et inoffensives, et que pipes et cigares faisaient distingué.
 
Elle parlait librement (peut-être trop) du sexe.
 
Ses commentaires étaient évidents, suggestifs, et souvent dévergondés.
 
Maintenant je sais que mes relations ont été grandement influencées par cette étrangère pendant mon adolescence.

Nous la critiquions, elle ne faisait aucun cas de la valeur de mes parents, et malgré cela, elle était toujours là !
 
Cinquante ans sont passés depuis notre départ du foyer paternel.

Et depuis, beaucoup de choses ont changé : Nous n'avons plus cette fascination. Il n'empêche que, si vous pouviez pénétrer chez mes parents, vous la retrouveriez quand même dans un coin, attendant que quelqu'un vienne écouter ses parlotes ou lui consacrer son temps libre…
 
Voulez-vous connaître son nom ?

Nous, nous l'appelons… Télévision !

Attention :

Maintenant, elle a un époux qui s'appelle Ordinateur…
… un fils qui s'appelle Portable…
... une fille qui s'appelle Tablette
… et un neveu pire que tous : Lui c'est Smartphone !
et ils se liguent tous ensemble pour nous éloigner les uns des autres !!!

Ce joli morceau de bravoure vous est gracieusement offert par notre amie Pepou.

05:39 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (13)

Commentaires

bonjour

ça c'est bien vrai.......

bonne journée à tous

MC

Écrit par : M-CHRISTINE | 08/10/2015

ç est bien malheureusement la vérité.

bonne journée

Écrit par : martine | 08/10/2015

bonjour, au fil de cette lecture je me disais : vachement hospitaliers ces gens là !!! j en étais presque jalouse de votre capacité à accueillir une étrangère chez vous !!!

moralité cette télé et sa zapette, elle accompagne bien des solitudes , ceux qui n ont personne à qui parler toute la journée , les malades, les personnes agées , et puis ya la dérive les grands n importe quoi y compris les informations qui nous saoulent avec leurs vérités qui n est pas tjs la notre . mais le plus terrible c est le frère Internet et son cousin face de bouc qui font la pluie et le beau temps tout en finesse ou pas.....et comme tu dis pépou ils se liguent tous ensemble pour nous éloigner les uns des autres , on va parler à des gens que l on ne connait pas du monde entier , on ne parle pas aux voisins de palier.
bien vu Pépou et comme dit M christine ça c est bien vrai .......

bonne journée bises à vous tous et toutes

Écrit par : mielou13 | 08/10/2015

Yes, yes, des bisous et encore des bisous à tout le monde !

J'aime bien ce genre de texte parce que je suis incapable de m'exprimer aussi calmement, avec autant de délicatesse, ne sachant quasiment m'expliquer qu'en poussant des coups de gueule ;-)

Mais..... parfois je suis satisfaite de ne "craindre dégun". Voyez ce qui s'est passé tout récemment avec cet enfoiré d'expert :
Il m'a confondue avec Cosette pour me gonfler royalement avec 80 balles d'indemnisation. (je précise que depuis le sinistre -2 mois 1/2- je vis dans des cartons, que la rénovation n'est pas lancée et que je suis exaspérée).

Pris RV avec l'expert pour tenter de négocier une somme plus appropriée. J'ai déployé là tout ce que je pouvais de diplomatie (un effort gigantesque;-) pour l'entendre me dire :
- Écoutez ma p'tite dame, je ne reviens jamais sur mes expertises. Vous devez mettre la main à la poche et participer aux frais !

La main, effectivement, je la tenais dans ma poche afin de ne pas la lui balancer dans le museau.
La colère a monté aussi vite qu'une mayonnaise.
J'ai attendu la nuit pour que ce gros connard sorte de son bureau et là je l'ai collé au mur. Pas de témoin, personne et quand il a eu mon poing sous le pif, il se ch**** dessus, je le voyais dans ses yeux de péteux.
"Ca va, ça va, demain vous aurez un virement complémentaire"

Et j'ai eu une indemnisation plus correcte. C'est malheureux quand même mais il y a des gens avec qui discuter ne sert à rien....

Écrit par : Maryse | 08/10/2015

Non ? T'as osé ?

Écrit par : Pouf.lechat | 08/10/2015

Maryse bourre-pif ! Yes !

Écrit par : Sandra | 08/10/2015

Pour illustrer ça, du Audiard (Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas... mais elle cause)
- Ou avez-vous appris à dire autant de conneries ?
- Deux ans de télé.

Pour l'assureur, waouh !!!!

Écrit par : zaz | 08/10/2015

Fan de chichoune!!!!!!!!
Alors la!!!!!!!!!!!!!!! Maryse tu es une warrior!!!!!!!
Chapeau bas!!!
Et Alexis qui ne peut pas lire ça! Fichtre!

Écrit par : pepou | 08/10/2015

Ben voila, il manquait plus que cette qualité a ton palmarès, tu es une vraie COGNEUSE et j'adore ça! Bravo Maryse même si c'est triste de devoir en arriver a une telle extrémité...

Écrit par : iloula83 | 08/10/2015

Bouuuuu..... Méga coupure d'internet hier, connexion rétablie dans la nuit.

Donc : Bonjour tout le monde !

Zaz, curieusement (?) les irréductibles anti-télé les plus pugnaces sont les enseignants ! C'est surtout dans cette "corporation" que la belle enjôleuse est bannie, que l'on fait place au dialogue et à la lecture.
Idem dans des grandes familles très pieuses qui rejettent les mauvaises influences et dont les enfants ne m'ont pas semblé traumatisés ;-)

Écrit par : Maryse | 09/10/2015

Jusqu'a mes 25 ans je n'avais pas la télé. Je me rappelerai toujours de la tête de ce prof qui nous avait demandé de regardé un truc à la télé pour en parler le lendemain en classe et à qui j'avais dis que nous n'avions pas cet appareil à la maison. J'avais donc lu un texte pour préparer la discussion du lendemain.

Maintenant je l'ai et j'ai parfois l'impressionde la regardé beaucoup, mais ça doit pas être tant que ça puisque je lis un livre pas semaine en moyenne, que je vais peindre mes céramiques et suivre des cours de danse

Écrit par : cecile75 | 09/10/2015

Plus de télé à la maison depuis 15 ans, mes enfants ont grandi sans, ils sont parfaitement équilibrés ;) mais pas grands lecteurs pour autant....J'ai longtemps été considérée comme une extraterrestre dans ma famille, aujourd'hui ils sont habitués, ce sont les autres que ça étonne toujours et qui me répondent systématiquement "nan, c'est une blague, j'te crois pas, mais comment tu fais, c'est pas possible !"

Écrit par : zaz | 09/10/2015

MDR ! Mais si c'est possible !
Et je vois que Cécile non plus n'est pas traumatisée ;-)

Maintenant, il est vrai que les personnes alitées ou à mobilité réduite trouvent de quoi passer agréablement le temps face au petit écran.

Je pourrai écrire un livre sur la télé (mais ça a surement déjà été fait), surtout concernant certaines publicités où l'on se demande POURQUOI on nous prend autant pour des cons, totalement sourdingues de surcroît.
La pub pour Danette : Le gars hurle ACTION à en dégorger.
La pub pour la douche Dove où 2 jeunes pintades ont été castées pour que les femmes s'identifient à elles. 2 dindes de première bourre, les femmes sont aussi tartignoles que ça ? Non, incroyable.
LA TÉLÉ ME FAIT FULMINER et quand le programme est à peu près correct, je m'endors !!!

Écrit par : Maryse | 09/10/2015

Les commentaires sont fermés.